Terres Exsangues (année 2002)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 15 décembre 2002: En dehors des sentiers

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 14:06

Delphine écouta Mathias sans rien dire, mais ils purent tous percevoir une lueur dangereuse dans ses yeux lorsque le médecin dénonça les méthodes de leur sire. Néanmoins, c'est sans agressivité qu'elle lui répondit:

- Dis-moi, Mathias. Si je m'étais présentée à toi, que je m'étais révélée comme étant un vampire, et que je t'avais proposé de te vider de ton sang pour faire de toi un mort-vivant et t'arracher à jamais à la vie mortelle que tu connaissais, de sorte que tu puisses m'aider, moi, un monstre que tu ne connais pas... aurais-tu accepté ma proposition en l'honneur de la confiance ?

Elle marqua un temps d'arrêt, laissant l'ampleur de ses propos prendre leur sens dans l'esprit de son infant. Puis, elle reprit:

- C'est bien ce qui me semblait. Et qu'aurais-je fait, après ton refus ? J'aurais cherché tous les autres spécialistes de la génétique du coin pour leur faire la même proposition ?

Non, Mathias. Je fais ce que je dois pour tenter de sauver ma peau. Et quand je vois où je t'ai trouvé pour te donner l'étreinte, je pense pouvoir m'avancer sans trop de risque en disant que tu n'es toi-même pas étranger aux sacrifices et aux entorses à la confiance pour atteindre un objectif personnel, à savoir sauver ta fille.

Alors, je pense que tu es à même de comprendre ma démarche.

Elle lança un regard appuyé en direction de son infant et le maintint plusieurs secondes avant de rejeter la tête en arrière et de reprendre sur un ton moins grave.

- Bien, je vois que nous sommes maintenant sur la même longueur d'onde. De toute façon, ce que tu dis n'est qu'à moitié vrai. Certes, trouver un remède devient maintenant presque obligatoire si vous ne voulez pas vous retrouver dans mon cas. Par contre, et je me place à votre merci en le précisant, rien ne vous oblige à me réveiller si vous trouvez un remède. Que sais-je, vous pourriez bien décider de me laisser griller au soleil pendant ma torpeur que je ne pourrais pas vous en empêcher.

Donc, vous êtes obligés de vous aider vous-même, mais pas de m'aider. Je ne peux, ni ne souhaite vous forcer à le faire. Par contre, si vous me réveillez, j'aurai une dette éternelle envers vous, et croyez bien que je saurai m'en acquitter au centuple. Une fois réveillée, je ne vous lâcherai pas. J'ignore combien de temps cela prendra, et dans quel contexte vous vous trouverez  au moment de mon réveil, mais, et je vais vous en parler après, vous allez également être sous la menace d'autres Semblables. Vous aurez toujours besoin d'un allié loyal de plus, ils se font rares parmi les nôtres. Et si vous me réveillez, vous n'aurez pas d'allié plus loyal que moi, je vous le garantis.

Delphine reporta une fois de plus son attention spécifiquement sur Mathias.

- Je comprends ton inquiétude quant à la contrainte de temps et le fait que tu ne veuilles pas abandonner les recherches concernant ta fille. Je ne vais pas te mentir, mais je vais aussi peut-être te rassurer. Actuellement, la santé de ta fille se dégrade. Elle finira par être complètement tétraplégique et mourra sans doute jeune. Ca veut dire que tu es en manque de temps. Alors, je te rajoute une mission, et tu vas encore devoir diviser ton temps.

Mais, Mathias, que va faire ta fille si tu te prends la pluie de sang en pleine poire ? Elle est fichue. Mais grâce à ta condition, tu vas maintenant avoir le pouvoir de stabiliser ta fille. Tu ne pourras pas la guérir avec tes pouvoirs, mais tu seras en mesure de stopper la progression de sa maladie. Ca veut dire que tu pourras lever un peu le pied sur les recherches à ce niveau le temps de trouver un remède à notre problème. Et une fois que ce sera fait, je serai la première à tout faire pour t'aider lorsque tu reprendras celles concernant ta fille. Et elle n'aura pas à subir les conséquences du hiatus.

Concernant les financements, vous allez justement devoir travailler tous les trois pour vous les procurer. Tu auras de l'aide de ton frère et de ta soeur vampirique dans ce but, vos pouvoirs vous aideront sans doute en plus dans ce sens. Cela fera partie de votre mission.

Concernant tes questions plus scientifiques, ne compte pas sur moi pour y répondre. Je n'ai ni le temps, ni les compétences pour t'aiguiller sur le sujet. Mais je suis d'accord avec toi, tu vas devoir allier tes connaissances scientifiques avec de nouvelles connaissances occultes.

Elle détacha son regard de Mathias et mit sa main à la poche. Elle en sortit un bout de papier sur lequel était inscrit un numéro de téléphone.

- Lorsque je serai en torpeur, vous appellerez ce numéro. Il vous permettra d'entrer en contact avec un Semblable de Reims. Il s'appelle Etienne Rode, et il est très versé dans les connaissances occultes et l'étude de notre condition vampirique. Accessoirement, il est aussi très investi dans la découverte d'un remède car il est lui-même un épicentre, sans être directement atteint lui-même. Il sera en mesure de t'apporter les connaissances qui te manquent, Mathias. Il pourra aussi vous apprendre à tous ce que je n'aurai pas le temps de vous transmettre.

Elle fit glisser le bout de papier en direction d'Amanda qui était la plus proche d'elle.

- Et Mathias, demande à Etienne pour ta fille. Il t'expliquera quoi faire pour la stabiliser.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
Mathias Schrute

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 14:37

Mathias était resté de marbre quand elle lui avait répondu, il savait qu'elle avait raison et il savait qu'elle connaissait ses accointances.

En revanche, il a commencé a blêmir quand elle parla de Lucie.
Elle en savait beaucoup sur son état et mettait le point sur ce qui le bouffait intérieurement ces derniers temps, cette fichue ma ladie dégénérative qui la tuait a petit feu et contre laquelle il n'arrivait pas a lutter.

Il se frotta le visage.


- "Je doute que ça soit si simple, la stabiliser ça serait presque magique, bien que après ce que j'ai vu ces derniers temps, plus rien ne devrait m'étonner.
Même si c'est temporaire, stopper la progression serait une victoire inespérée.
Chaque traitement a des effets secondaires, j'espère que celui là ne va pas en avoir de trop forts..."

Une chose sembla lui revenir en mémoire.

- "Vous avez parlé de la... Mascarade, le fait de cacher notre nature, il faut donc que nos recherches soient secrètes et sécurisées.
Il peut donc y avoir potentiellement un soucis. J'ai fait une prise de sang il y a quelques jours que j'ai transmis a mes collègues pour analyse, vont-ils tomber sur une chose qu'ils ne devraient pas connaître ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 14:59

- Ce n'est pas la meilleure chose, en effet, mais à ce stade ce n'est pas encore catastrophique. Ton sang n'apparaîtra pas comme ton sang. Tu n'as plus de code génétique. Le sang sera simplement non identifiable, comme un amas incohérent de plusieurs sangs différents.

Au pire, tu devras trouver une excuse...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
Amanda Williams

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 15:05

Amanda se sentait comme prise dans un étaux et c'était un sentiment très, très désagréable pour une femme de sa trempe qui avait toujours habilement calculé sa vie. Si elle avait compris les paroles insensées de cet être lugubre, elle était devenue une créature de la nuit, ne pourrait plus jamais faire bronzette à Nice, manger une bonne choucroute en Alsace, boire un mojito royal au Ladies Club de Charleville et profiter sereinement de sa retraite qu'elle avait foutrement bien mérité, bon sang de merde à couille !

A l'intérieur, elle bouillonnait. Mais comme toujours, la Williams prit sur elle, écoutant attentivement Delphine, à la fois scandalisée et abasourdie par les horreurs qu'elle débitait les unes après les autres. D'abord cette histoire de torpeur, puis cette malédiction et ces pluies de sang qui vous faisait roupiller comme un ado en plein changement hormonal ! Non, non et non. C'en était trop.

L'ancienne juge serra les dents et pris la parole en articulant lentement, choisissant soigneusement chacun de ses mots.


- Si je puis me permettre... Je vous écoute depuis tout à l'heure, avec vos annonces toutes plus consternantes les unes que les autres. Vous parlez de votre intérêt, mademoiselle, mais je n'ai pas le sentiment que vous ayez pensé au notre, je me trompe ? Je n'ai jamais demandé à devenir un monstre à qui il ne va arriver que des emmerdes !

Le ton était monté, et sa sourde colère avait fait remonter son accent anglais à la surface. Amanda soupira, fatiguée. Elle détestait s'emporter, ses émotions ne devaient pas prendre le contrôle de son esprit.

- Je suis vieille, Delphine, je voulais juste profiter de ma retraite. Et voilà que je vais me retrouver à fuir je ne sais quelle malédiction en devant aider un "sire" qui a prouvé sa dangerosité et en qui je n'ai aucune confiance. C'est très embarrassant, accordez-moi au moins cela.

Elle jeta un coup d'oeil aux deux hommes.

- Mathias, Alexandre, je peux comprendre pourquoi vous souhaitez les utiliser. Mais moi... Vous l'avez vu je boîte, ma santé est fragile, je n'ai pas d'immenses ressources et à part vous réciter le code pénal par coeur ou faire du baby sitting, je ne vous serais pas d'une grande utilité.

Amanda passa sa langue sur ses lèvres sèches.

- Si au moins vous m'aviez un peu fait rêver à propos de ce nouveau... "statut social". Mais même pas ! A part boire du sang et devoir trouver d'urgence un... un "refuge" comme vous dites, je ne vois guère comment vous allez me convaincre que ce que vous avez fait est bénéfique à notre développement personnel, comme disent ces cons d'hippies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 15:28

Delphine parut soudainement las et blasée. Elle perdit à la fois son ton appuyé lorsqu'elle avait remis Mathias à sa place, et l'air détendue qu'elle avait maintenu depuis le début. Elle haussa les épaules:

- Ecoute, Amanda. Je te parle de mon intérêt parce que tu voulais savoir pourquoi je vous avais choisi. Je ne vous ai pas transformé pour vous faire plaisir, et je ne crois pas qu'une femme sensée comme toi l'aurais cru si j'avais voulu t'en convaincre.

Vous faire "rêver" ? Je vous ai transformé en vampire, je ne vais pas avoir le culot de vous vendre du rêve. Je vous vends la réalité. Certes, vous n'avez rien demandé. Très peu des nôtres l'ont jamais demandé avant d'être transformé, de la même manière qu'aucun humain n'a demandé à naître.

Tu es maintenant un vampire. Que ça te plaise ou non, c'est comme ça. Est-ce que tu y trouveras un intérêt ? Je n'en sais rien. Tu parles de statut social... c'est le statut social qui t'intéresses ? J'ignore quel pouvoir tu développeras, mais pour ma part, je contrôle les esprits. Ca m'ouvre des portes, littéralement. Si je veux que le PDG de je ne sais quel grosse boîte me mange des miettes de crottin dans la main, il le fera. Si c'est ça qui te fait vibrer, tu y trouveras ton compte. Si c'est autre chose, ta condition t'offriras sans doute plus d'opportunités qu'elle t'en fermera, mais elle t'en fermera aussi.

Elle haussa les épaules.

- Tu ne me fais pas confiance ? D'accord. Je n'ai rien à dire de plus qui te convaincra. Je n'ai de toute façon ni le temps de gagner cette confiance, si le temps de te convaincre des bienfaits de ta nouvelle condition. Si tu ne souhaites pas m'aider, rien ne t'y oblige comme je le disais déjà. C'est la même chose pour Mathias et Alexandre.

Je ne peux que vous donner les informations dont vous aurez besoin et vous mettre en contact avec les bonnes personnes. Avec tout ça, je mets toutes les chances de mon côté, et des vôtres aussi. Mais au final, vous serez libre de faire de ces informations ce que vous voulez. Je n'aurai aucun contrôle sur vous.

Quant à ton utilité, comme celle d'Alexandre, elle sera différente de celle de Mathias et, je l'espère, complémentaire. Si tu ne veux aucune part dans cette histoire, je ne t'empêche pas de quitter cette maison. Tu ne me reverras sans doute jamais. Ou alors, tu peux rester et écouter quel rôle je t'avais vu jouer dans tout ça.

Elle observa Amanda longuement, attendant un geste sa part qui déterminerait sa décision.




_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
Amanda Williams

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 16:14

- Vous contrôlez les esprits mais n'avez pas prévu de me contrôler, vraiment...

Quelle étrange personne. Amanda pris le temps de réfléchir, consciente que trois regards étaient tournés vers elle. Elle refit le tour de la situation, posa le pour et le contre, imagina son retour dans son appartement, seule.

Seule. C'était le point clé. Voulait-elle affronter le cauchemar seule, ou en meute.

Elle se tourna vers Alexandre, cherchant à lire ses pensées... en vain. Mais son choix était fait.


- Bien. Je vous écoute, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 17:55

Delphine leva les yeux au ciel.

- Tu es têtue, bon sang. Je viens de te dire que j'allais d'ici quelques heures me retrouver à l'état de corps inerte, avec vous sachant exactement où je serai, pouvant à loisir vous débarrasser de moi.

Et si je voulais contrôler ton esprit, est-ce que tu crois vraiment que je me serais emmerdée à tout ce manège pour vous expliquer ?

Leur sire émit un piaffement sans salive sans pouvoir cacher son agacement. Mais finalement, elle se reprit et esquissa un sourire de cire:

- Je n'ai pas à me plaindre, je t'ai choisie pour ta détermination et ton obstination, entre autres.

Par contre, je vous jure que le premier qui me vouvoie encore finira en torpeur avant moi, que ça me coûte toutes mes chances ou non. Moi, c'est Delphine.

Delphine se redressa sur sa chaise et posa ses poings sur la table.

- Bon, alors devant tant d'enthousiasme, passons à la suite. Si Mathias est la pièce maîtresse dans ma survie éventuelle, il risque ni de réussir seul, ni de survivre. Et là, cela va même au delà de l'aide que vous pouvez m'apporter. Sans parler de ce que vous pouvez faire pour moi, vous aller maintenant devoir vivre votre non-vie, ironiquement. Et si vous ne connaissez pas un minimum le contexte, vous n'allez pas durer longtemps.

Je faisais partie d'une Confédération vampirique qui s'est formée il y a une dizaine d'années à Troyes, et s'est développée depuis, englobant maintenant les domaines de Châlon, Chaumont, et leurs alentours. Pour tout vous dire, je faisais parties des Semblables ayant défendu l'idée d'un tel rassemblement. L'idée de COnfédération consistait à rompre l'isolement des domaines vampiriques en construisant des ponts entre ces domaines, permettant la circulation entre eux des Semblables et de leurs ressources tels que les troupeaux. EN effet, si certains domaines fonctionnaient bien, d'autres se géraient mal, ce qui pouvait causer des problèmes dont les conséquences s'étendaient à d'autres domaines.

L'idée était donc une mise en commun stratégique des ressources principales des domaines, ainsi qu'une coopération accrue et des décisions communes sur les différentes orientations choisies. D'ailleurs, en 1999, nous avons entreprit d'entrer en contact avec les Semblables de Reims et ceux des Ardennes. En effet, avec le bordel qu'ils avaient causé, leur intégration à la Confédération était plus que souhaitable afin qu'ils n'aggravent pas la situation.

Ironiquement, Reims et les Ardennes avaient choisi de nous rencontrer ensemble. Nous nous sommes dit que ce serait de bon augure dans l'optique de leur intégration. La coopération ne leur était pas étrangère. Ils ont organisé notre accueil à Reims, et je m'y suis rendue comme ambassadrice de la Confédération. C'est à cette occasion que j'ai rencontré Etienne Rode, entre autres. Il y avait aussi les Semblables des Ardennes, à part l'un d'eux qui était absent. J'ai appris plus tard qu'il était porté disparu et avait été envoyé en torpeur, visiblement attrapée par des chasseurs de vampire qui avaient déjà été responsable de la mort d'un des leurs. Il y avait aussi une Semblable venue de Rennes et qui squattait chez eux pour des raisons obscures. C'est un élément important parce que le domaine de Rennes est le premier domaine qui nous a permis de comprendre comment la malédiction de la pluie de sang se répandait.

En effet, ce que j'ignorais au moment de rencontrer tout ce beau monde, c'est que ces des Ardennes venait de se prendre une pluie de sang. Ils étaient déjà condamnés mais l'ignoraient encore. Mais surtout, ils étaient des épicentres.

Bref, nous avons discuté et il se trouve qu'Etienne Rode et son sire étaient plutôt partant pour rejoindre la Confédération. Mais pour tous les autres, c'était un refus catégorique. Alors, je suis resté pour faire bonne figure, mais comme j'étais avec deux autres confédérés, j'en ai envoyé une, Sophie, rejoindre le sire d'Etienne quand il a quitté les lieux avant tous les autres. Je voulais qu'elle lui parle en privé pendant que je continuais à faire bonne figure pendant la soirée. J'en ai profité pour sympathiser avec Etienne.

C'est là qu'il s'est mit à pleuvoir. On a regardé par la fenêtre et on a vu qu'il pleuvait littéralement du sang. Eustache, le sire d'Etienne, et Sophie se sont pris la pluie en pleine tronche. Ils étaient condamnés.

C'est seulement à ce moment que les clampins des Ardennes ont admis qu'ils étaient déjà au courant de cette histoire de pluie. On a mis un terme prématuré à nos négociations et chacun est reparti chez soi.

Quelques semaines plus tard, la pluie de sang tombait sur les domaines de la Confédération, touchant plusieurs Semblables. Et quelques mois plus tard, les vampires touchés ont commencé à présenter des symptômes de réveil tardifs, Sophie en premier lieu. On a repris contact avec les Ardennes et Reims et on s'est rendu compte qu'ils étaient dans le même bateau. La grunge de Rennes nous a aussi appris que les domaines de Bretagne contrôlés par son sire (un gros bonnet apparemment), étaient aussi touchés par ce phénomène.

Ca nous a pris du temps, mais c'est grâce à ça en partie qu'on a fini par comprendre que cette saloperie de pluie se répandait par le biais des ascendances et descendances directs des vampires touchés. C'est à partir de là que les choses ont dérapé au sein de la Confédération.

Pour limiter la casse, une partie des confédérés a voulu constituer une quarantaine avant que ça ne dérape. L'objectif était de contenir cette épidémie surnaturelle. Pour le bien de la Confédération, les vampires touchés par la pluie ainsi que leurs proches parents ont été déplacés vers les marges du domaine: villages, bourgs, campagnes. L'objectif était d'éviter qu'ils répandent la pluie.

Mais ça n'a pas fonctionné. On ne comprend pas encore comment ça fonctionne, mais visiblement le rayon autour d'un épicentre est assez gigantesque, et variable. Donc les domaines confédérés étaient encore exposés. Alors, des voix se sont élevées pour proposer une purge. Une majorité a décidé qu'il fallait exterminer les vampires touchés et ceux qui étaient porteurs.

Quelques semaines après cette décision, une nouvelle pluie est tombée, et cette fois, c'est tombé sur moi. J'étais fini, et je le savais. J'ai d'abord tenté de cacher mon affliction, et, comme j'étais toujours un membre du Syndicat, le corps décisionnaire de la COnfédération, j'ai tenté de faire révoquer la décision de procéder à la purge. Je n'y suis pas parvenue, et j'ai apparemment été découverte.

Ils sont d'abord tombés sur mon infante... Ah, oui, j'avais une infante avant vous. Ils l'ont tué. J'ai ressenti sa mort, et j'ai su que j'étais la suivante. J'ai fuis, direction Reims. J'ai tenté de joindre Eustache, mais j'ai appris par Etienne qu'il était déjà en torpeur. J'ai rencontré les autres vampires rémois en expliquant la situation, mais ils n'ont pas voulu que je reste pour ne pas attirer mes poursuivants sur leur domaine. Etienne n'avait pas assez de poids pour les convaincre. Il m'a dit que les Semblables des Ardennes étaient presque tous tombés en torpeur et que le plus puissant d'entre eux s'était fait cramé à la lumière du soleil. Visiblement, ils les avait prévenu qu'il les lâchait. Il s'appelait Octave, si je me souviens bien. Je pense que c'était lui le Tueur de Montcornet dont je vous parlais. Mais peu importe...

Me sachant condamnée, je me suis mis en tête de me constituer une garde rapprochée, vous.

J'ai d'abord sélectionné Mathias, assez facilement. Tu es une personne publique, et tes compétences étaient assez évidemment celles dont j'avais besoin.

En parallèle, j'ai utilisé le serveur sécurisé de la Confédération pour entrer en contact avec deux des plus fervents anti-confédérationistes de Châlon. Je les connaissais, car lorsque Châlon n'était pas encore dans la Confédération, eux et moi nous n'étions pas de grands amis, forcément. Mais j'ai décidé de faire cause commune avec eux. Ils m'ont appris que la purge n'avait pas fait l'effet escompté, et que visiblement, les vampires contaminés des domaines plus lointains suffisaient à provoquer des pluies de sang sur le domaine confédéré. Et donc, la Confédération avait décidé d'étendre la purge aux autres domaines.

C'était une aubaine pour moi. J'ai contacté Etienne Rode pour lui expliquer qu'il était en danger, et que par extension, la Confédération n'avait pas renoncé à mettre la main sur Reims. Il a fait remonter l'information, et comme mes nouveaux alliés anti-confédérationnistes de Châlon n'étaient pas contaminés, Reims a pris la décision de les accueillir sur leur domaine pour faire front commun. Par contre, je n'étais toujours pas la bienvenue.

Je me suis donc concentré à nouveau sur la formation de ma garde rapprochée. Pour que Mathias puisse travailler de manière efficace, il lui faudrait absolument collaborer avec Etienne Rode. Mais pour ça, ma progéniture devait être acceptée par Reims, au moins dans un cadre de coopération. Et en l'absence d'Eustache, la personne à convaincre était leur doyenne, Irène Lantenois.

C'est là que tu entres en jeu, Amanda. Et je vois que tu as réagi à ce nom. Irène Lantenois était la propriétaire du club huppé que tu fréquentes à Reims, jusqu'il y a quelques années. Elle a fait mine de partir à la retraite pour ne pas éveiller les soupçons sur son absence de vieillissement, mais c'est toujours elle qui le contrôle.

Il se peut qu'elle se souvienne de toi, Amanda. Tu lui ressembles en plus énormément par bien des aspects, et je comptais sur toi pour la convaincre d'accepter une collaboration, une alliance contre la Confédération. La tâche ne sera pas facile car vous êtes des épicentres de la pluie de sang, et qu'elle n'a pas un historique amical avec les Ardennes. Mais je pense que tu es la meilleure personne pour cela. De plus, si Mathias doit étendre son entreprise et sa fondation pour le financement de nos recherches, il aura besoin d'une experte en droit pour l'aider à naviguer les méandres de la loi.

Quelques temps après t'avoir choisi, j'ai continué à observer les agissements de la Confédération par le biais de leur serveur privé. Mais ils ont fini par m'exclure et j'ai perdu toute visibilité. J'avais quand même eu le temps de voir, quelque temps auparavant, qu'ils avaient repéré un intrus sur le serveur qui avait réussi à l'intégrer clandestinement. Je me suis dit qu'avoir des yeux sur la Confédération par ce biais serait primordial pour ma garde rapprochée. J'ai donc décidé de découvrir qui était cet intrus. Je suis donc secrètement retournée à Troyes, où l'administrateur du serveur confédéré se trouve. C'est un Semblable, expert en informatique, qui a été étreint il y a quelques années justement pour créer ce serveur sécurisé pour les besoins de la Confédération.

Je l'ai trouvé et grâce à mes pouvoirs, je l'ai obligé à me révéler ce qu'il savait sur l'intrus du serveur. Il savait qu'il se trouvait à Charleville, mais ignorait encore où. Je l'ai gardé sous mon contrôle plusieurs nuits de suite, pour qu'il travaille à raffiner ses recherches. Il est enfin parvenu à piéger l'intrus et a trouvé quelques éléments à son sujet. Je lui ai effacé une partie de sa mémoire pour qu'il oublie tout ce qu'il avait découvert. Bien sûr, pour que personne ne s'en rende compte, je ne lui ai pas fait oublié qu'il y avait un intrus, car la plupart des confédérés le savaient.

Je suis donc retourné sur Charleville et, avec les quelques éléments que j'avais, j'ai délier quelques langues, et remonté ta piste, Alexandre. Et ton rôle sera d'être nos yeux afin de contrôler les mouvements de la Confédération pour réagir à temps. Tu devrais d'ailleurs brouiller les pistes pour qu'ils ne remontent pas jusqu'à toi.

Car, ne vous méprenez pas, ils apprendront votre existence bien assez tôt, et vous ferez partie de leur purge.

Delphine s'arrêta de parler et un silence pesant s'abattit sur la salle à manger que leur sire finit par rompre:

- Voilà, vous savez tout.

Elle jeta un regard en direction d'Amanda et hocha la tête:

- Ouais, t'as raison. Je vous fous dans une belle merde.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
Alexandre Perez

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 19:16

Alexandre était resté silencieux pendant tout les échanges. Il comprenait les réactions de son frêre et de sa soeur. Il comprenait tout à fait la colère qui pouvait les animer. Il n'en était cependant rien pour lui.

Non pas qu'il était heureux de ce qu'il était devenu, seul l'avenir le dira, mais à quoi bon s'enerver? Cela ne changera pas ce qu'ils étaient devenus et quand bien même, qu'étaient-ils capables de faire face à une vampire qui connaissait et maitrisait ses pouvoirs là oû eux ne les avaient même pas decouverts? S'en prendre à Delphine ne ferait que créer des tensions sans rien résoudre du tout. Ils étaient devenus des vampires, ils n'avaient plus qu'à l'accepter.

Le hacker lui l'avait accepté dés le depart. Peut-être était-ce plus simple pour lui que pour les autres, parce qu'il y croyait pour commencer et parce que la video de sa propre mort lui avait permis de se souvenir de ce qu'il avait vécu, du goût du sang dans sa bouche, du grondement au plus profond de son être...

Tout ce qui lui manquait, c'etait de savoir pourquoi Delphine l'avait choisi. Et bientôt, elle répondit à sa question. Ainsi qu'à certaines autres, comme ce qu'il allait devoir faire du tracker sur son ordinateur.


" Je pense avoir une idée pour infiltrer de nouveau l'elysée sans me faire reperer cette fois-ci. Tu sais déjà où tu vas te poser pour ton dernier repos... jusqu'à ce qu'un remède soit trouvé bien sûr."

Voilà, Alexandre annoncait d'emblée la couleur. Il était pour aider Delphine. Il avait accepté ce qu'il était, avait accepté Delphine en tant que Sire. Il s'était relevé, maintenant il n'avait plus qu'à avancer, comme il l'avait toujours fait
.

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 19:20

- Oui, je sais déjà. Ce n'est pas loin et je compte vous y emmener.

Est-ce que ça veut dire que vous allez m'aider ?

Mathias ? Amanda ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
Amanda Williams

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 20:05

Irène Lantenois, un vampire. Alors ça, c'était sûrement la meilleure de la décennie et Amanda du réprimer le fou rire qui commençait à agiter ses zygomatiques. Elle était nerveuse, en tout cas bien plus qu'Alexandre qui semblait particulièrement bien prendre la nouvelle de leur seconde mort prochaine. Quel étrange gamin.

La vieille magistrate écouta attentivement la mine d'informations que Delphine leur avait donné. Car si elle disait vrai, elle ne serait plus là d'ici quelques heures pour répondre à ses questions. Lorsque la damnée eut terminé son speech, Amanda ne pu s'empêcher de pousser une petite exclamation. Quoi ! Il y avait là, sous son nez depuis des années, toute une communauté dissimulée dans la nuit, ultra organisée et très politisée, qui usait de ses pouvoirs au nez et à la barbe des mortels ?! Et elle n'en avait rien su ! Damn it. C'était tellement vexant.

Amanda n'avait pu trouver de faiblesse dans le récit de leur "Sire" (quel nom ridicule !), tant tout ce qu'elle évoquait concordait parfaitement avec les faits de l'époque, ceux-là même qui avaient agité les Ardennes pendant un certain temps. Elle se demanda alors si Elena Brandt n'avait pas été en lien avec cette histoire de Mascarade, mmmh.

Petit à petit, Amanda Williams commença à voir un rayon de lumière de l'autre côté du tunnel. Rien était joué, tout était à faire et ils avaient très peu de chance de s'en sortir. Mais finalement, elle qui était terrifiée à l'approche de sa retraite, avait peut-être trouvé une raison de vivre. Enfin de vivre... façon de parler. Et c'était plutôt excitant pour une vieille de sa trempe. Au diable la bronzette niçoise, elle adorait les challenges.

Amanda agrippa sa canne et se leva pour se diriger de son pas boiteux vers la sortie, tournant le dos au trois autres. Voyant qu'ils ne bougeaient pas, elle se retourna vers eux.


- Et bien, allons-y. Le temps nous est compté, non ?

Puis à Delphine, comme une évidence.

- Je te préviens, si tu veux mon aide, tu as intérêt à me dire sur le chemin qui sont les imbéciles qui ont foutu un tel bordel à l'époque. Et selon toi pourquoi, histoire qu'on apprenne du passé. Je détesterais qu'on parle de nous dans cinquante ans en nous comparant à des branquignoles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
Mathias Schrute

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 20:29

Mathias n'hésita pas.
Elle lui offrait un moyen d'aider sa fille, ou du moins limiter la dégradation de son état et ça n'avait pas de prix.
Il s'était après tout enfoncé dans les actes les plus vils jusque là pour obtenir des fonds pour ses recherches.


- "Soit, allons-y.
Ça me permettra de stabiliser Lucie et a terme d'avoir un moyen de lui venir réellement en aide.
Et je mentirais en disant que je ne suis pas intrigué par le mystère médical que nous sommes devenus."

Il se leva et fit signe a Delphine qu'il était prêt a partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 20:52

Delphine parut satisfaite, voir même soulagée.
U
- Parfait. Mais avant de partir, il vous reste quelque chose à faire. Ca risque de ne pas vous plaire, mais tôt ou tard, vous devrez de toute façon passer par là.

Suivez-moi.

Delphine se leva et quitta la pièce. Puis, elle commença à gravir les escaliers et invita ses infants à la suite. A l'étage, elle ouvrit doucement l'une des portes qui amenait dans une chambre. Un vieux monsieur et sa femme du même âge dormaient paisiblement dans son lit et les vampires pouvaient entendre leur coeur battre doucement, tel un appel langoureux à leur adresse.

Delphine se tourna vers eux et murmura:


- Vous avez faim, je le sais. Je ne vous ai donné qu'assez pour que vous puissiez tenir jusqu'au rendez-vous. Si vous terminez cette nuit sans vous nourrir, demain, vous serez affamés. Et vous risquez de perdre le contrôle et de tuer quelqu'un que vous aimez. Ou dans un lieu peu propice.

Elle fit un signe de tête en direction du couple et murmura:

- Vous entendez leur coeur ? Ils n'en n'ont de toute façon plus pour très longtemps. Et ils mourront ensemble, dans leur sommeil.

Allez-y.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
Alexandre Perez

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mar 7 Aoû - 21:37

Alexandre se tourna vers Delphine.

"Ils vont souffrir?"

Delphine lui répondit que non, ils ne se reveilleront meme pas. Alors il se retourna vers les deux autres
.

"On est trois et ils ne sont que deux. Il va falloir que deux d'entre nous en partage un. Vu que le sang semble ultra important pour paraitre humain, je propose que celui qui aura le plus d'interraction avec des humains prenne sa victime seule et les deux autres se partagent l'autre.

Moi je n'ai personne à convaincre à la maison ou en reception ou en banquet ou je ne sais pas quoi d'autre. Donc je peux partager. Reste à savoir entre vous deux qui choisit quoi. D'un côté il aura plus de sang, de l'autre il devra assumer seul le fait de tuer quelqu'un là oû les autres se partageront, ou se rejetteront la faute... A vous de voir ce que vous voulez."

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
Amanda Williams

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mer 8 Aoû - 10:18

Amanda se tenait dans toute sa raideur, sur le seuil de la chambre, tiraillée entre la puissante envie de perdre sa virginité vampirique et l'horreur de l'acte qu'ils allaient commettre. Parce qu'elle le savait. En acceptant d'aider Delphine, elle avait dit oui à toutes les étapes qui l'attendaient, aussi viles soient elles.

Sa canne claqua doucement sur le sol et elle se dirigea vers l'homme, paisible dans son sommeil. Ces deux-là allaient mourir ensemble et même si la faucheuse était déjà à leur porte, la Williams était bien placée pour savoir que c'était une fausse excuse pour les déculpabiliser. Non, vieux ou en pleine forme, ce qu'elle s'apprêtait à faire était tragique et d'une noirceur absolue. Mais il s'agissait de sa survie. Il fallait assumer et accepter son fardeau, celui de perdre son innocence et l'image d'une femme irréprochable qu'elle avait mit soixante ans à bâtir. Cette nuit, le masque allait tomber, tout serait à recréer pour être désormais à la hauteur de ce qu'elle était devenue : une créature de la nuit.

Ses crocs étincelèrent à la lueur de la lune montante. Elle approcha doucement sa bouche vers le cou de sa première victime, celle qui la marquerait sûrement à jamais. Elle se demanda quel âge il avait, quelle vie il avait accompli et quels récits il n'avait jamais conté. Alors que le flot de sang envahissait sa bouche et son corps tout entier, un sentiment jouissif s'empara de son esprit. Une fraîcheur inégalée, somptueuse, exquise. C'était comme si elle retrouvait l'énergie et la puissance de ses vingt ans. Elle bu goulument, les yeux clos, se sentant soudainement en parfaite harmonie avec sa victime qui s'éteignait paisiblement. Et alors qu'elle fut repue, elle se releva lentement, la tête étourdie par le plaisir. Elle regarda Delphine, l'air hébétée.


- Ca alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
Mathias Schrute

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mer 8 Aoû - 11:31

Mathias était hypnotisé par les pulsations cardiaques, le sang qui parcourait langoureusement chaque veines de ses pro... Proies ? Il y pensait déjà ? Les changement de sa nature étaient donc si rapides ? Comme ceux de son organisme ?

Il avait déjà fait des horreurs aux personnes endormis, par une anesthésie certes, mais qui pouvaient causer la mort. Et qui l'avait déjà causée.
Ces fois là c'était pour pouvoir aider sa fille, là c'était pour satisfaire sa Faim. Sa soif inlassable, insatiable, inaltérable. Cette envie impérieuse de ce qui se trouve dans le sang de ces infortunées personnes.

Ha. Il l'avait bien dit. Il ne fallait pas qu'il se perde dans le procédé, c'était comme ces gens qui devenaient instinctifs, qui changeaient avec le besoin de drogue.
Pas moi ! Je dois céder a ces bas instincts, pour avoir une chance de la sauver, je suis prêt a tout pour ça...

Il s’avança et après une brève hésitation, se pencha et planta ses crocs pour récolter le Nectar de la Non-Vie.
Il faisait abstraction de sa nouvelle sœur, frère et mère; plus rien n'existait autour de lui, juste la Fontaine de Jouvence à laquelle il s'abreuvait.
La sensation était incroyable, le goût indescriptible et l'envie de toujours plus impérieuse.
Quand il sembla revenir dans la pièce, les deux personnes étaient morte et tous les trois s'étaient nourrit en tuant.
Il faudrait maintenant vivre avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
Alexandre Perez

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mer 8 Aoû - 11:54

Ni Mathias, ni Amanda ne l'avait écouté. Ils s'étaient approchés de leurs victimes sans même se soucier de quoi que ce soit. Aux yeux du hacker, ils n'avaient semble-t-il même pas eu un soubressaut de rejet ou d'hesitation.

Soupirant, il fit un faible sourire à Delphine.


"Certaines choses ne changent pas, je suppose. Meme en devenant une créature de la nuit. Bon, j'y vais ou bien ils ne me laisseront rien."

Alex partit s'abreuver lui aussi. Il ressentit une nouvelle fois la puissance du sang couler au fond de sa gorge. Il remarqua cependant une difference avec la premiere fois, lorsque Delphine l'avait relevé d'entre les morts. La sensation était moins forte, comme plus diluée. Elle n'en restait pas moins grisante.

Lorsqu'il eut finit. Les deux coeurs des inséparables s'étaient arreté de battre. Ne restait que quatre monstres, se regardant dand le blanc des yeux.

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mer 8 Aoû - 13:21

Une fois les vampires rassasiés, Delphine les fit sortir de la chambre et referma la porte sur leur forfait. Elle ne s'étendit pas sur le sujet.

- Eteignons toutes les lumières et partons d'ici.

Une fois dehors, Delphine se tourna vers eux:

- Je monte avec Mathias. Alexandre, va avec Amanda et suivez-nous.

Ils grimpèrent chacun dans la voiture qui leur était attribuée et démarrèrent. Ils s'engagèrent bientôt sur un sentier forestier et progressèrent ainsi sous couvert des arbres pendant deux ou trois kilomètres. Puis, au bout du sentier, Delphine fit arrêter les voitures et ils sortirent à nouveau.

La forêt était plongée dans les ténèbres, mais les jeunes vampires se rendirent compte qu'ils s'y repéraient très bien. Amanda, en particulier, s'émerveilla autant qu'elle s'effraya de pouvoir entendre toute la faune nocturne, et le moindre crépitement semblait-ils à des dizaines de mètres à la ronde. C'était comme si elle entendait et sentait la vie tout autour d'eux.


- Suivez-moi, nous allons aller un peu en dehors des sentiers.

Elle les conduisit à travers bois pendant plusieurs minutes jusqu'à atteindre l'ombre inquiétante d'un chalet laissé à l'abandon.

- Je l'ai acheté pour une bouchée de pain sous un faux nom. Plus personne ne vient par là. C'est là que le tueur de Montcornet enfermait ses victimes. L'une d'elle s'est d'ailleurs échappée et est soi-disant morte de malnutrition. A mon avis, il l'avait transformée en vampire et se nourrissait de son sang. Son nom était Octave, et, pour répondre à ta question, Amanda, il traînait avec Alain Vanderbeck, Luc Constant, et Elena Brandt. Tous des jeunes vampires. Pour leur défense, ils se sont réveillés sans sire et ont du se débrouiller tout seuls.

Elle marcha en direction de la porte et l'ouvrit. A l'intérieur, tout n'était qu'un véritable nid à poussière et seuls des vieux meubles décrépis et moisis s'y trouvaient encore. Elle souleva un vieux tapis poussiéreux et révéla une trappe fermée d'un solide cadenas. Elle sortit une grosse clé de la poche arrière de son jean noir et déverrouilla la trappe. Elle l'ouvrit dans un grincement sonore et sinistre.

Puis, elle tendit la clé à Amanda:


- Tiens, tu seras maître des clés de ma dernière demeure. Vous m'accompagnez ? Attention, l'escalier s'est effondré.[/i]

Sans attendre une réponse, avança d'un pas et se laissa tomber dans le sous-sol. Un son étouffé indiqua qu'elle avait atterrit. Lorsqu'ils l'eurent rejointe, les jeunes Semblables se retrouvèrent dans une pièce humide et complètement vide. Vide à l'exception du cercueil métallique qui se trouvait dans la partie la plus éloignée de la pièce.

- Ca fait un peu cliché, mais force est de constater que le cercueil est l'outil parfait pour un vampire. Confortable et hermétique. Encore faut-il avoir du métal dans un endroit pareil si on ne veut pas que le bois pourrisse. J'en ai obtenu un bon prix.

Se tournant vers ses infants, elle leur fit un clin d'oeil. Puis, elle reporta son attention sur le cercueil et le fixe quelques instants en silence. Enfin, elle se tourna complètement face à sa progéniture, et, l'air faussement enjouée:

- Bon, c'est pas tout ça, mais il faut que je pique un somme. Etienne Rode répondra à toutes les questions qu'il vous reste, mais si vous avez quelques trucs urgents à me demander, c'est le moment.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
Mathias Schrute

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Mer 8 Aoû - 21:47

Mathias était silencieux durant le trajet, autant absorbé par les souvenir du sang ingéré que sur l'énormité des travaux qu'ils allaient devoir entreprendre.

Il essayait de réfléchir par quel bout commencer, quel plan mettre en œuvre en premier et surtout, comment faire avec sa famille, maintenant qu'il était devenu un parasite suceur de sang.
Il avait suivi les instructions données par Delphine sur la route a suivre puis avait suivit machinalement le cheminement dans le sentier, un fois à l'intérieur, il remarqua a peine la poussière qui était partout dans le chalet.

Il nota intérieurement les noms des prédécesseurs de la zone, en se promettant intérieurement de ne pas faire les mêmes erreurs et horreurs qu'eux.
Quand Delphine posa sa dernière question, il ouvrit enfin la bouche.


- "Effectivement, j'en ai quelques unes. Doit-on venir vérifier la sécurité du chalet de temps a autres ? Sentira-t-on si vous êtes en danger et qu'il faut venir vous aider ? Comment fonctionne la torpeur, ça vous dérange si je vous ausculte avant et après pour comprendre le phénomène et pouvoir vérifier que tout va bien quand il faudra revenir ?
Et la dernière, doit-on considérer ce Étienne Rode comme un allié sûr, un père des ténèbres de substitution, un allié de circonstance auquel on ne peut pas entièrement se fier ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Jeu 9 Aoû - 10:11

Une lueur passa dans le regard de Delphine.

- Je vais répondre à tes questions, mais elles ne seront utiles qu'à ton frère et ta soeur parce que tu vas m'accompagner dans la torpeur. Je t'avais dit de me tutoyer et de m'appeler Delphine. Profite de tes dernières minutes.

Les autres, écoutez bien, les réponses peuvent vous servir.

Je vous encourage à vérifier la sécurité de mon refuge de temps en temps, mais ne pas le faire dans l'excès car c'est toujours un risque que quelqu'un vous suive. Effectivement, vous sentirez lorsque je vais entrer en torpeur, et vous le sentirez si jamais je m'éveille par miracle. Vous saurez aussi si je suis détruite, mais il sera alors trop tard.

Je serai inerte, comme un cadavre, mais possiblement un cadavre avec quelques traits monstrueux. Je ne sais pas encore. Auscultez-moi tant que vous voulez, je ne pourrai de toute façon pas refuser. Et faites tous les tests sur moi que vous jugez appropriés même si je préférerais que ça ne me tue pas.

Concernant Etienne, sans y voir un père de substitution, rôle qu'il ne souhaitera de toute façon pas endosser, je pense que vous pouvez voir en lui un allié sûr, pour le moment du moins. Il est au plus proche de vos intérêts. D'une part, il était déjà pour l'idée d'une Confédération, et je n'ai moi-même pas abandonné l'idée du moment qu'elle n'implique pas le massacre de nous autres contaminés. Actuellement, il se retrouve au milieu de Semblables qui étaient contre l'idée même d'une Confédération, alors j'imagine qu'il ne crachera pas sur un soutien. Et plus important encore, il est lui-même un vecteur de la pluie de sang, comme vous, et il a donc tout intérêt à chercher un remède, d'autant que ses paires non-contaminés ne seront sans doute pas les plus enthousiastes à l'idée de passer leur temps à ça. Il semble loyal à son sire, Eustache, et veut tout mettre en oeuvre pour le réveiller. Vous êtes donc dans le même bateau.

Mais évidemment, les alliances perdurent rarement aussi longtemps que l'éternité dont nous disposons, et les choses peuvent rapidement changer, comme je l'ai appris à mes dépends.

Autre chose ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
Mathias Schrute

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Jeu 9 Aoû - 11:34

Mathias émit un sourire, pour la première fois depuis longtemps car amusé.

- "J'avais oublié, bon, Delphine ne bouge pas trop pendant que je t'ausculte.
Il faut que je le fasse aussi pendant que tu es en.. heuuu... simili vie."

Sans attendre sa réponse, il commença a ausculter Delphine.

- "Alexandre pourrait probablement trouver un moyen d'installer une sécurité quelconque pour qu'on surveille à distance ton nid douillet.
Et si je comprends bien, nous sommes des créatures a base d'instinct, donc les alliances ne sont jamais sûre. Au moins, maintenant on sait qu'il ne faut pas se fier totalement aux autres.
Enfin, sauf entre nous trois."

Il regarda Amanda et Alexandre en disant la dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
Alexandre Perez

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Jeu 9 Aoû - 17:12

Le hacker fit non de la tête.

"Trop de contrainte. Il faudrait tirer des kilomètres de cables vu que la maison n'est raccordé à rien. Pas d'electricité non plus je suppose donc ca voudrait dire rouvrir une ligne ou prendre des groupes electrogènes, mais ca veut dire venir regulierement les alimenter...

C'est pas à envisager dans un premier temps en tout cas..."

Puis lorsque Delphine demanda s'il y avait d'autres questions.

"Ouais. Tu as dit qu'un vampire, s'il se debrouille bien peut-être immortel. Tu as été transformée quand?

Et une autre question. Il se pasde quoi en torpeur? Tu rêves? Rien du tout?"

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Jeu 9 Aoû - 17:53

Delphine observa tour à tour Mathias et Alexandre, pensive:

- Je n'avais pas pensé à ça quand j'ai choisi mon refuge. J'ai surtout pensé à quelque chose d'isolé où personne n'irait. Mais c'est vrai que si tu pouvais voir ce qui se passe depuis ton ordinateur, avec un système d'alarme, ça pourrait être bien.

Je vous donne permission de me déplacer si vous trouvez quelque chose de plus sécurisé. Ce chalet fera l'affaire au moins quelque temps.

Puis, à l'adresse d'Alexandre:

- Mon étreinte remonte à 1931, soit il y a plus de soixante-dix ans. Et comme je me doute que vous allez me demander dans quelles circonstances, sachez que ça n'a rien de palpitant. J'ai été la proie d'un vampire qui m'a vidée de mon sang; c'est par culpabilité qu'il m'a donné sa vitae pour me faire renaître. Il s'est plu à m'avoir comme compagnon pendant environ une décennie mais il ne nourrissait aucun intérêt dans l'idée d'appartenir à une société vampirique. J'ai fini par me lasser de notre non-vie nomade et je l'ai donc quitté.

Quant à la torpeur, je vais la découvrir pour la première fois, donc je ne suis pas la meilleure personne à qui demander. J'ai entendu un peu de tout; certains disent rêver, d'autres ne se souviennent de rien. Pour les torpeurs les plus longues, il parait même que certain ne savent plus faire la différence entre leur non-vie et leurs rêves. Mais bon, c'est un peu comme le coma pour les humains et la lumière au bout du tunnel, on entend tout et n'importe quoi, et au final, on ne sait rien tant qu'on ne l'a pas vécu soit-même.

Elle émit un ricanement sans expression.

- Je vous raconterai à mon réveil.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
Amanda Williams

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Jeu 9 Aoû - 23:29

Amanda leva son doigt, discrètement.

- Si je puis me permettre, j'ai trois questions avant que vous deveniez... inaccessible.

Elle hésita un instant puis se lança.

- Peut-on réveiller un vampire en torpeur et si oui, comment ? Si je vous demandais 3 précieux conseils que vous auriez aimé qu'on vous donne en 1931 ce serait lesquels ? Et enfin... Vous n'auriez pas à tout hasard un ou deux noms des leaders pro purge, histoire qu'on évite de foncer dans leurs grapins dès la première semaine de notre nouvelle existence ?

Amanda eut un faible sourire.

- Etienne Rode sera là, je l'espère, pour nous briefer plus en détail, mais au cas ou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
Lestat

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Ven 10 Aoû - 6:55

Delphina leva les yeux au plafond et se prit la tête dans les mains:

- Comment voulez-vous que j'ai une chance de me réveiller si je dois envoyer en torpeur deux de mes infants parce qu'ils passent leur temps à me vouvoyer ?

Puis, poussant un soupir sans réelle expiration:

- Donc oui, on peut réveiller un vampire en torpeur en lui donnant à boire du sang plus puissant que le siens. Mais comme je l'ai expliqué, ça ne marche pas avec les Semblables contaminés par la pluie de sang. Ah, et si vous vous prenez un pieu dans le coeur, vous entrez dans une variante de la torpeur, un genre de stase. Le seul moyen d'en sortir est que le pieu soit retiré.

Pour les conseils... Lorsque j'étais nomade et que nous allions de ville en ville avec mon sire, j'étais un chasseur. Chaque nuit, j'avais une nouvelle proie, et notre non-vie tournait autour de la chasse, si bien que j'ai voulu continuer sur ce mode lorsque je me suis sédentarisée dans un domaine. Ca fonctionne, mais c'est chronophage si vous voulez vous consacrer à autre chose. Et surtout, si vous voulez renforcer un peu votre puissance et rivaliser avec d'autres, il vous faudra plus de vitae et fonctionner purement sur de la chasse vous limitera. On vous bassine tellement sur le fait que les vampires sont des chasseurs qu'on ne penser pas à être des fermiers. Il faut donc cultiver vos terres en vous constituant des troupeaux, des mortels qui vous offrent volontairement leur sang, ou dont il vous est facile de vous nourrir sans qu'ils s'en rendent compte. Et puis, il faut user de vos pouvoirs et de votre influence dans les cercles mortels pour influencer certains comportements sur vos territoire, l'idée étant toujours de créer les conditions de chasse idéales. Cultiver prend du temps au début, mais vous y gagnerez au global lorsque vous récolterez le fruit de votre travail.

Mon second conseil, c'est de ne pas vous retrouver isolés et de faire cavalier seul lorsque vous êtes plongés dans la société des Semblables. Un Semblable isolé, sans allié, est un Semblable dont la mort n'offusquera personne, ce qui revient à dire qu'il sera toléré. Vous devez absolument forger des alliances en trouvant des points de convergence. La Confédération a fonctionné parce que nous avons pu réunir des partisans à cette cause, et au final, même les vampires les plus puissants et farouchement accrochés à leur pouvoir individuel n'ont pu s'élever contre cette progression du modèle des damnés.

Enfin, mon dernier conseil est un contrepoids à mon second. Votre arme principale est l'information. Vous devez devenir de véritables commères en découvrant qui aime qui, qui déteste qui, qui veut quoi, j'en passe et des meilleurs. Et vous devez sans cesse mettre à jour ces informations parce que ces tendances là vous permettront de revalider certaines alliances et de détecter la fragilité grandissante des autres. Parce que, je vous l'ai dit, des que les intérêts ne convergent plus, ou que les priorités changent, nombre d'alliances deviennent caduques sans que vous le sachiez. La Pluie de Sang a changé les priorités et même les confédérationnistes ont été lâchés s'ils étaient contaminés. De même, j'ai réussi à faire alliance avec des anti-confédérationnistes parce que nos priorités convergent maintenant vers le même but, même si pour des raisons différentes. Eux veulent lutter contre la Confédération depuis le début, quand je souhaite maintenant lutter contre la branche majoritaire parce qu'elle veut détruire les contaminés, dont moi-même.

Mais imaginons que nous réussissions, eux seront toujours contre une Confédération alors que je serai toujours pour. C'est là que les priorités peuvent changer. Vous comprenez ?


Je n'ai pas le temps de vous faire une description complète du casting, mais vous devez connaître le nom de Grégoire Maucroix. C'est lui l'initiateur principal de la Purge qui a réussi à convaincre les autres. Et toi, Alexandre, souviens-toi de Florent Courchelles, c'est l'administrateur du serveur de la Confédération.

Delphine s'arrêta, puis regarda sa montre:

- Bon, on va devoir s'arrêter là. Vous aurez sans doute des milliers d'autres questions, mais je n'ai plus le temps.

Delphine se dirigea vers les cercueil et se planta devant.

- C'est plus dur que ce que je pensais...

Elle entra à l'intérieur et s'allongea, le visage grave.

- Allez, ça va le faire, c'est juste un petit somme.

Sa tête roula sur le côté et elle s'adressa à ses infants:

- Je dépends vraiment de vous. On se voit à mon réveil.

Elle attrapa le couvercle du cercueil et ferma un instant les yeux pour se donner du courage. Enfin, elle tira d'un coup sec et le couvercle se referma sur elle.


HRP: vous êtes tous à 7 points de vitae, y compris Mathias qui lui réussit naturellement à soigner ses blessures (il avait un peu de surplus de sang animal).

On jouera la première chasse de vos personnages pour déterminer le style (la nuit suivante par exemple), et ensuite je vous donnerai le rendement de base des Ardennes.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
Amanda Williams

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   Ven 10 Aoû - 10:52

Amanda avait regardé Delphine disparaître sous son cercueil. Un peu plus et elle aurait pu prendre cette scène lugubre pour une séquence comique du Bal des Vampires...
Alors que le silence régnait dans la pièce plongée dans l'obscurité, l'absence soudaine de son sire lui paru soudainement très pesante. Elle fit claquer sa canne jusque vers les deux hommes et leur dit simplement :


- Je suis vraiment heureuse que vous soyez là.

Amanda les observa tour à tour un instant, avant de reprendre.

- J'ai toujours été loyale et déterminée. Pour la deuxième chose, c'est ma personnalité. Mais pour la première, j'attends la même chose de mes collaborateurs... Et qui sait peut-être un jour, mes amis.

Elle marqua un temps.

- Je vous offre donc, à tous les deux, ma confiance et ma loyauté, ce sont sûrement les dernières valeurs qu'il me reste... Et si vous en veniez à ne pas le respecter je préfère vous prévenir, je suis terriblement rancunière.

Elle sourit, d'un air presque maternel.

- Je suggère que nous laissions Delphine ici comme prévu et que l'un d'entre nous vienne vérifier que tout aille bien une fois par semaine. Je vous ferais un double des clés. Quand au reste, la maison où nous étions tout à l'heure sera sûrement en vente très prochainement. Nous pourrions l'acheter et en faire notre "quartier général", un terrain neutre qui nous appartient et dans lequel nous pourrions nous réfugier en cas d'urgence. Quand à ici...

Elle se tourna vers Alexandre.


- Je comprends bien qu'installer des caméras de surveillance soit compliqué dans ce trou perdu, mais faire tirer une ligne électrique par EDF ou installer un groupe électrogène ne l'est pas, du moment qu'on puisse le justifier et éviter les soupçons. Je viens d'attaquer ma retraite, je pourrais très bien avoir envie de calme et de silence et cette bicoque au milieu de la forêt pourrait tout à fait convenir à mes besoins de vieille dame en quête de solitude et de repos. Et si je veux éviter de vivre à la bougie, il faudra bien que j'installe l'électricité. Cela nous permettra de garder Delphine en sécurité, et de nous offrir un deuxième refuge si besoin.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 15 décembre 2002: En dehors des sentiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
15 décembre 2002: En dehors des sentiers
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» draft jeudi 16 décembre
» [Bionicle] Toa Nuva 2002 ou 2008 ?
» EPT Afghanistan - Takur Ghar (US 2002)
» Extra: Saint Véran 2002 - Maison Verget
» Bourgogne 2002

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 2002) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: