Terres Exsangues (année 2002)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 15 novembre 1984: l'interrogatoire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 11:14

Alain ouvrit les yeux sur la nuit qui allait officiellement déclarer la guerre aux vampires de Reims. Il s'agissait aussi de la nuit où il dévoilerait une grande partie de la vérité à la police. La nuit qui pourrait causer sa perte, ou l'éviter.

Il n'était pas débout depuis dix minutes que le téléphone sonna. Il s'agissait donc de quelqu'un qui connaissait ses heures de réveil. Il alla décrocher:


- Bonsoir, Monsieur Vanderbeck. Ici Etienne Rode. Nous n'avons pas parlé depuis deux semaines, et je venais prendre des nouvelles de votre soeur. Se porte-t-elle toujours bien ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.


Dernière édition par Lestat le Jeu 12 Jan - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 18:00

"Ah bonsoir Etienne. Oui Emma va bien. Elle a eu une rechute lorsque j'ai arreté de la nourrir... Maintenant nous savons qu'elle doit continuer à etre approvisionné. C'est une contrainte, mais bon c'est un faible prix a payer en comparaison des progrès...

Et vous, quelles sont les nouvelles de votre coté?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 18:05

- Bien, très bien. Elle pourra bientôt remarcher. C'est fantastique. Vos dons sont vraiment exceptionnels. De mon côté, j'ai poursuivi mes recherches, mais j'ai la sensation d'avoir atteint une limite.

Avez-vous découvert de nouvelles capacités ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 18:24

"Non je n'ai rien decouvert de plus pour le moment. J'avoue avoir mis un peu un frein à mes recherches après la guerison d'Emma... au moins le temps que la situation se tasse...

En revanche, ma soeur m'a parlé de l'origine de votre passion. De ce vampire qui furetait vraisemblablement chez vous à Reims à l'époque et avec qui vous discutiez...

J'ai été surpris de decouvrir qu'un autre membre pouvait se trouver si proche de nous...

Vous pourriez me raconter plus en details cette histoire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 18:36

Le ton d'Etienne n'indiqua en rien qu'il ait pu être surpris par la question d'Alain. Il répondit avec son flegme habituel.

- Je ne sais pas si j'ai plus à dire que ce que j'ai déjà dit à votre soeur. Mais en effet, étant enfant, mes parents pensaient que j'avais un ami imaginaire. C'est d'ailleurs ce que j'ai fini par croire après que nous ayons déménagé. J'avais surpris un drôle de personnage dans la chambre de mes parents. Il m'arrivait en effet de me lever la nuit pour vaquer dans la maison. J'aimais bien l'impression d'être tout seul et maître des lieux. J'imagine que notre mystérieux visiteur ne l'avait pas anticipé. J'ai remarqué la présence d'un intrus et je suis allé voir. Je l'ai surpris penché au-dessus de mes parents. Je l'ai regardé sans rien dire et il m'a raccompagné dans ma chambre. Quand je lui ai demandé qui il était, il m'a répondu: Le Marchand de Sable.

Il m'a dit de ne pas avoir peur, et je lui ai dit que je n'avais pas peur. Je crois que cela a piqué son intérêt, car il m'a demandé pourquoi. J'ai haussé les épaules. Il m'a posé des questions sur moi, et puis nous avons discuté. A partir de là, il est revenu régulièrement et passait toujours me voir dans ma chambre. Il me racontait des histoires et je lui racontais ma vie. J'ai toujours été d'un genre solitaire, mais j'appréciais cet étrange ami.

Des années plus tard, mon intérêt pour l'occulte et les Strigoï en particulier m'ont fait faire le lien. Je suis presque sûr qu'il en était un.



_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 18:45

Alain ecouta avec interet.

"L'avez-vous recherché? Si vous etiez convaincu de son existence, pourquoi être venu vous perdre à la recherche d'un cadavre ici alors que le marchand de sable pouvait être encore à Reims?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Ven 16 Déc - 18:57

- J'y suis allé. Par deux fois sur dix années d'intervalle bien que la première fois, je ne faisais que passer car j'étais en plein dans mes études. Mais même la seconde fois, je n'avais aucune piste. J'avais huit ans à l'époque, et 25 ans s'étaient écoulés. Aujourd'hui, cela fait trente ans.

J'ai néanmoins tout essayé. Je suis retourné à mon ancienne maison et j'ai rencontré les nouveaux propriétaires avec qui j'ai pu discuté. Je me suis même renseigné sur les précédents propriétaires afin de voir ce qui leur était arrivé. J'ai tout essayé, mais je n'ai jamais pu le retrouver. J'ai donc entreprit des recherches poussées pour contourner le problème, et au bout du compte, cela s'est avéré payant, pour moi, comme pour vous, n'est-ce pas ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mar 3 Jan - 9:59

"..."

Alain marqua une pause avant de reprendre.

"Il y a une chose que vous devez savoir... Deux en fait... La premiere c'est qu'un nouveau semblable est en ville... Il vient de Reims et a fuit les siens pour des raisons trop longues et trop complexes à expliquer au telephone... Il est en train de nous apprendre ce que nous devons savoir pour survivre... et il semble qu'il existe des regles chez nous autres... L'une d'elle est qu'il ne peut y avoir de temoin de notre nature...

Nous avons cachés votre existence à ses yeux, mais s'il l'apprenait, il demanderait surement à ce que vous deveniez un serviteur ou bien à ce qu'on vous tue...

La seconde chose, c'est que ceux de Reims avaient dans l'idée de conquerir les Ardennes et de migrer une partie des leurs ici... Il risque d'y avoir bientot une 'guerre' entre eux et nous, et nos connaissances et alliés risquent d'en être les victimes collaterales. Pour cette raison il faudrait surement faire profil bas pendant un moment, le temps que cela se tasse... J'ai eloigné ma soeur de moi, meme di je vais devoir la voir regulierement pour la nourrir... Je ne souhaite pas vous faire prendre de risque. D'autant plus que ceux de Reims semblent respecter encore plus ces lois dont je parlais et n'hesiterait pas à faire disparaitre le temoin que vous êtes..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mar 3 Jan - 12:19

- Un autre Strigoï en ville ? Et il y en aurait d'autres à Reims ? Combien sont-ils ? Quand je pense que je les ai cherché pendant toutes ces années, et ils étaient là, dans ma ville d'origine... Ils se cachent bien.

L'intérêt d'Etienne semblait s'être ravivé, et il ne sembla pas s'inquiéter du risque auquel il était susceptible d'être exposé.

- Et ils sont donc hostiles ? A part celui qui vous a contacté ? Quel est son nom ? Depuis combien de temps est-il Strigoï ?

Il marqua une courte pause avant de reprendre, reprenant la neutralité qui le caractérisait lorsqu'il n'évoquait pas son sujet favori.

- Monsieur Vanderbeck, j'apprécie que vous souhaitiez m'épargner certains risques, mais ce qui se passe est du plus haut intérêt pour moi. Je peux être le témoin d'une guerre entre des créatures immortelles, c'est une occasion unique d'étudier comment les Strigoï se comportent lorsqu'ils s'affrontent.

Et, plus important encore, peut-être que mon vieil ami, le Marchand de Sable, est l'un de ces Strigoï. Peut-être même que c'est celui que vous avez rencontré...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mar 3 Jan - 13:44

"Il a environ 150 ans d'existence... Je ne peux en dire plus sans son accord... ce qui impliquerait de le mettre au courant de votre existence...

Pour ce qui est du marchand de sable, je doute que cela soit lui... Peut-etre pouvez-vous me le decrire et je vous direz si c'est lui ou non...

Et si ce n'est pas lui mais un des strigois de Reims, alors cela signifie qu'il sera notre ennemi... Si c'est le cas, je ne peux pas vous empêcher de chercher à le recontacter, mais vous comprendrez que notre alliance, et notre amitié, devront cesser...

Je ne vais pas vous mentir, les plus forts sont en face et nous allons prochainement essuyer leurs attaques... Les temps vont être rudes pour nous dans les semaines voir mois à venir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mar 3 Jan - 16:43

Il y eut un moment de silence tandis qu'Etienne considérait les propos d'Alain. Puis, il reprit:

- Je peux vous aider dans cette guerre. Vous disposez d'un refuge de secours chez moi dont vos ennemis n'ont pas connaissance, je peux vous amener des proies si besoin. Ils ne connaissent pas mon existence et ce qui nous lie, nous pouvons tirer ça à votre avantage. Votre nouvel ami ne serait peut-être pas si mal disposé à mon égard, surtout si je peux constituer un allié efficace. J'ai en plus prouvé que je n'étais pas une menace pour votre secret.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 4 Jan - 8:49

"Je vous crois Etienne, je vous crois... Si vous êtes donc disposé à nous aider, et à prendre les risques que cela incombe, je parlerai de vous à notre nouveau voisin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 4 Jan - 10:36

- Parfait. Merci, Monsieur Vanderbeck. Tenez-moi au courant.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Jeu 12 Jan - 17:08

Ils furent conduit au troisième étage, et furent chacun amené vers une aile différente bien qu'assez proches l'une de l'autre. L'inspecteur Beauclair invita Alain à entrer dans une salle d'interrogatoire impersonnelle qui était exactement ce à quoi il s'attendait. Toutes les salles d'interrogatoire devaient se ressembler en étant le plus neutre possible.

- Je vous en prie, asseyez-vous, Monsieur Vanderbeck. L'inspecteur Valence va nous rejoindre dans quelques instants, mais je vous propose de commencer.

Elle posa un enregistreur sur la table et appuya sur le bouton ON.

- Pour la postérité. Ce qui comptera, c'est votre signature sur les papiers officiels de votre témoignage, et ce que vous allez dire, bien sûr.

Elle marqua une pause, puis, ses traits s'adoucirent légèrement.

- Vous vous sentez mieux ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 18 Jan - 18:29

Alain hocha timidement la tête.

"Excusez-moi mademoiselle Beauclair... Il... Il fallait que cela sorte. Encore désolé pour la piètre image que j'ai donné."

Il baissa la tête, fixant honteusement la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Jeu 19 Jan - 10:42

Beauclair plissa légèrement le menton, incertaine du sérieux avec lequel elle devait prendre la démonstration émotionnelle d'Alain. Elle s'assit en face de lui, l'air impassible. C'est toutefois d'une voix légèrement moins dure que d'habitude qu'elle s'adressa à lui.

- Monsieur Vanderbeck, votre histoire comble de nombreux vides, mais vous devez vous mettre à ma place. Par deux fois nous nous sommes rencontrés, et par deux fois vous avez concocté tout un tas de mensonges, en ne perdant pas souvent la face, et, je dois le dire, en étant plutôt convainquant. Sachant cela, je suis obligé de prendre tout ce que vous m'avez dit aujourd'hui avec des pincettes, même si votre amie Elena Brandt semble être la plus vocale, et confirme vos propos.

Quelques secondes plus tard, l'inspecteur Valence apparut à l'entrée, et Beauclair lui fit un signe de tête avant de s'adresser à nouveau à Alain.

- Nous allons vous poser certaines questions à laquelle nous attendons des réponses claires. Plus d'entourloupes, Monsieur Vanderbeck. Il y a encore des zones d'ombres qui demandent à être éclairées. Je vous laisse un court instant; je vous conseille de bien considérer mes paroles.

Elle se leva et rejoignit son collègue avant de refermer la porte, laissant Alain seul avec lui-même. Ils entèrent à nouveau environ cinq minutes plus tard. Beauclair vint se rasseoir en face de lui, tandis que Valence alla prendra sa place favorite adossé contre le mur.

Sarah Beauclair commença l'interrogatoire:


- Il y a un point que ni vous ni Madame BRandt n'avez évoqué. Le mot en vieux français. Le récit fut relativement précis, et aucune mention n'en a été faite. Pourtant, et je doute que vous preniez le risque de me contredire, votre première version des faits concernant un Baptiste Loiseaux qui vous demanderait un mot en vieux français n'a plus court. Non que ça ait jamais été très crédible, mais la véritable histoire de votre rencontre avec lui étant maintenant établie, vous ne pouvez plus prétendre l'avoir rencontré alors qu'il vous demandait ce service de traduction.

Je me pose donc légitimement la question. Quelle est l'histoire de ce mot en vieux français, que vous avez rédigé et qui s'est retrouvé dans chez les Loiseaux ?

Il y eut un moment de silence pesant avant que Valence ne le rompe d'une petite réflexion emprunte d'ironie:

- Et avant que vous ne répondiez, sachez qu'on a pu rencontrer Monsieur Payot pour lui demander son avis quand à l'emploi du pluriel. Essayez de ne pas vous foutre de notre trogne, cette fois, Monsieur l'érudit. On essaye d'être copains, n'allez pas gâcher notre main tendue.

Il fit un petit clin d'oeil à Alain. Etrangement, aucune pointe de mépris n'émanait des paroles de Valence, il s'agissait plus d'une taquinerie. L'avertissement n'en n'était pas moins sérieux.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 11:56

Alain garda la tete baissa un long moment, très long moment... Si long que l'on aurait pu penser qu'il s'etait ainsi figé pendant presque un mois entier...

"La verité, c'est que je ne sais pas pourquoi on m'a demandé de traduire ce mot... C'est Fred qui m'a demandé de l'ecrire... Je suis sur qu'il ne vient pas de lui, mais quant à la raison, je n'en sais rien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 13:04

Beauclair plissa le menton, considérant la réponse d'Alain après le long silence. Elle s'apprêta à prendre des notes sur son carnet mais sembla y renoncer.

- J'ai besoin de détails. A quel moment vous a-t-il demandé d'écrire ce mot ? J'aimerais que vous replaciez cet instant dans le récit que vous et Madame Brandt nous avez conté précédemment.

Il y eut une courte pause et Valence ajouta, l'air de rien:

- Et tant qu'à faire, dites-nous comment le mot s'est retrouvé chez les Loiseaux.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 16:05

"J'ai ecrit le mot devant chez les Loiseau. Pendant que ce Fred et mlle Brandt parlait au jeune Loiseau...

Lorsque je l'ai fini, Fred m'a demandé de le donner à baptiste pour Marie-Anne. J'ai demandé pourquoi... il m'a lancé un tel regard que je me suis executé... Je ne sais pas pourquoi nous devions donner ce mot à cette marie-anne, ni pourquoi il fallait qu'il soit en vieux français..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 17:10

Beauclair jeta un regard à son collègue adossé au mur; il haussa les épaules. Alors, elle sortit une photo de sous son carnet et se mit à lire:

"Dame Marie anne,

Pour le diable on vous a pris,
La realité, vous etes une creature de la nuit.
Nous êtions à la recherche du livre de la fraternitas bayari,
Nous sommes morts, vous nous avez laissé aucun repli.
De notre sang vous nous avez vidés,
De la terre nous nous sommes relevés.
Votre serviteur David nous tenons,
Ce que nous voulons, finir notre transformation.
Avec vous nous souhaitons discuter,
Pour qu'au plus tôt cette situation soit reglée.
Rejoignez-nous là où la voiture des loiseau est rangée,
Créatrice dont les crocs nous ont engendrés."

Elle releva les yeux et planta son regard dans celui d'Alain. Ce dernier s'efforça de le soutenir, conscient de la suspicion qu'il laissait transparaître. La voix de Simon Valence se fit entendre:

- On croirait un passage tiré de "Entretien avec un vampire".

Sarah Beauclair fut un instant distraite par le commentaire de son collège mais reprit la parole:

- Mon collègue n'a pas tort. Voilà ce que je pense: vous étiez à la recherche du livre pour des raisons financières, qu'elles vous concernent vous directement ou l'organisation qui tire les ficelles, organisation dont David faisait partie. Ce David a trahi l'organisation et tué ses collègues avec l'aide de Marie-Anne afin de s'approprier le livre dont ils croient au contenu des légendes racontés par Jean-Baptiste Lamônier, le leader d'une secte du 9e siècle liée aux quatre fils Aymon, la Fraternitas Bayari. Marie-Anne croit qu'elle est une sorte de vampire, et David la suit dans son délire d'amoureux transi. Son comportement instable appuis cette thèse, et cela explique l'enlèvement des jeunes filles et la fixation sur le vin chez les Loiseaux.

A nouveau, Beauclair jeta un regard en direction de son collègue. Ce dernier, pensant qu'on lui demandait son avis, répondit:

- Ouais... tout pareil. Ravi de voir que tu suis, collègue.

Ne relevant pas, Beauclair reporta son attention sur Alain, et poursuivit:

- Alors, Fred et son organisation ont compris ce qui ne tournait pas rond, et le mot qui a été rédigé visait à entrer dans le délire de Marie-Anne pour la faire sortir.

Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est que vous ne l'ayez pas compris, Monsieur Vanderbeck. Vous avez été embauché pour votre expertise en vieux français et vos connaissances en histoire. Vous m'avez d'ailleurs fourni quelques réponses lorsque je vous ai posé des questions sur la Fraternitas Bayari et Jean-Baptiste Lamônier. J'ai donc du mal à comprendre que vous ne soyez pas du tout dans le secret concernant ce mot. Mais admettons, Monsieur Vanderbeck. Je suis prête à vous croire. Ce qui me chagrine, c'est l'aspect pratique.

Dans votre récit, vous et Madame Brandit nous dites qu'une fois que vous avez parlé à Baptiste, vous êtes partis, et Fred a prévenu son organisation. Sauf que le mot est adressé à Marie-Anne, lui disant que son serviteur David est entre vos mains, ou les mains de quelqu'un. Si David était bien dans la maison avec elle, comment pourrait-elle y croire ? De plus, le mot lui donne rendez-vous prêt du chariot des Loiseau. Je ne parle pas vieux français, mais j'imagine que cela fait référence à leur voiture, voiture dans laquelle Madame Brandt nous a elle-même dit s'être assise. Pourquoi Fred serait-il parti, tout comme vous, si le mot visait à attirer Marie-Anne dehors, ce qui semble être le cas ?

Vous allez me dire que vous l'ignorez, ou je me trompe ?



_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 17:25

"Cela voudrait donc dire que marie-Anne parle le vieux français... Pourquoi avoir besoin de monsieur Payot dans ce cas là?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 17:33

Cette fois, c'est Valence qui intervint, visiblement amusé:

- Je vous aime bien, Vanderbeck, mais vous êtes un petit sournois. On évite de répondre en posant une question. En plus, ne faites pas le surpris, vous vous doutiez bien que Marie-Anne parlait le vieux français. Fred vous fait écrire un mot en vieux français pour Marie-Anne, il ne faut pas avoir un QI très élevé pour déduire qu'elle pourra le lire, sauf s'il s'agit d'un code, mais les explications de ma collègue semblent indiquer que ce n'est pas le cas. Vous êtes sûrement plus intelligent que moi, alors si je peux le déduire, vous pouvez aussi.

Beauclair laissa son collègue finir, mais s'adressa directement à Alain, répondant simplement à sa question après avoir laissé à Valence le soin de commenter:

- Simple, David est allé voir Monsieur Payot avec ses deux compères, du moins la première fois. Il a donc joué le jeu, car eux ne savaient pas lire le livre et il ne voulait pas révéler l'existence de Marie-Anne à ceux qu'il allait trahir lorsqu'ils se rendraient dans les tunnels sous la colline de Bogny.

Mais répondez à ma question, s'il vous plait. Je ne peux pas croire qu'un homme de votre érudition ne relève pas l'incohérence pratique que j'ai souligné.

Avant qu'Alain ne puisse répondre, Valence intervint à nouveau:

- Comprend-le, Sarah. S'il change à nouveau de disque et te redonne de nouveaux éléments, il va falloir qu'il explique pourquoi il a ENCORE menti, et ça va devenir compliqué. S'il s'en tient à jouer le naïf, même s'il n'est pas crédible, du moins sur ce point précis, on ne peut pas prouver qu'il nous cache quelque chose. Un malin, ce bonhomme, ça se voit.

- Pardonnez le cynisme de mon collègue. Je vous laisse le bénéfice du doute, car je pense sincèrement que vous et votre amie vous êtes fait embarquer dans une histoire de fou.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 17:57

"Je n'evite pas les questions monsieur Valence, je ne cherchais qu'à comprendre avant de repondre.

Je n'avais pas imaginé les choses ainsi car je ne pensais pas quelqu'un d'autre dans les ardennes capables de lire le vieux francais si ce n'est moi, monsieur payot et quelques amateurs qui se comptent sur les doigts d'une main...

Pour moi, le vieux français était pour m'incriminer, tout comme la signification de ce message. Vous l'avez dit vous-même, c'est sombre, presque sectaire...

Je pensais que l'organisation avait eu vent du livre de demonologie que j'avais chiffré et que c'etait encore une façon supplementaire de m'embourber...

A aucun moment je n'ai été informé que Marie-anne puisse parler le vieux francais où qu'elle se prenait pour un vampire avant que vous n'en parliez. Je suppose que le mot prend son sens sachant tout cela...

Pour l'ecart entre ce que dis le mot et ce que nous avons raconter... Je ne peux l'expliquer... A moins que Fred où celui qui a ecrit le mot pensait à brouiller la chronologie... en laissant croire que nous avions david et que nous attirions marie-anne dehors, alors que l'organisation voulait s'en occuper plus tard...

Mais meme si c'est le cas... donner un mot à marie-anne, qu'elle le comprenne ou non, lui aurait mis la puce à l'oreille et elle aurait fuit... ce qu'elle a fait... Je suis désolé, je ne comprend pas la raison de ce mot. Tout ce que je peux dire, c'est que je l'ai traduit et je l'ai donné à Baptiste..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2530
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 18:16

Valence fut le premier à réagir:

- Vous avez réponse à tout, y compris aux questions qui n'ont pas été posées. J'allais justement vous parler d'Etienne Rode et du travail que vous avez effectué pour lui. Si les conclusions de l'inspecteur s'avèrent bonnes concernant toute cette histoire de branquignol vampirique, c'est quand même une sacrée coïncidence que vous vous retrouviez à bosser pour le proprio d'une bibliothèque New Age !

C'est vrai que si on essayait de vous faire porter le chapeau...

Il fit un clin d'oeil à Alain.

- ...on ne s'y prendrait pas autrement. Mais si votre théorie était la bonne, alors Marie-Anne ne parlait pas le vieux français. Mais je penche plus pour la théorie de ma collègue. Du coup, on retombe sur une coïncidence.

Je ne sais pas toi, Sarah, mais je pense que ce libraire a quelque chose à voir avec cette histoire. Il ne faut pas oublier qu'un type qui allait lui acheter un livre que VOUS avez estimé, a été tué le jour où il devait procéder à l'achat. Et pour couronner le tout, son corps a été retrouvé à Bogny...exsangue.

Un silence pesant s'installa alors dans la salle d'interrogatoire, et l'expression de Sarah Beauclair indiquait clairement qu'elle considérait avec attention les propos de son collègue nonchalant. Simon Valence secoua la tête et se mit à marcher en direction de la table, l'air ennuyé:

- Vous savez Vanderbeck, je suis emmerdé. Non, vraiment, je suis emmerdé. Comme ma collègue, je pense vraiment que vous vous êtes fait embarqué dans une histoire qui vous dépasse. Une histoire de branquignole, ça devient de plus en plus évident. Mais rien à faire, les éléments sont contre vous, et je pense que vous nous cachez encore des choses. Je sais pas, peut-être que vous avez été forcé de vous salir les mains, et que vous voulez nous aider à faire tomber les commanditaires sans vous compromettre trop.

Je peux comprendre ça, mais à ce stade, vous feriez mieux de tout balancer.

Valence s'appuya sur la table d'une main, faisant face à Alain.

- Alors, mon vieux, dernière chance. Ne faites pas le con.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 905
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   Mer 15 Fév - 18:36

Alain soupira.

"Monsieur Valence, regardez-moi. J'ai bientot cinquante ans, je ne suis pas un modèle de culturisme, et je baisse les yeux devant tout le monde... Je ne sais pas ce que vous insinuez par 'me salir les mains', mais vous pensez que j'ai la force, la vigueur ou même le courage de faire quoi que ce soit que vous puissiez imaginer?

Je vous ai menti parce que je faisais passer mes interets et ceux de ma soeur avant tout le reste... Comme je l'ai dit plus tôt, maintenant qu'helena a decidé de se confesser, je n'ai pas d'autre choix que de la suivre. Soit mes mensonges precedents auraient été percés et vous me seriez tomber dessus, avec le risque que cela stress ma soeur et que son état se deteriore à nouveau, soit l'organisation me serait tombé dessus, et ma vie et la sienne aurait été en danger... Je n'ai plus d'autres choix que de vous raconter tout ce que je sais... et c'est ce que je fais. Je n'ai plus interet à vous mentir si je veux que cela cesse... Mais je ne peux pas non plus faire coller mon récit à vos hypothèses... Ce serait à nouveau mentir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 15 novembre 1984: l'interrogatoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
15 novembre 1984: l'interrogatoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ce 1er novembre?
» [E10] [MATCHS Quarts de Finale] Lyon - Nice, le 10 Novembre
» Soirée du Vendredi 19 Novembre 2010
» joueur du mois de novembre
» [Série TV] Nouveau Trailer fin novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 2002) :: Archives :: Section narrative (Alain Vanderbeck)-
Sauter vers: