Terres Exsangues (année 1999)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la terre aux ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 14:16

Ils prirent le temps nécessaire à se remettre de leurs émotions, de l'atteinte à leur pudeur émotionnelle, et de leur réelle fatigue physique. Ils s'assirent sur l'herbe et balayèrent les environs du regard. Ils se trouvaient bel et bien en pleine forêt, bien que le son assourdissant d'un cours d'eau ne cessait de résonner dans leur tête. Ils se pouvait donc qu'ils ne se trouvent qu'à l'orée d'un bois. Derrière les arbres, ils devinaient un ciel nocturne, et peut-être même l'astre argenté d'une lune gibbeuse.

HRP: à vous.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 14:36

Luc ne comprenait pas ce qu'il s'était passé.
Il avait de vagues souvenirs des événements passés.
Mais étaient-ils réels ?

L'excitation de toucher au but, de pouvoir enfin s'en sortir.
Le tout suivit par une indicible terreur, celle de l'inconnu, de ne pas savoir ce qui va arriver, en sachant pertinemment que ça sera mauvais.
Et cette douleur, aussi vive que violente; immédiatement suivie par les ténèbres.

Il se souvint d'un détail.
La peur pour Elena. La peur de savoir ce qui pouvait lui arriver.
La peur de la perdre.
Ils se connaissaient pourtant à peine.
Ceci le laissait perplexe.

Il chercha du regard Elena pour voir si elle allait bien.
Elle semblait dans le même état que lui, mais elle était toujours en vie.
Quand il regarda Alain, c'était la même chose.

Bordel, qu'est-ce qu'il s'était passé ?
Depuis combien de temps ils étaient là ?
Pourquoi ils étaient pas mort, alors qu'ils avaient été enterrés vivant...

Tellement de question.
Et si peu de réponses.

Le fou ne pouvait pas avoir fait ça tout seul.
C'était impossible.
Mais qui ?

Il chassa momentanément ces idées de sa tête.
Il fallait se sortir de ce merdier.
Il tenta de se relever, mais cela lui demanda du temps et beaucoup d'efforts.
Tant physiquement que mentalement, pour passer outre la douleur.

Une fois debout, chancelant, il commença à se diriger Vers Elena pour voir comment elle allait et l'aider à se relever.


- "Vous... vous aller bien, Elena ?"

Sa voix sortait difficilement et était étrangement rauque.
Comme s'il avait beaucoup crié.
C'était plausible qu'il ait crié en se réveillant sous la terre...

Il se dirigea ensuit vers Alain pour l'aider et lui demander comment il allait.
Il essaya de s'inspecter pour voir s'il n'avait rien de cassé.
Ou de blessures trop graves.
Avec la nuit, il ne pouvait pas voir grand chose, mais il voulait se rassurer.


- "Bordel de merde... On est... où ? Qu'est... ce qu'il s'est... passé ?"

Il était difficile de parler, mais ça revenait un peu au fur et à mesure.
Il espérait que ça ferait pareil pour ses souvenir.
Ou du moins, que les réponses viendraient vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 14:56

Alain était enfin sorti de son trou, s'en eloignant à reculons comme pour mettre le plus de distance entre son reveil traumatisant et l'instant present.

Il se souvint du rire du fou, et de la force herculeenne qui l'avait projeté comme une marionette desarticulée. Il se souvint de la raison de tout ce qui lui etait arrivé... pas de ce qui lui était arrivé.

Subitement, la vérité le frappa de plein fouet. La plus douloureuse des claques qu'il se fut prit.

Voilà des années qu'il priait pour que sa vie ne change. Qu'il attendait l'aide de Dieu pour prendre un nouveau départ, qu'il attendait sa résurrection... Quelle ironie. Ainsi Dieu avait décidé de le prendre au mot... de l'enterrer pour le revoir sortir de terre. La voilà ta resurrection.

Le quadragenaire ne tint plus. Il se leva, hurla face à son trou, lui jeta des caillous, le martela de coup pour finir par s'effondrer en sanglottant.


"Un nouvel echec..."

Et comme toujours, son rayon de soleil lui revint en tête. Emma. Elle l'attendait, elle devait s'inquieter.

S'essuyant les yeux d'un revers de manche terreuse, le restaurateur se releva.


"Emma. Elle doit s'inquieter..."

Il commenca à avancer en direction du bruit d'eau, seul repère qu'il avait pour le moment, le pas trainant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 15:27

Elena regarda autour d'elle, tel un animal apeuré surgissant d'un cauchemar démentiel. Son beau visage n'était plus qu'une ombre couverte de terre et même ses grands yeux bleus semblaient s'être éteints. Elle observa d'abord ses deux compagnons, l'air hagarde, puis son propre corps, très lentement. Ses mains, son torse, ses jambes... Elle palpa son visage, comme vous vérifier qu'elle était toujours en vie et qu'elle ne s'était pas dématérialisée dans l'enfer de la nuit. Non, elle était bien là.
Mais... tout était vide en elle, son esprit n'était plus qu'une coquille vide et ses émotions avaient foutu le camp.

Elle vit Alain commencer à avancer, puis attendit, impassible, la réaction de Luc sans dire un mot, les lèvres cousues et le coeur serré
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 16:17

Musique d'ambiance

Comme hypnotisé, Alain se dirigea vers le son assourdissant, suivi des deux autres. Ils n'eurent pas grande difficulté à se repérer au milieu des arbres malgré l'obscurité mais ils furent surpris de la distance qui les séparait du cours d'eau, l'ayant cru plus proche. Ils finirent par arriver en lisière de forêt et à quitter le couvert des arbres pour se retrouver au bord d'une rivière. Sur l'autre berge, en face d'eux, les toitures de maisons pittoresques s'élevaient vers le ciel nocturne, indiquant la présence d'un village de probablement moins de trois mille âmes.

Observant les alentours, ils virent qu'un peu plus loin, la rivière se resserrait quelque peu et un petit pont de pierre permettait de rejoindre l'autre berge. S"ils voulaient retourner chez eux rapidement, ils leur fallait d'abord s'avoir où ils étaient, alors rejoindre le village était la meilleure chose à faire. A l'initiative d'Alain, ils longèrent donc la rivière en lisière des arbres, en direction du pont. Ils ne prononcèrent pas un seul mot.

Alors qu'ils marchaient, ils semblaient finir de s'éveiller et de rompre l'espèce de léthargie qui les étreignait depuis leur sortie de terre. Le bruit assourdissant de la rivière avait commencé à s'estomper, comme si leur corps s'était ajusté afin de les sortir de l'inconfort. Le vrombissement incessant du courant se mua en un paisible ruissellement rythmant la nuit nocturne, véritable fluide vital de la forêt coulant dans l'une de ses veines...

Cependant, jamais le silence de la nuit ne leur avait parut aussi vivant. Ils entendaient les sons caractéristiques de nombreux animaux nocturnes dont ils devinaient la présence à chaque craquement de branche, chaque frottement sur l'écorce des arbres, et chaque envolée de feuilles. Ils avaient presque atteint le pont et purent apprécier à loisir l'espace de nature splendide au sein duquel ils se trouvaient. Ils s'étonnèrent d'ailleurs de la clarté de la nuit malgré l'absence d'étoile et la seule lune pourtant désormais partiellement masquée par les nuages.

Juste avant de traverser le pont, ils s'arrêtèrent. Quelque chose manquait. Ils s'échangèrent un regard et comprirent que chacun d'eux ressentait la même confusion. Ils avaient la sensation lancinante et douloureuse que leur corps n'était pas complet, et chacun de leurs battements de coeur était synonyme d'une vive douleur qui se propageait à tout leur être, comme s'il allait être le dernier.

Un nouveau bruit assourdissant et répétitif fit son apparition, et pour une raison qui leur était inconnue, ce son représentait la solution à leur mal-être. Plus puissant encore, il représentait la solution à tout. Sans se consulter, ils décidèrent de se rapprocher, ce qui les rapprocha du village. Ils commencèrent à traverser le pont et réalisèrent qu'un homme marchait dans leur direction depuis le village. Cet homme était âgé d'une cinquantaine d'années et bénéficiait d'une ossature solide, ce qui laissait imaginer un corps assez volumineux qui devait nécessiter un apport important de sang. D'ailleurs, les veines de ses avants bras pulsaient à chaque battement de son coeur. Les battements de son coeur. Ils venaient d'identifier la source du son rythmé qui les hypnotisait. La solution à tout.

Quelque chose en eux s'éveilla. C'était affamé.



HRP: jet de Résolution +calme difficulté 14 pour ceux qui souhaitent résister à l'appel du sang. Suivant votre test, je vous laisse poster votre réaction. Si vous foirez, décrivez que vous courrez dans la direction du type. Pour Elena et Luc, refaites le test sur-mentionnés autant de fois que nécessaire pour atteindre 5 succès. POur rappel, un succès c'est atteindre le seuil de réussite tout juste, et on ajoute un succès par point au -delà. Donc avec votre 15, vous avez accumulé 2 succès déjà. Faites vos jets jusqu'à ce que vous atteignez 5 succès. Si un seul foire, dites le moi.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.


Dernière édition par Lestat le Lun 19 Sep - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 16:31

Deux sons firent echos dans la tête d'Alain. Le premier etait les battements de coeur de l'homme. Le second, le bruit de ses dents grincantes l'une contre les autres tellement il avait les machoires crispés. Il avait faim, tellement faim.

Sans plus attendre et sans meme faire attention a ses compagnons d'infortune, Alain se mit a courir, silencieusement, vers l'homme. Il n'en pouvait plus. Il fallait que cela cesse... que cette faim qui le tiraille s'arrete. La solution etait devant lui, a portee de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 16:38

Elena passa de la surprise à l'effarement, du dégoût à l'horreur. Comment était-ce possible. Elle entendait distinctement le doux son du sang de l'homme battre dans ses veines et c'était un pur délice... Quelle infamie. Mais tout cela n'était qu'un cauchemar, n'est-ce pas...

Horrifiée, elle vit pourtant Alain courir tel un animal sauvage vers le pauvre garçon qui semblait s'être transformé en proie. Comme elle le comprenait... Elle avait tellement faim et ces veines pleines de vie la tentaient comme le diable en personne. Inconsciemment, elle passa sa langue sur ses lèvres et serra pourtant les poings. Elle en avait tellement envie, son désir était devenu brûlant, plus grand que tout ce qu'elle n'avait jamais connu et pourtant...

Non. NON !!!

Elena n'était pas un animal et elle avait toujours détesté la vue du sang.
Elle repensa à l'homme qui avait léché sa coupure... au pieux... et blêmit.


- Non... Non !! NON, ALAIN !!!

Elle tourna un regard désespéré vers Luc, tandis qu'elle luttait elle-même contre son instinct animal. Elle savait pertinemment ce qu'Alain avait en tête et, ni une ni deux, se mit à courir après lui pour l'empêcher de commettre une telle barbarie.

HRP : 2e jet 10, 3e jet échec (1).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 17:57

Luc ne comprenait pas cette sensation.
Cette soif, cette faim, c'était insupportable.
La douleur du au manque était indescriptible.
Il n'avais jamais été accro à quoi que ce soit et il comprenait pourquoi.

Il regarda ses associés.
Ils semblaient vivre le même supplice que lui.
Il avait un pincement au cœur en voyant Elena dans cet état.

Alain, lui, avait commencé à courir vers ce pauvre homme.
Il semblait briller comme un phare dans la pénombre.
Comme la solution à notre douleur et notre désir.

Mais Luc ne voulait pas se laisser submerger.
Non, il voulait résister et Elena semblait comme lui.
Leurs regards se croisèrent et comprirent tout deux ce qu'Alain voulait faire.

Il décida de courir pour empêcher Alain de commettre l'irréparable.
L’empêcher de faire ce qui le poursuivrait toute sa vie.


- "ALAIIIIIIIIIIIIN"

HRP : - 1er jet : 15
- 2ème jet : 14
- 3ème jet : 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 18:16

L'homme s'arrêta au milieu du pont lorsqu'ils vit les trois formes courir vers lui. Alain fut le premier à l'atteindre. Il se jeta sur lui pour l'agripper et tenta de le mordre.

- Hé ! Dégagez !

Mais l'homme robuste était bien plus fort que lui et il repoussa Alain sans mal. Elena et Luc arrivèrent à leur hauteur et la vue d'Alain aux prises avec cet homme attisa leur instinct de prédateur. Ils ne pouvaient pas laisser la proie ainsi les malmener. Malgré tous leurs efforts, la tentation était trop forte, et ils fondirent sur l'homme.

- Mais arrêtez !

Le pauvre homme tenta de repousser ses nouveaux assaillants, mais Alain saisit cette opportunité pour l'agripper par derrière, le mordant profondément au niveau du cou. Il sentit ses crocs percer la chair de sa proie, et le sang coula abondamment de la plaie. Surpris, l'homme laissa échapper un râle mais Alain lui mit la main sur la bouche par réflexe.

La force combinée des trois bêtes fit tomber le pauvre bougre à terre, ses cris étouffés par la main de l'un de ses assaillants. Alain ne lâchait pas, profitant de la sensation la plus intense qu'il ait jamais ressenti. Elena en profitant pour retrousser la manche gauche de l'homme et le mordit violemment au niveau du biceps, cherchant instinctivement le flux sanguin de l'artère brachiale. Ses crocs crevèrent la chaire avec aisance et l'homme fut secoué de spasmes qui obligèrent les monstres à resserrer leur prise. Luc se permit même de le frapper au ventre pour l'affaiblir, avant de décider de s'attaquer à la chaire épaisse de sa cuisse pour trouver l'artère fémorale. Mais celle-ci était extrêmement bien protégée par des cuisses massives, et Luc entreprit donc d'arracher des lambeaux de chairs à l'aide de ses crocs sur développés. Finalement, une gerbe de sang fut expulsée de la cuisse ouverte de la victime et Luc put se repaître, une pluie de sang aspergeant son visage. L'explosion d'hémoglobine ne fit qu'attiser la furie sanguinaire des trois bêtes qui s'acharnèrent sur leur prise afin d'aspirer le plus possible du fluide vitale qui s'échappait.

Très vite, l'homme s'affaiblit et cessa de résister. Alors qu'ils s'abreuvaient, Elena, Luc et Alain ne pensaient à rien d'autre. La sensation était enivrante et surtout, salvatrice. La douleur fut moindre, les sons s'apaisèrent et ils sentirent le corps se compléter peu à peu.

Lorsque leur conscience humaine refit surface, ils étaient penchés autour de leur victime exsangue, leurs vêtements et leurs visage humides de sang. Le pire, c'était qu'ils avaient encore faim.


HRP: je vous laisse poster pour décrire votre sentiment. Chacun d'entre vous gagne 3 points de sang. Vous n'êtes plus affamés, mais la faim n'a pas disparu. N'oubliez pas d'aller voir mon annonce "Devenir vampire" et de faire et me dire vos modifs.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 18:43

Luc semblait sortir d'un rêve. Pas vraiment un rêve, un cauchemar. Il n'avait plus eu aucun contrôle sur lui même. C'est comme s'il s'était vu à travers ses propres yeux, prisonnier de son corps, contrôlé par autre chose. Sa volonté n'avait pas été suffisante pour s’empêcher d'attaquer cette personne.

- "Bordel de merde. C'est pas possible... Qu'est ce qu'on a fait ?"

Il chercha du regard ses associés. Étaient-ils aussi mal que lui ?
C'était étrange, son calme était revenu, mais différent cette fois. Comme plus fort qu'avant. Il avait la certitude que cette horreur lui avait donné la force de se contrôler plus facilement.
Il aurait plus facilité à résister à cette horrible faim. Enfin, il l'espérait.

Il commença a réfléchir. Il fallait se débarrasser du corps, ne pas le laisser là. Et voir s'il n'avait pas quelque chose sur lui qui pourrait leur être utile. Pourquoi pas la rivière, le courant pourrait faire partir un peu le cadavre. Et les débarbouiller par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 19:24

Alain avait les yeux à demi-fermé alors qu'il buvait la vie de cet homme. Dans un etat de semi-reverie, il retira sa bouche de la gorge de sa victime et se tamponna les lèvres avec la chemise du pauvre homme. C'est à cet instant qu'il réalisa ce qu'il avait fait. Ce qu'ils avaient fait.
Il eut envie de vomir mais son instinct lui dit que ce serait du gâchis.

Cette nouvelle pensee le revolta et il s'eloigna à quatre pattes.


"Qu'avons-nous fait... mon Dieu qu'avons-nous fait."

Les genoux ramenés contre lui, Alain se mit à murmurer.

"Nous sommes devenus les monstres..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 22:17

Gloup. Gloup. Gloup.

Elena buvait à grande gorgées, les yeux fermés. Ou plutôt, elle dévorait. Chacun des flots de sang qui envahissait sa gorge était un pur délice. Elle n'avait jamais ressenti un tel plaisir, on était bien loin des nuits follement érotique passées avec Georges, le quaterback qu'elle avait rencontré à Oxford...

Gloup. Goups....

Elle essuya sa bouche, haletante, la bouche couverte du sang chaud, épais et collant de sa proie. Malgré elle, Elena poussa un râle de plaisir qui en aurait fait rougir plus d'un.
Elle leva les yeux et découvrit Alain, en pleine transe et baissa la tête pour découvrir le grognement de Luc qui buvait goulument. Elle sourit de voir son compagnon prendre tant de plaisir à se repaitre. Enfin, elle posa son regard éteincelant sur les yeux exorbités et sans vie de la pauvre victime...

C'est alors que la réalité la rattrapa. Elle fit un bond en arrière et recula telle une âme possédée. Alain fit de même peu de temps après. La jeune femme plaqua sa main sur sa bouche ensanglantée comme pour s'empêcher d'hurler. Mais aucun mot ne sorti de sa bouche.

À cet instant précis, elle su simplement que plus rien ne serait comme avant. Elle avait envie de pleurer et pourtant aucune larme. Elle avait envie de vomir. Et pourtant rien. Seule la bête continuait à battre en elle, inlassable...


- Je... je veux voir ma maman....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 22:57

Luc était rassuré en voyant que ses associés étaient aussi déboussolés que lui.
Ils venaient de partager une expérience forte, bien qu'horrible.
Mais, l'était-elle vraiment ? Il n'était plus si sûr de ça.
Il n'avait jamais rien connu d'aussi fort de toute sa vie.
Cette intense désir qui se muait en puissant plaisir. Plus fort que ce qu'il aurait pu imaginer pour le meilleur orgasme.
C'était... déconcertant.

Il savait que ce qu'ils avaient fait était impardonnable, mais pourtant, une petite part de lui avait apprécié.
Il n'aimait pas beaucoup cette dernière. Il ne comprenait pas pourquoi il ressentait ça. Il avait toujours eu un code qu'il suivait, il ne l'avait jamais enfreint... jusque là.


- "Nous... Nous ne pouvons pas le laisser là comme ça... On devrait, l'enterrer ? Ou quelque chose comme ça. Et aussi nous nettoyer un minimum. Il fait qu'on sache aussi où on se trouve. Et quand on est."

Il était très calme. Étrangement calme. Prit d'une résolution inhabituelle, même pour lui.
Il releva Alain de force, pour le sortir de sa létargie et lui tapa dans le dos, comme pour le rassurer.
Il décida d'aider Elena à se relever et à la réconforter du mieux qu'il pouvait. Ça n'était pas grand chose, surtout après ce qu'ils avaient fait, mais il ne pouvait supporter de la voir dans ce état.
Il n'essaya même pas de parler, les mots étaient inutiles dans cette situation. Juste par sa présence, essayer de la rassurer, de montrer que les choses allaient s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 23:29

Alain releva la tête lorsque ses compagnons parlèrent. Etrangement la derniere phrase d'Elena manqua de le faire exploser de rire. Lui ne voulait surtout pas voir sa mère, elle ne trouverait qu'à lui dire qu'elle avait raison.

Il souffla un bon coup, rire lui avait fait du bien... mais le retour à la réalité n'en fut que plus violent. Devant lui, le cadavre encore chaud du pauvre homme. Il s'en approcha et arracha, la main tremblottante, la partie de chemise où il avait laissé la marque de ses lèvres en s'essuyant après son repas.

Il regarda ensuite les plaies laissés par chacun, juste pour voir si on pouvait penser ou non à des morsures humaines.


"T-t-trainons-le loin de la route avant que quelqu'un nous voit... s-s-sinon on est foutu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Lun 19 Sep - 23:53

Elena avait l'impression d'être une poupée désarticulée.
Elle n'avait besoin que d'une chose, et dieu sait qu'elle détestait ce sentiment d'invulnérabilité. C'était tellement ringard et vieillot. Et pourtant.
La jeune femme grelottait.
Instinctivement, elle s'agrippa à Luc et le serra dans ses bras en fermant les yeux comme si, grâce à leur force commune, ils se réveilleraient de ce cauchemar. Elle le serra aussi fort que possible, la mâchoire grellotante, avec cette "impression" d'être frigorifiée. Elena, celle qui s'était battue toute sa vie pour avoir sa place dans la société de son père, pour avoir une place tout court... donnait l'impression d'être une pauvre victime comme des milliers et des milliers de femmes avant elle. D'un coup, elle plongea son regard dans celui de l'homme qui lui faisait face. Elle l'examina sous toutes ses coutures, remarqua pour la première fois la lueur grise qui illuminait ses yeux, les rides naissantes qui dessinait son visage de chercheur de trésor au passé trouble et remarqua qu'il... ne semblait plus respirer.

Ce dernier pris une inspiration. Il semblait perdu. Cela la rassura.

Instinctivement, elle plaque sa main froide sur l'emplacement du coeur de Luc et fut rassurée par le lent battement qu'elle découvrit. Mais elle retira sa main comme si elle s'était brûlée et se leva d'un bond.


- Vous avez raison, débarrassons- nous de ce pauvre homme.

Elle sentait encore le goût du sang dans sa bouche et dit faiblement en posant son regard sur le cadavre encore chaud :

- Qu'avons-nous fait, Luc?

HRP : je suis désolée de squeezer à ce point ton perso Max, je me rattraperais promis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 0:15

Elle était tellement belle. Elle le subjuguait totalement. Il en arrivait a oublier momentanément les horreurs qui venaient de se passer.
Il la serra plus fort voyant qu'ils en avaient tous les deux besoin. Il aurait aimé que cet instant dure beaucoup plus longtemps. Que plus rien n'existe autour, que ce qu'il leur était arrivé disparaisse à jamais.

Pour la première fois depuis très longtemps, il ne se sentait plus seul.
Quand elle se recula, il se tourna vers Alain.


- "Oui, cachons le un peu plus avant de le fouiller... Je ne sais pas ce qui nous a prit, Elena..."

Ils trainèrent l'infortuné promeneur plus loin, hors de vision de la route et du village.
Il commença alors à fouiller le cadavre, pour trouver des papiers d'identités, des clefs, tout ce qui pourrait être utile.


- "Il faudra qu'on l'enterre dans une de nos... tombes. Si ça vous convient. Faut pas le laisser comme ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 0:20

Luc trouva une clé de voiture avec le logo "Ford", ainsi qu'une paire de clés qui devaient être celles de la maison de la victime.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 0:38

Luc récupéra les différentes clefs du pauvre homme et avec l'aide d'Alain, il traina le corps jusqu'à la rivière pour le jeter dedans, histoire que le courant l'emmène plus loin.
Du moins, l'espéraient-ils...

Ils eurent du mal car ils étaient fatigués, mais la peur, les remords et le fait de s'être nourrit leur permit d'y arriver.
Ils se redressèrent ensuite, en sueur, pour repartir au village.


- "On a les clefs de la voiture. Si ça se trouve, on va trouver une adresse dedans. Et comme on a les clefs de la maison, il y a moyen d'aller y faire un tour pour se changer et éviter de trop se faire remarquer."

Ils se débarbouillèrent le visage avant de prendre la route pour là où ils avaient commit leur crime et de là, trouver la voiture du défunt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 0:44

Les trois équipiers d'infortune ramenèrent le défunt de l'autre côté du pont et le firent basculer. Il tomba dans la rivière et ne coula bien sûr pas. Pas tout de suite, en tout cas. Ils le virent s'éloigner lentement, emporté doucement mais sûrement par le courant. Ils auraient voulu payer leurs respects à celui qui avait eu le malheur de croiser leur route, mais ils n'avaient pas de temps à perdre. Ils traversèrent le pont et s'approchèrent du village. A cent mètres de là, ils aperçurent la pancarte qui annonçait le nom de la commune. D'ailleurs, les membres du trio prirent réellement conscience de leur capacité nouvelle à voir dans l'obscurité.

La pancarte affichait: Vresse-Sur-Semoie. La rivière était donc la Semoie. Alain connaissait cette commune de nom, et il sembla surpris. Et pour cause, il s'agissait d'une commune de Belgique, située à une trentaine de kilomètres au Nord-Est de Charleville-Mézières.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 904
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 1:07

Alain fronça les sourcils en voyant le panneau... ils etaient en belgique...

"Comment on est arrivés ici... Vresse sur semois est à 30 kilomètres de Charleville... et tout autant de Sedan. Le fou nous aurait amené ici? Pourquoi?"

Il jeta un coup d'oeil au ciel.

"Je ne sais pas si nous sommes devenus... ce que nous craignons..."

Il n'osait pas dire le nom... tellement c'etait à la fois absurde et effrayant...

"... mais d'apres les legendes, le soleil n'est pas notre meilleure allié... Cherchons cette voiture et rentrons rapidement. A commencer par l'artère principale."

Il se mit à chercher la ford du pauvre homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 7:53

HRP: Je poste, j'imagine que vous êtes d'accord avec Alain. Et vous aurez l'opportunité de commenter juste après toute façon. Je rappelle que vous êtes couverts de sang et vous apprêtez à rentrer dans un village. Certes, c'est la nuit, mais tout de même.

Elena, Luc et Alain avaient décidé de ne pas s'attarder. Ils entrèrent donc dans le village, attentif à tout signe de vie afin d'éviter d'être découverts couverts de sang et de terre. Vresse-Sur-Semoie était un village à l'architecture pittoresque, construit dans un cadre rural exquis, entourés des bois et abreuvé par la rivière. Nul doute que ses alentours devaient constituer une destination privilégiée pour les randonneurs.

Ils s'engagèrent plus profondément dans la rue et commencèrent à attendre les battements de coeur des quelques riverains qui vaquent à leurs occupations nocturnes. Dès qu'ils les voyaient, ils restaient à bonne distance sous couvert de la nuit, afin que seules leurs silhouettes ne soient visibles.

Il y avait plusieurs maisons aux toits pointus qui encadraient la route, et plusieurs voitures étaient garées devant chacune. Passant devant, ils réalisèrent que l'une d'elle était une Ford. Passant la clé dans la serrure, Luc la tourna. La voiture se déverrouilla. Derrière elle, les fenêtres de la maison étaient allumées.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 10:21

Elena avait l'impression d'être comme un enfant qui ouvrait les yeux pour la première fois. Elle découvrait un nouveau monde et même s'ils avaient pour l'heure d'autres chats à fouetter (rester en vie par exemple), son esprit oscillait entre fébrilité, excitation et terreur. Elle était devenue un monstre.

- Cette homme devait avoir une famille, murmura-t-elle. Qu'avons-nous fait, qu'avons-nous fait...

Ils avaient peut-être tué un père, un fils, un frère... C'était impardonnable, et pourtant si bon. Elle avait encore tellement faim. Par pur instinct, elle se faufila vers la maison, et se rendit discrètement vers une des fenêtres allumées du rez-de-chaussée. Elle voulait savoir si la maison était vide, ou s'il y avait du monde. Car quoi qu'il advienne, s'ils ne voulaient pas que la disparition du pauvre homme semble suspecte, il valait mieux tout éteindre et fermer à clé, comme s'il était parti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1173
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 10:28

Luc regarda Alain en faisant un signe de tête affirmatif. C'était bien la voiture qu'ils cherchaient. Il commença à tourner la clef pour déverrouiller la porte et au moment où il ouvrait la portière, il vit Elena partir furtivement vers la maison. Il fit signe à Alain de rester dans l'ombre puis décida de se faufiler discrètement vers elle pour savoir se qu'il se passait. Il chuchota à son oreille.

- "Elena, qu'est ce que vous faites ? Vous voulez qu'on aille voir à l'intérieur ? Si c'est ça, laissez moi d'abord faire le tour pour vérifier la maison."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 10:32

Elena hocha de la tête.

- Je veux savoir s'il y a d'autres personnes dans cette maison.

Ses raisons étaient ambiguës... Etait-ce parce qu'elle avait encore tellement faim? Ou parce qu'elle voulait se faire mal en découvrant une famille a qui on avait arraché un père
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2386
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 10:41

HRP: jet de discrétion+dextérité difficulté 10 pour Elena.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la terre aux ténèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wouha Pandawa terre level 60/Full xP en Pano
» Nouveau spot? [Xp panda terre, eau, et air]
» Un panda feu/terre lvl 80 va naître
» Kipolata Panda Terre 16x
» CaC pour bi-élément feu/terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1999) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: