Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 16:37

Octave laissa échapper un petit rire soupiré, puis répondit:

- Parfait, Luc. Nous en discuterons.

Il y eut à nouveau un battement dans la conversation, puis Octave reprit, plus formel:

- Luc, je vais te dire quelque chose et je vais ensuite te demander une faveur, mais tu dois m'assurer que tu vas rester où tu es. On doit tous tenir nos positions. Mais... je vais aller à la cabine téléphonique où Alain était sensé se rendre à trois heures du matin. Si tu as eu nouveau et que les choses bougent, passe-moi un coup de fil à ce numéro pour m'avertir.

Par contre, je veux y être au cas où Alain n'a pas réussi et que Philéas appelle quand même, s'il n'est pas encore au courant qu'on discute avec Irène. J'ai promis à Alain que je n'abandonnerais pas sa soeur. Vous avez choisi de vous joindre à moi, il y a cinq ans, et je lui dois bien ça. Donc, si nous avons échoué et que Philéas appelle, je compte me livrer à lui en échange d'Emma. Je te préviendrai si on en arrive là, et tu devras me dire où tu es. Je ferai en sorte qu'Emma arrive jusqu'à toi. Même si elle est libre, elle retournera à son état handicapé sans la vitae vampirique. J'aimerais que tu quittes la ville avec elle, et que tu en fasses ta "banshee", pour reprendre le terme d'Alain. Elle sera ta responsabilité en échange du sacrifice qu'Alain aura fait.

Est-ce que tu acceptes cette ultime faveur que je te demande, Luc ?

...

Irène haussa les sourcils mais n'interrompit pas Alain. Puis, elle répondit, hochant plusieurs fois la tête.

- Je vois que vous avez réfléchi à votre proposition et que votre entreprise n'est pas une vulgaire tentative de désespoir; du moins, vous faites un effort louable pour cacher cet aspect. Je respecte cela.

Cependant, Monsieur Vanderbeck, une affaire implique un échange juste. Or, vous semblez vouloir échanger Sylvie contre Emma. Vous commettez ici plusieurs erreurs. Tout d'abord, ne me faites pas croire que votre soeur n'est qu'un serviteur pour vous. Nous savons que vous l'avez sorti du handicap et que vous l'avez laissé vivre de sa passion. Sylvie, elle, est une ressource. Emma a donc bien plus de valeur à vos yeux que Sylvie aux miens. Pour Lucile, ce serait différent, mais mon infante n'est pas en position de participer à cette négociation, n'est-ce pas ?

Elle jeta un regard entendu à Alain avant de reprendre:

- Je ne peux donc pas accepter cet échange en l'état. J'y perdrais.

Concernant Philéas, il détient Emma, en effet. Je dois également vous dire que j'ai approuvé sa proposition. Vous constituez une épine dans notre pied qu'il était temps de retirer. Mais vous faites également un erreur sur un point essentiel. Philéas n'est pas celui par qui tout a commencé, Monsieur Vanderbeck. Oui, c'est vrai, son réveil a précipité nos problème, mais c'était la goutte qui a fait débordé le vase. La puissance grandissante de nos sangs respectifs y a aussi contribué. De plus, nous étions en capacité totale de palier au problème en étendant notre territoire à Sedan et Charleville. Mais vous êtes arrivés.

Je vais être honnête, je ne vous le reproche pas, il semble que vous n'ayez rien choisi. C'est pourquoi Philéas vous a fait une proposition il y a cinq ans. Mais, tout a commencé, non pas par lui, mais par Octave qui a décidé de diabler Gilles, l'infant de Philéas, sous prétexte qu'il se sentait en danger. Foutaises. Octave n'en n'était pas à sa première diablerie, et son propre sire en a déjà fait les frais. Octave n'est pas que l'immortel placide et flegmatique qu'il prétend être. Derrière ce masque, qui peut bien être sincère, que sais-je, se cache un être capable des pires atrocités pour satisfaire son penchant pour le sang des autres immortels.

Je suis la première à reconnaître le tempérament impétueux de Philéas, voir incontrôlable lorsque les choses deviennent personnelles, mais à sa place, aurais-je été différente ?

Elle s'avança encore d'un pas en direction d'Alain et se pencha légèrement au dessus de lui.

- Seriez-vous différent s'il tuait votre soeur ?

Elle soutint son regard et il sut qu'elle tentait de lire ses pensées. Elle se redressa avant qu'il ne réponde:

- Nous connaissons tous les deux la réponse à cette question, alors ne prétendez pas que vous ne comprenez pas sa réaction. Octave est celui par qui tout a commencé. Nous aurions trouvé un terrain d'entente avec vous si vous ne vous étiez pas ralliés à lui. Certes, cet entente n'aurait peut-être pas été à votre avantage, mais nous avons l'éternité devant nous, et quand les plus anciens seraient entrés en torpeur, vous auriez pris la relève, et vous auriez ensuite proposez un terrain d'entente avantageux pour vous à des semblables plus jeunes. Il aurait suffit d'être patient.

Elle marqua une nouvelle pause, laissant bien le temps à Alain de réfléchir à ce qu'elle venait de dire. Puis, elle leva un doigts et se mit à marcher dans la pièce.

- Et puis, il y a le problème de la fiabilité de votre groupe. Pourquoi m'associerais-je et laisserais-je en paix un groupe qui depuis sa constitution menace la Mascarade et sape complètement les terrains de chasse, causant justement ce que nous souhaitions éviter ? Si encore, ces actions étaient volontaires... mais vous ne le faites même pas exprès. Pourquoi laisserais-je en paix un groupe qui incarne un risque ?

Elle s'arrêta et planta son regard dans celui d'Alain.

- Pourquoi ne balayerais-je pas un tel groupe, qui en plus d'être incompétent, est à terre, la gorge offerte ?

Votre seul atout est Lucile. Vous n'avez rien d'autre. Alors laissez-moi vous proposez le seul échange équitable que je vois. Vous nous rendez Lucile, et je fais en sorte que Philéas vous rende Emma.

Sans vous, elle serait de nouveau handicapée, et je suppose que vous considérez que ce ne serait pas un échange juste. Je serais donc prête à vous laisser quitter la ville avec elle, une fois Octave en notre possession. Concernant deux autres amis,
je pourrais considérer leur sort à ce moment, et suivant leurs dispositions, ils pourraient avoir le droit de quitter la ville. Peut-être.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 16:51

- "Tu te fous de ma gueule ? Octave, sois pas naïf, merde, il va pas tenir parole !
Il va te prendre pour un con, te blablater, te mentir, t'entuber et garder Emma en plus de toi.
Je refuse que tu tente de faire ça parce qu'on peut pas se fier à ce gros con de Philéas !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 17:05

- Je ne suis pas naïf, Luc. Mais si Alain échoue, il sera mis en torpeur, ou détruit. L'homme retrouvé mort à Rethel est probablement mon fidèle ami, et à nous deux, Luc, nous ne pourrons plus rien faire. Alors que Philéas tienne parole ou non, cela n'aura plus d'importance, et je dois bien cette tentative à Alain.

D'ailleurs, Philéas veut sa vengeance contre moi. Je pense qu'il pourrait tenir sa part du marché et libérer Emma. Après tout, elle ne constitue pas un risque pour lui. Et toi, tout seul, tu n'en n'es pas un non plus. Je pense qu'il y a une chance qu'il te laisse partir avec elle.

Je dois le tenter. S'il te plait, Luc, accorde moi cette faveur.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 17:11

Luc soupira.

- "Bon. D'accord.
Dans le cas ou Alain échoue, que Philéas ne ment pas, ne tue pas non plus Emma et ne me fait pas tuer parce que je suis le dernier petit grain de sable dans ses rouages, je veux bien m'occuper d'Emma.

Bien qu'elle soit aussi en danger avec moi, vu ce que je suis, j'accepte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 17:29

- Merci, Luc.

Octave parut soulagé.

- Je sais que ce que je te demande comporte une grande part de responsabilité, mais je ne vois pas d'autre solution pour Emma. Peut-être pourra-t-elle devenir pour toi une amie aussi fidèle que le fut Samuel pour moi.

Et peut-être même que nous n'en n'arriverons pas là. A toute à l'heure, Luc.


_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 17:35

- "Espérons-le.
A plus tard, Octy."

Luc raccrocha le téléphone en soupirant.
Même s'il voyait des possibilités intéressantes à devoir s'occuper d'Emma, cette idée le contrariait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 17:36

Alain resta immobile, ecoutant attentivement les propos d'Irène. Irène savait donc pas qu'Elena etait morte... Cela ne laissait donc plus que phileas et son petit infant.

"Laissez-moi répondre point par point. Concernant l'echange Emma/Sylvie. Vous dîtes qu'il n'est pas equitable, que Sylvie n'est qu'une ressource et que votre infante n'a pas le droit de negociation en ce moment. Vous dites aussi qu'Emma est ma soeur et que j'y tiens plus que tout. C'est vrai. Tout ceci est vrai. Mais vous semblez partir du principe que Lucille n'aura jamais droit de regard. Or si elle vit et qu'elle apprend la mort de Sylvie, sa nièce, parce que vous n'avez pas voulu bouger le moindre petit doigt alors que vous en aviez l'occasion? Qu'en dira-t-elle? Ma soeur, contre sa nièce ET votre relation avec votre infante. La famille est sacrée, les liens du sang indestructibles... Lesquels seraient les plus importante pour Lucille? Ceux de la naissance, ou ceux de la renaissance?

Ensuite je tiens à vous rappeler que j'aurais pu choisir de livrer Octave à Phileas et de sauver ma soeur... Je suis celui à qui Octave fait le plus confiance, cela aurait été un jeu d'enfant de le vendre. Je ne l'ai pas fait. J'ai donc déjà fait mon choix. Aujourd'hui la survie d'Emma ne m'appartient plus, Je ne peux qu'avoir un impact sur les consequences de sa mort... Si vous la laisser mourir ou non.

S'il tuait ma soeur... J'en aurai fait une affaire personnelle également. Je ne ne reproche pas à Phileas, j'avancais juste un fait. Tant qu'il sera là, nous ne pourrons pas avoir de paix. Et c'est Phileas qui s'en est pris à ma soeur, pas Octave. C'est Phileas qui m'a tué officiellement. C'est Phileas qui a fait que desormais j'en fais une affaire personnelle. Je me moque que vous me disiez qu'il ait diablé son père, son frère ou sa grand-mère. Je ne vois que ce qu'il a fait pour moi et les autres. Et meme dans la merde la plus noire, il ne nous a jamais abandonné.

Quant à la fiabilité de mon groupe... J'avoue que certains ont pris de mauvaises décisions. Des décisions qui ont mis à mal la mascarade. Ces decisions ont été prises dans l'urgence de la situation, parce que nous subissions les pressions de votre groupe. Ils ont voulu se renforcer pour se defendre face à vous. Mais si nous trouvons un accord, alors cette urgence disparaitra et nous pourrons contrôler et empêcher ces incidents.

Mais parlons maintenant du cas défavorable pour moi. Emma meurt, vous me tuez et Lucille et sylvie meurent.  Mon groupe n'a plus de pression sur vous et finit ecrasé ou par fuir. Mais avant ca, je leur ai dit de finir en apotheose. De voler une camera et de faire l'etalage de nos pouvoirs, de ceux de Lucille. De briser la mascarade si violemment que les ardennes seront une friche pour des annees... et que Reims, qui est à coté et dont le nom est sans cesse associée aux nôtres, n'en mènera pas large non plus. Même avec vos pouvoirs et vos ressources, il sera compliqué de remonter la pente.

Vous aurez donc toujours ce problèe de faim sur Reims, Lucille morte ou non, et les ardennes ne seront pas un havre de paix... Il y aura vous et peut-etre votre infante si vous arrivez à la sauver, phileas et son grand infant et Eustache. Eustache n'a jamais reconnu votre autorité... Si une nouvelle répartition des territoires doit avoir lieu, qui à votre avis devra demenager dans les ardennes? 3 contre 1 ou 2... Le calcul est facile à faire. Felicitations, vous aurez un champ de ruine à vous partagé avec votre infante, si elle survit.

Donc dites-moi, que vous apporte vraiment notre disparition? Ma gorge est peut-etre offerte, mais les autres sont encore hors de votre portée et auront suffisamment de temps pour faire pas mal de grabuge avant de disparaitre ou de mourir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 18:21

Quelques secondes seulement après qu'Alain avait commencé à parler à nouveau, il capta une lueur, figurativement, dans le regard d'Irène. Il tenta de l'ignorer mais garda son observation dans un coin de sa tête. Il trouva la réponse à cette réaction dès qu'elle commença à lui répondre, l'air concentrée:

- Ainsi votre amie Elena Brandt est morte... Etrange, je n'ai rien ordonné à son sujet. Il faudra que j'interroge Philéas mais nous ne l'avons pas trouvée chez elle, alors je ne vois pas comment il aurait pu la trouver.

Mais qu'importe, votre proposition ne repose pas sur votre menace physique. J'irais même jusqu'à dire que la mort de Brandt constituerait un argument en votre faveur. Mais ne nous emballons pas. Votre arrogance joue contre vous.

Tout d'abord, votre arrogance vous pousse à anticiper ce que penserait mon infante.

Elle se fendit d'un sourire sévère, contraste des plus équivoques:

- Je vous assure que si je sors Lucile du pétrin, ce ne sera pas à ses yeux l'équivalent de "ne pas bouger le petit doigt". Ma priorité est pour mon infante et allez convaincre Philéas de libérer Emma afin que je récupère Sylvie est un effort inutile et une perte de temps pour moi. Laissez-moi vous faciliter la tâche, et oubliez-donc cette idée d'échange asymétrique. Je ne suis pas intéressée.

Concernant Octave, je me moque que vous vous moquiez de ce que je vous ai dit. Je n'en faisais pas un argument en ma faveur, j'expliquais simplement les raisons qui ont poussé Octave à être l'initiateur de toute cette histoire. Mais en définitive, peu importe la raison qui l'a poussé à commettre son crime, il en est l'initiateur et il est celui qui est aller quérir votre soutien.

Son regard se durcit et elle cessa complètement de bouger, de glace:

- Quant à votre menace de briser à nouveau la Mascarade, elle s'ajoute à la menace sur la non-vie de mon infante, et je commence à me lasser de vos prétentions. Si vous pensez pouvoir faire de moi l'instrument de votre survie en me forçant la main par une addition de menaces, vous vous trompez lourdement.

Votre arrogance vous dessert, si bien que vous tirez de mauvaises conclusions. Depuis le début, les Semblables qui devaient migrer avaient été désignés. Eustache n'a jamais rien contesté. Hervé, Lucile, Gilles et Octave devaient partir. Figurez-vous qu'Octave et Lucile étaient en bons termes et qu'il devait l'aider sur son nouveau territoire pour compenser le fait qu'Hervé et Gilles seraient ensemble. Philéas, Eustache et moi aurions continué de superviser Reims.

L'équilibre des puissances était maintenu mais Octave a laissé ses désirs primaires prendre le dessus. Peu importe que vous le croyiez ou non. Et le pire dans tout ça, c'est que c'est votre arrivée qui l'a poussé à agir. Il a vu en vous un moyen de se replier une fois son forfait accompli. Tout était calculé.

Elle marqua une pause et jeta un regard en direction de ses hommes de main. Puis, elle reprit, reprenant un ton plus professionnel:

- Je ne vous mentirai pas pour tenter de vous berner. Je mène mes affaires en jouant franc jeu. Je ne souhaite pas perdre mon infante. Mais je ne céderai pas aux demandes exagérées et prétentieuses d'un semblable défait et arrogant dans son propre désespoir. Et au-delà même d'une telle transaction, je ne me vois pas coopérer avec des Semblables fébriles, et un diableriste imprévisible capable du pire, au pire moment. Rien dans cette proposition ne me semble positif.

Elle se tut et continua de contempler Alain, cherchant sans doute à chercher dans son esprit un moyen de le faire céder.

- Malheureusement, Monsieur Vanderbeck, même si j'acceptais votre proposition, Philéas n'acceptera jamais de libérer votre soeur s'il n'obtient pas Octave en retour. Je ne comprends pas non plus pourquoi vous êtes prêts à sacrifier votre soeur au profit d'Octave alors que je vous offre une porte de sortie, pour elle et vous. Je plains votre soeur. Et ensuite, vous venez me donner des leçons sur la famille, c'en est presque risible.

Et Eustache a un certain respect pour Philéas, il n'acceptera pas de le trahir à votre profit. Même si j'acceptais de vous aider, ce qui n'est pas le cas au regard de vos arguments, je ne serais pas en position de le faire.

Non, il semble que nous soyons dans une impasse.








_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 18:53

"Ce n'est ni de l'arrogance, ni des menaces. J'expose un scenario probable parmis tout ceux existant, mais un scenario probable.

Je n'ai pas dit que votre infante ne vous remerciera pas pour votre sauvetage, si tant est que vous la sauviez, mais qu'elle pourrait vous en vouloir de n'avoir rien fait pour Sylvie.

Je ne vous ai pas demandé non plus de liberer Emma, mais d'empêcher sa mort.

Je n'ai pas non plus parlé de la distributions initiales des territoires mais de la nouvelle distribution, après 5 années de surexploitation.

Je n'ai pas accepté l'accord de Phileas parce que je ne lui fais aucunement confiance. Parce que rien ne m'assurait qu'il ne me piègerait pas simplement et me tuerait au moment ou je décrocherai le combiné, ce soir.

Quant à Eustache, je lui parlerai s'il le faut également.

Ce que je vous demande, c'est d'appeler Phileas avant 3h, de lui dire que nous avons Lucille et que si Emma meurt, nous la tuons. Ce n'est pas vrai mais il n'a pas besoin de le savoir. Si Emma survit, nous liberons Sylvie. Demandez-lui simplement de mettre son execution en stand-by.

Demandez également un conclave d'urgence, disons demain soir, pour definir comment réagir. Ensuite donnez-nous l'adresse du conclave et nous interviendrons, sans meurtre de semblable. Nous ferons pencher la balance en notre faveur, Eustache nous rejoindra... et nous plus vous et Eustache, Phileas et son infant ne pourront pas s'opposer. Si nous reussissons, demain soir tout pourrait être reglé, et lucille liberée...

En quoi cet accord est si desavantageux pour vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 19:20

- Je viens de vous répondre en détails sur les désavantages que cela présente. Et je pourrais vous retourner la question à l'envers: En quoi cet accord est-il si avantageux pour moi ?

"Eustache nous rejoindra...". Vous vous entendez parler ?

Monsieur Vanderbeck, je commence à me lasser. Voilà donc ce que nous allons faire. Je vais vous offrir deux choix:

Un: vous acceptez ma proposition initiale. J'essaye de convaincre Philéas de libérer Emma et de vous laisser partir une fois que nous avons Octave. Vous me dites où je peux trouver Lucile; si je la trouve, vous quittez la ville. Vous n'êtes même pas obligé de tendre un piège à Octave. Après tout, il est peut-être encore à Aiglemont. Ou peut-être quelque part, à Rethel, aux alentours de la fusillade...

Elle marqua une pause et haussa les sourcils.

- Votre esprit vous trahit, et me coûte, Monsieur Vanderbeck, mais je paye volontiers.

Deux: vous êtes obstiné et nous sommes dans une impasse. J'appelle à Aiglemont, et si personne ne répond, je lis votre esprit pour savoir qui vous deviez contacter en cas de succès de cette tentative ratée de négociation. J'appelle, et je vous monnaye en échange de Lucile. Retour à la case départ, mais je doute qu'Octave et Luc vous laissent tomber. Vous l'avez dit vous-même, ils sont loyaux.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 19:43

"Si Phileas retourne en torpeur, vous et Lucille formeriez la derniere lignée de Reims. Vous seriez à 2 contre 1 contre 1 si je puis dire. Et je doute qu'Eustache s'oppose à ce que vous cannibalisiez les ressources de Phileas et celle de son petit-infant. Tant que vous laissez Eustache en paix en fait, je pense que vous pourriez faire ce que vous voudrez de Reims.

Je suis déjà en contact avec Eustache, c'est pour celà que je sais que je pourrais lui en parler, que j'ai espoir qu'il nous rejoindra.

Il a déjà eu l'occasion de nous tuer Octave et moi. Pourtant je suis encore devant vous et Octave toujours en vie. Si nous survivions à votre attaque et que nous nous montrions toujours dangereux, il pourrait envisager de nous rejoindre dans notre idee de paix entre les Ardennes et Reims.
Nous avons votre infante, si nous arrivons à un accord, les chances qu'il nous rejoigne sont quasi de 100%... Je lui ai déjà exposé nos eventuels projets d'avenir..."

Alain soupira. Negocier est tout un art. C'est Elena qui devait s'y coller, malheureusement le destin en a décidé autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 20:01

HRP: test de Présence+Expres​sion(oui je suis un enculé, blablabla, mais c'était prévu pour Elena...). Je donne un bonus de +2 pour l'étalage de tous les faits, et l'introduction de la négo (je détaillerai) qui pour le coup a très bien démarré. Par contre, la suite s'est moins bien passé. En gros tout a été étalé pour Irène, mais elle n'a pas été "écoutée" donc elle doit se faire son propre avis sans aide. Du coup, ça donne -3 soit un total de -1.

Je garde la difficulté cachée pour le suspense. Je l'ai pas encore déterminée au moment où j'écris donc je sais même pas si c'est faisable. Par contre, je vais la déterminer avant de lire le résultat, bien sûr. Certes, un jet va déterminer une partie de l'issue, mais faut aussi représenter le talent ou l'incompétence des persos.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 20:06

hrp : 9 au resultat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 20:17

- Ce chacal...

Elle réfléchit.

- Mais il n'agira pas si je ne me positionne pas contre Philéas. Il ne pourra pas se le permettre...

Monsieur Vanderbeck, ce que vous me demandez est impossible. Mais vous pouvez sauver votre soeur, et moi mon infante. Si je convaincs Philéas de libérer Emma, est-ce que vous consentez à libérer Lucile ? Emma est libérée, vous libérez Lucile, et nous vous libérons.

Soyons clair, vous ne gagnerez pas contre nous, même libres, mais vous aurez une opportunité de quitter la ville.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 20:32

Alain soupira, la lutte etait visiblement perdue, ne restait que la survie... La sienne, celle d'Emma, d'Octave et de Luc... ils devraient partir, la frontière belge n'etait pas loin... Rejoindre Namur ou Charleroi etait surement envisageable...

"Telephonez pour liberer Emma, lorsqu'elle sera là, j'appelerai pour liberer Lucille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 20:35

Irène parut satisfaite.

- Vous faites le meilleur choix possible. Attendez-moi ici, je vais essayer de contacter Philéas.


Irène revint une heure plus tard, le visage fermé, déterminée. C'est avec une froideur extrême qu'elle s'adressa à Alain:

- Il refuse de libérer Emma pour sauver Lucile. Il veut absolument Octave. Je lui ai dit que je vous retenais prisonnier et que nous nous retrouvions demain pour un conclave afin de discuter de la marche à suivre vous concernant et concernant mon infante.

Le conclave aura lieu ici, demain à minuit. Je suis désolée pour votre soeur.

Elle tourna les talons et fit signe aux gorilles de sortir. Elle se retourna:

- Faites ce que vous avez à faire.

Elle quitta la pièce, et laissa la porte ouverte.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 20:57

Alain regarda Irène sortir, les larmes aux yeux. Ainsi Emma etait perdue. Il n'avait pu la sauver.

Le vampire prit le telephone et appela Etienne Rode.


"Etienne, c'est Alain. Donne à Luc le mot de passe et dis lui que le conclave aura lieu demain à minuit au club...

Je... je n'ai pas pu sauver Emma... Est-ce qu'Eustache est là? Dis lui de me rappeler à ce numero après que tu ais prevenu Luc s'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 21:02

- Je suis navré, Alain. Sincèrement navré.

Le ton était égal. Impossible de savoir à quel point Etienne était sincère, ou pensait être sincère. Peut-être était-il intellectuellement navré mais ne le ressentait-il pas.

- Je fais ça tout de suite. Je te rappelle.

...

Luc décrocha le téléphone lorsqu'il sonna, fébrile.

- Sylvain Rode. Le conclave aura lieu demain à minuit, au club d'Irène Lantenois.

La personne au bout du fil attendit la réponse et raccrocha.

...

Au bord du gouffre, Alain attendait depuis déjà plusieurs minutes. Il était presque 3 heures. Ilrépondit lorsqu'Etienne le rappela:

- Monsieur Vanderbeck... vous êtes décidément plein de surprise.

Ce n'était pas Etienne.

- Etienne m'a fait part de votre appel, mais je suis déjà au courant de tout. Irène m'a appelé et tout expliqué.

Êtes-vous prêt à entendre mes conditions ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 21:06

"Je vous ecoute. Que souhaitez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 21:11

Luc composa le numéro d'Octave pour lui annoncer la nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 21:14

- Tout d'abord, du contexte. Je ne serai à la tête de rien, ce qui m'arrange, comme je vous l'avais dit. Irène et moi partagerons Reims. Nous avons décidé que Hervé ne devrait pas survivre. Il sera trop dangereux, trop imprévisible.

Je n'ai pour ma part que deux conditions:

Octave ne doit plus jamais poser le pied à Reims, sauf circonstances exceptionnelles, après autorisation de ma part ou celle d'Irène. Cette dernière a exprimé le même souhait. Il est trop peu digne de confiance pour les raisons que je vous ai déjà exposées.

Enfin, et c'est le plus important, je fais d'Etienne mon enfant des ténèbres. Il a déjà accepté le soir de nos retrouvailles. Ne lui en voulez pas, je lui ai fait promettre de ne rien dire et il n'a jamais trahi vos propres secrets. Il pourra rester votre ami, mais son allégeance sera à Reims, à moi.

Est-ce que vous acceptez ?


...

Octave décrocha le téléphone:

- Luc ? Il reste peu de temps, fais vite.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 21:19

- "J'ai eu le mot de passe par Étienne. Le Conclave est demain à minuit au club d'Irène.
Je garde donc ma récente amie jusqu'à ce que j'arrive demain et le la libère de sa torpeur.
Je reste donc à ma cachette jusqu'à demain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 21:23

"J'accepte.

A combien fixons-nous la periode de torpeur de Phileas? Je pense qu'un minimum de 25 ans est une chose acceptable, 50 ans pour venger la perte de ma soeur. Si vous tuez Hervé, alors vous n'aurez plus de moyen de savoir si Phileas est en vie ou non... C'est une question de confiance. Bien sûr nous ne comptons pas rompre cette promesse, mais je préfère que les choses soient claires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 23:15

Il y eut un moment de silence avant qu'Octave ne réponde finalement simplement:

- Merci, Luc. Retrouvons-nous à l'entrepôt vers onze heure demain.

...

Eustache n'hésita pas avant de répondre:

- Je voulais dire qu'on devait aussi mettre Hervé hors d'état de nuire. Lui et Philéas devront être mis en torpeur. Je ne pense pas qu'il soit sage de les en sortir. Nous aurons de toute façon le loisir d'en discuter tous ensemble. Cette décision pourra être prise de concert en temps voulu et ne faisait pas partie de mes conditions.

Nous nous retrouvons donc au conclave. Mais attention, pas de vague. Nous prendrons nos précautions.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   Sam 26 Aoû - 23:39

"Bien, a demain Soir donc. Une dernière chose, nous n'avions pas prevu un deuxieme corps à planter. Est-ce que vous pourrez amener un second pieu?"

Après la réponse d'Eustache, Alain raccrocha et quitta le club. Il appela un nouveau taxi pour partir vers l'entrepot, son refuge pour le jour prochain.


Dernière édition par Alain Vanderbeck le Sam 26 Aoû - 23:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum   

Revenir en haut Aller en bas
 
3 mai 1989: dernière nuit de l'ultimatum
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» nuit sanglante
» Mon lapin cette nuit c'est rebooté seul
» nuit agitée !
» Comment peindre rapidement les gobz de la nuit
» La terrifiante Nuit d'Alouine, an de grâce 639

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: