Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 4 mai 1989 : Avènement d'un roi, reveil d'une bête (Alain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: 4 mai 1989 : Avènement d'un roi, reveil d'une bête (Alain)   Lun 28 Aoû - 12:07

Musique : (R)eveil

Le retour vers les ardennes se fit dans le silence. Octave avait bien tenté de parler quelques fois, mais Alain ne repondait pas, ses yeux jaunes rivés sur la route. Il n'avait pas non plus réagi à leur tappe sur l'épaule, lorsqu'ils etaient encore au club d'Irène. Depuis la mort d'Emma, Alain n'avait en fait ouvert la bouche que pour dire, de cette terrible voix glaciale, qu'il souhaitait rentrer.

Dans sa tête, les images d'Emma defilaient. Des images d'avant son accident, de ses premiers pas à l'opera, des images d'après alors qu'il faisait tout pour lui redonner le goût à la vie. Des images d'après son accident à lui, alors qu'elle etait fragile mais avait decidé de l'aider, de le sauver. Et enfin des images de sa renaissance, lorsqu'elle put enfin remarcher, enfin remonter sur les planches. La joie qu'elle avait eprouvé, la fierté que lui avait ressenti lorsqu'il avait assisté à son retour accompagné de son ami Etienne Rode.

Il repensa à toute ces fois où il lui avait menti, principalement par omission. Pour ne pas être à ses yeux le monstre qu'il se sentait être.

Elle etait bien plus que sa soeur. Elle etait son humanité, son ancre dans ce monde de ténêbres. La dernière etincelle de bontée au fond d'un corps mort et maltraité au fil des années. Le dernier rempart à sa bête.

Cette bête qui l'avait mis en cage pour le punir lors de sa première torpeur. Cette bête qui l'avait torturé pour lui faire payer l'outrecuidance d'avoir été si bête, si faible. Cette même bête qui aujourd'hui l'enfermait dans son propre corps pour le sauver de lui-même, pour l'empêcher de devenir fou.

La voiture s'arreta devant la proprieté d'Aiglemont. Luc et Octave en descendirent et avant qu'ils n'aient le temps de faire ou dire quoi que ce soit, la voiture redemarra en trombe dans un nuage de poussière les laissant seuls et impuissant face à la fuite de leur compagnons.

Alain roula de longues heures sur des petites routes de campagne. A mesure que le temps avancait, la bête relachait son emprise sur Alain. A mesure qu'elle relachait son emprise, l'aiguille du compteur virait de plus en plus sur la droite. La rage montait en Alain. Sa soeur, sa soeur chérie. Jamais plus il ne la reverrait. Il ne pourrait meme pas lui donner une sépulture descente, il n'etait même pas sûr que son corps serait retrouvé... Et son nom avait été trainé dans la boue par les journalistes, par les policiers... Elle ne serait finalement que la complice d'obscurs affaires.

La jauge d'essence s'alluma et le bip caracteristique lui indiquant moins de 100km restant se fit entendre. Alain se gara sur le côté, et il hurla, frappa le volant, le tableau de bord, les habillages de portes. Tout ce qui passait dans son regard etait malmené. Il descendit et ouvrit son coffre, pour voir si un bidon de secours pouvait à tout hasard s'y trouver. Mais dans le coffre, il ne trouva qu'un bidon vide et la pelle que Luc avait utilisé pour enterrer Lucille.

Le vampire se dirigea donc vers la station d'essence la plus proche. Il verifia que celle-ci ne possedait pas de video surveillance, mais mis son masque de loup et activa occultation en plus pour plus de securité. Il fit le plein de la voiture, ainsi que du bidon d'essence et reprit la route.

Le vampire arriva sur Sedan quelques temps après, et se retrouva inconsciemment devant l'ancienne maison de Camille. C'etait la maison où ils avaient passé toute leur enfance. Une enfance difficile, sous les brimades d'une mère tyrannique et subissant l'absence d'un père que le cancer a emporté trop tôt. Le vampire se dirigea ensuite vers son ancienne maison, desormais scene de crime et preuve à conviction. Pendant 15 ans cela avait été sa maison, son doux foyer. Pendant 6 ans ce fut son sombre repère... Emma y avait vécu, avec lui. D'abord handicapée mais libre, puis liée par le sang mais en pleine possession de ses moyens. Le conflit moral avait été des plus durs pour Alain, mais il avait cedé aux demandes de sa soeur, il avait cedé à son propre égoïsme.

de fil en aiguille, la route le mena jusque devant l'eglise que Camille frequentait, et qu'ils avaient été obligé de frequenter par consequence. Alain et emma avait toujours été élevés dans la plus pure tradition chretienne. Il n'avait jamais remis cela en question, jusqu'à l'accident d'Emma. Camille voulait la debrancher, arguant que ce n'etait pas ce que Dieu voulait. C'est à ce moment qu'il commenca à defier la volonté de Dieu. C'est à partir de là que tout alla de mal en pis. Il dût se corrompre pour payer les traitement de sa soeur, il vola alors que Dieu l'avait interdit. Puis il fut damné, et tua de nombreuse personnes... Un nouveau commandement de bafoué...

Mais était-ce sa faute? L'accident d'Emma n'etait-il pas la volonté de Dieu après tout? Tout ce qui en découla l'etait logiquement aussi. Sa damnation n'etait-elle pas aussi la volonté de Dieu? Ne lui avait-il pas offert un moyen de sauver sa soeur en echange de son âme? Alors pourquoi lui reprendre maintenant?

La rage monta en Alain une nouvelle fois. Il descendit de la voiture et attrapa le bidon et la pelle. Il enfonca la pelle dans la jointure de cette grosse porte de bois avant de l'ouvrir avec violence. Entrant dans le sanctuaire de Dieu, son masque de loup toujours sur le visage, le vampire se dirigea vers l'autel. Il se planta là, defiant le christ sur sa croix, le fixant avec dedain là où il lui lancait un regard misericordieux.


"Pourquoi!? Pourquoi me donner la chance de la sauver si c'est pour me la reprendre?! Elle etait innocente! Elle l'a toujours été. Alors pourquoi?!

C'est ca ma malediction? Voir ceux que j'aime mourir? Allez vous faire foutre! Moi aussi je vous maudits! Vous et tout vos apôtres, tout vos prêtres, tout vos fidèles! Allez tous vous faire foutre! Vous ne valez pas mieux que moi, vous êtes comme moi! Prenez ce vin, ceci est mon sang! Vous les avez lié, vous n'êtiez qu'un monstre deguisé en saint."

Dans un cri rageur, Alain detruisit à coup de pelle tout ce qui se trouvait sur l'autel. Il envoya valser les coupes et autres calices. Il amassa les bibles au pied de la representation du christ avant d'y verser de l'essence et d'y jeter un cierge.

"Je vous maudits, je vous hais et cette terre que vous avez consacrée, je vais la souiller. Pendant presque 2000 ans, le roi des mendiants fut vénéré. Ce soir, le roi des bêtes prend la relève."

Le vampire regarda un instant les flammes s'élever avant de se retourner et de partir. Ce soir Alain et le roi des bêtes étaient satisfaits. Ce soir, ils ne faisaient plus qu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
4 mai 1989 : Avènement d'un roi, reveil d'une bête (Alain)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kel'Thuzad et l'Avènement du Fléau
» Le reveil du démon lord :Adelto
» Le reveil du loup.
» A chaque reveil mon lapin n bouge plus les oreilles ...
» Madelman 2050 (EXIN) 1989

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: