Terres Exsangues (année 2002)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 22 Aoû - 17:03

Mathias sortit de ses pensées.

- "Certes, la visite de votre sanctuaire est intéressante, Étienne, mais il ne faudrait pas qu'elle prenne trop de temps.
Nous avons énormément de travail devant nous et il va falloir que vous m'expliquiez vos précédentes recherches, pour que je sois mis au niveau et que nous ne perdions pas trop de temps sur une partie d'expérience déjà faite.
Et en même temps, reprendre les expériences qui n'ont pas été concluantes permettrons de voir avec un oeil nouveau, si un aspet ne peut pas être exploré d'une autre manière pour tenter d'en tirer quelque chose.
Je dois vous avouer que je suis très intéressé par ce petit mystère biologique et occulte. Il va être intéressant de découvrir de nouvelles choses et repousser les limites du savoir."

Voyant la réaction de sa soeur et de son frère, il se tourna vers eux en souriant.

- "Je me laisse parfois emporter par l'attrait de la réflexion et des recherches mais nous verrons ça un peu plus tard, pour ne pas assommer Amanda et Alexandre.
Si vous êtes d'accord, Étienne, allons visiter votre communauté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 22 Aoû - 20:30

HRP: Cha, juste, tu parles de chants grégoriens. J'ai évoqué de la musique acoustique donc on est plus sur de la guitare au coin du feu, des trucs comme ça.

Etienne hocha légèrement la tête après avoir écouté tout le monde avec attention. Ses yeux pétillèrent d'un certain amusement.

- Ce n'est pas vraiment ma communauté, à vrai dire. C'est celle d'Eustache. Avec lui en sommeil, il fallait bien quelqu'un pour maintenir cette communauté soudée, et j'admets que je n'étais pas la meilleure personne. Je n'ai pas le magnétisme de mon père vampirique, ni son aisance au milieu des gens. Ce rôle incombe donc à ma soeur. C'est elle qui maintient le troupeau en ordre.

Il avait parlé de manière factuelle, sans le moindre regard pour la manière dont il qualifiait les gens qui vivait dans la propriété.

- En ce qui concerne les recherches, Matthias, nous ne commencerons pas aujourd'hui. Nous verrons déjà ce que donne votre rencontre avec Irène. Il nous faudra aussi décider d'un plan pour ces recherches, mais nous aurons l'occasion de nous revoir pour cela.

Jusqu'à présent, j'ai surtout exploré l'histoire, les mythes, les légendes, pour tenter de détecter si un phénomène comme cette pluie de sang avait déjà eu lieu. Malheureusement, c'est très opaque, et pour cause, les humains ne voient pas ce phénomène. S'il a déjà eu lieu, je ne m'étonne pas de ne pas trouver de mention à ce sujet dans les écrits mortels.

Ce que j'ai fini par comprendre, en revanche, et j'imagine que Delphine vous en a parlé, c'est a manière dont se propage cette malédiction. Un vampire touché par la pluie devient un vecteur de cette pluie, un épicentre. Mais son sire ainsi que ses infants deviennent également des vecteurs, où qu'ils soient. Nous avons donc une sorte de malédiction dont le mode de transmission est générationnel.

Les liens mystiques qui unissent les membres d'une même lignée semblent donc servir de passerelle au phénomène. Je soupçonne que ce soit l'essence vampirique même qui soit contaminée, par l'intermédiaire de la vitae.

La question que je me pose et qui je pense est fondamentale, est de savoir s'il s'agit d'un phénomène extérieur comme une tempête ou un tremblement de terre, qui aurait ensuite contaminé les Semblables, ou si le phénomène s'est développé à l'intérieur d'un patient zéro, soit spontanément soit après que l'individu ait contracté cette malédiction d'une manière ou d'une autre, devenant ainsi le premier vecteur.

Etienne se leva de sa chaise et se dirigea vers un tableau disposé à un endroit de la pièce, recouvert d'un linceul qu'il retira. Il dévoila ainsi une carte avec de nombreuses annotations, des zones entourées, cochées, ou encadrées, ainsi qu'un amas de traits formant une toile chaotique difficile à déchiffrer.

- Cela fait plusieurs mois que je cherche à retracer la chronologie des manifestations du phénomène. La nature de la transmission rend très difficile une estimation, mais pendant la période de crise initiale, j'ai pu entrer en contact avec de nombreux domaines. A chaque fois que je me penche sur la question, j'en arrive à la même conclusion.

Je suis presque certain que le phénomène a commencé dans les Ardennes, et qu'Octave, Luc, Alain et l'infante de la reine vampire de Bretagne ont été les premiers Semblables contaminés par la pluie.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Jeu 23 Aoû - 19:55

Alexandre regarda la carte réalisée par Etienne. Si on pouvait lui reconnaitre quelque chose, c'était sa meticulosité. Toutes les gomettes étaient impécablement collées.

"Donc si je comprend bien, Les Ardennes seraient à l'origine de la maladie, auraient eu des chasseurs de vampires sur leur territoire... et peut-être y sont-ils encore...

Il est encore temps de demenager?

Plus serieusement, vous avez parlé d'une soeur. Delphine ne nous en a pas parlé. Elle n'a nommé que vous en tant qu'allié fiable à Reims. Doit-on en comprendre que c'est parce qu'elle ne la voyait pas comme une alliée? Partage-t-elle votre position et celle d'Eustache au sujet de la confederation?

Et concernant cette histoire de contamination intergenerationnelle. Se pourrait-il que ce soit la mère de vanderbeck, venue tout droit du moyen âge qui les a contaminés par leur lien? Genre elle était porteuse et ca s'est reveillée pour une raison inconnue? Si on retourne dans son trou, on pourrait peut-être y trouver quelque chose?"

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Jeu 23 Aoû - 20:12

- Ma soeur a été étreinte pour m'aider lorsqu'Eustache serait endormi, en particulier pour m'aider à entretenir le troupeau. Elle n'a pas vraiment eu le temps de se forger une idée sur la confédération. Je ne suis pas non plus surpris que Delphine n'en n'ai pas parlé, elles ne se sont jamais rencontrées.

Quant à votre théorie sur le sire d'Alain, je vous dirais, pourquoi pas ? Mais comme vous dite, il faudrait une raison pour l'éruption du phénomène après presque vingt ans. Marie-Anne s'est réveillée en 1984 et a quitté les Ardennes la même année. La pluie a commencé en 1999. Tout est possible, mais la période de latence est un argument contre cette théorie, à moins d'une explication. Rien n'empêche d'aller voir sur le site de torpeur de Marie-Anne, mais c'est désormais un lieu de visite. J'ai bien peur que d'éventuelles traces aient été effacées.

Si toutefois il y avait du vrai dans cette idée, cela ne nous aiderait pas forcément pour autant. Je pense que ce serait même pire car cela voudrait dire que Marie-Anne aurait contracté la malédiction il y a des siècles... Remonter à la source du phénomène s'avérerait terriblement difficile.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Jeu 23 Aoû - 20:34

Mathias qui observait la carte avec intérêt tiqua.

- "Étienne, vous ne nous avez pas dit si nous pouvions compter votre soeur parmis nos alliés ou non. Ni même son identité.
Pouvons nous lui faire confiance au même degré que vous ou devons nous la laisser extérieure à notre projet pharaonique ?"

Il sembla sourire un moment, avant de reprendre.

- "Pour rester dans le thème, pour résoudre ce mystère et décrypter les tenants et aboutissants de cette pluie de vitae, il nous faut une pierre de rosette.
Malheureusement, nous ne l'avons pas encore, mais il faut peut-être tester un autre angle de recherche.
Regardons la transmission, elle se fait par voix cutanée pour la partie active. Le contact avec la vitae souillée et c'est le début de l'incubation de la pathologie de torpeur vampirique.
Mais aussi de manière passive. Les générations proches, pour ce qu'on en sait, sont des sortes de porteurs sains. La contamination se fait par eux, même s'ils n'ont pas les symptômes.

Cette partie latente de la transmission est intéressante.
La clef est peut-être la compréhension du phénomène de transmission de la condition vampirique.
Une sorte de lien se crée entre les ascendances et descendances, si on comprend comment ça fonctionne d'un point de vue biologique, ça pourrait nous aider a comprendre comment la transmission de la pathologie se fait.
Si on arrive a comprendre ce point, ça peut nous aider a mettre le doigt sur une manière d'isoler cette sorte de virus qui vient de la pluie pour l'étudier.

Je sens qu'il y a quelque chose a découvrir par là, mais du diable si je sais quoi. Et comment."

Se rendant compte qu'il venait de parler tout seul, il revint aux Semblables.

- "Mes excuses, quand je suis devant ce genre de problèmes en apparence insolubles, j'ai tendance a parler a heute voix, ça m'aide a faire le tri dans les différentes théories que je pourrais avoir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Jeu 23 Aoû - 20:50

Etienne esquissa un sourire.

- Je vois que Delphine a bien choisi ses protégés. Nous allons pouvoir beaucoup échanger et je l'espère, découvrir. Je suis d'accord avec votre constat, Mathias. Et, Alexandre, votre point de vue moins technique mais plus macroscopique nous sera d'une aide précieuse pour étendre nos recherches au delà de la simple analyse du phénomène.

QUant à ma soeur, n'ayez aucune crainte. Elle est digne de notre confiance. Eustache l'ayant étreinte, elle est aussi vecteur de la pluie et a tout intérêt à ce que nous trouvions un remède.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Sam 25 Aoû - 15:40

Alexandre eut un sourire cynique.

"C'est plutôt elle notre protegée actuellement.

Pour en revenir à ma theorie, peut-être que ca ne s'est declaré maintenant que parce que la mêre vampirique d'Alain a atteint une certaine puissance. Delphine nous a dit qu'en sortant de torpeur, la concentration de notre sang était moins importante. Donc peut-être que la maladie était aussi moins puissante/trop faible pour être perçue.

J'irais faire un tour dans son ancien trou, par acquis de conscience. Si ca ne mêne à rien... Et bien on aura au moins fermé une piste."

Il se tourna vers son frêre et sa soeur
.

"Bon, assez travaillé pour ce soir, faisons un peu de benchmark et voyons comment un vampire doit gerer son domaine. Ca nous inspirera et pourrait nous eviter des erreurs à l'avenir."

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.


Dernière édition par Alexandre Perez le Lun 27 Aoû - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Sam 25 Aoû - 18:43

Etienne écouta avec intérêt Alexandre développer son hypothèse, puis répondit, vivement intéressé:

- Intéressant cette idée de puissance du sang comme déclencheur. D'ailleurs, si cette contamination n'en n'est en fait pas une, l'augmentation de la puissance du sang pourrait être une autre piste en soi, en tant que déclencheur intrinsèque d'un effet secondaire, à savoir la pluie de sang.

Mais pour cela, il faudra de toute façon étudier la pluie, et pour le moment je ne suis pas parvenu à recueillir un échantillon durable. Nous aurons l'occasion de rediscuter de tout cela.

Il se leva de sa chaise.

- Je vous invite à retrouver ma soeur dans l'une des dépendances. Suivez la musique ou les lumières, vous ne pourrez pas vous tromper. Elle sait que vous étiez attendus et sera plus à même que moi de vous présenter au reste de la communauté. Je n'aime de toute façon pas vraiment ces rassemblements. Je vous invite également à vous servir avec modération dans le troupeau, si vous en avez besoin.

Pour ma part, je vais tenter d'entrer en contact avec Irène et lui faire part de notre rencontre. Ce fut un plaisir.

Les trois jeunes vampires prirent congé d'Etienne Rode et sortirent de la maison pour se diriger immédiatement vers là où ils avaient entendu les sons musicaux. Néanmoins, ceux-ci avaient cessé et seules les lumières encore allumées leur indiquaient qu'il y avait encore des gens là-bas.

Ils traversèrent le vaste terrain dans un silence pesant à l'abris des ténèbres jusqu'à atteindre l'une des dépendances. La porte était close, mais pas verrouillée. Ils frappèrent mais personne n'alla ouvrir, alors ils s'invitèrent à l'intérieur.

Ils débouchèrent dans un vestibule peu éclairée mais une lumière tamisée attira leur regard dans une pièce située juste à côté. Une voix féminine également faisait vibrer l'air telle d'une subtile mélodie apaisante:


- ...un cercle de sérénité, nous t'offrons notre protection et notre soutien. Parle librement, en toute quiétude, Marie.

Ils débouchèrent dans une pièce au mobilier épurée et simple, éclairé simplement par de nombreuses chandelles disposées un peu partout qui projetaient une lumière à la fois mystique et chaleureuse sur un groupe d'une vingtaine de personnes disposées en cercle autour d'une jeune femme. Les membres de l'assemblée étaient vêtus normalement, mais la jeune femme au centre ne portait qu'un simple linceul noir. Elle se mit à parler d'une voix peu assurée mais sans pour autant montrer de l'inquiétude.

Elle parla de sa vie passée, de l'incompréhension de sa famille, de ses peurs, et de ses espoirs. Son récit fut ponctuée d'encouragement de l'assemblée et du questionnement discret mais précis de la meneuse de l'assemblée, la femme d'une quarantaine d'année à la voix mélodieuse. Cette dernière tourna plusieurs fois le regard en direction des vampires qui restaient discrètement à l'écart.

Elle était l'une d'entre eux.

Ils observèrent la cérémonie séculaire sans intervenir, jusqu'à ce qu'elle se termine par une sorte de bénédiction spirituel par l'assemblée, et la pose d'un linceul blanc sur le linceul noir, symbolisant la renaissance de Marie qui passait de l'ombre à la lumière.

Puis, la Semblable mit fin à la cérémonie et invita les membres de la communauté à se se réjouir de cet instant. L'assemblée se désolidarisa alors légèrement et quelques groupes se formèrent. Quelques sons de guitare et quelques chants s'élevèrent ici et là, ainsi que plusieurs conversations alors que Marie était félicitée par l'un et l'autre. Plusieurs personnes vinrent même saluer les vampires même si leur présence ne sembla pas faire plus que ça l'objet d'aucune attention particulière.

Au bout d'un moment, le guide spirituel s'approcha d'eux et la femme leur adressa un sourire distant.


- Bonsoir, vous devez être les hôtes d'Etienne. Je vous souhaite la bienvenue au sanctuaire. Je m'appelle Léonie.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 5:29

Mathias avait observé la scène qui se deroulait devant leurs yeux.
Tout ce qu'il voyait devant lui était des pauvres âmes en perdition, désolidarisés de ce monde pour x ou y raison, a la dérive et qui avaient besoin d'attention et d'entendre qu'ils n'étaient plus seuls. Des proies facile pour les personnes qui connaissaient la nature humaine et leur faiblesse. Des proies faciles pour des vampires.
Le calme et le ton de voix de la meneuse de la cérémonie montraient qu'elle avait l'habitude de parler pour captiver l'attention et rassurer.
Et de ce qu'ils venaient de voir, elle s'en sortait plutôt bien.
La dénommée Marie, qui croyait rentrer dans un cercle d'amour fraternel et de bonté venait juste de rentrer dans un garde-manger, bien qu'elle ne le comprendrait peut-être jamais.

Il fallait reconnaître un coup de génie dans la création de ce troupeau, ce Eustache avait réussi à regrouper des personnes dont personne ne se souciait, les avait regroupé et avait créé en eux une sorte de besoin d'appartenance à leur nouvelle congrégation et étant désolidarisés du monde, l'ancien pouvait facilement obtenir ce qu'il voulait d'eux. La Vitae contenue dans leur sang.
Ils n'étaient pas réellement a plaindre, ils avaient l'air bien traités et ils avaient maintenant un but et une famille, la contrepartie semblait plus que raisonnable. Du moins pour ce qu'on leur laissait voir.

La Semblable s'approcha d'eux une fois la cérémonie terminée et se présenta. Voyant le silence de sa nouvelle famille, il prit la parole.


- "Enchanté Léonie, je vous présente Amanda et Alexandre, quant à moi je suis Mathias.
Je dois bien avouer que votre... congrégation est impressionnante et intéressante. Nous sommes d'ailleurs ici pour en apprendre plus sur elle et visiter, si cela ne vous dérange pas de nous servir de guide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 9:05

- Avec plaisir, mais la visite de l'esprit est plus intéressante que celle de cette propriété. Je doute qu'Etienne vous en ait dit beaucoup à propos de ce que nous faisons ici.

Nous avons créé un sanctuaire pour ceux qui ne trouvent pas leur place dans la société et aspirent à autre chose. Il y a quelques années encore, cette communauté n'était effectivement qu'un rassemblement d'âmes perdues ou de marginaux, une communauté sans réelle but. Mais les choses ont changé et en plus d'être à présent plus nombreux, nous aidons chaque personne à trouver sa voie et son but à travers un processus individuel que nous appelons l'Oeuvre. Et nous ne comptons dans nos rangs pas que des âmes perdues. Tenez, Gabriel là-bas était avocat; Isabelle, ici, était médecin et l'est d'ailleurs toujours pour les membres de la communauté.

Léonie parlait avec enthousiasme, ce qui était étrange car elle devait forcément savoir que ses interlocuteurs étaient au courant que le Sanctuaire servait de troupeaux aux vampires. Néanmoins, la soeur d'Etienne semblait complètement occulter cet aspect.

- Mais dites-moi, votre vie a drastiquement changé en l'espace de quelques nuits. Vous devez avoir l'impression d'une chute vertigineuse dans le vide...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 11:24

"Paradoxalement pour moi, ce n'est pas specialement une chute dans le vide, plutôt un eveil après un cauchemar qui n'a que trop duré."

Il regarda autour de lui, un faible sourire aux lèvres
.

"J'aurais très bien pu être une de ces brebis égarées. Enfin, vous le voyez par vous même, je ne rentre pas specialement dans le moule. Mon style est ... different, mon état d'esprit l'est tout autant et j'étais dejà plus attiré par les ombres et la tranquilité de la nuit que par la lumière et toute cette vie grouillante où chacun essaye de marcher sur l'autre pour s'elever au dessus et donner un sens à son existence.

J'étais plutôt seul. Ma famille ne me comprenait pas, la societé se riait de moi et je devais faire le tri dans mon entourage entre ceux qui ont la même ideologie de vie que moi et ceux qui se donnent juste un style pour être à la mode..."

Il regarda Mattias et Amanda.

"C'est sûrement égoïste de dire ca, mais au moins, j'y ai gagné une famille qui me comprend, qui sait ce que je ressens. La peur face à la mort puis face à ce que nous sommes devenus, l'excitation vis à vis des possibilités que notre nouvelle condition nous offre. La responsabilité que notre mêre a placé sur nos épaules... Et l'envie de ne pas reproduire les erreurs des anciens sembables des Ardennes.

Ma vie a drastiquement changé, c'est vrai. Pour la premiere fois, même si je ne les connais pas réellement, je sens un veritable lien m'unir à quelqu'un... à travers cette transformation et cette mission qui nous incombe."

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 12:04

Amanda se sentait si mal.

C'était en écoutant Marie que la soudaine pleine conscience de la situation lui était tombé dessus, comme un seau de glace. Ébranlée, elle avait dû se tenir solidement à sa canne pour ne pas tomber. Prendre part à cette sordide mascarade, voir ces âmes servir de réserve de sang et constater qu'elle allait elle-même en profiter pour survivre, mais aussi parce que la tentation était si grande... Elle repensa au couple qui leur avaient servi de premier repas. Elle eut un haut le cœur. Ainsi allait devenir sa vie, désormais : sombre, sans états d'âme et individualiste. Une vaste mascarade, oui, où les loups tenaient les ficelles tandis que les brebis jouaient les marionnettes.

La vieille juge s'était sentie désarmée face au visage de la jeune fille. Elle, si jeune, qui pensait avoir trouvé sa bergerie, sans savoir qu'elle était remplie de prédateurs. Écœurée par le cynisme du spectacle auquel ils avaient assisté, Amanda était restée muette et avait laissé Mathias les présenter puis Alexandre se dévoiler, lui qui parlait si peu depuis leur première rencontre... Mathias aussi semblait apprécier cette nouvelle condition, lui, le médecin qui allait enfin pouvoir sauver sa fille. Elle s'était soudainement senti très, très seule.


La juge serra la main de Léonie.

- Votre voix me dit quelque chose, j'ai l'impression de vous connaître... C'est étrange.

Amanda l'observa avec attention.

- Et pourtant, moi qui suis assez physionomiste, votre visage ne me dit rien.

Elle sourit poliment et observa un moment les membres de la communauté, l'air pensive.


- C'est troublant de les voir ainsi si heureux, n'est-ce pas. Ils ne savent pas, ils sont naïfs. Alexandre a trouvé une famille, Mathias va pouvoir résoudre le mystère d'une vie, et moi...

Amanda finit par reporter son attention vers Léonie, l'air aussi impassible que possible.

- Rien. Vous avez raison, la chute est vertigineuse et pour l'instant je ne vois pas de lumière, juste une terrible obscurité.

Sa voix tremblait légèrement, elle se reprit immédiatement, cachant son trouble d'un sourire en coin.

- Mais rassurez-vous, je ne compte pas être le premier vampire dépressif de l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 12:45

Léonie écouta Alexandre et esquissa un sourire à l'air sincère:

- C'est inattendu, mais je suis heureuse que ce changement vous ait permis de trouver votre place. Mais n'hésitez pas à nous rejoindre de temps en temps, je serais heureuse de vous aider à explorer plus avant cette nouvelle voie qui s'offre à vous.

Puis, après l'intervention d'Amanda, Léonie lui répondit également avec une certaine légèreté:

- Même si vous étiez dépressive, je doute que vous soyez le premier vampire à l'être, même si je ne peux pas parler du haut d'une longue expérience dans ce domaine.

Rassurez-vous, Amanda, votre nouvelle vie est encore toute récente. Vous trouverez votre place et, au même titre qu'Alexandre, je vous invite à me solliciter si vous désirez entamer votre Oeuvre, afin de vous y aider.

Puis, elle balaya sa communauté du regard, se satisfaisant de les voir communier entre eux.

- Ne les croyez pas naïfs. Ils sont au contraire bien plus éclairés que nombre de personnes qui suivent aveuglément le rythme que leur impose leur société, sans pouvoir créer le leur. Vous-même vous ignoriez l'existence des Semblables, et pourtant j'ai peine à vous voir comme une personne naïve. L'ignorance d'un sujet de vous rend pas naïf.

Et pour la plupart d'entre eux, le fait qu'ils soient heureux n'est pas une feinte. Le Sanctuaire permet à ses membres de trouver une quiétude que le reste du monde ne leur permettait pas. Mais, je sais à quoi vous faites référence, Amanda.

Elle marqua une courte pause et sembla réfléchir un instant à la manière de formuler ses propos, puis reprit:

- Vous avez l'oreille. J'étais animateur radio jusqu'il y a encore quelques années sur les ondes rémoises. Je me faisais appeler "La Voix de la Nuit" et je m'efforçais d'être le compagnon de route des noctambules isolés, qui ne trouvaient pas leur place.

Et croyez-moi, nombre d'auditeurs à qui je parlais étaient au fond du gouffre. Et pourtant, aucun monstre ne buvait leur sang.

Elle fit un geste en direction de la communauté du Sanctuaire.

- Eux sont sortis du gouffre; certes, Etienne et moi prélevons un peu de leur sang, mais jamais rien qui les met en danger.

A vous de me dire quel sort est le plus enviable, celui de ces pauvres hères qui me parlaient à deux heures du matin car ils n'avaient personne d'autres, ou ces gens qui communient ensemble et s'entraident pour atteindre une sérénité et trouver leur place ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 13:24

Alexandre sourit amicalement à Leonie, tout en observant du coin de l'oeil sa soeur.

Les paroles d'Amanda était tout en contradiction ces deux derniers jours. Elle avait d'abord maudit Delphine pour sa transformation, puis l'avait ensuite accepté avec interet face à la puissance du sang et la promesse de pouvoirs inimaginables pour le commun des mortels.

Elle avait fait preuve de prestence et d'autorité devant Mattias et lui et s'imposa en quelque sorte comme la dirigeante du groupe.

Puis face à Etienne, elle s'etait montré pleine d'assurance, meme si l'aspect scientifico-mystique de la pluie de sang ne l'avait pas forcemment fasciné de prime abord.

Cette fois-ci, elle se montrait tout en regret et en faiblesse devant Leonie. Cela decontenança un peu le jeune vampire qui ne savait pas si c'était un stratagême de la part de sa soeur ou bien si elle se mettait à nue devant Leonie comme lui l'avait fait quelques instants plus tôt.

Qui était la véritable Amanda? La femme pleine de puissance, à la poigne ferme et aux idées bien definies, et qui s'accomodait et rebondissait à cette nouvelle situation? Ou bien cette femme perdue dans ce nouveau monde qui était le sien, tiraillée par les remords de ce qu'ils avaient fait la nuit dernière, et de ce qu'ils feraient bien d'autres nuits? A moins que ce ne soit un peu des deux, pensa le vampire.

Silencieusement, il continua d'observer la femme à la canne, attendant sa réponse face aux interrogations de Leonie.

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.


Dernière édition par Alexandre Perez le Mar 28 Aoû - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 15:05

Amanda écouta attentivement Léonie, le visage neutre. Lorsque la Voix de la Nuit eut finit, la vieille juge se redressa et fit quelques pas vers elle en fixant le sol. Mais lorsqu'elle posa ses yeux bleus vifs sur ceux de la soeur d'Etienne Rode, la Williams avait retrouvé tout son aplomb.

- Mais oui bien sûr... La Voix de la Nuit bien sûr.

Elle étudia Léonie d'un regard nouveau, entre amusement et nostalgie.


- L'insomniaque que j'étais vous écoutais beaucoup à l'époque. Vous aviez le don de soulager les angoisses de vos auditeurs noctambules... J'étais presque envieuse de votre empathie, un vrai talent. C'est si difficile de faire parler les gens.

Elle sourit doucement, sans perdre son autorité naturelle.

- Bref. Vos arguments se tiennent, je vois que vous savez parfaitement ce que vous faites et que vous maîtrisez bien ce troupeau. C'est rassurant, encore plus lorsque vous êtes une Semblable dont nous avons appris l'existence cinq minutes auparavant. Entre nous, que vous exploitiez ces mortels pour leur sang ou que vous les guidiez vers les terres enchantées de l'esprit pour le bien de leur développement personnel...

Elle avait accompagné sa phrase d'un grand geste démonstratif.

- Cela m'importe peu, nous ne sommes pas là pour juger votre façon de faire, ni pour vous juger tout court.

La Williams jeta un coup d’œil à Mathias et Alexandre.

- Maintenant jouons-la franc-jeu, voulez-vous ? Ces deux-là sont devenue ma famille, pour le meilleur et pour le pire. Je ne voudrais pas qu'il leur arrive quoi que ce soit de fâcheux, notamment pour que Mathias et Etienne aient une chance de réduire notre malédiction en cendres, tout en évitant la Purge et le courroux de nos camarades Rémois.

Amanda se tue un instant avant de reprendre, de sa douce autorité.

- Votre frère se porte garant de votre personne, sous-entendant que vous n'allez pas vous mettre en travers de notre chemin, étant vous-même un épicentre et donc concernée par notre entreprise. J'aimerais le croire, d'autant plus que j'ai le sentiment que votre non vie se développe surtout ici, au sein de ce Sanctuaire, vous ne devez pas sortir souvent du domaine, mais je me trompe peut-être...

Elle fit claquer sa belle canne jusqu'à Alexandre et posa sa main ridée sur son épaule, les yeux rivés vers Léonie.


- Nous avons beau être de jeunes vampires, nous préférons rester prudents. Quelle est votre position vis à vis d'Irène Lantenois ? Pouvons-nous vous faire confiance ?

L'attention générale était tournée vers Léonie, chacun guettant sa réponse. Amanda retira brusquement sa main de l'épaule du jeune homme qui ne pu s'empêcher de se demander si c'était bien un léger tremblement qu'il avait ressentit
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 15:26

Léonie fronça les sourcils, plus par surprise que par une quelconque colère.

- Si vous pouvez me faire confiance ?

Amanda, je viens à l’instant de vous inviter à revenir chez moi pour vous joindre à notre communauté. Je ne pense pas avoir donné l’impression que je souhaitais me mettre en travers de votre chemin.

Je ne me mêle pas vraiment de la politique de nos Semblables et mon frère ne le fait que parce qu’il a plus d’expérience et qu’Eustache n’est plus là. Lui-même n’était pas forcément plus impliqué qu’il ne le fallait non plus.

Irène Lantenois est la doyenne de Reims et c’est elle qui nous représente lorsque c’est nécessaire auprès d’autres domaines. Je n’en pense pas grand-chose et je n’ai pas spécialement de posture à son égard tant qu’elle nous permet de vivre notre non-vie.

Mon rôle est de maintenir le domaine en ordre afin qu’Etienne puisse se consacrer à ses recherches. Je suis convaincue qu’Etienne est la meilleure chance pour tous les maudits de se débarrasser de leur malédiction. C’est lui qui a compris le mode de transmission du phénomène avant tous les autres. Si vous aussi vous oeuvrez pour trouver un remède et que vous apportez votre soutien à mon frère, vous pourrez évidemment compter sur moi.



_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 28 Aoû - 15:45

Amanda hocha la tête.

- Excusez-moi Léonie, je ne mettais pas en doute votre honnêteté ou votre bon sens. La pagaille semée par feu nos prédécesseurs et la complexité des rapports entre Semblables me pousse à dire des évidences et à me méfier d'une ombre.

Elle haussa les épaules.


- Je pense que nous sommes sur la même longueur d'ondes... sans vouloir faire de mauvais jeu de mot ! Et je suis heureuse de pouvoir compter sur vous si le cas se présentait. Messieurs, qu'en dites vous, avez-vous quelque chose à rajouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 11:10

Lorsqu'Amanda posa sa main sur l'epaule du jeune Perez, celui-ci chuchotta, de sorte que seul Amanda l'entende, un sourire en coin :

"Une faiblesse passagère?"

Puis à l'attention de Leonie.

"Dites-moi, je suis curieux. Pour construire ce sanctuaire, vous êtes vous aidée de pouvoirs vampiriques ou bien est-ce votre aura naturelle qui vous a permise de réussir cette entreprise?

Etienne nous a parlé de certains pouvoirs qui permettent d'augmenter la prestence d'une personne. Je me demandais si c'était votre cas ou non.

Je suis assez intrigué par cette histoire de pouvoir, n'ayant pas encore eveillé les miens, je me demande ce que cela pourrait être."

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.


Dernière édition par Alexandre Perez le Mer 29 Aoû - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 11:43

Mathias avait suivi l'échange avant d'enfin intervenir.

- "Amanda ne pensait pas a mal, Léonie. Vu son ancien emploi, elle a l'habitude de poser des questions et de manière directe, les habitudes ont la peau dure.
De plus, nous ne sommes pas encore aux faits des interactions entre Semblables, nous n'avons guère eu la possibilité de nous roder dans ce domaine.
Comme dans la plupart des autres domaines de notre nouvelle nature.
Nous savons juste que nous devons nous méfier ou du moins ne pas nous fier totalement à un Semblable, or, nos buts sont les mêmes et nous sommes sous le joug de la même... malédiction."

Les regardant tous un par un, il recommença a parler au bout de quelques secondes.

- "Nous sommes dans le même camp et vu l'ampleur de la tâche, nous devons tous nous serrer les coudes et nous porter mutuellement assistance, sinon notre entreprise est vouée a l'échec.
Et comme nous sommes des novices dans le domaine de la formation de troupeau et gestion de territoire de chasse, avoir vos conseils nous serait d'une aide précieuse.
Nous dire comment approcher les humains, comment ne pas éveiller leurs soupçons, comment entretenir les troupeaux, tout ce qui ferait de nous des Semblables bien nourris et qui n'ont peu voir pas besoin de perdre du temps en Chasse pour assouvir la Soif."

Il sembla qu'une étincelle brilla dans ses yeux.

- "Et je suis aussi curieux de connaître et comprendre cette histoire d'Oeuvre dont vous parlez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 13:37

Visiblement contrariée, Léonie jeta un regard en arrière puis fit signe à ses interlocuteurs de la suivre à l'extérieur. Ils se retrouvèrent donc tous les quatre dans la fraîcheur de la nuit hivernale, devant la dépendance.

- Je sais que le terme troupeau est souvent employée, y compris par Etienne. J'étais au service d'Eustache avant même d'être une vampire, et croyez-moi, j'ai moi-même dirigé indirectement les humains comme s'ils n'étaient que du bétail à cette époque, comme il me l'était demandé.

Il est inutile de nier que nous avons besoin des humains pour nous nourrir; mais la considération que nous avons à leur égard fait toute la différence. Si vous les considérez comme du troupeau, vous les traiterez comme tel. Nous avons besoin d'eux pour survivre, nous sommes dépendant d'eux, et même sans le savoir, c'est une faveur qu'ils nous font que de nous permettre de boire leur sang.

Ces gens que vous venez de voir ne sont pas tous mes amis, mais ils me sont tous chers. La faveur qu'ils nous font à moi et Etienne, j'essaye de leur rendre en leur offrant un lieu où ils peuvent s'épanouir.

Alors pour vous répondre, oui, nous avons des pouvoirs. Eustache a largement utilisé les siens pour fédérer les gens autour de lui, et il avait l'habitude de cultiver de nombreuses communautés de marginaux à tous les échelons de la société. Lorsqu'il m'a été incombée la responsabilité de nos donateurs que vous appelez troupeau, j'ai préféré rassemblée ces groupuscules en une seule communauté qui avait la réelle capacité de faire une différence dans leur vie plutôt que d'uniquement capitaliser sur leur marginalité.

J'ai hérité du pouvoir d'Eustache Truffaud, ce qui, je l'accorde, m'a aidé à créer cette communauté, mais je m'efforce surtout de maintenir sa cohésion par ce que nous pouvons tous nous apporter mutuellement. Là où Eustache utilisait son aura de pouvoir pour maintenir les humains sous son charme, je préfère leur offrir un réelle but, une raison d'être.

C'est là qu'intervient l'Oeuvre.

Elle jeta un coup d'oeil appuyé à Mathias puisqu'elle répondait à sa dernière question.

- L'Oeuvre est un cheminement personnel que le Sanctuaire vous aide à prendre. Cela passe par des discussion et des épreuves de vie, ainsi que certaines sessions particulières. Je suis certaine que l'Oeuvre pourrait également bénéficier à de nombreux Semblables afin de les aider à appréhender l'éternité étouffante qui s'offre à eux.

Si vous le souhaitez, comme je vous le disais, ma porte est grande ouverte...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alexandre Perez
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 14:20

Alexandre écouta avec attention l'éloquente Leonie. Dans sa vie ou sa non-vie, Leonie semblait réellement aimer le genre humain. Elle le respectait et avait gardé par delà la mort cette envie d'aider son prochain, de le guider vers un meilleur lui. C'était tout à fait louable, et affreusement cynique en même temps. Telle était leur nouvelle condition, tout en nuance. Pas vivant, mais pas mort non plus. N'appartenant plus à l'humanité mais ne pouvant s'en passer.

"Je ne souhaitais pas vous contrarier avec ma question sur les pouvoirs. Je ne souhaitais que comprendre comment votre projet avait vu le jour et comment il perdurait. Si vous avez eu le sentiment que je vous jugeais, ce n'était pas le cas. Je m'en excuse."

Puis au sujet de l'Oeuvre.

" Pour le moment, je pense que notre oeuvre est déja toute definie. Trouver un remêde à cette maladie et reveiller notre mere de son profond sommeil. Mais lorsque ce sera fait, peut-être viendrais-je vous demander conseil afin de definir ce que je pourrais faire du reste de ma non-vie... Une grande oeuvre cette fois-ci."

Il marqua une pause, visiblement hesitant à continuer.

"Je suis désolé pour mon indiscretion mais ce questionnement me brûle les lèvres. Quelle est votre Oeuvre à vous? Guider ces personnes vers leur propre Oeuvre en remerciement de leur sacrifice? N'est-ce pas simplement... survivre plutôt que vivre? Ou alors y-a-t-il autre chose, un autre but qui vous anime chaque nuit?"

_________________
"Je m'engage à favoriser les interractions avec les autres joueurs et non seulement les echanges avec les pnjs de mon amant."
Maxime, le 28.07.18 dans un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 15:13

- Au contraire, j'apprécie votre intérêt. Mais je me suis probablement mal exprimée. L'Oeuvre n'est pas votre objectif, l'Oeuvre est le procédé dont je parle et que nous mettons en place ici justement pour trouver votre place, votre but, et surtout votre quiétude de l'esprit. Il est différent pour chacun. Pour certain, c'est trouver un but au sens littéral, pour d'autre c'est atteindre un certain état d'esprit ou se libérer de vieux démons.

L'Oeuvre évolue avec la personne qui la pratique également, c'est un travail perpétuel que nous faisons pour paver la voie. Prenons votre exemple, votre but immédiat c'est trouver un remède. Mais comment y arriver ? Dans quel état d'esprit devez-vous être pour y parvenir, sachant que vous venez de découvrir un nouveau monde ? Est-ce que c'est la seule chose qui vous motive ou avez-vous des souhaits et désirs profonds que vous refoulez ? Peut-être même que cet objectif masque une aspiration profonde et qu'en la négligeant, vous vous privez d'une véritable quiétude.

Bien sûr, ce ne sont que des exemples, mais j'essaye de montrer que l'Oeuvre est plus que...

Musique d'ambiance

Léonie s'arrêta net. Elle renifla de manière inattendue, puis, leva les yeux au ciel. L'espace d'un instant, les trois autres vampires sentirent leurs instincts prédateurs se réveiller alors qu'ils sentaient les vapeurs intangibles de leur désir le plus profond, la vitae.

- A l'intérieur ! VITE !

Léonie se précipita en direction de l'entrée et ouvrit la porte en grand. Elle entra vivement à l'intérieur de la dépendance et fit un signe énergique pour inviter ses hôtes à faire de même. Puis, elle referma la porte et se dirigea vers la fenêtre.

Il neigeait. Une neige tentée de sang.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Amanda Williams
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 17:15

Amanda avait à peine eu le temps de lever la tête que ses compagnons l'avait poussé à rentrer. Foutu jambe, elle n'allait pas bien vite malgré sa canne et il semblait évident que si victime il allait y avoir, elle faisait parti des grands favoris.

Une fois à l'intérieur, Amanda se déplaça péniblement jusqu'à la fenêtre, observant l'air hébété, l'étrange spectacle auquel elle faisait face. Aussi sublime que meurtrière, la neige rougeâtre s'agitait mollement devant eux, tel un ballet de danseuses étoiles camouflant leurs lames affûtés. Alors c'était vrai. Cette malédiction était bien réelle et malgré ses dangers, la pluie rouge était en train de permettre aux nouveaux-nés de se faire une place parmi les loups. La cure de ce mal était le centre de leur stratégie de survie et sans sa présence, l'ancienne juge n'aurait pas donné cher de leur peau.


- Danse, danse, ô belle princesse, danse, danse toi qui me blesse... Ton divin poison m'enivre, et je reste là, le cœur meurtri. Oui, tu es la plus à craindre, Car ton lit est le plus doux, C'est pour ça que j'aime à T'étreindre, Toi qu'un Homère pourrait peindre, Avec du sang jusqu'aux genoux...

Amanda avait murmuré ces vers dans un souffle, hypnotisée par la vitae qui absorbait son esprit. Après un instant, elle finit par s'extirper de sa rêverie passagère et se retourna vers les autres.

- C'est tout simplement incroyable, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Schrute
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 28/07/2018

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 20:07

Il regarda Léonie droit dans les yeux en lui mettant la main sur l'épaule.

- "Merci de nous avoir sauvé la mise. Ma sœur ne pourra plus douter a présent et on vous en doit une."

Il fit un sourire à Amanda avant de marcher doucement jusqu'à la fenêtre pour observer dehors.

- "C'est parfait, c'est notre chance de tenter de récolter des échantillons pour étudier ce phénomène.
Malheureusement, Étienne n'est pas avec nous, il nous faut ses instruments, ses fioles, tout ce qu'il a pour qu'on ait enfin de quoi commencer nos recherches.
Léonie, il y a un moyen d'accéder à votre frère sans passer par cette fichue neige ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   Mer 29 Aoû - 20:11

Elle secoua la tête.

- Non, il faut sortir pour rejoindre l'autre bâtiment.

Elle esquissa un sourire:

- Tous les vampires n'ont pas accès à des catacombes... très peu, en fait. Mais rassurez-vous, Etienne a des réceptacles déjà prêts en cas de pluie. Il y recueille des échantillons.

Attendons que la neige se calme et vous pourrez aller le voir.

HRP: si rien d'autre, j'éditerai pour la suite.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode   

Revenir en haut Aller en bas
 
16 décembre 2002: Rencontre avec Etienne Rode
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» Duo avec un Panda
» Souci avec les spoilers !
» iPhone : Comparatif des 4 applications qui permettent de communiquer avec les lapins Nabaztag
» Avec du retard ... Bonne fête Martin Letarte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 2002) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: