Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 18 novembre 1984: au sortir de la morgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:16

Luc semblait réfléchir un moment.

- "Oui, j'ai quelqu'un a aller voir, il faut se servir de ce qui est arrivé à notre avantage."

Il indiqua l'adresse de Michel en espérant qu'il soit là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:24

Luc quitta les voiture pour marcher en direction de la maison de Michel. Ce n'était pas une maison de luxe, mais ce petit fumier avait put emprunter pour acheter. Luc avait pardonné, mais il n'avait pas oublié.

Michel ouvrit la porte:


- Luc, putain, si je m'attendais à te voir ici. T'es jamais venu, si ? Entre, je te sers un coup.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:27

- "Faaaaaaaaaache. Y s'fait pas chier, lui. A ta place j'aurais tué ce petit enfoiré.
- "Tu veux crever tout le mon de toute manière."
La voix éclata d'un rire appréciateur.


- "Merci, Michel, mais faut que je fasse vite. Je suis venu te discuter de ton avenir dans l'Orga.
T'es seul ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:30

- Ouais mais par pour longtemps. J'ai une paire de mecs qui viennent me voir pour que je leur refile un job. T'énerves pas, c'est pas ton style de job. Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:36

Luc balaya la remarque d'un geste de la main.

- "C'est putain de sérieux, là.
Va falloir que tu touches deux mots à Jérôme.
L'enquête qui nous casse les noix. Elle est en train d'être déviée sur des gens de Reims.
Aiguillée de manière à soulager l'Orga et donner une nouvelle cible.
Ça a déjà commencé et ça a l'air d'assez bien marcher.

Pour tout ce qui concerne les meurtres et le bouquin.
Y'a des boucs émissaires qui ont été choisis et les flics on lancé l'enquête.
Je te donne volontairement pas de détails, histoire que t'en sache pas trop, ça pourrait se révéler pratique, cette ignorance.

Après, l'Orga est déjà dans le collimateur pour ses activités habituelles, ça, j'y peux rien et j'ai rien tenté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:43

- Ok. Tu m'avais déjà causé de tout ça, en me disant pareil, que tu me donnerais pas d'info. C'est cool que tu m'informes, mais qu'est-ce que j'en fais, de l'info ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:49

Ce qu'il pouvait être lent.

- "A ton avis, bordel ? Tu informes Jérôme.
Comme ça, quand ça aura atteint le but, il sera content et tu prendras du grade.
Tu piges ?
Je te file de l'or en barre, là !"

- "Il commence à me chauffer lui..."
Luc ignora la Voix.


- "Autre chose, presque aussi importante. Est ce que l'Orga a toujours accès à la réserve du Château ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 22:53

Michel stoppa Luc d'un geste.

- Attend. Tu me fais marrer. De l'or en barre ? Tu me dis que tu vas renvoyer une enquête à Reims. Cool. Je fais quoi avec ça ?

Hey Jérôme, je renvoie l'enquête à Reims. Me demande pas comment, ça te regarde pas, connard !

Il marqua une pause, un sourire amusé se dessinant sur son visage.

- Mon gars, t'essaye de me vendre de l'or en barre, mais tu me vends du vide en boîte. En plus, pourquoi tu veux que je monte en grade ? Je t'ai filé le rencard avec Jérôme pour que tu rejoignes l'orga. T'y es, alors fais-toi mousser.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 23:11

La lueur furtive dansa dans les yeux de Luc. Celle qui annonçait une colère sanglante.
Il ferma les yeux et se contrôla.


- "Bon. Je vais te donner des détails.
Des personnes ont récemment témoigné contre un certain monsieur Mondelier à Reims, disant qu'il était à l'origine de vol de l'antiquaire, de sa mort et des nombreuses mort reliées.
Comme il fallait garder le schéma de l'Orga, il a fallu dire qu'il était membre d'un groupe indépendant de recels de biens spéciaux.

Comme ces personnes ont donné des détails de l'enquête que seuls ceux qui y étaient mêlés pouvaient connaitre, c'est passé crème.
Surtout que ces témoins ont récemment eu des soucis, genre une mort dans la maison et que l'autre témoin a eu sa magnifique baraque cramée.

Forcément, ça a comme qui dirait renforcé leur témoignage et convaincu les flics que ce Mondelier était un vilain pas beau a arrêter.
Évidemment, c'est carrément plus complexe et pointu que ça, mais j'vais pas tout balancer, j'en ai pour trois plombes et t'en sais suffisamment."

Petite pause.

- "Bon, si tu es satisfait, tu transmettra, tu prendras du grade.
Je transmet rien car j'aime l'ombre, bien plus que d'être sous les projos, tu le sais depuis le temps.
Et puis, en prenant du galon, tu m’oublieras encore moins en cas de besoin....

Revenons-en au Château, l’accès à la réserve est toujours dispo ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Mer 8 Mar - 23:25

Michel poussa un long soupir d'exaspération.

- Je te comprends plus. Tu va dénicher un carnet d'on ne sait où. Tu me fais t'avoir un rendez-vous avez Jérôme, qui te recrute contre le carnet. Et là tu veux plus monter en grade ? C'est quoi ton problème ?

Alors, tu me donnes ça pour que je monte en grade. Genre tu me fais une faveur. Toi comme moi on sait que c'est moi qui te les doit les faveurs. Ensuite, tu me sors une histoire à laquelle je comprends pas tout, en espérant que j'aille voir Jérôme pour prendre le crédit sur un truc que je saurai pas expliquer.

En plus... t'es en train de me dire que l'un des témoins dont tu parles, c'est Elena Brandt. Ouais, je lis le journal, et je te rappelle que je t'ai envoyé son frangin y a un mois. Et quoi, l'autre témoin, c'est Vanderbeck ? Et maintenant, Vanderbeck est mort, pas tué par nous, et Brandt a plus de baraque.

Tout ça pour un truc qui est sensé être bidon et que je suis sensé avoir orchestré. Pour un truc bidon, c'est mortel.

Il fronça les sourcils.

Donc, pour parler poliment, si tu arrêtais de te foutre de ma gueule ?



_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 0:28

Extérieurement, Luc était calme et déterminé.
Intérieurement, il était en train de dévaster la baraque de son frère.
Et probablement son frère aussi.
Ce con avait toujours été un petit bâtard qui la jouait perso, pourquoi il continuait pas comme avant ?


- "Déjà, je cherchais juste a avoir un pied dans l'Orga, mais aucunement à y monter. Celui qui va monter, c'est toi, parce qu'avoir un frère qui est au placé dans ce genre d'entreprise spécialisée, c'est un putain d'atout. C'est donnant-donnant. Quand j'ai besoin de toi, tu m'aides.

Ensuite, je me suis arrangé pour que Elena et Alain fassent un faux témoignage pour que les flics lâchent l'Orga.
Ils ont acceptés parce que je les avais sorti de la merde et qu'ils m'en devaient une.
Évidemment, les vilains ont fini par l'apprendre et ça a créé du grabuge.
Du coup, il y a eu des répercussions sur eux.
Il est mort, elle est dans la merde; mais au moins, ça a renforcé le témoignage.

Ceux de Reims sont des concurrents, c'est tout bénef' pour l'Orga.
Donc tu tires la couverture à toi, tu dis que tu m'as envoyé faire ce taf. Tu passes pour un bon meneur et un mec qui a de bonnes idées.
En plus tu suggères de les piéger en leur faisant porter le chapeau de certains de vos vols.
Faut les acculer et les faire tomber.

Du coup, là, tu as matière à rapporter à Jérôme et tu te fais bien voir.
Plutôt bien, même, vu que détourner une enquête de flics teigneux, c'est pas le truc à la portée de tout le monde.
Et si jamais il y a un vide qui fait tiquer Jérôme, ça vient de moi qui n'ai pas forcément tout transmis. Problème réglé.
C'est se foutre de ta gueule à ton avis ?"

Luc fixait Michel intensément.

- "Au fait, tu diras à Jérôme que je ne dois plus faire partie de l'Orga officiellement, pour éviter les rapprochements, si jamais problème il y a.
Tu préfères prendre toutes les précautions et ne pas laisser d'angle mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 8:17

Michel éclata de rire.

- Il va me dire que soit tu en fais partie, soit tu n'en fais pas partie mais tu n'auras pas de traitement particulier de la part de Jérôme. Tu perdras ton statut dans l'organisation si tu t'en fais plus partie officiellement comme tu dis.

Je sais pas dans quelle affaire bizarre t'es engagé, mais fais gaffe que ça nous retombe pas sur la gueule. J'irai faire ce que tu dis, mais va pas me reprocher plus tard de t'avoir pris ta place.

Concernant le château, depuis Vanderbeck, on a plus eu l'accès. Mais on pensait mettre le couteau sous la gorge du patron de Vanderbeck pour qu'il nous donne l'accès. Mais depuis que les flics sont sur nos talons, et avoir tout ce bordel, on a préféré attendre un peu. Il perd rien pour attendre.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 11:05

- "Si je te donne l'info pour que tu l'utilises, c'est pas pour te le reprocher plus tard, frérot.
C'est pour éviter que ça vous retombe dessus que je ne vais plus faire partie de l'Orga.

Pour la Château, je vais essayer de voir pour vous rendre l'accès.
Je trouverais bien comment convaincre cette chère personne d'accepter."

Il émit un petit rire.

- "Bon, c'est pas l'tout, mais j'vais partir avant que des personnes me voient ici.
Michel, bon courage et à la prochaine, j'te tiens au jus"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 11:38

- Ok, alors ça marche. Merci pour le tuyau et tiens moi au courant pour le château. J'ai plus l'impression que tu me fais une faveur que l'inverse, alors tiens moi au courant si t'as besoin de quelque chose. Salut.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 11:53

- "Pendant que je m'occupe de la réserve, essaie de voir pour piéger Mondelier, l'Orga a tout à gagner a lui mettre des bâtons dans les roues, ainsi qu'à son organisation.

Par exemple, en planquant des objets volés dans sa bagnole, sa baraque, son casino ou n'importe où l'impliquant et en faisant un appel anonyme aux flics.
Ça peut aussi servir à disculper l'Orga en faisant porter le chapeau d'un de vos vols à l'entreprise concurrente.
Pour renforcer ça, je pourrais voir de mon côté en filant des tuyaux aux journalistes pour que ça parle de ça et que ça leur éclate à la tronche.

A partir du moment où Mondelier et son organisation sont dans le collimateur des flics et des journalistes, ils sont exposés et donc bien emmerdés."

Luc s'en alla rejoindre Alain et Samuel.
Il n'avait plus rien a faire, mais peut-être que son Papa, si.


Dernière édition par Luc Constant le Jeu 9 Mar - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 11:59

Alain vit Luc revenir à la voiture.

"Alors? Ca s'est bien passé?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 12:13

- "Ça va. Il va se servir du détournement de l'enquête pour monter en grade. Il va tirer la couverture à lui et il se fera bien voir.
J'ai aussi demandé à ce que l'Orga piège Mondelier avec des biens volés, pour le mettre dans la merde, Michel est d'accord. Faudra contacter la presse là dessus, pour être certain que ceux dans le juridique n'étouffent pas l'affaire. Avec la presse qui en parle, ça sera plus compliqué pour eux.

Pour la réserve, ils ont plus accès et voulaient attendre avant de "convaincre" ton ancien patron.
J'ai dit que j'allais m'en occuper.
Ça fera un truc en plus à mettre à son crédit. Et donc un truc en plus qu'il me devra."

Luc regarda dehors quelques minutes.

- "Avons nous d'autres choses à faire ? Ou pouvons nous rejoindre nos associés pour savoir comment s'est déroulé leur projet ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 13:13

"J'ai faim."

La phrase etait tombée tel un couperet.

"Bien que pour le moment les semblables me pensent mort, je ne dois pas perdre de temps et panser rapidement mes blessures.

Samuel, si je vous indique une adresse, vous pouvez m'y emmener? Luc, il faudra que tu crochètes, la porte de derrière. Tu as ce qu'il faut?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 13:17

Luc afficha un sourire carnassier, une leur étrange dans les yeux. Les deux combinés étaient presque dérangeant.

- "Une intrusion nocturne, pour une agression nocturne."

Il ferma les yeux et inspira longuement.

- "L'idée m'émoustille. Qui ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2289
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 13:24

- Je vous conduis où vous voulez, Monsieur.

Alain donna l'adresse à à Samuel qui les conduisit tous devant le Dragon, la mère d'Alain. La Mercedes.

- Je vous attends.


HRP: pas de jet pour cette scène, prévois 6 points de sang récupéré. Max, je te laisse poster ce que tu veux. Tu peux tout écrire, y compris la réaction de ta mère, ou me laisser la main si tu veux que j'ai mon mot à dire. C'est une scène importante donc je te laisse une marge de manoeuvre.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   Jeu 9 Mar - 13:57

Musique d'ambiance

Alain regarda par la fenetre, silencieux avant de repondre.

"Si tout ce passe correctement, ce soir le coeur de ma mère n'aura pas supporter ma disparition... Et demain ma soeur sera son heritiere. Allons-y Luc."

Tout deux activèrent occultation tout en ouvrant les portes de la voiture. Sans une once d'hesitation, les deux vampires se dirigèrent vers la porte arrière. Luc, de quelques gestes experts ouvrit la porte, et fit une courte reverence ironique pour inviter Alain à entrer. Le quadragenaire n'en tint pas compte,demanda sa paire de gants à Lyc et lui demanda de ne plus intervenir passé cette port. Et il avanca.

Toute la maison etait dans le noir. Camille devait très certainement déjà être au lit. Alain savait où la trouver. Rien n'avait changé depuis la mort de son père. Les meubles etaient les mêmes, au meme emplacement. Et sa mère avait toujours été insupportable pour lui et sa soeur depuis ce moment-là. Le vampire se demanda si elle etait ainsi avant la mort de son père ou si elle avait tombé le masque à partir de cet instant. Etait-ce la mort de monsieur vanderbeck qui l'avait changée? Il ne saurait le dire. La quasi-totalité de ses bons souvenirs avaient été occultés par le calvaire que sa mère leur avait fait vivre.

Peu importe. Ce soir tout prenait fin.

Plus jamais il ne se fera marcher dessus. Il se l'etait promis. Il l'avait promis à sa bête.

Alors qu'il montait les marches en direction de la chambre de Camille, Alain repensa à tout ce qu'il avait fait depuis sa transformation...

Le pauvre homme en belgique, Susie, un sdf, David Allais, baptiste loiseau et ses deux parents, l'un de ses aggresseurs. 8 crimes déjà, mais tous subies par Alain. C'est la frenesie ou le desespoir qui avaient menée à ses 8 morts. On pourrait compter celui de l'assistant du legiste mais c'est Samuel qui lui avait finalement tranché la gorge... Alain l'aurait tué, s'il en avait eu le temps.

Il était desormais penché au-dessus de camille. Il la regardait, sans animosité ni rancoeur. Ni haine, ni compassion. Ce soir il se délivrait d'un poids. Il planta des crocs dans la chair tendre du coup, aspirant la vitae tout en gardant les yeux ouverts. Quelques instants passèrent et le corps de la vieille femme se detendit. Camille ne se reveillerait pas, ne se reveillerait plus.

9 crimes.

Alain passa une main dans les cheveux de sa mère, remettant en place une mèche qui etaient tombée devant le visage de la vielle femme
.

"J'ai gagné Camille. J'ai le dernier mot... Bonne nuit."

Il quitta la chambre, rejoignant Luc qui observait depuis le couloir.

"Allons-y. Et tâchons de ne laisser aucune trace."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 18 novembre 1984: au sortir de la morgue   

Revenir en haut Aller en bas
 
18 novembre 1984: au sortir de la morgue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» La RGC 2010 : les 13 et 14 Novembre prochains
» Ce 1er novembre?
» Soirée du 9 novembre 2010
» [E10] [MATCHS Quarts de Finale] Lyon - Nice, le 10 Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: