Terres Exsangues (année 1989)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 14:08

Octave ouvrit la porte du passager et s'assit brièvement à côté du chauffer de taxi. Il le regarda dans les yeux et dit:

- Ne prêtez pas attention à ce dont nous allons parler, et si par mégarde vous surprenez des bribes de conversation, dites-le-moi.

Puis, il revint s'asseoir à l'arrière avec Elena et le taxi démarra, direction Reims.

- Bon, Elena, cette fois, c'est toi et moi. C'est bien plus dangereux que mon excursion avec Luc parce que cette fois, on s'attaque directement à un événement officiel impliquant le troupeau de Lucile Villière. Ca veut dire qu'il y aura peut-être des agents à elle, ou même elle en personne. L'avantage est que ce sera un événement avec du monde, mais le risque n'en n'est pas moins important. Il faut en avoir conscience.

Bien, la soirée n'est que sur invitation, mais ça ne devrait pas être un problème. Il y a d'abord un défilé, suivi de la soirée cocktail. En intervenant durant le défilé, on bénéficie du fait que les filles peuvent faire un malaise en plein défilé. L'impact peut-être énorme. Par contre, ça veut dire qu'on doit intervenir en coulisse pendant que tout le monde est assis en tant que spectateurs. Ca veut dire qu'on sera moins discrets, et si un agent se trouve en coulisse, on risque gros.

Si on intervient durant la soirée cocktails, il y aura plus de monde et on pourra mieux se fondre dans la masse tout en côtoyant les mannequins qui seront là en plus des invités et couturiers. Par contre, il n'y aura plus de photographes ni de télévision, donc l'impact sera moins important.

Qu'en penses-tu ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.


Dernière édition par Lestat le Mar 7 Mar - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 15:16

Elena, en tout début de soirée, avait appelé Adeline Patel, et par chance, était tombée sur la jeune femme.

- Bonsoir Adeline, c'est Elena Brandt. J'imagine que vous êtes au courant. La Célestine, oui. J'ai reconnu l'un de mes agresseurs, c'était Fred, l'agent de l'organisation de Reims. Une preuve de plus qui les inculpe. La police est au courant, je leur ai tout dit. Mais je crains qu'ils aient des taupes dans leur service, l'incendie a eu lieu le lendemain de mon témoignage... Quand à Alain Vanderbecke je... oui, il est lié à l'affaire, c'était mon compagnon d'infortune. C'est... C'est terrible. Lui non plus n'avait rien demandé, sa seule faute était ses compétences d'expert...

Après un silence de circonstance, elle enchaîna.

- C'est un miracle que je m'en sois tirée vivante. Alors, je... Je pense qu'il est temps d'ouvrir les vannes et de lancer la publication de cette affaire, si vous êtes toujours partante. Pas en mon nom, évidemment. Parlez d'une source anonyme. Et...

Elle soupira, tendue.

- C'est extrêmement dangereux, Adeline. Faites bien attention à vous, je ne veux surtout pas vous attirer d'ennui.

Pour la jeune journaliste, c'était une immense opportunité. Le scoop de l'année, elle le savait, et espérait que la jeune femme s'en souvienne très, très longtemps.

- Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'aller dans le détail, voici donc les grandes lignes...

Elena lui demanda alors d'insister sur les dettes d'Ernest auprès de l'organisation de Reims. Pour rembourser l'argent, et surtout pour protéger son frère, Elena avait été obligée de se lancer à la poursuite d'un grimoire précieux, que le fou David Allais avait volé, doublant ainsi son propre groupe. Sous la contrainte, Elena avait du retrouver l'objet, et s'était retrouvée prise à la gorge entre deux groupes dangereux : d'une part l'Organisation criminelle de Reims et de l'autre, une secte occulte, la Fraternité Bayari, qui semblait chercher à conserver l'objet dans ses rangs. Une secte pour laquelle David avait trahi l'Organisation, sous les ordres d'une certaine Marie-Anne, une rebelle marginale de la secte, qui se prenait pour... un vampire.

Elena Brandt avoua également à la journaliste qu'elle pensait que l'organisation de Reims, ne souhaitait pas uniquement sa mort pour la faire taire.
Clairement, leur désir de la stopper, c'était aussi pour l'empêcher d'atteindre ses objectifs professionnels et sociaux : redorer le blason de la région, et créer des emplois dans le secteur économique. Quoi de surprenant ! Ces criminels avaient des pions un peu partout dans la région, et le renouvellement  économique qu'elle comptait apporter sur les années à venir, ne ferait qu'affaiblir leur emprise sur le secteur... Elena représentait un danger pour les politiciens et les gros bonnets qui étaient établis depuis des décades dans le coin, ceux qui se remplissaient les poches sur le dos des ouvriers depuis tant d'années.

La jeune Brandt se sentait bien seule dans son combat, et espérait que les syndicats soient réceptifs à ses projets tournés vers l'humain. Ce qu'elle ne dit pas, mais qu'elle pensa très fort, dans un esprit toujours tourné vers l'avenir... C'est qu'elle avait envie de renforcer ses rangs, de s'entourer mieux, et d'organiser, autour d'elle et de son projet, un groupe qui pourrait l'aider à affronter les vieilles peaux qui ne méritaient pas leur place actuelle.


- Maintenant, Adeline, ce que je vais vous dire, c'est du off. Je vous demande de ne pas le publier, cela anéantirait tous nos efforts, et ferait obstacle à l'enquête de Beauclair et Valence qui bénéficie encore de l'effet de surprise. Mais je veux que vous investiguiez de votre côté. Peut-être même que vous saurez nous apporter du nouveau parmi les tentacules du monstre...

Le contact de mon frère s'appelle Denis Mondelier. C'est lui qui nous a fait chanter et qui a envoyé Fred à nos trousses. Il est le propriétaire d'un casino à Reims, mais il mouille dans pas mal d'affaires mafieuses. Je ne saurais dire lesquelles, mais c'est un gros bonnet. Suivez sa piste, et je suis certaine que vous remonterez à un moment ou à un autre aux marionnettistes qui tirent toutes les ficelles. Mais... Soyez prudente Adeline, ce sont des gens extrêmement dangereux.

Elle lui laissa son numéro de ligne directe, au bureau de l'usine. Elle serait peu à l'usine, vu les circonstances, mais ferait en sorte de consulter ses messages régulièrement par le biais de Tommy.

- Enfin, toujours en off, voici le numéro de la plaque d'immatriculation du 2e agent, celui qui était présent le soir où j'ai remis la somme à Fred, sur un parking à Reims. C'est un véhicule appartenant à Bruno Tréart, un politicien influent de Reims. Je le soupçonne d'être au-dessus de Mondelier... Il souhaite se présenter comme député, ce qui serait une catastrophe car cela permettrait au groupe d'assoir encore plus son emprise sur la région. Dites-moi si vous trouvez quoi que ce soit sur lui. Il me faut des preuves concrètes, Adeline. Ca ne sert à rien de s'attaquer à ces criminels, si c'est pour brasser du vent. Ils sont partout, et très forts.

Ne faites confiance à personne.

Elena lui donna le numéro de plaque et lui souhaita bonne chance.

HRP : je te laisse répondre avant d'enchaîner sur Octave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 15:36

- Je... attendez, Elena, je ne peux pas me lancer sur ça sans l'aval de mon patron. C'est... et oui, c'est très risqué. Je vais déjà publier l'article et voir quel en sera la réception. Si mon patron est content, cela me donnera des billes pour lui demander de me coller sur l'affaire. Je vous tiendrai au courant de ce qu'il dit.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 17:49

Elena la remercia et lui souhaita bon courage. Et bonne chance. Puis elle appela Tommy pour lui demander de l'aide au niveau administratif, afin qu'elle récupère un chéquier et une carte de crédit dès que possible. Elle prétexta ne pas avoir le temps de s'en occuper...

Puis elle sortie de la salle de bain, et s'adressa à Octave qui était en train de se préparer.


- Octave je... C'est très gênant. Mais officiellement, je loge à l'hôtel Orval, sur les grands boulevards. Auriez-vous de quoi... de quoi m'avancer quelques nuits de plus à l'hôtel ? La confiance que Beauclair m'accorde est très précieuse, pour nous tous, et il faut qu'elle me croit lorsque je lui ai dis que je logerais à l'Orval. Mais pour l'instant je n'ai pas un sou, pas même un chéquier ou une carte de crédit... Alors en attendant que je me réorganise, auriez-vous la gentillesse de me rendre ce service ?
Nous pourrions faire un crochet par l'hôtel, pour que je vois la réceptionniste, que je la paye et que je me change dans ma chambre pour plus de crédibilité...

Elle pensa alors à Antony.

- Ah, Octave, je voulais également vous prévenir... Pour ce soir, j'ai pensé demander à Antony de m'accompagner. C'est un sportif que j'ai rencontré au tout début de ma non vie, il m'arrive de me nourrir sur lui. Il n'est pas d'une intelligence exemplaire, mais il fait parfois office de videur... C'est un gros bras en quelque sorte. J'aurais souhaité qu'il m'accompagne ce soir afin de me protéger si nécessaire bien qu'il ne puisse pas grand chose contre des Semblables. Mais contre leurs agents, oui. Et puis cela rend mon histoire plus crédible. La jeune Brandt a failli se faire assassiner, je trouverais cohérent qu'on me voit en public, accompagnée d'un gros bras. On ne sait jamais. Je n'aurais qu'à dire que c'est un ami ou même un garde du corps ? Pourriez-vous trafiquer sa mémoire afin qu'il oublie certaines choses ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 18:10

Octave croisa les bras.

- Tu veux dire que je ne suis pas convaincant en "gros bras" ?

Il s'esquissa un sourire en coin.

- Pourquoi pas. Mais il faut qu'il s'habille bien. On passera le prendre.

HRP: je te laisse finir le flashback et reprendre là où on avait laissé les choses dans la voiture. Considère qu'Antony n'est pas encore avec vous.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 18:24

Ils étaient dans le taxi.
Octave était très smart. Mais elle... Elena était sublime. Nul doute que son apparition ferait sensation, d'autant plus qu'elle allait enclencher son pouvoir.


- Clairement, je pense que je vais attirer l'attention ce soir. Ce qui est pas mal, puisque ça te permettra de te glisser en douce dans les coulisses. Car oui, si nous prenons tous ces risques, je pense que nous devons frapper fort. Et tenter de perturber le défilé.

Je peux tenter une diversion, faire semblant de me sentir mal par exemple. Et alors que tout le monde me regardera, tu pourras te faufiler.

Sauf si tu préfères que nous agissions à deux, dans les coulisses ?

A ce moment là, nous pourrions également demander à Antony de provoquer une bagarre, prétextant qu'il ait vu un homme armé, à tord...

Enfin, dernière option, je pourrais, grâce à mon pouvoir, faire en sorte qu'on nous conduise dans les coulisses pendant le défilé, afin de saluer le couturier et ses mannequins, avant la cohue de la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 18:48

- Je suis d'accord avec toi sur le fait que ton objectif sera d'attirer l'attention, à un moment ou un autre.

Je propose un mélange de tout ce que tu proposes. On s'assoit, et on attend que le défilé commence. Ensuite, j'utilise mon pouvoir pour qu'on nous emmène en coulisse. Mon pouvoir est moins subtil mais plus direct, ça nous fera gagner du temps; en plus, ça t'évitera de te faire remarquer avec le tiens. A ce stade, il vaut mieux qu'on s'éclipse discrètement.

Une fois dans les coulisses, il y aura du monde. Tu actionnes ton pouvoir et tu attires l'attention comme tu le peux. Ca me permettra d'entrer en action dans la discrétion.

Concernant la bagarre, c'est à double tranchant. Si nos ennemis sont dans le public et que ton gars provoque une bagarre, ça peut nous faire gagner du temps dans les coulisses et risquer moins de surprise. En plus, si la bagarre commence avant qu'on nous emmène dans les coulisses, on peut complètement éviter d'être vus. Le revers de la médaille, c'est que le temps que l'ordre soit rétabli, le défilé peut-être perturbé, les photographes distraits, et j'en passe; on peut risquer de diminuer l'impact de ce que nous allons faire.

Et bien sûr, il faut qu'il n'y ait pas d'agents de nos ennemis dans les coulisses. C'est aussi le plus gros risque.

J'ai également appelé mon contact journaliste qui sera à la soirée. Lui se tiendra prêt pour le scoop, et il sait pour les filles que Luc et moi avons affaibli. Il saura les interroger après le fiasco de la soirée.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 19:53

- Excellent. Faisons ainsi mon cher Octave. Au moment de nous installer dans le public, Antony déclenchera une bagarre, prétextant l'agression d'un type sur moi. Alors que tout le monde observera la scène, nous nous éclipserons discrètement tous les deux en coulisses. Avec un peu de chance, et grâce à Antony, personne ne nous verra partir. Une fois sur place, j'activerais mon pouvoir pour attirer l'attention. Et ce sera à toi de jouer. J'imagine que nous devrons improviser et peut-être même que j'aurais l'opportunité de me nourrir également. Mais le gros du boulot te reviendra.

Une fois terminé, nous retournerons dans le public. J'imagine qu'Antony sera viré de la salle. J'improviserais. Ce qui compte, c'est que le défilé soit troublé par l'état de santé des filles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 20:20

- Une fois l'affaire faite, nous nous éclipsons. Il ne sert à rien de rester pour observer le résultat de notre forfait. Si nous avons réussi, nous le saurons bien assez tôt. Le plan me convient.

Il se tut et observa la route un instant avant de se tourner à nouveau vers Elena, légèrement hésitant.

- Je sais que la perte de la Céléstine et la torpeur d'Alain ont été un coup dur. Je suis en partie responsable. Mais je ne vous lâcherai pas.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 20:42

Elena le regarda droit dans les yeux.

- Nous savions ce que nous risquions en faisant le choix de vous suivre et de vous soutenir. Je ne regrette rien, Octave, et je n'oublie pas que sans vous, personne ne nous aurait prévenu de l'existence des Semblables de Reims et nous serions sûrement morts - pour de bon - à l'heure qu'il est.

Elle soupira, puis lui lança un sourire désarmant, comme elle seule en avait le secret.

- J'espère bien que vous n'allez pas nous lâcher... De toute façon vous avez besoin de nous, comme nous de vous. Et ce soir, je suis bien contente de vous avoir à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 20:48

Il sourit, sincère.

- Nous sommes deux. Allez, allons chercher vos "bras", puisque les miens ne vous semblent pas suffisamment intimidant.

Antony avait répondu à l'appel et il se tenait prêt dans un costume trop serré pour lui qui lui donnait un peu des allures de playmobile. Il entra dans le taxi, côté passager.

- Salut, Elena. C'est qui ton copain ?

Il fronça les sourcils. Etait-ce de la jalousie ? Octave lui tendit la main.

- Octave, le cousin d'Elena.

Immédiatement, les traits du visage d'Antony se détendirent et il serra la main d'Octave. Ce dernier fit mine de se crisper sous la douleur.

- Forte poigne, l'ami.

Elena savait qu'Octave n'avait rien senti et qu'il pourrait disposer de l'homme musclé sans même y penser, et qu'il n'avait que cherché à flatter l'ego d'Antony pour qu'il ne soit pas un problème.

- On se voit après la soirée, Elena ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 21:09

HRP : majesté enclenché. Je désenclencherais au moment d'arriver au défilé.

- Oh, Antony. Rien ne me ferait plus plaisir.

Elena lui fit deux bises en prenant le soin de poser sa main au verni soigné sur ses biceps. Elle avait glissé la dernière phrase au creux de son oreille, sous l'oeil amusé de son "cousin".

- Eh bien, je vois que tu continues ton travail à la gym...

Elena lui lança un regard amusé.

- Je suis bien contente que tu sois là, toi et ta... forte poigne. Comme je te l'ai dis rapidement au téléphone tout à l'heure, j'ai des détracteurs en ce moment. Des gens qui me veulent du mal. Alors j'ai pensé que ça me rassurerait énormément de t'avoir à mes côtés. Merci d'avoir accepté de venir... Et je compte bien sur... ces muscles, pour me protéger ce soir !

Elle éclata de rire et s'approcha de nouveau près de son oreille.

- Crois-moi, tu ne le regretteras pas.

Enfin, elle regarda Octave comme si elle avait totalement oublié sa présence.

- Me voilà bien entourée, messieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 21:37

Antony fut flatté, et il se mit en tête de faire la conversation. Sympathique au début, son manque de jugeote devint rapidement agaçant, mais les vampires durent endurer la chose car il parlait sans se retourner pour le regarder et Octave ne voulait pas se risquer à lui donner des ordres pour ne pas le froisser.

Ils arrivèrent à Reims moins d'une heure et demi plus tard. Ils furent déposés devant le centre des congrès de Reims. Le taxi avait bien roulé et Octave sortit une liasse de billets en petites coupures pour le payer grassement. Il y avait déjà du beau monde qui s'amassait en fil indienne sur le tapis rouge entouré de barrières en direction de l'entrée, et de nombreux photographes étaient postés sur les côtés pour photographier les invités de marque dans le milieu. Les hommes étaient vêtus des plus beaux costumes sur mesure quand les femmes se mettaient en valeur dans des robes de grands couturiers. Sur le tapis rouge, des mannequins aussi jeunes que subliment faisaient office d'hôtes de charme pour les invités tout en faisant le bonheur des photographes dont le travail ferait la promotion des vêtements du couturier qu'elles portaient avec classe et professionnalisme.

Elena se sentit immédiatement dans son élément et observa la scène mondaine d'un oeil prédateur, se galvanisant de la puissance qu'elle ressentait en tant que vampire à cet instant. Octave l'invita à le suivre et il se joignirent à la fil. Antony lui, faisait un peu tâche avec son costume de pacotille trop serré, sa carrure, et son attitude un peu gauche. Octave murmura quelque chose à l'oreille d'Elena:


- Même si tu en meurs d'envie, n'utilise pas ton pouvoir. La montée des marches va être un des moments les plus critiques. Nous allons être exposés si un Semblable est présent.

Ils arrivèrent en bout de fil et des agents de sécurités les arrêtèrent pour demander leur invitation. Octave planta son regard dans celui d'un des agents et lui ordonna simplement de les laisser passer. Sans broncher, l'agent s'exécuta et indiqua à ses collègues de faire de même avec Elena et Antony. Une fois sur le tapis rouge, Octave tendit son bras à Elena et lui dit:

- Si vous le voulez bien, très chère...

Elena prit son bras et ils entamèrent la montée des marches, suivis de près par leur garde du corps.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 21:44

Elena resplendissait, tout en sourires et en élégance.
Elle observait la foule de ses yeux vifs, tout en cherchant à ne pas trop attirer l'attention.
Un comble en soit, pour une si divine créature.
Dieu que ces mondanités lui avaient manquées. Elle adorait ces bains de foule, ce tralala ridicule et malgré son esprit intelligent et ses principes humanistes, elle adorait sentir qu'elle faisait parti de l'élite. Qu'elle était un être supérieur. Plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 22:17

HRP: on a un beau cas de narcissisme et de mégalomanie aigu :p

Octave et Elena gravirent les marches et cette dernière en profita pleinement. Les appareils photos flashèrent à en plus finir, et elle oublia pendant un instant la perte de la Céléstine. Octave lui, gardait plus de distance. Il n'était pas mal à l'aise, mais ne semblait pas impliqué. En revanche, il observait avec attention les alentours en quête d'un Semblable. Lorsqu'ils arrivèrent au sommet des marches, il lui murmura à l'oreille:

- Je n'ai vu personne, mais si un Semblable était aux aguets, nous sommes grillés. En tout cas, le bal peut commencer.

Elena jeta un dernière regard sur la traînée d'escaliers rouges en contrebas, esquissa un dernier sourire radieux, et s'engagea dans le Palais des Congrès au bras d'Octave, suivie de son garde du corps du corps, invisible malgré sa carrure imposante. A l'intérieur, ils constatèrent que la salle avait été adapté à la spécificité de l'événement. Une plateforme rectangulaire avait été installée au centre, et une ribambelle de sièges avaient été disposés de chaque côté. Bien sûr, les premiers rangs étaient réservés au gratin.

- Installons-nous en retrait, c'est plus sûr et cela nous permettra d'observer.

Elena et Octave s'installèrent à leur place et attendirent que les invités soient tous installés, tout en restant aux aguets. Le gratin vint alors prendre possession des sièges qui leur étaient attribués au premier rang. Certains des plus exubérants des membres du gratin se payèrent le luxe de se tourner vers les autres invités pour les saluer d'un signe de la main. Soudain, Octave lâcha :

- Là !

Il montra du doigt une vieille femme tirée à quatre épingles et portant un chapeau haut de forme rouge peu discret.

- A côté de la femme en rouge. Tu vois ?

En effet, à côté de la dame exubérante, une femme d'âge moyen habillée avec une grande classe tout en restant sobre et légèrement en retrait souriait à l'un des invités en particulier et échangeait quelques mots avec lui. La bête en Elena frémit: Semblable.

- C'est Lucile Villière, l'infante d'Irène. C'est son troupeau, on devait s'y attendre. Bon sang, elle va être au premier rang, c'est là qu'on doit aller pour se faire conduire dans les coulisses...






_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 22:54

- Je suis sûre qu'il y a un autre passage. Une entrée de service peut-être. J'ai une idée. Octave, je te laisse briefer Antony sur ce qu'il a à faire si nous atteignons les coulisses.

Alors, tel un prédateur, Elena se dirigea d'un pas léger vers l'entrée de la salle et s'adressa à une jeune femme qui s'occupait d'accueillir les convives.

- Bonsoir mademoiselle... Excusez-moi de vous déranger mais... Je souhaiterais aller dans les coulisses du show souhaiter bonne chance à ma petite soeur... Mais si je passe par l'entrée principale...

Elle indiqua l'entrée des coulisses, pas loin de Lucille.

- J'ai peur qu'on me refoule, car je ne fais pas partie de "gratin", vous comprenez...

Elle leva les yeux au ciel pour chercher une certaine connivence avec la jeune femme, puis pris un air implorant.

- Vous auriez la gentillesse de me dire s'il y a une autre entrée pour atteindre les loges et éventuellement m'y conduire ? J'ai promis à Julie de lui faire une bise avant le défilé, c'est son premier show, et notre cousin (elle indiqua Octave) est venu de Strasbourg pour la voir...

Et comme si de rien était, Elena glissa un billet dans la main de la magnifique jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 22:59

La jeune femme sembla gênée.

- Désolée, Mademoiselle, je ne sais pas. Je travaille pour l'agence, pas pour le Palais, je ne sais pas et je n'ai pas accès au coulisse, c'est seulement pour les mannequins du défilé. S'il y a une entrée, c'est par dehors, à mon avis. Mais ils ne vous laisserons pas rentrer à nouveau si vous sortez. Et je ne sais pas où c'est. Désolée.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 23:06

Elena remercia la jeune femme mais repris son billet. Elle retourna auprès d'Octave et lui raconta ce que la gamine venait de lui dire.

- Crois-tu que nous devrions ressortir et tenter d'entrer par l'extérieur grâce à tes pouvoir ? Ou penses-tu qu'Antony sera une diversion suffisante pour que Lucille ne nous remarque pas si nous passons pas loin d'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 23:14

- Il faut tenter Antony. Si on ressort et que des agents sont postés à l'extérieur, nous sommes grillés. Ici, au moins, on peut contrôler ce qui se passe. S'il faut, on dit à Antony d'agresser un des invités du premier rang.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 23:24

Aussitôt dit, aussitôt fait.
Elena demanda à Antony de se diriger vers le premier rang, à quelques mètres seulement de Lucille.
Là, il ferait semblant de trébucher, utilisant cette excuse pour faire une colère contre un type assez costaud, qui rendrait les coups.


- Il faut que tu attire l'attention Antony, donc n'hésites pas à y mettre de la voix et des coups. Fous le feu à cette soirée de vieux riches, et essaye d'attirer l'oeil des gens le plus longtemps possible, d'accord ? Et évidemment... Ne parle pas de moi, ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mar 7 Mar - 23:44

- D'accord, pas de problème Elena. Tu me revaudras ça, j'espère, histoire que tu mettes le feu à autre chose qu'à la soirée.

Il eut un petit rire gras, caressa le menton d'Elena du doigt, et s'engagea en direction du premier rang. Un agent de sécurité lui barra le chemin. Sans crier gare, Antony lui balança un redoutable direct au visage et l'envoya au tapis. C'était d'ailleurs presque trop rapide.

Soudain, Antony pointa un doigt vengeur en direction d'un gros type au premier rang.


- ESPECE D'ENCULE ! JE TE RECONNAIS FILS DE PUTE !

Il y eut un mouvement de foule tant la surprise était là, et Antony se jeta sur le type pour le rouer de coups. Plusieurs agents de sécurité quittèrent leur position pour se diriger vers le fauteur de trouble tandis que les invités du premier rang se levaient pour éviter l'empoignade, non sans garder leurs yeux rivés dessus tout en gesticulant.

- Je pense que c'est notre signal. Allons-y.

Octave se leva, suivi d'Elena. Ils se dirigèrent tous les deux en direction des coulisses. Ils passèrent devant le premier rang sans être vus de Lucile qui leur tournait le dos. La diversion avait fonctionné et le vrai travail pouvait commencer.

Dans les coulisses, c'était l'effervescence et personne n'avait finalement entendu le brouhaha, ou du moins, personne ne s'en souciait. Les belles mannequins étaient sur le pied de guerre, tandis que les assistante du couturier excentrique effectuaient les dernières mises au point sur les vêtements tous plus farfelus les uns que les autres, avec néanmoins un style artistique notable aux yeux d'un connaisseur. En l'état, tout le monde était occupé avec quelqu'un, et il serait absolument impossible pour OCtave et Elena de se nourrir dans ses conditions.


- Pas de Semblable en vue, il faut faire vite.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mer 8 Mar - 9:31

Sacré Antony...
C'était au tour d'Elena d'entrer en piste. Elle activa son pouvoir et comme à chaque fois, nota que certains regards se retournèrent vers elle.


Alors, elle pris son courage à deux mains et commença ce pour quoi elle était venu.

- C'EST UNE HONTE !! UN SCANDALE !!! Je le dis haut et fort, comment pouvez-vous suivre ce mode de vie, comme des moutons qui se suivent les uns les autres vers l'abattoir ?

Elena fit une pause, laissant le temps à son auditoire de se regrouper autour d'elle. Elle était montée sur un petit tabouret et n'avait qu'un seul objectif, donner du temps à Octave.

- Mesdames, nous nous sommes battues des ANNEES DURANT pour obtenir nos droits, pour obtenir un statut dans cette société régie par les HOMMES. Nous nous sommes battues pour voter, pour travailler et pas seulement enfanter ! POUR L'EGALITE DES DROITS !!!

Elena parlait d'une voix forte, pour couvrir le bruit environnement qui avait soudainement baissé de plusieurs décibels.

- Et aujourd'hui, vous laissez ces agences vous vider de votre fleur vitale ?! Mais que dirait notre Grande Simone Veil ?! Réveillez-vous les filles, bon sang, regardez-vous, vous êtes si belles, MAGNIFIQUES ! Et pourtant...

Elle eu un rictus amer, observant chacune des filles qui la regardait.

- Cette société vous transforme en ces créatures informes, fades, identiques... Est-ce que c'est réellement ce que vous voulez être ?! Encore combien de victimes de MALNUTRITION avant que vous n'ouvriez les yeux sur les risques que vous prenez ?! La mode vous tuera ! Les Agences auront votre peau !

Elle pris une grande respiration.

- Mesdames, respectez-vous, et battons-nous pour que ces tyrans de la mode ACCEPTENT NOS FORMES !!!!

Alors, elle alpagua une jeune femme dans la foule, particulièrement maigre.

- Tiens, vous mademoiselle ! Combien pesez-vous ce soir ? Et combien pesiez-vous avant de commencer à faire du mannequinat ? Et qu'est-ce que vous avez mangé ce soir ?!



Dernière édition par Elena Brandt le Mer 8 Mar - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mer 8 Mar - 10:27

HRP: fais-moi un test de Présence+Expression + Majesté difficulté 14. Ta spécialité discours te donne aussi +1.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mer 8 Mar - 10:29

HRP : 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   Mer 8 Mar - 10:41

Les mannequins, les maquilleuses, les techniciens, et même le couturier avaient cessé leurs activité pour se tourner vers Elena, captivés par son magnétisme. L'oratrice s'était mise au travail, galvanisée par la puissance de sa propre aura surnaturelle et le contrôle qu'elle lui donnait sur les foules. Du coin de l'oeil, elle vit Octave se poster en périphérie du groupe et prendre une des filles par le bras pour attirer son attention et lui parler. Elle finit par le suivre docilement légèrement en retrait.

Dans l'auditoire d'Elena, le couturier se détacha des autres. Vêtu d'un accoutrement fringant, il parut pourtant moins maniéré que ce que ses vêtements avaient laissé Elena anticiper. Il parla néanmoins avec ferveur, défendant son affaire:


- Madame, j'ignore qui vous êtes, mais sachez que je respecte vos propos. Mon travail est de mettre en valeur le corps féminin pour le sublimer. J'ignore si l'agence traite ses mannequins de la manière que vous décrivez, mais en tout cas, moi, je les traite comme des reines. D'ailleurs, vous êtes magnifique, et charismatique à souhait, vous n'avez jamais pensé à faire carrière ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)   

Revenir en haut Aller en bas
 
18 novembre 1984: Le défilé de mode (Elena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LeLapin au défilé (de mode, pas militaire)
» Fashion victime, défilé de mode
» DÉFILÉ DE MODE ▬ explications
» Défilé de mode
» Défilé de Mode Top photo!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1989) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: