Terres Exsangues (année 1989)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 11:32

Alors qu'elle vaquait à ses occupations à la Céléstine, Elena entendit le téléphone sonner et alla décrocher. Alain s'annonça à l'autre bout du fil.

HRP: Max tu peux y aller je pense.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.


Dernière édition par Lestat le Mer 2 Nov - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 11:39

"Bonsoir Elena, je ne te derange pas? Je suis actuellement chez Luc. Nous avons un problème qui s'annonce... et dont il faudrait parler...

La police a le mot ecrit pour Marie-Anne et il semble que Baptiste ait donné des descriptions detaillés des trois enquêteurs qui l'ont interrogés... Vu le regard que Beauclair m'a lancé, je pense que ca doit plutot bien correspondre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 12:22

- Merde.

Elena soupira.

- Vous voulez passer à la Célestine pour qu'on parle de vive voix de tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 14:18

"Je vous fait le point sur ce que je sais. Luc est à coté de moi, il réagira à mes propos. Et on estimera si nous réunir est necessaire ou non."

Il marqua une pause pour reflechir.

"Premier point, nous avons peut-être laissé des traces chez les Omanech. Vu comment nous sommes partis. On a pas pu effacer nos traces. Alors rien de sûr mais à garder en tete.

Deuxieme point, Elena tu as conduit la voiture de la famille Loiseau et nous n'avons pas effacé les traces. Il y a donc potentiellement des empreintes qui ont pu être relevées par la police. Il faut aussi penser que dans le cadre de l'enquête sur le vol de ta voiture, tes empreintes peuvent t'être demandées pour les isoler. S'ils decident de les comparer avec celles de la voiture des Loiseau...

Troisième point, la police a le mot que j'ai ecrit à Marie-Anne. Ainsi qu'un mot où j'ai ecrit une adresse pour me dedouanner... Ils avaient donc une comparaison pour verifier si les deux ecritures étaient les-mêmes. J'ai inventé une histoire affirmant que Baptiste Loiseau était venu chez moi et m'avait demandé de traduire un poème en vieux francais pour impressionner une fille qu'il avait rencontré...
Beauclair n'y croit pas un seul instant... Mais dois prouver que Baptiste ou moi mentons... Mais je suis suspect à ses yeux, au moins louche.

Quatrieme point, Baptiste a fait nos descriptions. Et ca doit etre plutot ressemblant.

Comme vous pouvez le voir, Baptiste Loiseau devient un problème... et peu importe la façon dont on s'en charge...

Si on le fait disparaitre, ca me retombera dessus, sauf si j'ai un bon alibi... et encore.
Si on tente de le decredibiliser, et qu'ils ont vos empreintes, ils sauront que sa version tient la route..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 14:51

- Mmmmh je vois. En gros c'est sa parole contre la votre.

Elle pris un temps pour noter mentalement toutes les mauvaises nouvelles annoncées par Alain Vanderbecke.

- Effectivement, ce pauvre Baptiste devient un sacré poids. Le père m'a vu également, mais s'ils sont devenus alcolo, avec un peu de chance ses souvenirs seront embrouillés.
Vous rappelez-vous de la date de notre rencontre dans leur quartier? Je me rappelle, c'était le soir où cette ordure m'a frappé dans un bar. Je pense que nous ferions bien de nous créer chacun un alibi "solide". Je peux prétexter avoir été à l'usine toute la soirée et demander à mon directeur adjoint de valider ma présence. Alain, tu pourrais demander à Rode s'il serait prêt à dire que vous étiez ensemble à sa boutique. Enfin, Luc pourrait demander à Michel un alibi. Ce qui compte, c'est que quelqu'un puisse témoigner de votre présence toute la soirée.

Elle avait dit cela d'un ton neutre, mais son coeur était serré devant ce qui semblait être l'inévitable concernant le jeune Loiseau.

- Bon, et pour parler de l'éléphant dans le couloir. Est-ce que heu... tu... tu es en train de suggérer que le pauvre garçon ferait bien de "disparaître"?

Un silence glacial s'installa.

- Merde, tout ça va beaucoup trop loin. Le pauvre chou n'a rien demandé, tout ça à cause de cette putain de princesse démoniaque.

Elle avait craché sa haine d'un seul coup et d'une voix rauque. Alain ne pu entendre que sa respiration saccadée à l'autre bout du fil. Elle finit par se calmer pour reprendre.

- Ne pensez-vous pas que nous pourrions... je sais pas moi, utiliser nos nouvelles capacités pour... pour lui faire peur et le pousser à se taire? Et... en lui donnant de notre sang? Les humains sont beaucoup plus manipulables dans certaines circonstances.

Elle savait qu'ils n'étaient pas assez puissant. Alors elle eut soudain une idée complètement folle et hésita avant de la lancer.


- Je pense que l'enquête a fait un bond dans ses recherches, notamment autour du grimoire, à cause de la confrérie Bayard qui cherche à emmerder Marie-Anne. Cette "attention" de la police lui nuit autant qu'à nous. Baptiste a du la décrire également et ils doivent activement la rechercher. Tu ne penses pas qu'elle serait prête à... collaborer avec nous pour faire dire à Baptiste ce que la police a besoin d'entendre? Nos intérêts sont communs sur ce coup...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 15:44

"Non, Marie-Anne nous laisse nous debrouiller avec notre territoire. Si nous nous ecroulons tout seul, tant mieux. Sinon, elle reviendra un jour se venger...

On doit se debrouiller par nous-même... On ne sait même pas où elle a fuit.

Le pauvre chou peut nous faire tomber, et à aider David a attirer des filles, à cacher ta voiture... J'ai dit de faire disparaitre la menace... Alors une des solutions est de faire disparaitre Baptiste. Mais lui faire changer d'avis ou le discrediter en apportant de nouveaux éléments."

Il marqua une pause.

"Il y a peut-etre une autre solution... En faire un serviteur et le cacher pourquoi pas dans les souterrains de la Celestine... Ainsi on aurait pas sa mort sur la conscience... Et tu pourrais avoir un serviteur de confiance lié par dependance au sang."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 15:53

Luc soupira.

- "Marie-Anne, je suis d'accord avec Alain, faut pas y compter. Elle veut nous voir douiller un max, du coup, elle va rien faire pour nous aider, au contraire, elle risquerait d'en rajouter."

Il jura en resserrant les gonds dans le chambranle de la porte.

- "Je suis pas chaud pour un truc violent pour éliminer la menace qu'il représente, ça serait passer un cap. Et c'est pas un truc que j'ai déjà fait. L'histoire des alibis, c'est pas con, c'est à tenter."

Nouvelle pause.

- "Pour en faire un serviteur, avec majesté, tu pourrais en faire ta marionnette comme la Momie. En revanche, pour ça, faut l'approcher et il doit être surveillé, ça paraitra suspect que d'un coup on s'intéresse à lui. Faudra être prudent. C'est prendre d'autres risques."

Luc poussa un soupir.

- "Encore, une fois, la solution la plus simple et rapide n'est pas la plus douce...


Alain, au pire, t'aurais pas moyen de commander à un animal de faire un câlin au gosse ?
Dans l'hypothèse ou on aurait rien trouvé de plus subtil."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 17:01

"J'ai une solution... Qui impliquerait Marie-Anne, et qui nous dedouannerait...

Preparer une bouteille de vin empoisonné et l'offrir à la famille, de la part de Marie-Anne... Je peux preparer la bouteille, il ne restera plus qu'a leur livrer... et que tout le monde en boit... Enfin au moins Baptiste...

On ne peut pas tomber, il faut donc faire un choix."

Le silence s'installa au bout du fil et dans la piece... le petit bonhomme au chapeau qui d'habitude etait la voix de la raison du groupe venait de lancer la plus grosse monstruosité depuis leur transformation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 17:36

Luc avait cessé ses réparations pour regarder Alain l'air ébahi.

- "Bordel de merde, c'est qu'il est sérieux en plus, l'enfoiré...

T'es certain de vouloir t'aventurer la dedans ? Y'a plus de retour arrière, après, tu sais ? C'est passer un cap, faudra apprendre à vivre avec ça sur la conscience.

Si c'est vraiment ce que tu veux et que Len est d'accord, ça me va.
Mais va falloir pondre un bon plan d'action, parce que sinon ça sera pire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 17:39

Le silence avait duré une longue, très longue minute.

- Je suis désolée, Alain. Tout ça va beaucoup trop loin pour moi, je refuse que ces innocents périssent par notre faute. Je... Je ne vous pensais pas capable d'une telle monstruosité.

Elena s'était figée comme une statue de marbre.

- Laissez-moi parler à Baptiste, s'il y a un infime espoir que je puisse le convaincre de changer son discours auprès des flics, le jeu en vaut la chandelle. C'est risqué, mais je ne peux pas avoir tous ces morts sur la conscience.

HRP : je trouve que c'est une super idée la bouteille empoisonnée mais je fais le choix d'être contre, mon perso a plus d'humanité que vous et ce n'est pas une meurtrière. Sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 17:56

Luc avait cette fois, un soupir de soulagement.

- "Je suis plutôt d'accord avec Len, Alain, ça va trop loin.

C'est extrêmement risqué, d'aller lui parler. Parce qu'il est surveillé, ta description coïncidera avec celle d’Émilie, la femme qui avait eu des soucis avec sa sœur et était avec les détectives. Et dans ce cas là, ça te rattache encore plus à l'enquête. Va falloir être prudente. Pourquoi pas plutôt essayer de tomber sur le gamin loin de chez lui et lui parler ? Si tu lui file rencart, ça risque de se savoir, il peut en parler à ses parents, ou si la maison est surveillée, les flics peuvent te voir.

Ça dépend de si on peut prendre le risque de perdre un peu de temps pour trouver un terrain plus propice pour que tu le vois, parce que ça aura des répercussions sur toi et sur l'usine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 18:52

"Ils ont nos descriptions, peut etre tes empreintes. Meme si Baptiste se retracte, ils auront des preuves à lui balancer en pleine tête.

J'ai une soeur que je dois absoluement proteger. Je fais comment? Et toi Elena? Si l'enquête se poursuit et que ton nom est cité... Qu'est-ce que diront les actionnaires? Arriveras-tu à sauver l'usine familliale?

Cette solution ne me plait pas plus qu'à vous... Mais si vous en voyez une autre, qui pointe en plus sur quelqu'un d'autre..."

Il marqua une pause.

"Ok admettons que vous allez lui parler. Il vient, sans avoir prevenu la police du rendez-vous, ce sera dejà un miracle. Il vous dit qu'ils n'ont pas pensé à relever les empreintes. Une fois reparti, qu'est-ce qui l'empeche d'appeler la police pour leur dire de le faire et appuyer son histoire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 21:03

- "Tes arguments sont bons, je te l'accorde, mais là, on parle de meurtres. C'est pas tuer involontairement parce qu'on est affamé, c'est consciemment tuer, après préméditation.
Et toute une famille.

J'ai jamais été tout blanc, ça c'est clair.
J'aime naviguer dans les zones grises; mais là... c'est vraiment extrême..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 21:09

"C'est vrai qu'on ne s'est pas déjà jeté à 3 sur David Allais pour le tuer... parce que ce n'etait pas involontaire. On s'est jeté à trois dessus avec la ferme intention de ne pas le laisser se relever.

Je ne veux pas finir en taule, son temoignage pourrait causer notre perte. Et je serai le premier à tomber car j'ai ecrit le mot et qu'ils m'ont dans leur collimateur. Puis Elena à cause de ses empreintes et de sa voiture volée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 22:30

Elena eu alors des flashs qui vinrent envahir son esprit. L'usine, Ernest, son père, La Rocher, Tommy, Charlie, la Célestine, sa mère... Autant de raisons d'accepter son tragique destin - ou plutôt celui des Loiseau.

Je ne suis pas une meurtrière.

Oui ma belle. Mais ça, c'était avant...

Avant quoi.

Avant que tu deviennes ça.

Elle revit le pauvre belge éventré par leur faute, en pleine forêt. David, étranglé sous ses yeux. Anthony, qu'elle manipulait à souhait. Alors elle ressenti soudain cette violence qui l'avait envahit lorsque la bête s'était emparée d'elle dans le bar, face à son adversaire.

Je suis un putain de monstre.

Mais oui, accepte ta condition. Accepte ta puissance, ton immoralité, sois prête à tous les sacrifices...

Non. Va te faire foutre.

Sa main était crispé sur le combiné du téléphone.

- Elena? Allo? Tout va bien?

Elle entendait au loin la voix d'Alain qui l'appelait. Elle revit le visage encore poupon de Baptiste. Celui de son père. Puis Marie-Anne, la cave... Beauclair, Valence... Et Céleste, encore. Allait-elle être capable de commettre l'irréparable? Assassiner une famille entière pour que sa petite personne puisse assouvir sa soif d'ambition?

Elle rapprocha le combiné de sa bouche. Sa voix était froide quand le vent glacial des nuits d'hiver.


- Très bien. Réduisons les Loiseau au silence éternel et prions que nous puissions continuer à vivre avec ce poids sur le dos.

La jeune Brandt dit à Alain qu'elle trouvait l'idée de la bouteille de vin empoisonnée bonne, surtout de la part de Marie-Anne. Alain devrait imiter une autre écriture, en vieux français, puis signer "Marie-Anne". Les Loiseau allaient se jeter sur le vin, en espérant que la police ne l'intercepte pas avant. Elle insista pour que l'un deux, de préférence Luc, qui n'était pas encore sous le feu des projecteurs, verse de son sang dans le mélange, afin que la famille boivent tout. Quant au poison, elle n'était pas experte et laissa ceci à ses compagnons d'infortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 22:46

Luc se rappela ce qu'avait dit Alain. Ils avaient effectivement tués de sang froid, David.
Mais là, c'était une foutu famille innocente.
Il était un peu perdu, parce que s'ils faisaient rien, Alain et Elena seraient à terme, dans une grosse merde.
Putain ! Quelle situation de merde !

Il avait remarqué le changement chez ses amis.
Peut-être était-ce la même chose pour lui. Était-ce dû à leur condition ? Leur nouvelle nature de prédateur ?
Ils avaient tous tellement changés en si peu de temps. La nature humaine est ainsi faite, pour se protéger et protéger les leurs, les gens sont capables de tout. A fortiori les créatures comme nous, qui ne sommes même plus humains.

Il voyait Alain se faire arrêter à cause du témoignage de Baptiste.
Emmené de force au commissariat et brûler sous le soleil. Créant la panique à sa mort si horrible.
Il voyait aussi Elena, harcelée par Beauclair qui tenait quelque chose sur elle, bien décidée à la faire tomber.

Il n'avait jamais vraiment eu d'amis ou de proches. Jusqu'à maintenant.
Il ne voulait pas que ça s'arrête maintenant. Il faudrait qu'il les aide, c'était dans sa nature.

Il soupira se passa les mains sur le visage et murmura.


- "C'est d'accord... Si c'est ce que vous voulez, on fera ça. Et j'utiliserais mon sang. En revanche, pour le poison, je peux en trouver, mais je n'ai pas les moyens d'en acheter, faudra que tu trouves une solution..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 22:52

- Etienne Rode?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Mer 2 Nov - 22:52

Alain la mine sombre, repondit à Luc.

"Je peux surement faire un poison moi-même. J'ai quelques connaissances en sciences... je vais preparer le poison. Et la bouteille. Ne restera que le sang."

Nouvelle pause.

"Bien, maintenant que nous sommes d'accord... Je vais me rentrer pour preparer tout ca...

Bonne fin de soirée Elena, si on peut encore passer une 'bonne soirée' après notre decision."

Puis à Luc.

"Je reviens ici demain soir avec ce qu'il faudra pour faire le melange... Quelle heure nous disons-nous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   Jeu 3 Nov - 10:23

Luc semblait réfléchir.

- "Au réveil, je dois chasser, puis j'ai un rendez-vous important à 22h30. Cela risque de durer longtemps, suivant comment se passent les négociations. Je t'appelle quand ça sera bon pour moi.
Ou alors je passe chez toi, c'est comme tu veux."


Alain, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t156-21-octobre-1984
Luc, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t155-21-octobre-1984
Elena, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t154-21-octobre-1984
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on devient des monstres (20 octobre 1984)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» touche d'impact et piétinement furieux
» La RetroN 5, la console retro universelle : Votre avis ?
» Quand on devient sentimental...
» Quand magic devient le thème d'un anniversaire...
» [Guide] Les Saisons et la Météo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1989) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: