Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La confession (15 novembre 1084)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Mer 11 Jan - 15:59

Sarah Beauclair avait écouté sans broncher, sauf lorsqu'Elena avait anticipé et évoqué ses empreintes en justifiant leur possible existence. Là, l'espace d'une fraction de seconde, Beauclair avait sourit avant de revêtir son masque impassible.

- Vous avez certes proposé une version des faits claire qui comble de nombreux vides. Une version crédible, qui justifie de nombreux éléments. A vrai dire, beaucoup de points d'ombre semblent ainsi éclairées, et vous offrez plusieurs pistes pour l'avenir de l'enquête. Presque trop beau, si je veux être pointilleuse, mais je vais vous laisser le bénéfice du doute, puisque vous avez fait la démarche de venir nous voir.

J'aimerais approfondir les choses avec chacun d'entre vous, à titre plus officiel.

Elle s'empara de son téléphone et composa un numéro interne:

- Bonsoir, ici Sarah Beauclair... C'est Sylvain ? Sylvain, envoie-moi deux agents en faction si possible, je vais utiliser deux salles d'interrogatoire. Oui, tout de suite. Je te remercie, à tout de suite.

Puis, à l'adresse de son collègue:

- Je vais accompagner Monsieur Vanderbeck en A, emmène Madame Brandt en B. Quand les agents arrivent, retrouvé moi devant la A.

Il acquiesça.

- Encore une fois, merci à vous deux d'avoir fait la démarche. Mieux vaut tard que jamais. Je dois suivre une procédure pour officialiser vos témoignages et approfondir des éléments.

Elle se leva.

- Suivez-nous.

HRP: à partir de là, je compte sur vous pour que vous stoppiez toute conversation HRP qui vise à échanger des informations de jeu.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Mer 11 Jan - 16:22

- Où nous situez-vous, inspecteur Beauclair?

Elena avait posé la question d'un ton neutre, avant de se lever.

- Maintenant que vous avez pu écouter notre témoignage, nous sommes quoi pour vous, des suspects? Des victimes, des témoins?

Sa mâchoire se crispa légèrement.

- Il me semble que mon avenir immédiat, et sur le long terme, va se jouer entre vos mains, alors si vous m'emmenez à la potence, je préfèrerais le savoir tout de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Mer 11 Jan - 16:28

Sarah Beauclair esquissa un sourire amical à l'adresse d'Elena et sembla presque souhaiter se justifier:

- Rassurez-vous, Madame Brandt, il n'est pas question de potence. Navré si je vous ai laissé cette impression. Votre récit parait crédible et vous semblez honnête, mais je ferais mal mon métier si je ne me fiais qu'à mon ressenti. Et puis, je dois faire cela dans les formes.

Alain et Elena remarquèrent le regard en coin qu'adressa Valence à sa collègue, comme s'il était surpris de la réaction de Sarah Beauclair.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Jeu 12 Jan - 15:42

Alain se leva docilement et silencieusement. Il reprit d'une voix timide et toujours chevrottante.

"Auriez-vous un mouchoir avant que nous continuions?"

Elena, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t197-15-novembre-1984-l-interrogatoire#2138

Alain, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t195-15-novembre-1984-l-interrogatoire#2244[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Jeu 16 Fév - 13:44

Alain attendait depuis environ une demi-heure lorsque la porte de la salle d'interrogatoire s'ouvrit, soit moins longtemps que ce qu'avait duré son interrogatoire. Entra d'abord Elena, dont il essaya de déchiffrer l'expression, suivie des deux inspecteurs. Les regards d'Elena et Alain se croisèrent, emprunts d'une communication silencieuse. Ils furent installés côte à côte, et Sarah Beauclair prit place en face d'eux. Simon Valence avait cette fois-ci apporté une chaise pour lui qu'il disposa près de celle de sa collègue, mais il reste derrière et entreprit de se tenir au dossier de la chaise, faisant face à ses interlocuteurs. Comme d'habitude, c'est l'inspecteur Beauclair qui ouvrit la discussion, en s'adressant d'abord à Alain:

- Monsieur Vanderbeck, Elena a confirmé votre récit, dans les grandes lignes. Elle a pu nous apporter néanmoins quelques détails supplémentaires lorsque nous lui avons demandé d'éclaircir certaines zones d'ombre.

Elle adressa un signe de tête à Elena avant de reprendre, toujours à l'adresse d'Alain:

- Je ne vais pas vous mentir, il y a quelques incohérences dans vos récits respectifs, mais c'est presque une bonne nouvelle pour vous. Aucune incohérence nous serait apparu suspect; un peu comme au début de notre interrogatoire. Néanmoins, nous sommes obligés d'aborder ces points, afin de s'assurer une fois pour toute que vous nous avez donné tous les éléments et qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau subterfuge ou d'une demi vérité. Madame Brandt, je vous demanderais de ne pas intervenir.

Monsieur Vanderbeck, comment, exactement, êtes-vous entré en contact avec Etienne Rode, et surtout pourquoi nous avoir caché qu'il travaillait pour l'organisation ? Je ne comprends pas en quoi cela vous aurait impliqué, et cela nous aurait permis plus facilement de vous aider.


_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Jeu 16 Fév - 13:53

- Hum.

Elena décida de désobéir aux ordres de Beauclair, l'enjeu était trop important.

- Je n'ai jamais affirmé que Rode travaillait pour l'Organisation. J'ai émis l'hypothèse qu'il les connaissait peut-être ou du moins, qu'il avait compris qu'il ne fallait pas les chercher, d'où son silence lorsque vous l'avez interrogé.

Puis, face au regard noir de Bauclair.

- Excusez-moi inspecteur, je me tais, mais je ne peux pas vous laisser affirmer des choses, devant moi, que je n'ai pas dites ou que j'ai seulement sous entendu sans être sûre de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Jeu 16 Fév - 13:57

L'inspecteur Beauclair se tourna brusquement vers Elena, le regard dur, mais son expression s'adoucit soudainement et la réponse ne fut pas celle à laquelle Elena s'attendait:

- Ce n'est pas grave, Elena, pour cette fois. Mais à l'avenir, n'intervenez pas, même si je dis des choses que vous n'avez pas dites. Je dois mettre à l'épreuve vos explications. Soyez rassurée, je clarifierai les choses avec vous deux à la fin de l'interrogatoire pour qu'il n'y ait pas de malentendu entre vous.

Valence esquissa un sourire amusé suivi d'un haussement de sourcils à l'adresse d'Elena. Puis, il s'adressa à Alain:

- Allez, Vanderbeck, vous partez avec un avantage grâce à votre collègue. Clarifiez-nous un peu cette histoire d'Etienne Rode.

HRP: Cha, remercie ton pouvoir, mais ça ne passera plus une seconde fois.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Jeu 16 Fév - 17:34

Alain regarda tour à tour Beauclair et Elena. Cela faisait déjà deux fois que l'inspecteur l'appelait par son prenom. Elle etait dans les mailles du filet sans s'en rendre compte...

"Je n'en ai pas parlé car je ne pense pas qu'etienne rode ait quoi que ce soit à voir dans cette histoire. Si c'etait le cas, je n'aurai pas travaillé pour lui et je le defendrai encore moins à ce moment...

Elena et moi ne sommes pas d'accord sur ce point. Elle le trouve... etrange... et je dois bien lui conceder qu'il est tout à fait atypique. Mais je ne le pense pas affilié à l'organisation."


Dernière édition par Alain Vanderbeck le Ven 17 Fév - 7:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Jeu 16 Fév - 20:17

- D'accord, Vanderbeck, d'accord. Mais par contre vous ne répondez pas complètement à la question, à savoir omment exactement vous êtes entré en contact avec lui. Vous ne nous aviez pas dit non plus que Madame Brandt le connaissait. Vous pouvez clarifier ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 0:48

Alain commencait à être las du jeu de Valence et la question en plus le piegeait... Peu importe ce qu'il répondait, il avait perdu.

Il soupira...

"Monsieur Valence, vous me reprochez de ne pas vous avoir dit qu'elena connaissait etienne rode... Et si je l'avais fait, vous m'auriez dit que j'avais réponse à tout, meme aux questions que vous n'avez pas posés... Que suis-je censé répondre?

Pour ce qui est d'Etienne rode, nous l'avons connu pendant l'enquête... Il avait cherché le livre et s'etait opposé au refus de l'antiquaire de le vendre il y a un certain temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 7:04

Valence inclina légèrement la tête sur le côté, sans sourire cette fois:

- Hé, ne prenez pas cet air excédé, cher ami, je vous rappelle que c'est vous qui êtes venus nous voir pour nous faire vos révélations. Quand on veut montrer sa bonne volonté, on évite de continuer à dissimuler des informations, mais ça a l'air d'être votre spécialité.

Bon, mais soyez plus précis. S'il n'a rien à voir avec l'histoire, comme vous dites, comment se fait-il que vous l'ayez rencontré pendant l'enquête avec Madame Brandt?Comment exactement êtes-vous entré en contact, et pourquoi ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 7:33

Alain reflechissait... C'etait désormais foutu.

"Je ne sais plus si c'est Elena ou Fred qui nous a ramené l'info sur Etienne Rode...

Etienne Rode continuait à vouloir ce livre... Les trois voleurs ont proposés leur services. Etienne a accepté, en leur disant qu'il leur laissait le tresor si il lui ramenaient... Je ne sais pas si Allais et Marie-Anne était déjà au courant du tresor et voulaient confirmation ou s'ils l'apprenaient seulement. En tout cas c'est là que fred l'a appris lui...

Quand l'antiquaire est mort, etienne rode s'est retracté... et de toute facon les voleurs n'avaient pas l'intention de revenir. Lui voulait simplement qu'on convainc l'antiquaire de le vendre... pas d'une effusion de sang.

Nous avons sympathisés, comme victime de cette hustoire de fou... c'est ainsi qu'il m'a proposé le job par la suite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 7:53

- Alors, la gentille victime Monsieur Rode demande à trois voleurs d'aller convaincre un gentil antiquaire de vendre son livre...

Il laissa échapper échapper un petit rire sec.

- Donc en gros, il a embauché des mecs pour voler le bouquin, et ça s'est mal passé. D'accord. Ces mecs bossaient pour l'organisation, mais David a trahi, donc on fait appel à vous car il y a des moyens de pression. On vous envoie chez Rode pour en apprendre plus, vu qu'il a commandité le vol. Et donc, il vous parle de la Fraternitas Bayari et de tout ce délire de branquignole. C'est à peu près ça ou vous voulez apporter des précisions ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 11:11

"C'est à peu près ca... Si ce n'est qu'on connaissait le nom de fraternitas bayari avant. Fred avait un coffret, qui a du contenir le livre et où se trouvait ce fameux nom, sans en connaitre la signification exacte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 12:26

L'inspecteur Beauclair reprit alors les rênes de l'interrogatoire, cette fois s'adressant visiblement à Elena et Alain:

- Bien, arrêtons la les petits jeux. Je vous ai dit que j'effacerais tout malentendu entre vous, et je vais tenir parole. Mais ne croyez pas que je le fais par bonté ou compassion. Nous étions prêts à vous croire concernant vos agissements sous la contrainte, mais vos tentatives répétées de nous dissimuler toute la vérité, y compris aujourd'hui, contribue largement à faire peser de lourds soupçons vous concernant, et à prendre tout ce que vous dites avec des pincettes.

Elle marqua une pause, vérifiant bien que sa position avait été bien comprise.

- Bien. Elena, Alain ne nous avait pratiquement rien dit. La version que vous nous proposez faisait partie d'une ébauche de théorie que nous avions élaboré en nous basant sur vos divers témoignages, et sur d'autres éléments de l'enquête. Le but était de voir si vous auriez une version différente de celle de votre collègue, pour vérifier votre fiabilité. Evidemment, vous nous avez servi une toute autre version, qui s'est avéré d'ailleurs bien plus proche de ce que j'ai proposé que je ne l'aurais pensé. Alors, Elena, soit vous nous avez raconté une histoire en vous basant sur ce que je vous ai dit afin de coller à ma version, ou bien vous dites vrai et nos soupçons se confirment et nous commençons à avoir une meilleure idée de l'enquête.

Pour vérifier cela, nous ne manquerons pas d'utiliser les pistes que vous nous avez donné, à Reims, mais aussi à Charleville. Notre première étape pour attester de votre crédibilité sera de rendre visite à Monsieur Etienne Rode dès demain matin. Nous allons vous garder au commissariat pour la nuit afin d'être sûr qu'il ne puisse pas être averti. Nous en profiterons pour vous faire signer les papiers de votre témoignage officiel.

D'ailleurs, voici donc le résumé que j'ai de ce que vous prétendez:

Pour des raisons qui vous sont propres, vous subissiez des pressions de la part d'une organisation criminelle, dont un certain Monsieur Mondelier, à Reims, ferait partie. Monsieur Etienne Rode, libraire d'une boutique occulte, a fait appel à trois voleurs de l'organisation pour voler le livre à l'antiquaire de Sedan, car il ne voulait pas le vendre. Le cambriolage tourne mal, et apprenant cela, vous prétendez que Monsieur Rode voulait se rétracter. Comprenant la teneur du libre, peut-être grâce à David, les cambrioleurs et l'organisation doublent de toute façon Monsieur Rode. David, lui, double les doubleurs et lui et Marie-Anne assassinent le cambrioleur restant, Omanech, et la grand-mère. David et Marie-Anne font peut-être partie d'une secte, la Fraternitas Bayari, ou autre, et Marie-Anne pense être une sorte de vampire, comme la créature décrite dans le livre. David, dans son délire, kidnappe des jeunes filles pour Marie-Anne, ce qui vous permet de remonter sa piste jusque chez les Loiseau que le couple infernal a pris en otage. Ils les gave de vin pour en garder un meilleur contrôle et vous et un certain Fred arrivez sur les lieux. Vous attirez David dans un piège et aidez Fred à le maîtriser dans la voiture des Loiseau. Fred le tue sous vos yeux, raison pour laquelle vous prétendez avoir caché ces informations pour ne pas être accusés de complicité de meurtre. Si vous dites vrai, l'agissement sous la contrainte sera pris en compte. Alain, vous écrivez ensuite un mot en vieux français pour entrer dans le délire de Marie-Anne et faire en sorte de l'attirer. Baptiste lui apporte le mot mais elle ne tombe pas dans le panneau et s'enfuit. A moins qu'elle aussi ait été tuée ? A vous de me le dire.
Fred prend la voiture d'Alain pour aller se débarrasser du corps de David, et la ramène à Alain le lendemain. Finalement, Elena, vous remboursez l'argent sur un parking, et vous parvenez à relevé le numéro de plaque d'immatriculation. J'oubliais, Alain, d'après  vous, Susie est morte, tuée par l'organisation.

Elle marqua une nouvelle pause, et échangea un regard avec son collègue qui laissa échapper un soupir en écarquillant les yeux. Puis, elle reprit:

- Est-ce que c'est à peu près votre témoignage ? Si c'est le cas, nous passerons la soirée à enregistrer votre déposition officielle.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Ven 17 Fév - 17:20

Elena avait acquiescé mollement tout au long du fil de leur récit. Elle était épuisée. A la fin, elle nia de la tête.

- Je peux vous affirmer que Marie-Anne est encore en vie. Certains de mes souvenirs sont flous, mais la fureur de Fred, lorsqu'elle nous a échappé, est restée gravée dans ma mémoire.

Elle était inquiète. Il n'était pas question pour eux de rester ici toute la nuit et de ne pas prévenir Etienne Rode. Avec un dernier sursaut d'optimisme, la belle jeune business woman tenta de manipuler les deux détectives pour sauver les deux âmes damnées de la prison.

- Ma version des faits est la bonne, c'est la vérité, je vous en fait la promesse. Je ne sais pas ce qu'Alain vous a raconté, j'imagine qu'il était... terrifié. J'ai bien entendu songé que vous pouviez me piéger en déroulant des faits que mon compagnon "aurait dit". Mais vous étiez si proches de la vérité, d'ailleurs vous étiez dans la vérité, que tout m'a laissé croire qu'Alain vous avait donné la bonne version des faits. Comme quoi vous étiez très près du but.

Elle eu un regard légèrement admiratif pour Beauclair, encore plus pour Valence.

- Quant à Mr. Rode...

Elle adressa un regard fatigué à Alain.

- Cet épisode m'échappe, à ma connaissance il n'était qu'une simple mine d'informations pour nous guider dans l'enquête et de mon souvenir, c'est lui qui m'a parlé de la Fraternité pour la première fois. Je n'étais sûrement pas là lorsque Fred en a parlé à Alain.

Elle avait dit cette dernière phrase en regardant Alain, la machoire légèrement crispée. Elle essaya ensuite de se détendre et retourna son beau visage vers celui de Sarah Beauclair.

- Bien. Maintenant que nous en avons terminé avec notre récit, que vous connaissez nos tords et que ce témoignage va vous permettre de faire, je le souhaite de tout coeur, un bond en avant dans votre enquête, je vous serais très reconnaissante de me laisser partir rejoindre mon lit... et mes équipes. Je comprends bien que vous craignez pour ce Rode, et je reste à votre disposition pour la suite de la procédure dans les jours et semaines à venir. Mais l'usine n'attend pas, inspecteur, et ma profession m'empêche de perdre une nuit coincée ici, sans parler de mes proches qui vont s'inquiéter.

Elle se massa la nuque, les sourcils froncés.


- Je suis venue de plein grée ici, parce que je veux que vous attrapiez ces crapules. Mais si vous n'avez pas de mandat d'arrêt où de document officiel qui m'oblige à vous obéir, je vais vous demander de me laisser partir. Je n'ai pas envie de déranger mon avocat en pleine nuit, mais si c'est nécessaire...

Elle se leva, attendant la réponse des deux inspecteurs, la mine fatiguée, espérant une quelconque bonté de leur part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Sam 18 Fév - 9:20

L'inspecteur Beauclair répondit:

- Je n'ai pas besoin de mandat, j'ai le droit de vous garder 24 heures sans papier officiel...

L'inspecteur Beauclair s'interrompit un court instant, semblant incertaine de la décision à prendre, prise entre son sens du devoir et le besoin incontrôlable de se faire bien voir de son interlocutrice.


HRP: je donne quand même un espoir sur un jet en opposition (je ferai le calcul) mais c'est assez limite car tu as joint de l'intimidation à ta tentative, ce qui ne correspond pas exactement à l'emploi de Majesté. Je vais quand même laisser une chance.

Présence+Persuasion.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Lun 20 Fév - 10:54

HRP : Merci ! J'utilise un point de volonté (+2) pour un résultat final de 15.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Lun 20 Fév - 14:49

HRP: bonne initiative la volonté.


L'inspecteur Beauclair plissa le menton et opina du chef.

- Très bien, Elena. Je vous fais confiance. De toute façon, nous saurons assez facilement si vous ne nous avez pas dit toute la vérité. Je ne pense pas que vous prendriez le risque.

Monsieur Vanderbeck, nous allons néanmoins vous garder pour la nuit. Votre relation avec Monsieur Rode vous rend moins fiable, et je suis pas à l'aise avec le fait de vous laisser filer.

Bien, nous allons procéder à la signature des documents officiels...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Lun 20 Fév - 15:42

Elena lui lança un vrai sourire, pour la première fois.

- Je vous suis très reconnaissante de me faire confiance, malgré ma position peu enviable sur ce dossier. Merci inspecteur.

Elle lui lança un regard doux, puis indiqua Alain d'un hochement de tête.

- Je comprends votre malaise concernant mon partenaire mais, permettez-moi juste de vous le rappeler une dernière fois... Si j'ai agis pour sauver mon frère, Alain a agis pour sauver sa soeur Emma...

Elena baissa les yeux.

- Faites ce que votre devoir vous impose, mais s'il vous plaît Sarah, n'oubliez pas que mon ami a une soeur malade qui, à l'heure qu'il est, doit se faire un sang d'encre.

N'insistant pas plus pour ne pas abuser du miracle qui venait de se produire en sa faveur... Mais espérant faire appel à la compassion de l'inspectrice pour qu'elle le libère au petit matin, Elena accepta de signer les documents. Elle n'avait qu'une idée en tête, prévenir Octave et lui demander de l'aide pour sortir son ami de ce pétrin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2286
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Lun 20 Fév - 19:48

HRP: j'ai bien aimé le post, donc pas besoin de jet.

Sarah Beauclair esquissa un sourire compatissant qui faisait contraste avec son expression sérieuse, elle jeta un regard à Alain et hocha la tête.

- Très bien, Monsieur Vanderbeck. Ne me faites pas regretter mon geste.

L'inspecteur Valence secoua son index en direction d'Alain comme on le ferait pour avertir un enfant, puis relâcha le dossier de la chaise qu'il tenait.

- Signons les documents, puis vous pourrez partir. Nous referons bientôt appel à vous, alors ne quittez pas la ville. Votre sort, témoin ou suspects, reste encore à déterminer, mais vous serez de toute façon sollicités au cours de l'enquête.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Lun 20 Fév - 20:29

Alain resta silencieux et acquiesca silencieusement, de peur que les policiers ne reviennent sur leur decision. Il devait une fiere chandelle à Elena. Si aujourd'hui elle l'avait sauvé, Alain se souviendra de ne pas la fâcher, de peur que demain elle ne convainc tout le monde de le mettre au pilori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Mer 22 Fév - 14:25

HRP : désactivation de Majesté.

Elena et Alain avaient signé les documents officiels, puis avaient été escortés à la sortie du commissariat.

Dehors, il pleuvait. Mais le vent froid d'hiver n'arrivait pas à étouffer la chaleur qui avait imprégné le corps vampirique de la jeune Elena. Toute cette pression... Elle était épuisée, et pourtant si reconnaissante du miracle qui venait de se produire. Son "charme" avait eu un effet démentiel sur les inspecteurs. Elle saurait s'en souvenir. A l'heure actuelle, ils avaient réussi à s'extirper de ce premier obstacle. Elle avait réussi à les convaincre...

Les deux partenaires firent quelques pas jusqu'à la voiture de la jeune cadre. Lorsque Elena se retourna vers l'homme au chapeau, elle lança d'une voix faible :


- Alain ?

Elle ressemblait à une petite fille. Son aîné l'observa un instant et, sans qu'il ne s'y attende, elle le prit dans ses bras dans un geste qui mêlait affection et soulagement.


- J'ai cru qu'on y arriverait pas, que tu allais rester coincé dans cette maudite pièce, chuchota-t-elle les yeux plissés, l'eau dégoulinant sur ses mèches sombres.

Puis elle s'écarta de lui et l'observa un instant, un sourire en coin. Quel drôle de petit bonhomme.

- Bien.

Rien n'était joué et tout restait encore à faire. Elle fronça les sourcils, signe chez elle d'une profonde réflexion. Ils entrèrent dans sa voiture, et elle démarra pour s'éloigner du quartier, vigilante.

- Il est possible qu'ils nous suivent. Soyons extrêmement vigilant et n'agissons pas dans la précipitation. L'urgence, c'est Etienne Rode. Tu le connais mieux que moi, que penses-tu faire ? Il faut à tout prix que nous lui parlions avant que les flics ne se rendent chez lui d'ici quelques heures. Mais je n'ai ni son adresse personnelle, ni son numéro. Il est... 23H30. Il nous reste quelques heures devant nous. Son magasin, est-ce qu'il y a des éléments compromettant que nous devrions faire disparaître ?

Elle grimaça.

- Et Rode, penses-tu qu'il soit prêt à se compromettre pour nous en donnant le même témoignage que celui que tu viens de faire le concernant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 892
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Mer 22 Fév - 16:01

Alain fut surpris par l'elan d'affection d'Elena et mis plusieurs seconde avant de l'enlacer brièvement à son tour.

"Oui, j'ai cru que nous ne sortirions pas d'ici... Merci de ton aide en tout cas. Ce pouvoir que tu possède est vraiment puissant."

Il retira ses lunettes et les essuya.

"Ca ne s'est pas passé comme on l'esperait... Rode impliqué, et j'ai dû depenser du sang pour verser ma petite larme... quel gâchis. Mais bon, les graines de l'organisation de Reims sont plantées."

Il remis ses lunettes.

"Nous devons passer au magasin de rode. J'ai un carnet à recuperer et pourquoi pas prendre egalement les notes de carmicheal... on pourra aussi appeler Etienne de son magasin ou d'une cabine a proximité et lui faire le topo..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   Mer 22 Fév - 16:18

Elena accepta la proposition en espérant à voix haute que le magasin ne soit pas sous surveillance. Ils roulèrent dans la nuit jusqu'au quartier concerné.

Elena guettait régulièrement son rétroviseur, à l'affut de la moindre voiture qui pourrait les suivre. Elle avait pris la peine de faire un petit détour ou deux, et se gara finalement à quelques rues de l'Antre du Fantastique, afin là encore, de veiller à ne pas être suivie.

- Je propose que tu ailles au magasin seul, pendant que je reste ici. Ce sera plus discret. Je peux en profiter pour appeler Rode d'une cabine, ou alors je t'attends pour passer l'appel.
C'est comme tu veux. Mais si tu n'es pas de retour dans 15 minutes, je considérerais qu'il y a un problème et j'irais passer le coup de fil sans toi. Quel est son numéro ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La confession (15 novembre 1084)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La confession (15 novembre 1084)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» La RGC 2010 : les 13 et 14 Novembre prochains
» Ce 1er novembre?
» Soirée du 9 novembre 2010
» [E10] [MATCHS Quarts de Finale] Lyon - Nice, le 10 Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: Archives :: Section narrative (Alain et Elena)-
Sauter vers: