Terres Exsangues (année 2002)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Humanité

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: L'Humanité   Lun 6 Aoû - 10:20

L'Humanité représente ce qu'il reste d'humain chez un vampire. Plus l'humanité est basse, plus l'essence vampirique, la bête, devient forte. Ce phénomène est purement physique et mystique et n'est aucunement lié à la moralité du vampire même si un damné avec une bête puissante aura tendance à réagir différemment.

Effets de la perte d'Humanité


Humanité 10: Sous tout rapport, le vampire a l'air complètement humain. Son teint est normal et toutes les fonctions biologiques visibles sont parfaitement simulées: il respire, son coeur bat, il saigne, cligne des yeux, transpire et peut-même boire et manger et stocker la nourriture dans son estomac sans la régurgiter.

Humanité 9: Le vampire est toujours indissociable d'un humain mais le sang irrigue moins son corps, ce qui lui donne un teint considérablement plus pâle. De plus, il développe une aura prédatrice qui met inconsciemment les humains sur leur garde, ce qui impose une pénalité de -1 à toutes les interactions sociales avec eux. Enfin, si le vampire se nourrit d'autre chose que de sang, il régurgite le contenu de son estomac en une heure.

Humanité 8: A ce niveau, le teint du vampire pâlit encore au point que son entourage puisse commencer à s'en inquiéter et certaines fonctions naturelles ne fonctionnent plus normalement. Le vampire ne transpire plus, cligne moins des yeux et ne peut plus retenir le contenu de son estomac plus de quinze minutes. Ces changements couplés à une aura prédatrice qui se développe imposent un malus de -2 à toutes les interactions sociales avec les humains.

Humanité 7: Le coeur du vampire ne bat plus suffisamment fort pour que son corps soit bien irrigué, et c'est la totalité de son corps qui devient plus pâle. Aux yeux de tous, le vampire doit forcément être malade pour avoir le teint aussi pâle. Le vampire ne cligne plus des yeux et ne saigne plus non plus lorsqu'il est blessé. Son aura prédatrice devient tangible et les humains commencent à l'identifier consciemment, imposant au vampire un malus de -3 à toutes ses interactions avec les humains. A ce niveau d'Humanité, les humains connaissant l'existence des vampires et cherchant à identifier le personnage en question peuvent commencent à reconnaître les signes simplement en l'observant. Le vampire régurgite immédiatement toute nourriture ou liquide normal qu'il ingère.

Humanité 6: A ce stade, le vampire devient réellement inquiétant et la menace qu'il représente devient palpable pour les mortels qui l'entourent. Son coeur bat à un rythme extrêmement lent et ses fonctions respiratoires cessent complètement d'être simulées. Ses iris perdent de leur éclat et son teint blême maladif indique un état de santé qui ne devrait normalement pas lui permettre de tenir debout. Le vampire subit un malus de -4 à toutes ses interactions sociales avec les humains. De plus, les humains connaissant l'existence des vampires peuvent réussir à identifier la véritable nature d'un tel monstre en le voyant, sans forcément avoir eu des soupçons au préalable.

Humanité 5:Les mortels s'écartent du vampire tombé à un tel niveau d'humanité et cherchent toutes les excuses pour éviter d'interagir avec lui. Ses yeux deviennent presque transparents, comme ceux d'un mort, et ses lèvres bleuissent légèrement. Ses traits sont complètement figés, comme une statue de cire, et surtout, son coeur cesse de battre. Le vampire a véritablement l'apparence d'une personne aux portes de la mort. Pour les chasseurs de monstre, il n'y a aucun doute qu'il est un revenant. Quant aux autres mortels, le vampire subit un malus de -5 à toutes ses interactions avec eux.

Humanité 4: Aux yeux de tous, le vampire est un cadavre ambulant. Quiconque pose ses yeux sur lui voit un mort et sait qu'il est en présence d'un monstre. Ses yeux sont éteints, ses lèvres bleus et son teint est littéralement cadavérique. Ainsi, à moins que les traits du vampire soient partiellement masqués par la pénombre, il ne peut plus interagir socialement avec les humains. Enfin, le vampire subit un malus de -1 pour résister à la frénésie, sa bête ayant prit le pas sur l'humain.

Humanité 3: En plus de son apparence cadavérique, le vampire développe quelques caractéristiques monstrueuses qui varient en fonction de l'individu. En général, cela commence par les yeux qui brillent d'une lueur surnaturelle, jaune ou rouge, mais les oreilles peuvent aussi s'allonger ou sa peau se tanner. Le vampire est également dans l'impossibilité de rétracter ses crocs. A moins de ne pas montrer ses yeux et de rester couvert ou dans l'ombre, un vampire sera immédiatement identifié comme un être monstrueux par les mortels. Il subit un malus de -2 pour résister à la frénésie.

Humanité 2: Les caractéristiques monstrueuses deviennent prédominantes. Toutes ses dents se transforment en crocs pointus qui font un dégât létal supplémentaire en cas de morsure réussie, et ses onglés grandissent au point de se transformer en courtes griffes capables d'infliger des dégâts létaux. Certains vampires ont la peau qui se flétrit quand d'autres la voient se recouvrir d'une fourrure mais chaque individu voit sa nature monstrueuse de manifester différemment. A ce stade, le vampire ressemble à un humain qu'on aurait recouvert d'une enveloppe monstrueuse. Il subit un malus de -3 pour résister à la frénésie.

Humanité 1: Alors que toute humanité s'apprête à déserter le vampire, il ressemble à une créature humanoïde monstrueuse qui n'a plus rien d'un être humain. Son visage se déforme complètement, ses articulations et son ossature se transforment, lui permettant des mouvements bestiaux et anormaux. Sa bouche se déforme et s'agrandit afin de laisser la place à une rangé de crocs capables d'infliger deux dégâts létaux supplémentaires en cas de morsure réussie. Ses griffes s'allongent drastiquement et infligent désormais un dégât létal supplémentaire en cas d'attaque réussie. Le vampire subit une pénalité de -4 pour résister à la frénésie.

Humanité 0: Toute humanité a définitivement quitté le vampire qui se transforme en une créature de cauchemar vaguement humanoïde ou quadrupède qui ne possède plus un seul trait humain. A ce stade, il ne peut même plus utiliser la vitae pour remonter temporairement son humanité, car il n'y a simplement plus de part humaine à renforcer. Il n'y a que la bête. Le monstre développe une gueule béante garnie de croc qui lui permet d'infliger des attaques de morsure sans agripper sa cible au préalable et causant trois dégâts létaux supplémentaires en cas de réussite.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
 
L'Humanité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stratégies, Conflits et Batailles de l'humanité, plutot antique
» Fête de l'Humanité 2012 !
» Mystère de l'Humanité
» #4 Gardiens - La loi et les gardiens de l'humanité
» Toynbee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 2002) :: Hors immersion :: Règles-
Sauter vers: