Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 14 octobre 1984

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: 14 octobre 1984   Lun 10 Oct 2016 - 18:43

En revenant de chasse, Alain avait trouvé Luc devant chez lui. Personne ne lui avait ouvert. Et pour cause, Emma n'était pas là non plus. Alain emmena donc Luc en direction de la Céléstine.

Les trois vampires se retrouvèrent là-bas aux environ de 21h30.


HRP: à vous.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Lun 10 Oct 2016 - 19:07

Alain et Luc arrivèrent devant la Célestine et sonnèrent. Elena vint leur ouvrir rapidement et les fît entrer pour s'installer dans le salon. Cette fois, ils ne se servirent pas de boisson, ça n'était plus dans leur régime.

- "Avant que nous entrions dans les problèmes de chacun, j'aimerais vous faire part d'une découverte. Il est possible de concentrer son sang pour à terme, le rendre plus puissant. J'ai fait le test hier , mais je ne connais pas encore les effets secondaires."

Il attendit la réaction de ses associés et voyant qu'ils étaient intéressés, il décida de leur expliquer.

- "Voyez vous, il suffit de sacrifier une partiede sa réserve de sang. Vous choisissez la quantité que vous voulez utiliser et à la manière d'une augmentation de force ou de résistance, vous vous focaliser sur votre fluide vital pour le rendre plus fort. Je n'en suis quaux prémices, ce qui fait que je n'ai pas encore réussi à le rendre totalement plus fort, il doit falloir sacrifier une certaine quantité de sang, pour ça, mais je ne la connais pas.
Je rappelle que je ne connais pas les effets secondaires. S'il y en a.

Voulez vous faire comme je l'ai décris pour voir ce que cela donne ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Lun 10 Oct 2016 - 22:04

Elena remercia Luc pour ces informations et se concentra sur son fluide vital. Elle ressenti en effet une légère augmentation de sa puissance et compris en partie ce qu'il voulait dire...
Une fois leur petite expérience terminée, Elena retourna son attention vers Alain. Elle posa le sac de Luc à côté de lui sur le canapé, l'air satisfaite.


- Bingo. Dit-elle simplement. Mon ami de la mairie m'a rappelé hier soir. Votre entreprise est prête à être crée mais il va devoir mettre un capital dessus pour que ce soit validé.

Elle pointa son menton vers le sac.

- 15 000 francs. C'est pour vous. J'ai également reçu ces documents que vous devez remplir et signer.

Elle posa une main amicale sur son épaule et lui donna un stylo.

- Ca fait du bien une bonne nouvelle, n'est-ce pas?

Ses yeux croisèrent ceux de Luc. Derrière sa barbe d'ours des montagnes mal léché, il y avait toujours ce petit truc attirant chez lui. Elle ne comprenait pas pourquoi vu son manque de charisme assez consternant, et pourtant... Il ne la rendait plus si indifférente. Elle repensa au goût divin de son sang et à cette fameuse nuit où il l'avait damnée à jamais.

- .... Si je puis me permettre, c'est en grande partie grâce à Luc si nous avons pu vendre la Ford aussi rapidement. Je trouve que ce serait juste qu'on lui donne également une part. Nous prenons chacun 10 000 francs. Qu'en pensez-vous Alain ?

Elle lança un sourire presque timide à Luc. Elle qui pouvait mettre les hommes à ses pieds, avait l'impression d'être comme une adolescente. Ce sentiment l'agaça et son ego lança avec une pointe d'ironie :

- De mon souvenir, votre... "lieu de vie", enfin surtout l'odeur...  je pense que tu, hum vous en auriez bien besoin, non? Oh et merde, si on commençait à se tutoyer?

Lena laissa ses amis répondre puis enchaîna sur le point important de la veille. Elle leur expliqua qu'un certain inspecteur Sarah Beauclair de Charleville l'avait interrogé au poste de police : sa voiture avait été retrouvée dans une casse, avec la Renaud 9 Bleue. L'enquête semblait prendre de l'ampleur et ça sentait mauvais. La presse en attestait et cette Beauclair semblait être le genre de nana qui ne lâche pas facilement l'affaire. Elena avait calmement répondu à ses questions, et l'inspecteur allait interroger Ernest qui était supposé, dans son histoire, avoir emprunté son véhicule lorsqu'elle était partie en Suisse entre le 4 et le 8 octobre...

- Je pense m'en être pas trop mal sortie, mais mon flair me dit qu'on entendra bientôt reparler d'elle. Et vous, quelles sont les nouvelles? Alain, vos expériences sur vos animaux vous-ont-elles appris de nouvelles choses sur notre condition?

HRP : J'utilise un point de sang pour l'expérience de Luc et suis donc à 6


Dernière édition par Elena Brandt le Lun 10 Oct 2016 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Lun 10 Oct 2016 - 22:39

HRP: Cha, tu as bien décrit l'effet sur ton sang, donc je ne fais que ce post HRP. AU dos de ta fiche de perso, tu notes Concentration du sang: 1. Ce n'est ni plus ni moins qu'une jauge, et à partir d'un certain nombre, ta Puissance du Sang augmentera. Maxime t'a expliqué un peu en quoi ça consistait car je lui ai parlé d'un des aspect, mais il y a d'autres facteurs aussi. Tu n'as pas besoin de te prendre la tête, dit-toi juste que la Puissance du Sang est une mesure globale du pouvoir d'un vampire et de sa puissance. Donc plus ça augmente, plus tu deviens puissante.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 10:39

Alain ecouta attentivement Elena lorsqu'elle lui dit que tout etait arrangé pour son entreprise. Il souffla de soulagement et sourit à la jeune femme.

"Merci Elena. Je ne sais pas comment j'aurai sans vous... Me rendre à la gendarmerie ce matin a dejà été un calvaire de tout les instants... Alors faire toute ces demarches..."

Devant l'air inquisiteur de ses deux compagnons, Alain reprit.

"Le sergent en charge de la disparition de l'aide soignante d'Emma m'a convoqué à la gendarmerie. J'ai eu beau chercher des excuses, je n'ai pas pu deroger à la règle. Et j'ai dû m'y rendre bon gré mal gré.

J'ai d'ailleurs decouvert à cette occasion que l'on pouvait se nourrir plus qu'avant. Je ne peux l'expliquer physiquement mais notre 'reserve' est plus grande. De ce fait, si on se rempli... je pense que l'on peut tenir sans avoir faim entre 5 et 6 jours. C'est une estimation faite sur mon ressenti, rien de précis je tiens à le dire.

Pour le partage de l'argent, cela va de soit. Luc mérite amplement sa part."

Il ecouta ensuite la decouverte de Luc et reflechit à ce que cela pouvait impliquer.

"Nous devons faire attention. Utiliser le sang ainsi, cela veut dire accelerer l'arrivee de la faim... Donc plus de chasse, donc plus de risque de faits divers... Je pense que nous devons nous limiter, au moins pour un temps. Le temps qu'on entende plus trop parler de nous ou de toute cette histoire dans les journaux... Notre objectif premier doit etre de retrouver nos marques pour reprendre une vie quasi-normale...

Marie-anne ou qui que ce soit ne reviendra pas tout de suite à mon avis. Le temps de retrouver sa puissance, mais aussi d'apprendre dans quel monde elle va desormais vivre... il lui faudra quelques années je pense. Donc passer quelques semaines à nous reorganiser avant de penser à son retour n'est certainement pas une mauvaise idée.

Ce que nous devons nous dire, maintenant que ce probleme de faim est resolu, c'est en quoi ma nouvelle condition peut ameliorer ma situation. Peut-etre que vos pouvoirs vous aideront dans ce que vous faisiez deja... ou peut-etre que vous pouvez penser à une reorientation grace à ces nouvelles capacités...

Je ne vous dit pas d'arreter les recherches. Ces decouvertes sont capitales pour savoir ce que nous devenons. Il faut juste ensuite utiliser ces connaissances avec parcimonie.

Pour ma part je ne tenterai pas pour le moment cette experimentation. Mes brulures ne sont toujours pas soignées et je prefere prioriser cela."

Il se frotta le visage comme pour illustrer ses propos.

" Concernant les animaux, j'ai remarqué que celui à qui j'ai donné de mon sang repond plus rapidement et avec moins de resistance à mes ordres. Je pense que le sang permet d'utiliser plus facilement nos pouvoirs sur ceux qui en ont ingeré. J'ai tenté de l'entailler pour vour s'il pouvait se soigner en utilisant mon sang... mais il n'en avait pas l'air capable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 11:02

Elena acquiesça.

- Je confirme. Les humains qui ingèrent notre sang deviennent comme accro. Anthony m'a dit que mon sang rendait tout le reste tellement fade et sans intérêt, même le sexe et... je dois dire que je le comprends. Quand j'ai bu le sang de Luc, j'ai ressenti quelque chose de tellement fort, puissant, c'était encore meilleur que tout ce que j'avais pu découvrir avant, même lors de ma première chasse. C'est inégalable, merveilleux. Et j'ai senti comme un lien qui se forgeait entre notre deux êtres c'était... étrange.

Elle fit une pause, les yeux perdus l'espace d'un instant, puis revint au présent.

- Pour ces humains, nous devenons le centre de leur attention et ils sont soudainement plus manipulables, en effet. Pour plus de discrétion je suis en train de voir s'il est possible de créer un lien suffisamment fort avec eux pour avoir plus ou moins les mêmes proies, lorsque nous avons faim. D'autant plus qu'elles prennent du plaisir lorsqu'on s'y prend bien et ça me permet de ne pas avoir à multiplier les victimes, et les incidents. Mais bon ce n'est pas si facile, mais je sais qu'Anthony pourrait me permettre de me nourrir en toute tranquillité, du moment que je le laisse goûter à mes veines. Je peux plus ou moins faire ce que je veux de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 11:11

Luc semblait tiquer.

- "Le soucis, si je prends ma part, c'est que ça fait ça en moins pour v... toi. Tu dois rembourser les dettes d'Ernest et plus tu as de fric, plus tu peux vous sortir de la merde. 60000 balles, c'est pas rien.
J'ai peut-être une idée pour tous nous sortir de la merde. Je vais reprendre les recherches d'un trésor que j'avais pas réussi à trouver jusque là, il rapporte beaucoup, normalement et avec de la chance, ça pourra nous sortir du purin. Après, c'est pas un truc facile a trouver et ça va prendre du temps, d'ailleurs, Alain, je vais avoir besoin de ton aide, cette nuit. Nous reparlerons de ça après."

Luc semblait réfléchir longuement à ce que venait de dire Elena, il était mal à l'aise.

- "Ça veut dire que toi aussi, tu... es accro à mon sang ? Quel genre de lien ressens-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 11:30

"Une seule personne ne suffira pas Elena, vous la rendrez anemique, voir la tuerez avant meme de vous en rendre compte... et si vous devez lui donner à chaque fois de votre sang... le gain est quand meme minime...

Concernant ces possibilités d'humains dociles par notre sang, si vous n'y voyez pas d'inconvenients, je souhaiterai encore continuer mes recherches... histoire que l'on ait pas de surprise... J'en parlerai aussi à Etienne Rode."

Puis aux propos de Luc.


"Bien sûr, il vous faut quel genre d'aide?"


Dernière édition par Alain Vanderbeck le Mar 11 Oct 2016 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 11:32

HRP: petit aparté règle concernant l'atout Troupeau: En gros, chaque semaine, l'atout troupeau vous rapporte son niveau d'atout X 2 en points de sang, à la condition d'interagir un minimum avec ledit troupeau. On peut aussi faire une récolter et doubler ce nombre en sacrifiant un point de troupeau définitivement, et tripler ce nombre en sacrifiant tout (mais ça passe par un massacre).

Pour rappel: Alain tu as toujours deux points de dégât létaux, et Elena tu as toujours un point de dégât létal.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 13:35

- "J'ai besoin d'aller chercher des informations dans des vieilles archives dans les Archives Départementales. Il faut qu'on trouve quelques documents nazis qu'on les garde et que je les épluche avec vous dans un endroit plus tranquille. De la, si je trouve mon bonheur, je pourrais suivre la piste et m'approcher du trésor. Et potentiellement, régler tous nos problèmes..."

Il ne pouvait s'empêcher de remarquer les regards d'Elena et cela le perturbait beaucoup. Il se sentait comme un gamin découvrant les sentiments. Il n'avait jamais su comment réagir et se contenta d'un sourire taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 14:42

Elena fit la moue.

- Non, pas accro à ton sang... Mais au sang vampirique, peut-être. Enfin je ne sais pas, pour l'instant je ne ressens pas de manque mais ça viendra peut-être dans les nuits à venir.

Une lueur d'angoisse traversa son regard. La femme forte et indépendante était devenue une droguée. C'était tellement con.

- Le lien? Je ne sais pas trop, c'était comme si le fait de boire ton sang créait quelque chose entre nous. Mais pour l'instant j'arrive à le maîtriser, le lien reste faible et ça n'est pas "contraignant".

Elena luit sourit.

- Rassure-toi, je suis toujours moi-même, je pense ce que je dis mais c'est vrai que, sur le moment, c'était comme si je te découvrais... sous un nouveau jour. Oui, voilà, c'est ça. C'est très intéressant de voir à quel point notre condition peut créer des liens surnaturels. C'est très puissant, j'aurais du être plus vigilante. Ce qui est bizarre, c'est qu'au moment de notre transformation, c'était différent. Peut-être qu'il faut en boire plus de trois gouttes pour devenir... accro.

Luc et Alain purent facilement déceler de l'amertume dans sa voix. Puis à Alain :

- Vous avez raison, et ne vous en faites pas pour Anthony. Je fais attention...

Ce soir-là, Elena aborda un autre sujet : la sécurité de leur refuge.

- Je rebondis sur ce que Luc m'a écrit hier... Il ne faudrait pas que ce qui est arrivé à Alain se réitère et je pense qu'il serait bon de sécuriser nos lieus de repos respectifs. Luc, si tu étais d'accord, j'aurais bien besoin d'un coup de main bricoleur. Rémunéré, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 15:10

Luc fit une grimace.

- "Je suis désolé, Eléna, si j'avais su, je ne t'aurais pas nourri... Au moins, ça n'est pas contraignant, enfin, pas trop. Il faudra faire des recherches pour voir s'il est possible de faire disparaître ceci."

En pleine réflexion

- "Sois prudente avec cet Anthony. On sait jamais de quoi son capable les gens, surtout sous l'influence de notre sang."

Il commenca à regarder dans la pièce et se tourna vers Eléna en lui souriant.

- "Bien sûr, je peux faire ça. Je peux faire une estimation rapide ce soir, avant qu'on parte avec Alain et tu dire ce qu'il faudrait faire dans les grandes lignes et je reviendrai demain avec ce qu'il faut."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 15:26

Elle lui rendit son sourire.

- L'endroit concerné n'est pas ici. Je vous ferais un petit tour du propriétaire tout à l'heure...

Lorsqu'ils eurent fini le gros de la discussion, Elena leur proposa de sortir humer l'air frais de la nuit automnale. Elle pris deux lampes torche, plus par réflexe que par nécessité, et leur demanda de la suivre. Il descendirent le grand escalier de pierre qui faisait face à l'entrée de la demeure, et prirent vers la droite. A une trentaine de mètres de là, Luc et Alain purent distinguer, dans la brume de l'hiver approchant, les ruines d'une maison en pierre, plus petite que le bâtiment principal mais d'une carrure tout de même considérable.

- C'était la maison du Métayer, expliqua-t-elle. A l'époque, les Propriétaires hébergeaient le paysan et sa famille qui s'occupaient de leurs terres...

Trois pans de murs étaient encore debout. Le quatrième, côté ouest s'était effondré en partie, et le toit avait disparu, des bout d'ardoise jonchaient le sol. L'encadrement de la porte fantôme était encore là et on pouvait distinguer ce qui avait pu être des fenêtres. Ils enjambèrent quelques pierres, un paquet de ronces et se retrouvèrent au centre du bâtiment. Au dessus de leur tête, un bout de plancher moisi par la pluie, triste témoignage du premier étage. Il n'y avait plus d'escalier. Plus grand chose finalement.

Luc et Alain se demandaient pourquoi Elena leur montrait tout ceci. Un sourire espiègle aux lèvres, elle se dirigea vers le fond du rez-de-chaussée, passa à côté d'une cheminée défigurée par le temps et se baissa. Elle leur demanda un coup de main et les trois dégagèrent les fragments de pierres qui camouflaient... une trappe.

Hiiiiiin.

La plaque métallique, rouillée et couverte de terre grinça lugubrement lorsque Elena la tira vers elle. Elle pointa sa lampe torche vers le gouffre qui s'étendait en dessous d'elle. Sans dire un mot de plus, elle disparue dans l'obscurité.


- Suivez-moi !

Sa voix raisonna en écho tandis qu'ils l'entendaient descendre un escalier en bois qui lui, avait été entretenu. Luc et Alain ne se firent pas prier longtemps et s'enfoncèrent avec elle dans les ténèbres. Après avoir descendu une dizaine de marches, ils se retrouvèrent dans une sorte de cave, assez vaste. Le plafond n'était pas si bas et avec un peu de travail, il y avait moyen d'en faire un refuge plus que correcte, voir même agréable.

- Tadam ! lança-t-elle en souriant. Je vous présente mon futur refuge et, qui sait si une nuit les choses tournaient mal, un lieu sûr où nous pourrions nous rencontrer en toute sérénité. A part mon père, personne ne connaît son existence, et mieux encore... Venez.

La cave n'avait bien entendu aucune ouverture vers l'extérieur, mis à part la trappe qui pouvait se verrouiller de l'intérieur. Il y avait néanmoins une porte en bois vers laquelle la jeune damnée se dirigea. Elle l'ouvrit : un tunnel sombre semblait s'enfoncer loin dans la terre. Ils le prirent et au cours de la trentaine de mètres parcourus, malgré quelques toiles d'araignée, une ou deux salamandres et une petite montée sur la fin, finirent par atteindre un seconde porte. Elena enclencha une sorte de petit mécanisme et fit pivoter le panneau. La lumière orangée de la Célestine les ébloui un instant et ils purent sentir la chaleur de la pièce imprégner leur peau pâle.

- Bienvenu dans la bibliothèque de la Célestine.

Face à la surprise de ses compagnons, elle s'expliqua.

- Ce tunnel a été fabriqué pendant la seconde guerre mondiale, et permettait à mes ancêtres résistants de cacher des Juifs et de les approvisionner discrètement. Et oui, les bourgeois ne sont pas tous des capitalistes sans foi ni âme...

Ils entrèrent dans la pièce où Alain pu découvrir une importante collection d'ouvrages, principalement dédiés à la politique et à l'économie. Puis ils virent Elena faire pivoter à nouveau l'entrée cachée, couverte d'étagères et de romans. Une fois fermée, elle leur indiqua un Atlas rouge, parmi les ouvrages, qui permettait d'actionner l'entrée secrète depuis le domaine.

- Pour parler pratique, Luc, j'aimerais faire du sous sol de la cave, mon refuge principal. Mais comme je vous l'ai dit, je serais heureuse de vous en faire profiter si urgence il y avait de votre côté. Ce lieu est accessible par deux entrées discrètes, voir secrètes. C'est un bon point. Bien sûr, il faudrait installer l'électricité, et du mobilier. J'aimerais également installer une alarme à l'entrée de la Célestine, et poser un verrou moins... "déverrouillable".

Elle lança un regard appuyé - ou amusé - à Luc.

- Pour le reste, au Métayer, un coup de peinture sur les murs de la cave, un bon coup de serpillère, l'installation de serrures convenables et le tour est joué ! Tu aurais une idée du coût, Luc et du temps que ça pourrait prendre?

Une fois de plus, elle prouvait la confiance qu'elle avait décidé de leur accorder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 17:07

HRP: bon, on est pas architecte, alors je vais essayer de résumer toutes les étapes en terme de jeu.

1) Rien à voir avec ça, mais Charlotte, tant que j'y pense, il va falloir que tu t'absentes un peu de La Céléstine parce que les travaux que tu avais planifié vont avoir lieu (réparer le toit, refoutre de l'eau dans l'étang, etc). Je considère que ça tu peux te le permettre, mais ça va refléter le fait que tu retapes tout ce qui est façade extérieure de la maison principale. Tu peux aussi considéré que le jardin a été taillé et remis en état. Tu vas avoir une Céléstine toute neuve, mais je dirais qu'il faudra une semaine hors de la maison, c'est plus sûr pour toi. Ou alors, tu t'attaques d'abord à ton refuge dans la cave, et tu y dormiras pendant les travaux de la demeure principale. A toi de voir.

2) En ce qui concerne le Refuge à proprement parler, Luc va faire ses mesures et servir de maître d'oeuvre. En gros, chaque fois qu'il décide de travailler chez toi, ça lui prendra une nuit entière et il aura droit à un test d'Artisanat+Dextérité. Il aura disons un total de 30 succès à obtenir, et aura donc droit à un test pour chaque nuit. S'il se fait aider par quelqu'un qui a aussi Artisanat, il ajoutera le bonus d'artisanat de la personne. Une fois les succès atteints, j'offrirai l'atout Lieu Sûr à Charlotte, au niveau 1. Il ne sera pas sécurisé tant qu'elle ne dépensera pas l'XP pour ça, c'est à dire que le lieu n'est pas garanti éternel. Mais à partir de là, on considère que le lieu est exploitable, et Charlotte peut commencer à investir des points d'Xp dans Lieu Sûr, et l'atout Refuge. Je précise aussi que si vous voulez en faire un refuge commun, vous pouvez partager l'xp à investir.

3) Ca va coûter de l'argent, mais je considère que Elena peut utiliser un point de ressource pour ce chapitre afin de procéder à l'investissement. Par la suite, pour faire évoluer le tout, il faudra donc dépenser l'XP et justifier par des apports d'argent (usine ou autre).

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 17:54

HRP : pour résumer facebook > je suis okay pour utiliser un point de ressource pour la confection de ce refuge (commun ou pas, le débat est ouvert mais c'est un endroit secret, connu de nous seuls). Elena va donc demander à Luc de se concentrer sur ces travaux-là pour qu'elle puisse ensuite y dormir lorsque les travaux de la Célestine commenceront (une semaine de travaux, donc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mar 11 Oct 2016 - 19:52

Alain regarda la jeune femme, visiblement amusé.

"Devons-nous vous appeler Elena ou Agent 007?"

Puis plus serieusement
.

"Il est clair que vous n'aurez aucun probleme en journee si vous retapez cet endroit. Mais cela va prendre un certain temps avant que tout ne soit d'equerre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mer 12 Oct 2016 - 11:23

Luc semblait satisfait de ce qu'il avait vu.

- "C'est une bonne idée, c'est sûr. Mais si tu veux que je fasse ça seul, ça va prendre du temps, et aussi de l'argent, y'a pas mal de trucs a faire.
Faut que le creuse une tranchée du bâtiment principal à celui ci et y faire passer des tuyaux d'eau et tirer un câble pour l'électricité, faut que le tout soit gainé, sinon, au moindre gel tes tuyaux vont pété et t'aura plus ni eau ni courant.

Va falloir me faire livrer les outils et les matériaux nécessaire, ici, si tu veux garder ça secret, suffit de dire que c'est pour des travaux de remise à neuf, de remise au norme ou un ravalement de façade.

Faudra que je bosse toute la nuit pendant un certain temps. Ça dépendra de comment j'arrive à avancer.
Pendant que j'y suis, quand je ferais le raccordement, si tu veux, tu pourras avoir le téléphone dans ton refuge.

Voilà, je te laisse me dire quand tout sera prêt, que je puisse travailler là dessus.
Tu as de la chance, je suis moins cher qu'une entreprise et plus discret.
Je repasserai après les archives, si tu veux."

Il fit un sourire taquin à Elena et se tournant vers Alain, lui dit.

- "Pouvons nous y aller ? Tu te sens prêt ? Te faudra des gants pour pas laisser d'empreintes. Tu peux faire comme moi, des gants en cuir, ça protège bien des coupures etc, au passage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   Mer 12 Oct 2016 - 12:26

Hrp : quel "taquin" ce Luc! Pour le téléphone je n'osais pas demander mais oui ce serait top. Rien à rajouter.

- Ça me semble parfait. Merci Luc, une fois de plus...


Alain et Luc, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t119-les-archives-departementales
Elena, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t120-14-octobre-1984
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 14 octobre 1984   

Revenir en haut Aller en bas
 
14 octobre 1984
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» [ED10] [Defis journée 6] Nice - Basse-Normandie le 13 Octobre
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: