Terres Exsangues (année 2002)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25 novembre 1999

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Lun 20 Nov - 20:52

Luc soupira.

- "Le message est à transmettre de manière urgente.
Dites lui que monsieur Luc Loyal a essayé de la joindre pour la prévenir que notre ambassadeur Alain est dans un sommeil très profond et qu'on ne sait pas si ça ne vient pas de nos récents invités, ou non.
Il va donc falloir surveiller ce qui se passe chez nous, de manière très attentive.

Si elle a besoin de nous joindre, voici un numéro."

Luc donna le numéro du Trèfle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2476
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Lun 20 Nov - 22:48

- Euh... bien. Je transmettrai. Bonne soirée.

Il raccrocha.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mar 21 Nov - 13:46

Luc raccrocha le combiné en soupirant.

- "Bon, y'a plus qu'à espérer qu'il fasse son boulot rapidos.
On va tous se tutoyer, ça sera plus simple, bien que je sois le seul con à le faire, j'ai l'impression.

Nina, Alain est un malade avec ses bestioles, donc aller fureter chez lui, même si tu n'es plus humaine, ça risque d'être violent. Je ne vais pas t'empêcher de venir, si c'est ce que tu veux, mais je préfère te prévenir de suite que ça va être plus glauque et dangereux que ce que t'as déjà vu jusqu'ici. Et je dis pas ça à la légère.

Sam, tu as un portable ? Ça pourrait nous servir quand on sera sur zone, Octy a déjà le sien, moi, j'en ai pas encore, va falloir que je m'en procure un.

Partez du principe qu'il y aura des surprises mortelles, en plus de ses serviteurs shootés à la vitae qui peuvent nous tomber dessus à tout moment.
Va donc falloir qu'en enquête pour savoir ce qu'il s'est passé, mais on va rester le plus possible, des ombres, le but c'est pas de faire un massacre."

Il les regarda toutes les deux intensément.

- "Vous êtes prête ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mar 21 Nov - 17:27

Sam hocha lentement la tête, en enfilant sa capuche sur sa tête.

- Pas d'portable encore... Désolée. Je sais être discrète quand y'a besoin, t'en fais pas pour ça.

L'Anguille était consciente du danger extrême qui les attendait. Du peu qu'elle avait vu d'Alain Vanderbeck, le vioque, le roi des Bêtes proche d'être un véritable psychopathe... Son refuge devait être un enfer pour quiconque tentait de s'y aventurer...

Pourtant, la crevette était déterminée et Luc pu remarquer le courage certain de la gothique qu'il avait presque dévoré quelques minutes auparavant.


- J'suis prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2476
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mar 21 Nov - 20:18

Nina hocha la tête.

- Il est temps que je m'implique plus directement. Je ne suis pas sûr qu'aller rencontre ton frère ennemi me réjouisse, mais si l'un de vous se fait attaquer, ça veut dire qu'on risque quelque chose aussi. Par contre, si tu permets, je vais prendre mes précautions au cas où il faudrait faire parler la poudre.

Nina et Luc partirent en voiture de leur côté, tandis que Sam enfourchait sa moto. Il mirent une vingtaine de minutes avant d'arriver à Illy, une bourgade taciturne de moins de cinq cents habitants. Alain vivait dans une ferme composée notamment de la maison elle-même, d'une vaste étable, et d'une porcherie. Ils se garèrent juste devant la maison et constatèrent qu'il ne semblait pas y avoir âme qui vive. L'endroit était silencieux, glauque et paraissait presque abandonné.

Une lumière balaya Nina, Sam et Luc tandis qu'une voiture tournait pour se diriger vers la propriété. Celle-ci se gara non loin et Octave en descendit avant de se diriger dans leur direction. Il regarda autour de lui et surveilla la propriété d'un oeil incertain.


- Je ne regrette pas de ne jamais être venu. Mais je m'attendais à plus de bruits vu le nombre de chiens qu'il doit y avoir.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mer 22 Nov - 9:36

x


Dernière édition par Sam Renoir le Mer 22 Nov - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mer 22 Nov - 9:47

Clic.

Sam avait sorti son 9mm automatique qu'elle tenait au poing. Les plus attentifs aurait pu rapidement voir qu'elle semblait avoir l'habitude de s'en servir, et qu'elle tenait son arme à deux mains, avec un certain professionnalisme. La crevette activerait son pouvoir de dissimulation lorsque les Semblables décideraient de faire le tour.

Elle lança un léger sourire à Octave, en guise de salut.


- Dandy...

Puis elle attendit les ordres, bien campée sur ses jambes maigrelettes, à l'affut du moindre son et de la moindre ombre suspecte. Ouais, tout était bien trop silencieux pour être normal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mer 22 Nov - 14:16

Luc détailla la zone avec beaucoup de suspicion.

- "Bon, Octave, tu es le plus puissant d'entre nous, tu vas nous servir de sonar.
Tu vas détecter les battements de cœurs, ça nous aidera pour éviter au maximum ce qui est plus ou moins humain.
On sait pas trop sur quoi on va tomber, donc on restez en alerte, on regarde bien où on marche et vers quoi on s'avance.
Connaissant un minimum Alain, y'aura des pièges un peu partout en plus de ses serviteurs dopés à diverses substances.

Ceux qui peuvent de dissimuler, le font, les autres restent aussi discret que possible.
On peut y aller dès que vous êtes prêt."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mer 22 Nov - 17:31

Cette fois, l'Anguille pris la parole pour interroger Luc. Il avait vraisemblablement pris l'initiative d'être leur leader sur cette opé, et cela ne la dérangeait pas. Il fallait toujours un chef de meute, une vieille leçon qu'elle avait appris très jeune.

- Barbu, tu veux qu'on avance groupés avec l'risque qu'on nous encercle plus facilement. On dit qu'il faut pas mettre les oeufs dans l'même panier... Mais si on s'disperse, isolés, on perd forcément en force.

Tout en parlant, elle regardait autour d'elle, cherchant à dénicher dans la nuit, un point en hauteur qui pourrait éventuellement leur donner une bonne vision de l'environnement qui les entourait.

- L'moteur des bagnoles a déjà flingué notre entrée surprise. Si y'a des gens à l'intérieur, ils savent déjà qu'on est là. Et s'tu veux mon avis, j'pense pas qu'on devrait prendre la même entrée sauf si on a pas l'choix. Toi et Nina vous pourriez faire un binôme, Dandy et moi un second. Mais ton idée du sonar est pas con non plus. C'est comme vous voulez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Mer 22 Nov - 18:04

- "On va faire le tour en binôme, Octave ne sait pas être discret comme nous, il va donc falloir que vous soyez tous les deux plus sur vos gardes, Nina et moi, on passe de l'autre côté et on se retrouve pour entrer par le même endroit. Je ferais aussi office de sonar de notre côté.

On repère tout ce qui est système de défense, bruits anormaux, pièges; enfin tout ce qui paraît étrange, même pour du Alain.
Quand le repérage sera terminé on pourra voir comment entrer et par où.
Je doute que le gros bâtiment soit son refuge, il doit s'être fait un p'tit nid dans un endroit plus discret et sécurisé.
De toute manière, on en saura pas plus en restant planté là comme des cons, on y va."

Luc se mis en marche avec Nina, en utilisant occultation et en prenant le soin d'être le plus discret possible.
Une fois de plus, il allait faire du repérage pour s'introduire quelque part, sauf qu'il ne s'imaginait pas le faire chez Alain. Pas si vite...


Hrp : Utilisation d'un point de sang pour l'aspect du prédateur : sens animal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2476
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 7:43

Ils ne détectèrent aucun système de sécurité particulier, du moins pas en extérieur. Cela ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas quelque chose au sein même des bâtiments, mais rien qu'ils pouvaient détecter en faisant le tour des bâtiments. La maison semblait calme, silencieuse. Les volets étaient fermés et rien ne semblait indiquer une quelconque activité.

Luc et Octave détectèrent une série de battements de coeurs en s'approchant de la porcherie, dont le rythme ne correspondait pas à ceux d'humains. En s'approchant au plus près, ils purent identifier plusieurs respirations. Des animaux dormaient ici. L'accès ne semblait pas verrouillé.

Quant à la grande étable, son accès était fermé par une lourde double porte coulissante verrouillée par plusieurs lourdes chaînes cadenassées. Luc et Sam n'entendaient rien à l'intérieur mais Octave grimaça:


- Il y a aussi des animaux là-dedans, mais si vous n'entendez pas, c'est qu'il doit y avoir de l'espace entre eux et nous, ou des séparations physiques.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 10:58

HRP : Sam enclenche dissimulation

- Mouais...

Sam chuchota.

- La porcherie est pas verrouillée, on pourrait entrer. Mais j'suis pas sûre d'avoir envie que les cleps ou j'sais pas quoi nous repèrent et nous sautent à la gueule, s'ils sont pas attachés.

Puis, au niveau de la grande étable, l'Anguille observa les chaînes de la lourde porte coulissante, jaugeant si elle pouvait crocheter tout ça avec le matériel qu'ils avaient sur eux.

Elle se tourna vers Luc, Octave et Nina en tripotant délicatement les chaînes.

- Peu d'chance pour que l'vioque soit à l'intérieur... Sauf si on l'y a enfermé, ou s'il y a une entrée secondaire planquée mais on a rien vu. Mais aucun signe de crochetage sur le cadenas, j'ai pas l'impression qu'des intrus aient cherché à entrer là-dedans.

Elle reporta son regard vers la bâtisse principale, puis la porcherie. Si Sam était Alain Vanderbecke, où est-ce qu'elle aurait établi son refuge... Dans l'étable qui semblaient sécurisée de l'extérieur, ou dans la porcherie, en accès libre, qui "invitait" les intrus à s'y rendre. L'Anguille lâcha lentement les chaînes et se redressa.

- J'pense pas que Vanderbecke soit dans l'étable, j'imagine que c'est le lieu où il fait ses combats d'chiens. Et j'pense qu'il est suffisamment malin pour avoir fait son refuge là où on ne l'imaginerait pas : le sous sol de la maison, ou la porcherie avec des bestiaux en liberté qui peuvent nous arracher la gorge.

Sam sorti sa petite lampe torche et reporta son attention sur la porte coulissante, afin de bien vérifier si elle ne détectait rien d'anormal à par les chaînes, attendant la réaction de ses partenaires.

- J'peux quand même tenter de crocheter les cadenas pour qu'on repère l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 14:38

- "Avant de libérer les animaux mutants qui sont enfermés dans la grange, on va vérifier les autres bâtiments, voir ce qu'il y a dedans, notamment s'il n'y a pas d'accès cachés; ça serait bien son genre.

En s'approchant, va falloir vérifier qu'il n'y ait pas de surprises qui nous attendent, que ça soit piège, alarme, ou autres joyeusetés.

Je pense qu'il s'est foutu au plus près de ses serviteurs, donc la grange, ça fait une bonne protection pour le sommeil, en revanche, je ne sais pas s'il n'y a pas un accès caché et je voudrais faire la visite des alentours avant d'entrer en enfer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 15:20

- Je sais pas c'qui est l'mieux... L'étable avec des animaux potentiellement attachés et la porcherie où ils ont l'air en liberté. Mais j'suis d'ac pour aller checker la maison. Allons-y.

Elle pointa sa lampe torche vers la maison, les poings solidement fixés à son 9mm, très vigilante à l'endroit où elle mettait ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 15:27

- "L'étale avec les animaux potentiellement attachés, c'est sûrement les animaux de combat, donc sois pas pressée d'aller les voir. S'il y a les chaines, c'est pas pour rien, l'Anguille.

On va voir la baraque, éteint ta lampe torche parce que t'en as pas besoin et que ça nous ferait encore plus repérer; ensuite, j'irais quand même voir la porcherie, en étant le plus discret possible, pour voir ce que je peux y trouver."

Luc s'approcha doucement du bâtiment pour pénétrer dedans et voir ce qu'il allait y découvrir.


Dernière édition par Luc Constant le Jeu 23 Nov - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 15:48

Pendant que Luc s'affairait côté maison, Sam s'approcha lentement de la porcherie et décida de jeter un coup d'oeil à l'intérieur, son arme pointée devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2476
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 20:39

Sam ouvrit la porte et entra. Son pied s'enfonça dans la boue humide jusqu'à la cheville, salissant son bas de pantalon. Une odeur pestilentiel vint attaquer ses narines tandis que le bruit de nombreux battements de coeur tambourinait dans ses tympans. Elle entra avec précaution et dur pour ce faire patauger dans la mixture putride de gadoue et de matière fécale.

Ses yeux se posèrent alors sur plusieurs formes quadrupèdes agglutinées dont les sons de respirations rauques s'associaient pour achever de donner à ces lieux un aspect répugnant. Un grouinement sec s'éleva de la masse alors que le sommeil de l'un des porcs semblait troublé par la présence de Sam. Un odeur derrière les bêtes, une odeur encore plus forte et répugnante se propageait au dessus du reste et elle reconnut l'odeur de mort et du sang séché. Elle alluma sa lampe torche et la pointa dans la direction, ses yeux de vampires n'étant pas entièrement suffisant dans ce noir total. Des restes humains à moitié dévorés et en phase de décomposition avancé gisaient dans le coin, mêlé aux déchets biologiques des animaux.

...

Luc posa sa main sur la poignée de la porte et tenta de l'ouvrir. Elle était fermée à clé. Il la crocheta sans la moindre difficulté et la porte s'ouvrit. Nina resta à l'extérieur, fusil en mains, et Luc entra. La maison n'était pas très grande et une odeur de vieux bois humide fut la première chose que Luc remarqua. Une vieille tapisserie décrépie courait sur des murs usés et quelques étagères prenaient la poussière. S'avançant dans le vestibule, il vit un escalier monter tout droit en direction de l'étage; sur sa gauche, une entrée sans porte donnait sur un salon presque vide, à part une table fissurée et un vieux rocking chair qui grinça suite à l'appel d'air créé par la porte ouverte. Les lieux semblaient en apparence déserts.

...

Octave prenait l'air sous un ciel couvert, surveillant les alentours et observant d'un oeil distrait la progression de ses comparses, bien décidé à n'intervenir que si c'était nécessaire. Les animaux n'étaient vraiment pas son truc.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 21:15

Voilà donc ce que faisait Alain de ses adversaires. Il les donnait à bouffer à ses porcs. Écoeurée par ce spectacle particulièrement glauque, Sam du boucher son nez à l'aide de son épaule. Détournant le regard des restes humains, ses yeux firent un rapide tour de la porcherie, guettant la moindre trappe ou entrée qui pourrait lui permettre d'accéder à un refuge potentiel... bien qu'elle n'imaginait pas Vanderbecke traverser ces immondices à chaque fois qu'il rentrait faire dodo.

Mais une chose était désormais certaine. Et Luc avait raison : le vioque était un vrai psycopathe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Jeu 23 Nov - 21:34

Luc avança prudemment et demanda silencieusement à Nina de surveiller d'ici l'activité de l'étage.
Dans l'entrée et le salon, il cherchait la moindre trace qui pouvait laisser penser qu'il y avait de l'activité dans cette maison.
De même que n'importe quel accès dérobé pour atteindre un sous sol ou une pièce dissimulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2476
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Ven 24 Nov - 7:11

Luc fit le tour du rez de chaussée et ne trouva rien qui attira son attention. Les lieux semblaient déserts et abandonnés. Il trouva bien une entrée partiellement dissimulée derrière une tapisserie déchirée, mais celle-ci était condamnée.

Sam, elle, dut se salir encore plus pour fouiller le reste de la porcherie tout en veillant à ne pas réveiller les porcs agglutinés et ne trouva rien d'autre qu'un vieux coffre. Elle l'ouvrit par curiosité et y trouva des vêtements troués et ensanglantés. A part cette sinistre découverte, il n'y avait rien qui pouvait la mettre sur la piste d'Alain.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Ven 24 Nov - 10:52

Alors que Sam venait de s'enfoncer dans la merde de trop, elle se figea, baissa son arme et fixa un des cochons, les yeux dans le vide.

Mais putain, qu'est-ce qu'elle foutait là, dans le trou du cul du monde, loin des siens, à la recherche d'un sombre connard complètement taré qu'elle ne connaissait pas, sous les ordres d'un vampire qui avait failli la bouffer quelques heures plus tôt.
Les pieds et le pantalon plein de merde, la tête légèrement tourbillonnante, tant l'odeur fétide avait envahi ses narines, la crevette eu soudainement envie de pleurer toutes les larmes de son corps et d'appeler sa Maman, comme une gamine de six ans. Elle ne retrouverait jamais Monsieur X, tout ça n'était qu'un grand plongeon dans le vide, où elle se sentait entraînée par les boulets qui habitaient le coin. Putain, elle était en train de risquer sa vie et sa dignité pour des Semblables qui l'avaient accueilli froidement et qui ne voyait en elle, qu'une cible potentielle pour les aider à contrer d'éventuelles attaques.

Oui, qu'est-ce qu'elle foutait là...

Cette soudaine prise de conscience lui arracha une grimace. Et ça n'est qu'après une longue minute que, le souffle court, elle pris le chemin de la sortie de la porcherie, triste métaphore de sa condition actuelle.
Une fois dehors, elle eut envie de prendre une grande bouffée d'air. Mais c'était peine perdu, puisqu'elle ne respirait plus depuis longtemps. Elle regarda les boots, couvertes de merde et tenta de les nettoyer en les frottant contre les rares touffes d'herbe de la ferme. Puis elle se dirigea vers l'étable pour crocheter le verrou. Ca y est, Sam était tombée dans son travers de toujours...

L'impatience
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Ven 24 Nov - 13:48

Luc grogna en trouvant l'accès condamné, il garda ça en mémoire, il irait fouiller de ce côté là un peu plus tard, pour l'instant, il commença a monter doucement l'escalier pour éviter de trop le faire craquer, en regardant bien chaque marche, pour ne pas passer au travers ou même activer une surprise désagréable.
Il ne pensais pas trouver grand chose là haut, mais il préférait quand même être certain de tout avoir fouiller avant de partir de la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2476
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Ven 24 Nov - 13:54

Luc grimpa doucement les marches de l'escalier, suivi par une Nina aux aguets. Elle murmura:

- Vous êtes tous de grands malades, en fait...

Arrivés en haut, les lieux se trouvaient encore plus dépouillés. Tout était vide et il n'y avait aucun mobilier si ce n'est une baignoire, un lavabo et un bidet rouillés.

...

Octave s'approcha de Sam et resta à quelques pas derrières elle, surveillant les alentours pendant qu'elle s'affairait à crocheter les différentes serrures. Le vampire parla, plus pour lui-même:[/i]

- Alain, mon ami, tu es vraiment tombé bien bas... bienvenue chez ceux d'en bas.



HRP: Cha, tu as trois serrures à crocheter. C'est Dextérité+larcin difficulté 10. Tu jettes les dés autant de fois que nécessaire, dans le but d'accumuler un total de 10 succès, chaque jet représentant environ une minute. Pour rappel, pour calculer le nombre de succès,
c'est 1 succès pour une réussite tout juste, +1 par point au dessus du seuil de difficulté.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1174
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Ven 24 Nov - 14:01

Luc regarda Nina d'un air amusée.

- "Toujours aussi tentée de nous rejoindre ?"

Il regarda une dernière fois autour de lui avant de décider de partir de la maison.

- "Bon, y'a que dalle, on va voir si on trouve mon cher papa dans l'étable... ainsi que ses saloperies de bestioles."

Luc sorti pour aller rejoindre Octave et Sam, pensant les trouver devant la porcherie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    Ven 24 Nov - 16:15

HRP : 5+5 = 10 (1 succès) / 5+8 = 13 (4 succès) / 5+9 = 14 (5 succès) soit dix succès en 3 minutes environ.

L'Anguille avait ignoré les paroles du Dandy. Ou presque. Elle répondit d'un ton impassible, les yeux braqués sur les serrures.

- Toi au moins... tu sais où t'situer.

Le fait qu'Octave ne cherche pas à cacher sa monstruosité ni sa vilenie lui plaisait bien.

- A c'propos, j'aim'rais bien t'parler en tête à tête... Si les cannibales qui sont là dedans ont pas notre peau d'ici là.

Elle s'agenouilla et posa ses mains fines d'adolescente sur les chaînes, et commença à attaquer son défi dans un calme qui en aurait impressionné plus d'un. Clic... Clic clic.
Rapide, efficace, concentrée. En à peine quelques minutes, la Crevette avait déverrouillé la porte, et ses lourdes chaînes. Satisfaite mais sans aucune once de fierté dans son regard, elle lança un coup d'oeil à Octave, lui laissant sa place pour ouvrir le sésame.


- A toi l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25 novembre 1999    

Revenir en haut Aller en bas
 
25 novembre 1999
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ce 1er novembre?
» [E10] [MATCHS Quarts de Finale] Lyon - Nice, le 10 Novembre
» Soirée du Vendredi 19 Novembre 2010
» Clos de Tart 1999
» joueur du mois de novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 2002) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: