Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pistes concrêtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 17:14

Elena, qui s'était installé sur la place du passager avant, voulu aider son compagnon comme elle pu. Elle agrippa les bras de David et tenta d'empêcher ce dernier de bloquer les efforts de Luc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 17:19

Luc sentait sa proie en mauvaise posture, ce qui accentua son plaisir.
Enfin, un début de vengeance avec ce salopard de taré.
Il murmura quelques mots à l'oreille de David, de manière à ce que seul lui puisse entendre et faire croitre sa peur.


- "T'aurais dû m'enterrer plus profondément, l'ami..."

L'ami, c'est comme ça qu'il l'avait appelé plusieurs fois lors de leur première rencontre dans la cave.
Luc émis un petit ricanement malsain en raffermissant sa prise.


HRP : 9 + 2 + 1 + 2 + 1 = 15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 17:27

David s'agita encore tentant vainement de s'extirper de la prise de Luc tirant de toutes ses forces afin de libérer la prise.

HRP: d'abord, jet de Force+bagarre en opposition avec Elena. Elena ton groupement c'est 1d10+2 (ta force) +1 (surnombre) -2 (différence de bagarre) soit 1d10+1 contre 1d10+6 de David.

Si Elena foire, il se libère d'elle et donc Bryan, jet de Force+Bagarre, groupement 1d10+2 (ta force) + 1 (surnombre) + 2 (position avantageuse) +1 (bagarre) contre 1d10 +5 (je vous donnerai le détail après si ça vous intéresse).

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 17:30

HRP : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 17:37

David parvint à user de toute la force qui lui restait pour relâcher un peu la pression, mais ce ne fut pas suffisant pour se libérer. David s'accrochait désespérément, mais sa fin semblait inéluctable.

HRP: Bryan, 1d10 + 6 toujours. Contre 1d10+2. Ca sent le sapin.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 17:51

Elena qui avait lâché prise précédemment administra un magistral coup dans les joyeuses de David, ce qui lui arracha un râle de douleur et permit à Luc de serrer suffisamment pour lui faire perdre conscience.

Enfin, le début de la vengeance. Il fallait maintenant foutre cet étron suintant dans le coffre.
Elena récupéra les clefs pour l'ouvrir et permettre à Luc de trainer le fou pour l'enfermer dedans.
Ils allaient probablement le saigner à mort dans son inconscience. Un sort peu enviable, même pour un tâcheron comme lui.

Une fois, fait et le coffre refermé, Luc se tourna vers Elena et lui lança un regard intense.


- "Bougeons un peu la voiture, Émilie, ça nous laissera plus de latitude pour agir. Nous revenons dans peu de temps, pour vous donner le mot à transmettre Baptiste, merci de votre aide, attendez nous ici, nous revenons vite."

Il souriait en disant cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 18:30

Elena souffla à Luc qu'il valait mieux garder le petit auprès d'eux.

- Non, monte avec nous Baptiste, tu seras en sécurité avec nous.

Elle laissa le jeune homme monter à l'arrière avec Luc, et enclencha la marche arrière. Elena conduisit jusqu'à la voiture d'Alain, garée plus loin dans la rue. Elle se parka à côté et les trois sortirent du véhicule pour retrouver le quadragénaire.

- Alors, Roger? demanda-t-elle à son acolyte. Vous avez pu écrire un mot pour Marie-Anne?

La première partie du plan semblait avoir fonctionné. Elle avait senti le plaisir qu'avait pris Luc à étrangler David. C'était troublant. Il avait un côté bestial, qu'elle aurait normalement détesté chez un homme mais bizarrement, cela lui plaisait...
Et puis elle pensa à sa proie, enfermée dans le coffre. Elle se raidit. "Vite", pensa-t-elle. Elle attendait que Baptiste parte pour pouvoir se nourrir et régaler ses amis de la crapule qui avait contribué à la rendre si... monstrueuse.


HRP : Honneur à Alain/Max
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 20:18

Alain s'etait efforcé d'ecrire un mot en vieux francais. La tache etait ardu meme pour un expert comme lui. Le lire etait une chose, l'ecrire correctement en etait une autre.

Il s'efforcait d'ecrire quelque chose qui attirerait la curiosité de marie anne.

Ses deux compagnons revinrent vers lui, visiblement leur sombre besogne terminee. Le restaurateur leur tendit le papier, un peu fier de lui.

Devant la mine inquisitrice de ses deux compagnons, il precisa, de sorte que Baptiste ne puisse l'entendre.

"Le texte dit globalement :

Dame Marie anne,

Pour le diable on vous a pris,
La realité, vous etes une creature de la nuit.
Nous êtions à la recherche du livre de la fraternitas bayari,
Nous sommes morts, vous nous avez laissé aucun repli.
De notre sang vous nous avez vidés,
De la terre nous nous sommes relevés.
Votre serviteur David nous tenons,
Ce que nous voulons, finir notre transformation.
Avec vous nous souhaitons discuter,
Pour qu'au plus tôt cette situation soit reglée.
Rejoignez-nous là où la voiture des loiseau est rangée,
Créatrice dont les crocs nous ont engendrés.

Hem... Voilà globalement ce que ca donne. Mais en vieux français.

Vous en pensez quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 20:38

Luc se sentant plus léger depuis peu, trouva cette tournure très intéressante.

- "J'aime bien, ça sonne bien. En vers, en plus, ça devrait faire chavirer son cœur moyenâgeux. On n'inclus pas qu'on sait aussi qui elle était avant ?
Il faudrait aussi changer pour dire qu'on a buté David, ça serait plus fort, comme message."

Il sembla réfléchir.

- "Et comme ça, ça ira bien et on pourra envoyer Baptiste faire le coursier. Je commence à avoir faim et j'ai hâte de vider David..."

Il avait un sourire carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 22:57

Alain soupira, avant de reprendre une nouvelle feuille et de reecrire son message.

"Vous ne vous rendez pas compte de la difficulté à trouver des phrases bien tournée et qui rendent bien en vieux français...

...

Voilà c'est fait. J'ai remplacé votre serviteur david nous tenons par de la vie de votre serviteur nous nous abreuvons."

Puis plus fort pour que Baptiste l'entende egalement.

"Bien le message est terminé. Si nous sommes tous d'accord..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mar 4 Oct - 23:04

Luc hocha la tête.

- "Tout à fait, Roger, cette lettre conviendrait beaucoup mieux à Marie Anne. Je pense qu'il est temps d'envoyer Baptiste."

Il adressa un sourire encourageant au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 0:36

HRP: vous pouvez considérer que vous êtes tous à 7 points de sang.

Baptiste se saisit du mot et s'en retourna vers l'antre du monstre. Luc ouvrit le coffre de la voiture de Didier Loiseau. C'était l'heure du repas. Elena se gorgea de sang, puis ce fut au tour de Luc, et enfin, Alain ramassa les miettes. Ils contemplèrent tous le corps sans vie de David Allais. Ainsi s'achevait la vie du "Fou", le dernier voleur de "La Véritable Histoire des quatre fils Aymon", l'un des deux ayant réveillé le vampire Marie-Anne. Et il était maintenant temps pour Luc, Elena et Alain, de rencontrer leur Créatrice. A l'issue de cette rencontre, soit ils deviendraient de véritables vampires, soit Marie-Anne mettrait fin à leur petite parenthèse de non-vie et ils retrouveraient la terre, définitivement. Leurs regards se croisèrent une dernière fois, communication silencieuse de leurs quelques dernières nuits passées ensemble en enfer. Luc referma le coffre.

Ils entrèrent dans le garage par l'entrée principale grâce à la clé que Baptiste leur avait laissée, et entrèrent. Il y avait une autre voiture dans le garage, mais ce dernier était suffisamment grand pour que deux d'entre elles y soient garées l'une derrière l'autre. La pièce se poursuivait également sur le droite, sur un espace de stockage d'outils en tout genre. C'est au fond de cette espace que se trouvait la porte donnant sur l'intérieur de la maison.  L'avantage était qu'ils avaient limités les accès possibles, et ils savaient que Marie-Anne devrait forcément arriver par cette entrée. Le désavantage était qu'ils seraient eux-aussi privés de sortie. Ils refermèrent néanmoins la porte du garage derrière eux, afin de ne pas se laisser surprendre.

Ils allumèrent la lumière du garage et restèrent ainsi, côte à côté, face à l'entrée intérieure, ne lâchant pas cette dernière des yeux. Et ils attendirent, anxieux, que la porte s'ouvre sur leur destin, qui quoiqu'il arrive les maudirait à jamais.

Musique d'ambiance

La première chose qu'ils entendirent furent les pas derrière la porte. Puis, ils virent la poignée tourner. Ils déglutirent. La porte s'ouvrit, mais à peine. La poignée tourna à nouveau pour revenir dans sa position initiale. Il y eut un battement de coeur ou deux qu'ils purent entendre. Puis, un coup sur la porte, léger, mais qui suffit à l'ouvrir en grand. Dans l’entrebâillement, une silhouette féminine se dessina, de longs cheveux ondulés tombant sur ses épaules mais sans que ses traits puissent être dévoilés par la lumière qui ne l'atteignait pas complètement.

Ils retinrent leur respiration. Clignèrent des yeux.

La silhouette disparut pour réapparaître en un battement de cil à seulement deux mètres d'eux, en pleine lumière. Ils furent frappés d'un hoquet de stupeur et faillirent défaillir sous l'effet de l'horreur qui les prenait par surprise. En l'espace d'un instant, ils comprirent. Ils comprirent la folie de David. Ils comprirent que rien dans leur condition n'était naturel. Ils comprirent que les monstres au sens le plus littéral du terme existaient. Ils en avait un en face d'eux.

La femme leur faisant face était nue et sa silhouette aux formes sveltes présentait une beauté perverse qui aurait pu être attirante si son corps tout entier n'était pas comme momifié et asséché. Et ce visage, ce visage pâle comme la mort et perverti par des traits diaboliques en un subtil masque monstrueux laissait transparaître suffisamment de la femme d'autrefois pour évoquer une réminiscence malsaine d'une humanité perdue. Le Mal incarné fixaient les trois observateurs terrifiés de ses yeux noyés dans une nébuleuse blanche qui voilait partiellement ses iris éteints. Un rictus de prédateur convoitant sa nourriture se dessina sur le visage de la créature, dévoilant sa dentition pointue et inégale. La voix maudite du "trésor de Charlemagne" leur parvint, écho pervers de plusieurs siècles de damnation:


- Vous...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 8:56

L'attente... l'attente etait la pire des choses. Alignés face à la porte qui menait à l'interieur de la maison, les trois compagnons d'infortune attendait que l'épée de Damoclès au dessus de leur tête ne s'abatte... que la porte s'ouvre.

Alain repensa à tout ce qui lui etait arrivé depuis quelques jours. Pour ameliorer le confort de sa soeur, il s'etait une fois de plus jeté dans les flammes sans plus y penser.

Il s'etait lancé sur la piste de voleurs assassins, à la recherche d'un tresor caché par les héros d'une legende locale. Il etait mort et s'etait relevé, aujourd'hui autant assoiffé de sang qu'il ne l'etait de savoir avant.

Les tueurs qu'il poursuivait au debut n'était plus... et aujourd'hui il devait avoué... il avait même tué plus qu'eux...

La porte s'ouvrit et le monstre entra, apparaissant devant eux en moins d'un battement de cil... cette vitesse... il se souvenait de la scène dans la cave de Polo... Ils n'avaient rien vu venir. Ils n'avaient rien pu faire. Pourquoi en serait-il autrement aujoird'hui?

Finalement l'attente n'etait pas le pire...

Le monstre parla et Alain sentit l'air s'echapper de ses poumons, ses mains devenir moites... Il devait repondre mais la bête en lui l'empêchait de reflechir. Elle s'agitait, cherchant à le dechirer de l'interieur pour fuir loin... très loin. La bête hurlait un mot en boucle dans sa tête : Danger.

Deglutissant avec peine, le quadragenaire pris enfin la parole en vieux francais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 10:39

Luc savait qu'ils étaient à un croisement. Le moment critique où ils se trouvaient sur un fil et le moindre coup de vent pouvait précipiter leur chute.
Tout reposait sur Alain.
Il était le seul à pouvoir se faire comprendre de la Créatrice et ça serait donc à lui de mener les négociations.
Luc n'enviait aucunement cette position...


- "Dame Marie-Anne."

Il la salua poliment et se concentra pour garder la peur loin au fond de lui.
Il fallait avoir les idées claires.
Il s'adossa à un mur, face à la Créatrice et resta sur ses gardes pour le cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 10:48

Elena avait déjà eu peur, dans sa vie.
Quand elle avait appris le cancer de son père. Lorsqu'elle avait découvert les ténèbres dans lesquelles Ernest s'était enfoncé. Lorsqu'elle avait du partir seule, à dix-sept ans, aux Etats-Unis. Et, finalement, elle avait sûrement eu peur lorsqu'elle avait ouvert les yeux, pour la première fois, petit être poisseux et rugissant, coupable du pire des crimes avant même d'avoir découvert le Monde.

Elena Brandt se rappela de son angoisse dans la galerie, où la tombe de Marie-Anne reposait depuis des siècles. Et de cette peur bestiale, plus tard, à l'approche du feu.

Mais ces peurs-là n'avaient rien à voir avec l'effroi qu'elle était en train de vivre. Lena se rendait compte que les secondes, longues comme des heures, étaient peut-être - sûrement d'ailleurs - les dernières de sa vie. Elle n'avait pas envie de mourir. La jeune femme avait tant à faire, vampire ou pas.
Elle eu alors des flashs de l'usine, d'Ernest, son Père... Elle revit les photos noir et blanc de sa Mère, Céleste. Elle aurait tant aimé s'enfoncer dans ses bras, là tout de suite. Entourée de la chaleur qu'elle n'avait jamais sentie, le coeur qu'elle n'avait jamais entendu battre.

On dit souvent que l'Homme revoit toute sa vie avant de mourir. Un flashback qui nous accompagne vers l'Eternel. Et c'était exactement ça. Alors qu'Alain s'entretenait avec courage avec le Monstre qui leur faisait face, Elena partie dans un voyage temporel pour retrouver les instants clés de sa vie. Sa respiration était lente, profonde. Petit à petit, l'effroi fit place à la paix, et son regard se flouta.

Elle était prête à accueillir la Mort.

Alain, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t107-entretien-avec-un-vampire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 11:29

Marie-Anne laissa échapper un rire malsain, un mélange de voix cristalline et d'enrayement rauque. Puis, elle sembla répondre à Alain.

Elle marqua ensuite une pause et son regard laiteux et mauvais étudia Alain de haut en bas avec l'intérêt de celui qui examinait une curiosité. Enfin, elle reprit et parla un peu plus longuement.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 11:43

Alain avait l'habitude d'être docile. Il avait été soumis toute sa vie aux bons vouloirs des autres. Ce n'est que depuis sa transformation que le quadragenaire avait pris en assurance.

Son ton etait prudent, conscient qu'il marchait sur des charbons ardents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 11:50

Marie-Anne esquissa un sourire aux allures de rictus mauvais, dévoilant sa dentition de prédatrice.

Puis, après quelques mots, son regard passa sur Luc et Elena, qu'elle étudia de la même manière qu'elle l'avait fait pour Alain, et les deux autres sentirent le poids de son regard mauvais sur tout leur être. Elle parla plus pour elle-même cette fois-ci.

Enfin, ses yeux passèrent à nouveau de l'un à l'autre et un nouveau sourire malsain se dessina sur son visage.

Ses derniers mots furent prononcés d'une manière qui leur fit froid dans le dos.


Après qu'Alain ait parlé un peu plus longuement, Marie-Anne elle aussi répondit de manière assez conséquente. Elle leur faisait toujours face, et marquait parfois quelques poses pour observer Alain. Puis, le vampire s'avança d'un pas vers eux, et désigna négligemment Luc et Elena avant de reporter son attention sur Alain.


...

Le dialogue se poursuit, et l'expression arborée par Marie-Anne finit par changer et se muer en un rictus de colère. Lorsqu'elle s'adressa à Alain, c'était sur le ton de la menace.


...

La lèvre supérieure du vampire se retroussa légèrement tandis que ses yeux vitreux projetaient leur haine en direction d'Alain. Marie-Anne ne répondit pas tout de suite et semblait imaginer la manière avec laquelle elle allait massacrer son interlocuteur. Qu'elle passe à l'acte ou non, il était certain que c'était ce qu'elle désirait.

Elle parla à nouveau, menaçante.

Ses lèvres se retroussèrent encore plus et un léger sifflement s'échappa de sa bouche tandis qu'elle s'approchait encore d'un pas.

Sa dernière phrase était une question à la tonalité finale.


_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 16:10

La vieille peau commençait à lui casser les burnes sévèrement.
La situation était au summum de la tension et semblait sur le point de totalement dégénérer.

Depuis le début, elle parlait un langage archaïque de sale paysan et devait prendre son pied a se foutre de leur gueule. Elle les a regardé de haut plusieurs fois et semblait fermée au marchandage d'Alain.

De plus, elle devenait de plus en plus agressive et proche de trucider Alain.
Il ne faisait pas le malin car il savait qu'elle allait probablement les tuer, mais il ne voulait pas partir sans se défendre et lui cracher à la gueule.

Il modifia donc subtilement sa position, pour se préparer à intervenir car il y allait bientôt avoir un massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 18:32

Marie-Anne parla une dernière fois, puis un creux se dessina sur le front du vampires tandis ses sourcils se fronçaient et que son nez se plissait. Sa bouche s'entrouvrit légèrement afin de laisser apparaître ses crocs de manière agressive, ainsi qu'un feulement bestial...qui se transforma en rire.

Le visage du monstre se détendit complètement tandis que son rire malsain et grotesque faisait écho dans le garage. Toute trace d'agressivité semblait avoir disparu, et l'être impie présentait une attitude détendue quelque peu dérangeante. Puis, le vampire parla à nouveau pendant plusieurs secondes, à l'adresse d'Alain avant de lui faire signe d'approcher.

Elle prononça une dernière phrase avant de porter son poignet à sa bouche.



HRP: pfouh, j'ai carrément eu peur que vous ne posiez pas vos couilles pour le coup. Bien content que vous ayez vu que le vampire insistait beaucoup. Parce que le coup du vassalage, je l'avais pas anticipé, et j'hésitais à l'accepter. Et là, ça changeait tout, et ça vous aurait grave fait chier.

Vraiment bien joué, le coup de la menace de tout balancer c'était original.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 18:38

Hrp : Bravo à Max surtout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 19:27

Alain se retourna vers ses compagnons, visiblement soulagé. S'il n'etait pas deja mort... il aurait pu y rester une nouvelle fois. Mais il avait tenu bon. Pour elena, luc et emma...

"N'approchez pas, elle va me transformer...Mais refuse de vous transformer. Elle m'expliquera comment proceder pour le faire à mon tour à l'un de vous... qui le fera au dernier."

Il s'approcha du poignet de marie anne et attendit son accord pour boire son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 19:48

Marie-Anne se mordit le poignet et attendit qu'Alain soit près d'elle. Elle lui posa une main sur l'épaule et le força à s'agenouiller. Puis, elle lui tendit son poignet et fit perler plusieurs gouttes de sang dans sa bouche.

Dès que la vitae atterrit sur sa langue, les sens d'Alain explosèrent. Il entendit les battements de son coeur dans ses oreilles, celui de ses compagnons, et celui du rat qui courait dans un coin du garage. Il sentit également quelque chose d'étranger envahir son corps par le biais de ses veines. Observant son bras, ils vit ses veines noircir alors que la vitae vampirique se répandait dans son corps. La sensation l'enveloppa complètement et il se sentit enfin complet. Lorsque Alain se releva, il était un vrai vampire.

A peine debout, Alain fut saisit à la gorge par Marie-Anne qui fit immédiatement signe aux deux autres de rester en arrière. Le vampire planta son regard chargé de menace dans celui de son infant et lui souffla d'ultimes paroles.

Une fois qu'elle eut terminé, Marie-Anne relâcha son étreinte et sembla se téléporter dans l'encadrement de la porte intérieure. Elle jeta un dernier regard en direction de ses créations, puis disparut sous leur yeux.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 21:29

Alain souffla. Le monstre etait enfin parti... il n'en restait plus que trois... Il etait enfin complet. Il avait senti le changement à la premiere goutte de sang. Aujourd'hui il avait retrouvé une partie de lui qu'il ne pensait pas avoir perdu.

"Elle a dit qu'elle reviendra se venger de mon chantage... le temps pour elle de regagner sa force et de comprendre les rouages de notre monde...

Mais peu importe. Aujourd'hui nous avons gagné et nous allons survivre.

Alors qui veut etre le prochain damné?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   Mer 5 Oct - 23:43

Luc se relâcha un peu. Il savait qu'ils avaient été proche de tous mourir, même s'il n'était pas certain que ça aurait été rapide.

Il voyait le changement en Alain.
Dans son attitude et plus profondément.

Les menaces n'étaient pas rassurantes, la colère de la momie serait très dangereuse, mais ils avaient réussi à survivre. Et plus encore, ils allaient devenir des vrais vampires.


- "Bravo Alain, pour avoir réussi à nous éviter la mort, c'était un coup de maître ! La vieille peau n'était pas loin de nous arracher la tronche... Je me propose pour la damnation, ça me botte bien."

Il sorti les crocs et attendit qu'Alain lui donne quelques gouttes de son sang pour devenir lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pistes concrêtes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pistes concrêtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marquage des pistes
» Choix de l'orientation des pistes
» au roulage sur les pistes à CDG
» Un nouveau visage pour nos pistes en herbes et taxiway
» Probleme pour éliminer un tank à vapeur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: