Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25 avril 1989: expédition à Reims

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 14:04

HRP : j'ai indiqué dans mon post précédent qu'Elena racontait à Luc ce qu'elle venait d'entendre à la radio, donc tu peux te référer au post du MJ sur les noctambules Wink

- Entendu, c'est plutôt rassurant en matière de sécurité non ?

Elle baissa le volume de la radio.

- Bon et maintenant, puisque tu ne veux pas que j'approche Hugo ce soir, on fait quoi jusqu'à 3 heures du matin ?

Il y avait un petit ton de reproche dans sa voix.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 14:15

- "Pour la sécurité, potentiellement. J'ai pas forcément tout vu et je vais pas pouvoir plus, sauf en entrant. Et là, ça sera trop tard.

En ce qui concerne Léonie, on sait maintenant pour qui elle roule.
Et que ça va être compliqué de la retrouver."

Il leva un sourcil devant les dernières paroles d'Elena.

- "Huuuuuuuuuuuuum. Ça nous laisse moins de 4h devant nous. Il y a des tas de choses qu'on pourrait faire, mais pas pour Hugo. Il y a quelque chose en particulier que tu souhaites faire ? Sinon, je propose d'aller directement au point de rendez-vous et attendre les autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 14:51

Elena leva un sourcil et regarda Luc, l'air interrogatif.

- Non, je n'ai pas d'autres idées, mis à part rencontrer Hugo Carban en chaire et en os. Je ne suis pas d'accord avec toi, je trouve ce choix un peu excessif et cela nous fait perdre un temps précieux. J'en tiendrais compte aux autres.

Pour l'heure, tu as entendu Léonie, non ?
Nous sommes bloqués, le point de rendez-vous est peut-être en train de devenir le garde-manger des Semblables, je suis étonnée que tu songes à t'y rendre ?

Visiblement, Luc avait oublié qu'ils devaient se retrouver à la cathédrale, là où la Voix de la Nuit venait de convier les noctambules pour servir de troupeau à leurs adversaires Rémois.


- C'est la merde, je me demande si nous ne ferions pas mieux de rentrer à Charleville. Je n'ai pas envie de prendre le risque de m'approcher du parvis, c'est beaucoup trop dangereux. Alain et Octave ont du écouter la radio comme nous, ils doivent se poser les mêmes questions.

A moins...

- A moins que nous nous rendions à l'adresse de Radio Reims fm. S'ils espèrent que Léonie s'y rende pour le bouquet, alors ils ne devraient pas être loin.

Elena démarra la voiture et cherche une cabine téléphonique avec un annuaire pour trouver l'adresse des locaux. Une fois dénichée, elle proposa à Constant qu'ils se garent à quelques rues de là pour s'y rendre à pied, à l'affût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 15:01

La lueur brilla dans les yeux de Luc

- "Je l'apprécie de moins en moins, celle là..." la Voix était agacée.

Il reprit d'un ton neutre.


- "Dans ce que tu m'as dit, rien ne dit que c'est ce soir, le petit festin pour les Semblables. Si tu préfères, on passer un peu de temps a attendre avant d'y aller, vers 2h et vérifier à quelques rues si c'est ce soir. Ça se repère vite, ce genre de spectacle.

Et c'est un risque que je prends parce qu'il n'est pas certain que les autres changent le plan et que je n'ai aucune intention de les abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 15:22

Luc Constant était un drôle de bonhomme, décidément.
Il prenait pour Hugo des mesures de sécurité drastiques, mais semblait accepter l'idée de se rendre dans un lieu où, potentiellement, il pourrait y avoir leurs pires ennemis qui les mettraient en morceaux en moins d'une minute.

Elle frissonna, soudainement très inquiète.


- Mmmmh.

Elena le jaugea du regard, et senti qu'il était prêt à exploser, comme il y a cinq ans, comme il y a quelques nuits. Avec cette même lueur dans les yeux, à chaque fois que sa Bête remuait ses entrailles et son esprit. Alors elle préféra ne rien dire, et hocha la tête.

- Oui, bien sûr, il n'est pas question d'abandonner qui que ce soit. J'essaye juste de réfléchir et d'aviser selon la nouvelle donne pour éviter qu'on fonce dans la gueule du loup. Je ne suis pas rassurée à l'idée d'aller à l'endroit même qui pourrait être l'un des lieux de rencontres de nos adversaires. S'il y a bien quelqu'un qui pourrait comprendre ce point de vue c'est toi, non ?

Elena soupira, mais finit par sourire en haussant les épaules. Elle poursuivit d'une voix plus douce et cordiale.

- Je t'en prie Luc... On ne va pas se disputer comme un vieux couple d'octogénaires, dans cette bagnole, au milieu de Reims...

Elle posa sa main sur son épaule, pour essayer de le calmer.

- Si toi non plus, tu n'as rien d'autre à faire, attendons sagement ici et rendons-nous à la cathédrale pour 3 heures du matin. J'irais rencontrer Hugo plus tard, d'ici quelques nuits après que nous ayons fait un point avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 15:38

La lueur disparut et Luc éclata de rire.

- "Octogénaire ? J'en suis pas si loin, effectivement. Toi, en revanche, tu as largement le temps de venir voir."

Il reprit son sérieux et parla calmement.

- "Tu sais très bien que pour venir en aide au groupe, je suis capable de prendre de gros risques.
Je n'ai jamais dit que je t'en ferais courir. Au contraire, pour vérifier qu'il n'y avait pas de problème je comptais y aller seul, pour ne pas t'exposer."

Au bout de quelques minutes de tensions, Luc posa a Elena des questions sur l'avancement de ses projets politique et son entreprise, autant pour en savoir plus sur elle que pour apaiser les tensions inutiles qui s'étaient créés.

A force de parler, il se rendirent compte que le temps était passé et qu'il fallait aller près du lieu de rendez-vous.
Il posa sa main sur l'épaule de la jeune femme et la regarda droit dans les yeux.


- "Je vais y aller, en faisant attention. Tu devrais être à l'abri à quelques rues de la cathédrale, mais on sait jamais, sois prudente."

Luc descendit pour aller sur le lieu de rendez-vous, se concentrant pour repousser ses inquiétudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 16:13

Elena était heureuse que quelqu'un s'intéresse à ses projets et à ses avancées. C'est avec enthousiasme qu'elle lui parla de l'usine, de son bond en avant, mais également du fait qu'elle allait devoir se débarrasser de Bullomeux - ce qui allait fortement ralentir les choses puisqu'elle allait devoir sortir un paquet d'oseille. Lorsqu'elle eu finit de lui raconter les quelques anecdotes de son travail de femme d'affaires, elle pris le temps de demander à Luc où lui, en était.

Elle savait trop peu de choses le concernant, et voulait en connaître davantage.


- Luc... Comment se passent les choses pour toi par rapport à l'organisation et tout le reste ? Je raconte ma vie mais toi, comment vas-tu et quelles sont les nouvelles ?

Elle attendit sa réponse, sincère, attentive et à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 16:29

Luc semblait un peu gêné.

- "Je ne sais pas trop par où commencer."

Il attendit quelques secondes.

- "J'ai quitté l'Organisation, histoire de n'avoir un lien que par Michel. Je m'arrange pour obtenir des coups de pouces de sa part pour tirer profit de l'Orga sans me salir directement les mains.
C'était plus sûr vu qu'elle était sous les projos de la presse et des flics.

Ensuite, en ce moment, j'essaie toujours de trouver le trésor avec Alain, mais comme c'est pas prioritaire, on a laissé ça en stand by, le temps de s'occuper de Léonie et Hugo.

J'essaie aussi de faire en sorte de mettre mon troupeau à l'abri, même si ça s'est mal passé récemment. Enfin, il est à l'abri, maintenant, mais les répercussions...
Enfin, j'ai merdé."

Il soupira et se passa une main dans les cheveux.

- "En bref, je continue mon petit bonhomme de chemin dans l'ombre en essayant de pas faire de vagues."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Jeu 15 Juin - 16:37

Elena n'avait pas changé d'attitude concernant la tragédie de la veille et se contenta d'hocher la tête avec compassion.

- On a tous merdé à un moment ou un autre. J'espère que ton...

Elle n'arrivait pas à dire le mot "troupeau", l'idée lui semblait monstrueuse, à leur image.

- J'espère qu'ils sont à l'abris. En tout cas vu le message que tu as fait passer, je pense que tu seras tranquille un bon moment.

Elle fixa la nuit pendant quelques secondes.

- Je me demandais où vous en étiez avec cette histoire de trésor. Si je peux faire jouer mes contacts pour vous aider, n'hésite pas.

Il était trois heures. Le temps avait filé plus vite que prévu et Elena vit Luc constant disparaître dans la nuit.

Toi aussi, soit prudent
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Lun 19 Juin - 23:57

Elena prit le volant de sa voiture tandis que Luc s'assit sur le siège passager. Le véhicule démarra et s'engagea dans les rues rémoises enténébrées. Il ne leur fallu que quelques minutes avant de quitter la ville tant les routes étaient désertées à cette heure tardive. Ils n'allumèrent pas la radio et restèrent ainsi dans un silence tendu alors que les rumeurs de la ville s'estompaient derrière eux...


HRP: chacun de vous m'a donné son feu vert, donc j'enclenche la thérapie par le rp. Le but est de tout foutre sur le dos des persos. Ils sont libres de balancer TOUT ce qui les énerve chez l'autre personnage, et le rôle des joueurs est de prendre ça à l'a rigolade et comme une opportunité d'un bon rp. Par contre, aucune retenu, aucune pincette, et une maturité pour garder la distance entre ce qui sera dit et les joueurs. Le but est que les persos vident leur sac, dans le détail s'il le faut, tout en s'incarnant parfaitement. Une fois que ça aura bien pété, pourquoi pas revenir doucement vers le positif. Je vous laisse la main, et n'hésitez pas à réagir sur le chat facebook au fur et à mesure. C'est une opportunité pour créer de meilleurs roleplay. En piste, les cons !

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 11:27

Elena attendit plus d'une demie-heure avant d'ouvrir la bouche, le regard fixé sur la route, concentrée. Finalement, elle pris une inspiration et décida de percer l'abcès, d'une voix aussi calme que possible.

- Notre non-vie nous a amené à travailler ensemble malgré nos différences et nos contradictions. On ne se serait jamais fréquentés dans d'autres circonstances que... la malédiction qui est la notre, et pour l'éternité. Ou presque.

Elena réfléchit un instant, les mains crispées sur le volant.

- Je sens que tu as un problème avec moi et que tu es à fleur de peau dès que j'ouvre la bouche - encore plus lorsque je ne suis pas en accord avec tes méthodes. J'ai compris que ta Bête était devenue omniprésente dans ta non-vie, et si elle t'aide au quotidien, je suis heureuse pour toi. Mais tu as cette lueur dans les yeux, en permanence, qui me laisse croire que tu vas me sauter à la gorge pour un oui ou pour un non. Ca me met mal à l'aise, Luc.

Elle l'observa un instant, en se demandant si la lueur allait à nouveau apparaître comme à chaque fois qu'elle l'entraînait sur un terrain qui ne lui plaisait pas.

- J'ai mes failles et je suis parfois maladroite, et individualiste. J'ai mes contradictions et mes humeurs, c'est comme ça. Mais je fais des efforts pour essayer de m'intégrer au groupe et contribuer à notre survie en tant que communauté. Or, les tensions qu'il peut y avoir entre nous me pèsent; et me laissent penser qu'il faudrait peut-être que... que je me détache du groupe.

Sa mâchoire se crispa légèrement et une lueur triste envahie ses grands yeux bleus.

- Je vis mal ma non-vie, Luc, elle m'empêche en grande partie d'être moi-même et ce cauchemar de ne plus pouvoir voir le jour me... me rend la vie difficile. Alors si en plus toi et moi on s'engueule tout le temps... Ca devient insupportable.

Elle soupira, à nouveau.

- Je sais que tu n'es pas un grand communiquant et je ne te demande pas de changer ta nature. Mais il serait peut-être temps de percer l'abcès, tu ne crois pas ? S'il s'agit de notre... relation il y a cinq ans, je t'ai déjà demandé pardon, il me semble que de l'eau à coulé sous les ponts. Et s'il y a autre chose, et je pense que oui vu que tu te mets en rogne assez régulièrement, peut-être qu'il serait temps que tu m'en parles afin qu'on parte sur de meilleures bases ?

Elena n'était ni sèche, ni mielleuse. Elle parlait d'une voix plutôt douce et spontanée, comme une personne qui cherchait à ouvrir le dialogue, pour que les choses aillent mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 12:14

- "Si t'as peur de l'énervement, je vais dire à ma tendre moitié de rester calme, comme ça, il n'y aura pas de risque."


- "Compris ? Pas de colère, déjà parce qu'il faut que ça sorte et si jamais c'est pas suffisant comme motivation pour toi, dis toi qu'elle conduit. Pigé ?"
- "Ouais..." la Voix était comme un enfant qu'on venait de punir
- "Cache ta joie."
- "Vas chier." la Voix boudait toujours
- "Mais moi aussi je t'aime."

La lueur avait dansé dans ses yeux le temps de l'échange.
Il regarda Elena, sans la lueur et parla d'un voix calme.


- "Bon.

Déjà, la lueur n'est pas toujours signe de colère, elle apparait aussi quand nous échangeons, je sais que ça peut paraitre déroutant.
Pour mettre les choses au clair, ma Bête est partagée vis a vis de toi.
Je vais parler crument, mais elle oscille entre l'envie de te sauter à certain moment, pour l'envie de te cogner à d'autres, même si ces dernières sont moins récurrentes.

La tension entre nous, c'est compliqué.
Je n'ai jamais été très doué dans les relation avec les gens et c'est la première fois que je reste en contact avec quelqu'un avec qui j'ai eu un passif.
Du coup, comme j'ai tendance a être un asocial je ne sais pas forcément comment réagir.
Des fois, la tension est aussi due aux désirs de la Bête.

Ce que nous te reprochons le plus, c'est ton individualisme, il y a des moments ou tu fais preuve d'un grand égoïsme, comme nous sommes totalement différent, ça nous énerve beaucoup.
Mais je dois bien avouer que tu as fais de gros efforts là dessus.
C'est pour ça que ça se passait beaucoup mieux dernièrement.

Ensuite, cette nuit, j'étais énervé parce que tu n'arrivais pas à te rendre compte à quel point le faire de retourner le voir après le plan étrange au téléphone était loin d'être discret.
On est pas pressé et le but est de pas prendre de risques, on ne sait pas s'il est avec Eux ou non, c'est pour ça qu'on enquête. On a du temps, on va pas se griller et foirer la mission pour torcher ça rapidement.

Et une dernière chose. Nous n'avons pas du tout apprécié ton ton de tout à l'heure quand tu as dit que tu allais informer les autres que je t'avais empêché d'aller voir le journaleux.
Pas du tout.
C'était hautain, rabaissant, tout ce que tu veux; donc une chose que nous n'apprécions pas.
Je ne suis pas certain que tu le fasse exprès, mais il faut que tu fasses attention à la façon dont tu parles au gens, certaines fois."

Luc s'étonna, il était resté concis et précis, mais il avait quand même parlé beaucoup plus qu'à l'accoutumée.

- "Il est certain que je dois, moi aussi, faire des efforts pour être moins soupe au lait.
Être plus compréhensif parce que nous sommes, comme tu le dis, de nature totalement différente.
Pour ma part, je ne vis ni mieux, ni moins bien ma non-vie. C'est arrivé, c'est tout. Je m'adapte, je suis comme ça.
Je peux comprendre que ça soit plus difficile pour d'autres.

Si tu as des reproches a me faire, ou une demande d'efforts à me demander, n'hésites pas, je vais pas te bouffer."

Il avait un petit sourire amusé avant d'ajouter.

- "Je n'ai pas encore faim."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 13:10

- J'apprécie ta franchise.

Elena n'avait pas vraiment réagit aux propos de Luc, elle s'était contenté de l'écouter, attentive. Elle avait certes arrondi les yeux lorsqu'il avait parlé de sa Bête "obsédée" et avait même étouffé un rire. Puis elle avait repris son sérieux, hochant la tête de temps à autre.
Enfin, sa deuxième réaction fut de lever un sourcil lorsqu'il parla de son ton "hautain", la nuit même, lorsqu'elle avait dit qu'elle en parlerait au groupe.


- Tu vois, c'est ça le problème, parfois on ne se comprend parfois pas du tout. Navrée que tu l'ai pris ainsi, ça n'était pas le but. Je voulais simplement être sincère avec toi et te prévenir que je serais transparente avec les autres et que je leur dirais que je n'étais pas d'accord avec toi. Je ne voulais pas t'offenser, encore moins te rabaisser, simplement qu'on soit clair sur notre désaccord. Ca n'est pas mon genre de rabaisser, mais alors là pas mon genre du tout.

Elle soupira, mais finit par avoir un petit sourire en coin.

- Alors comme ça vous avez envie de me cogner tous les deux ? Je ne sais pas trop comment je dois le prendre...

Elena avait une éducation très bourgeoise, où les hommes ne disaient pas haut et fort qu'ils avaient envie de baiser ou de cogner leur femme. Une petite lueur féministe illumina ses yeux, mais disparue rapidement. Bah, c'était Luc.

Il y a eu un silence.


- J'entends bien le reste et de mon côté, oui, j'apprécierais que tu fasses à ton tour des efforts et qu'on essaye tous les deux de s'adapter un peu mieux à l'autre. Enfin...

Elle pris une inspiration.

- Tu as raison, j'allais trop précipiter les choses concernant le journaliste, je n'avais pas bien cerné la situation et je pensais justement qu'on avait trop peu de temps et qu'il y avait urgence. J'avais tord.
Mais... je te demande juste de me donner un peu de crédit lorsque je propose quelque chose, j'ai l'impression parfois que tu ne me prends pas au sérieux et qu'au moindre projet que j'évoque, tu insistes immédiatement sur le caractère dangereux et risqué de la tâche; ça n'est ni positif, ni très encourageant. On connaît tous les risques de cette immense partie d'échecs, et je ne dis pas qu'il ne faut jamais les mentionner. Mais pas besoin de rabâcher à chaque fois la même chanson. Un peu d'ondes positives, ça ferait pas de mal, à l'heure qu'il est.

Cette fois, Elena arrêta la voiture et se gara sur la bas côté de la route. Elle se tourna vers Luc et le regarda droit dans les yeux, comme si elle allait dire quelque chose d'important, du moins pour elle.

- Quand tu nous as annoncé le massacre de la nuit dernière, qu'on soit clair, tu as failli briser la mascarade, et nous sommes tous en danger. Je sais que tu t'en veux et je ne veux pas enfoncer le couteau dans la plaie. Mais puisqu'il faut vider son sac, je te rappelle que ma réaction ce soir, a été de te rassurer, de te soutenir et de me mettre à ta place, par empathie. Je ne t'ai ni engueulé, ni enfoncé et je ne t'ai rien reproché, malgré la situation dramatique. Tu me répète que tu me trouves égoïste, soit. C'est vrai que par le passé j'ai parfois trop mis en avant mes projets personnels. Et pourtant, ma vision des choses, c'est qu'on se soutient, on se sert les coudes, et on essaye de rester positifs pour avancer et pour survivre, tous ensemble. Alors vivons le présent, et cessons de ressasser le passé, s'il te plaît.

Elena avait terminé de vider son sac en agrémentant sa dernière phrase d'un petit sourire, guettant la réaction de Luc Constant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 13:40

Luc leva un sourcil

- "Le désaccord, de toute manière, je l'aurais souligné en faisant un rapport. Je suis moi aussi transparent sur ce qu'il se passe."

Il soupira et évita le regard d'Elena.

- "Je n'ai absolument pas envie de te frapper. Je ne partage pas toutes les envies de ma Bête.
C'est grâce a ça que je peux souvent la modérer.

Quant au désir, c'est autre chose, il y a eu un passif et la Bête a de bas instincts. Il est parfois difficile de faire la part des choses. Il serait stupide de ne pas reconnaître que tu es attrayante.
C'est notamment pour ça que c'était tendu entre nous et que j'étais mal a l'aise pendant que je te grimais."

Après quelques secondes, il se tourna vers sa collègue.

- "Je reconnais volontiers que tu as de bonnes idées, je te l'ai déjà dit, en plus."

Après larrêt de la voiture, il fixa intensément la jeune femme.

- "J'ai remarqué que tu n'avais pas fait de critiques, d'ailleurs, comme je te l'ai dit en m'excusant auprès de toi et QUE auprès de toi, ce qui me gêne le plus dans cette histoire de massacre c'est que cela va retomber sur vous, alors que vous n'y êtes pour rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 15:33

Elena se détendit légèrement et scruta l'âme de Luc Constant, soulagée de l'entendre dire qu'il n'avait envie de la frapper et qu'il n'était pas semblable à sa Bête intérieure.

- Okay...

Elle sourit, cette fois un peu plus à l'aise.

- Je pense alors qu'on commence à ce comprendre. C'est rassurant.

Elle redémarra la voiture et repris la route.

- Où est-ce que tu veux que je te dépose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 16:03

- "Dans mon palace, s'il te plaît. Je verrais demain avant de partir si Michel peut me dégoter ce que tu veux."

La tension s'était dissipée durant le reste du trajet.
Une fois arrivé chez lui, avant de descendre et de pénétrer chez lui, il s'adressa à Elena.


- "Tu seras seule demain, sur notre territoire.
Fais attention a toi, surveille juste.
Qu'un de nos agents ou qu'une partie de notre territoire soit attaqué n'a pas grande importance, du moment que tu n'as rien.

Bonne nuit Elena."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   Mar 20 Juin - 16:32

- Oui, je pense que je vais prendre la nuit de demain pour rester à Charleville et surveiller notre territoire du mieux possible, en essayant d'en apprendre davantage concernant l'enquête. Je m'occuperais de la filature d'ici une ou deux nuits et ce n'est qu'une fois le contact établis avec un potentiel parrain, qu'Yvonne pourra entrer en jeu. Nous avons donc un peu de temps pour les papiers, tu me diras.

Luc était sorti du véhicule.

- C'est surtout toi qui devra faire attention à toi, Luc. Bonne chance...

HRP : Jason j'ai le temps de passer par l'Emeraude pour choper Bulleux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25 avril 1989: expédition à Reims   

Revenir en haut Aller en bas
 
25 avril 1989: expédition à Reims
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Appel aux volontaires : Expédition en Outreterre
» Blog sur l'expédition du Mexique...
» [Test] Pitfall : L'expédition perdue
» Expédition du Mexique
» Grosse expédition dans les dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: Archives :: Section narrative (Elena et Luc)-
Sauter vers: