Terres Exsangues (année 1989)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la terre aux ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 10:47

Alain avait toujours faim. Ce 'premier repas' ne l'avait pas sustenté... mais il craignait aussi de redevenir le monstre incapable de se contrôler. La faim allait-elle toujours être ainsi insatiable? Incontrolable?

Cet homme avait une femme d'après sa boite aux lettres. Ils venaient de faire une veuve. N'etait-il pas plus humain de les reunir plutot que de la laisser sans aucune idee de ce qu'il etait advenu de son mari.

Il recula. A quoi pensait-il?! Pour eviter de craquer à nouveau, il rejoignit la voiture et attendit ses compagnons là... Et puis une pensee lui vint. Et s'il rentrait et s'en prenait à emma? Pourtant il devait rentrer.

Alors timidement, il avanca vers ses deux compères ne sachant pas vraiment quoi faire mais resta un peu en retrait, ne voulant pas apparaitre à la lumière de la batisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 11:12

Luc ne pouvait pas faire le tour de la maison. Il s'agissait d'une maison de briques citadine, côte à côté avec d'autres. Cependant, il y avait deux entrées possibles. L'entrée principale, et la grange.

Elena, elle, avait pu jeter un regard discret par la fenêtre du rez-de-chaussée, et put voir une femme d'environ 48 ans qui préparait le repas. Sur la table, il y avait quatre assiettes empilées les unes sur les autres.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 11:16

Luc blêmit. Ils ne pouvaient prendre ce risque, il fallait monter dans la voiture et partir.
Si jamais la Faim revenait, ils risquaient de faire du mal à trop de personnes, surtout qu'il y avait probablement des enfants.


- "On doit prendre la voiture et partir. On abandonnera la voiture chez le fou, comme ça, les flics vont tomber sur lui dans leur enquête et pas chercher, il est taré. Au passage, on récupère le livre, voir on botte le cul du fou; puis on récupère la bagnole d'Elena chez le fou et on rentre..."


Dernière édition par Luc Constant le Mar 20 Sep - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 11:26

Le regard d'Elena se fixa sur les quatre assiettes. Il y avait bien des enfants, privés de leur père à jamais. La jeune femme était complètement paumée, affamée, épuisée.
Luc la tira de ses angoisses et elle hocha lentement de la tête, l'air hagard. Elle était incapable de prendre la moindre décision, et décida qu'elle devait faire ce qu'on lui disait. Elena le suivit, aussi silencieuse qu'une ombre, et s'embarqua au volant de la voiture.

Vite, vite, vite. Elle voulait disparaître de ce lieu cauchemardesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 12:09

Musique d'ambiance


Cette nuits, il avaient tué un homme. Pire, ils s'étaient nourris de son sang alors qu'il vivait encore, tentant désespérément de s'échapper. Sa seule erreur avait été de croiser leur chemin. Eux-mêmes étaient devenus des meurtriers sans réellement s'en rendre compte, en l'espace de quelques secondes. Cette nuit, ils décidèrent qu'ils ne se faisaient pas confiance, et qu'il n'était pas question de risquer le massacre d'une famille entière. Ils entrèrent donc dans la voiture, et Alain se proposa de conduire. Il avait besoin de se concentrer sur quelque chose, et Elena semblait trop déconfite pour conduire sereinement.

Alain tourna la clé de contact, et ils démarrèrent. Regardant dans le rétroviseur, Alain ne vit personne sortir de la maison mais il ne faudrait pas longtemps à la femme pour se rendre compte que son mari ne rentrait pas, et constater que la voiture avait disparue. Heureusement, leur victime étant un adulte, la disparition officielle ne serait pas reconnue par la police avant quelques jours. Alors qu'ils roulaient dans les rues du village, Elena et Luc regardaient chacun à travers leur vitre, observant les quelques habitants qui vaquaient à leurs occupations nocturnes. Une femme rentrait chez elle. Un groupe de jeunes déambulaient dans la rue en riant. Un couple quittait sa maison pour peut-être aller dîner chez des amis. Un homme promenait son chien en fumant une cigarette. Tous, inconscient que leur village venait d'être frappé par la Mort et qu'un de leurs voisins en avait été la victime. Ignorant que ses trois assassins passaient devant eux en voiture.

Bientôt, Elena, Luc et Alain laissèrent le village de Vresse-Sur-Semoie derrière eux, mais jamais ils ne l'oublieraient car c'est là qu'ils devinrent des meurtriers. Ils restèrent silencieux durant une bonne dizaine de minutes, songeant à l'horreur de leur geste et cherchant à trouver un sens à ce qui leur arrivait. Que leur était-il d'ailleurs arrivé, réellement ? Comment s'étaient-ils retrouves enterrés dans une forêt, en Belgique ?

Avec qui, ou quoi, s'était-ils retrouvés dans cette cave ? Ils se souvenaient avoir été attaqué, et passèrent instinctivement leur main sur leur nuque, vérifiant son intégrité. La douleur qu'ils avaient ressentis à ce moment là avait laissé une profonde cicatrice dans leur esprit, mais aucune image ne venait leur donner d'explication. Ce dont ils étaient sûr, c'était qu'ils avaient ressentis une présence avec eux, dans cette cave, et que cette présence était celle du mal, au sens le plus ténébreux. Une présence suffisamment diabolique pour avoir réduit un homme à la folie. Une présence suffisamment corruptrice pour les avoir poussé au meurtre.

Y-avait-il seulement une explication rationnelle à tout ça ? C'était peu probable. Ou du moins, pas avec les informations cartésiennes autour desquelles ils s'étaient construits tout au long de leur vie.

Devant eux, les phares de la voiture dévoilaient une longue route s'enfonçant dans l'obscurité, et ils se demandait vers où cette route les mènerait. Pour le moment, elle ne les menait que vers plus de ténèbres.



HRP: à vous de voir si vous souhaitez rester silencieux, mais je pense que ça vaut le coup que vous échangiez. Après tout, il se passe des trucs pas nets.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 14:33

Elena avait le visage collé contre la vitre avant du véhicule et observait silencieusement le paysage qui défilait dans la nuit. Ce n'est qu'au bout de quelques kilomètres qu'elle se rendit enfin compte de l'improbable réalité : elle voyait dans la nuit. Elle cligna plusieurs fois des yeux, comme pour vérifier, mais oui, c'était bien réel, sa vue et son ouïe s'étaient développés de façon spectaculaire et, en se concentrant, elle réussi à entendre la respiration lente et profonde de Luc, assis derrière elle puis celle, plus saccadée, d'Alain qui conduisait.

Son regard impénétrable se tourna vers le pauvre gaillard. Elle l'observa un instant, une lueur triste dans les yeux. Pauvre petit homme. Lui qui n'aspirait qu'à une vie tranquille aux côtés de sa soeur, devait faire face à un destin capricieux qui en avait décidé autrement. Elle se surprit à essayer de le rassurer en lui parlant doucement.


- Tout ira bien, Alain. Nous trouverons une solution, et je vous aiderais pour Emma. Vous avez ma parole et j...

Alors qu'elle parlait, un flash de son repas sanglant vint briser sa voix. Elle ferma les yeux, crispa les poings pour balayer la vision cauchemardesque.

- Je... Je...

Elle souffla lentement, le flash disparu, son visage se détendit.

- On est tous dans le même bain.

Elena avait dit ça simplement, comme pour conclure toutes les pensées qui bouillonnaient dans son esprit. Son regard se reporta alors sur la nuit défilante. Penser au futur lui avait fait du bien, c'était comme une infime petite lumière de l'autre côté du tunnel. Un fil d'espoir, sur lequel ils tenaient en équilibre, funestes funambules de la nuit. Elle soupira et se demanda ce que les destin lui réservait, et si elle sauterait à la gorge des rares personnes qu'elle aimait dans ce monde de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mar 20 Sep - 14:45

Luc était calme. Très calme. Inhabituellement calme.
Ça lui faisait un drôle d'effet. C'est comme s'il savait que cette histoire n'était qu'un début et que cela risquait de se reproduire.
Il avait toujours été pragmatique. Il devait accepter ce qu'il était et ce qu'il risquait de devenir.
Quoi qu'il en soit, il essaierait de mieux se contrôler à l'avenir.

Il regarda fixement ses compagnons.

Alain était concentré sur la conduite, comme pour oublier ces horreurs. Ou du moins essayer. Il devait avoir une trouille bleue de ce qu'il se passait. Luc s'est promis de l'aider de son mieux à surmonter ça.
De toute façon, ils avaient tout à gagner à se serrer les coudes. Ils partageaient les mêmes problèmes et avaient vécues les mêmes expériences.

Elena, elle, n'était même pas en état de conduire. Et pourtant, de ce qu'il avait vu d'elle, elle n'était pas du genre à se laisser faire. Elle était perdue, les yeux fixés sur la route.
Il décida de la laisser se remettre un peu seule, peut-être oublier momentanément ces histoires.


- "Nous sommes tous dans le même bain, c'est certain. Au moins, nous savons que nous ne sommes pas seuls. Nous somme là, les uns pour les autres. C'est le plus important."

Il ponctua ces propos en serrant doucement l'épaule d'Elena, pendant quelques secondes, avant de se raviser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 0:22

Alain roulait en silence dans la nuit ardennaise. Les autres le pensait terrorisé mais il était en fait en plein reflexions.

Bien sûr cette nouvelle condition et ce qu'ils avaient fait l'affectait, mais reflechir aux faits purs, l'empêchait de sombrer dans ses vieux démons.


"Je vous remercie pour votre solicitude. Mais vous avez déjà beaucoup de personnes qui comptent sur vous Elena. Je ne veux pas vous ajouter une pression supplementaire. Je vais m'occuper d'Emma. Peu importe mon etat."

C'etait de la resolution qu'on pouvait entendre dans sa voix. Peu importe que le monde s'effondre autour de lui.. Emma avait besoin de lui, ce fait ne changeait pas.

"Voyons-voir si on peut savoir quel jour nous sommes..."

Le quadragenaire, tourna le bouton de la radio, cherchant à capter rtl. Il savait que le trajet aller durer un demi-heure au minimum... Or cette radio passit des flashs infos toutes les demi-heures.

"Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Qu'est-ce qu'on devient?"

La question etait brute... et personne dans la voiture ne savait vraiment comment y repondre.

"Pour la voiture, je propose de l'avandonner dans un quartier chaud, les portes ouvertes et clés sur le contact... elle ne restera pas longtemps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 0:31

Luc était accaparé par la question d'Alain.
Qu'allaient-ils faire et que devenaient-ils. Ou qu'étaient-ils déjà devenus.
Question insidieuse, mais qui mérite d'être posée.


- "Je crois qu'il va falloir enquêter sur ce qui nous arrive. Le livre devrait pouvoir nous éclairer, non ? Après tout, c'est à cause de lui que ça nous est arrivé. Quoi que ce soit. Il faudra retourner chez le fou et l'obliger à nous remettre le livre. Et aussi, questionner le libraire qui nous avait mis en garde à propos de ce qu'il y avait autour du livre. Peut-être que c'était pas par hasard..."

Il repensa à la voiture et au fait de l'abandonner.

- "Si c'est pas trop loin de chez le fou ou de chez l'un de nous, c'est faisable. Faut pas qu'on nous choppe à nous balader comme ça, on est couvert de sang..."

Il se demandait se qui avait profondément changé chez eux.
Leur nature profonde ? Ou juste quelques détails ?
C'était des questions à se poser, si c'était trop visible, leurs proches pouvaient se rendre compte que quelque chose clochait...
Il décida de se concentrer sur ses associés. Voir s'il voyait ou entendait des changements chez eux. Ça serait bon à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 0:49

Alain avait allumé la radio et une chanson qu'il connaissait bien était sur le point de se terminer. Luc, lui, profita de cet aparté pour observer ses coéquipiers. En dehors du fait qu'ils étaient couverts du sang de leur victime et que leurs visages étaient fermés, et un peu pâles, rien n'indiquait un quelconque changement que le monde extérieur pourrait percevoir. D'ailleurs, leur dentition semblait normale, chose qu'il n'avait pas pu s'empêcher de vérifier après avoir aisément pu déchirer les chairs de leur pauvre victime.

En revanche, il y avait quelque chose de changé que lui pouvait percevoir. Il émanait de ses compagnons une aura de menace qu'il pouvait ressentir au plus profond de lui. Une menace pour lui-même. Il les aimait bien, peut-être même plus que ça pour Elena, et pourtant, une partie de lui qu'il redoutait les percevait comme de la compétition et un danger pour sa propre survie. Il sentait qu'ils étaient comme lui.

Et ce n'était pas humain.


"Mesdames, Messieurs, il est 23h21, et nous sommes le 8 octobre. Voici votre flash info."

HRP: allez lire le journal, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t76-8-octobre-1984#488

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 1:00

Luc soupira...

- "Bon, au moins nous savons qu'il n'est plus chez lui... Et que pour le trouver, il va falloir faire le tour des boites de nuits. On ne peut pas... le laisser continuer. Il est dangereux et il risque de faire du mal à quelqu'un. En plus, il faut qu'on comprenne ce qui nous arrive."

Il marqua une pause. Il repensa à ce qu'il avait ressenti en les inspectant, mais laissa ça de côté.

- "Bordel de merde... 4 jours qu'on était plus là. L'un comme l'autre, vous aurez besoin d'aide pour vos obligations, n'hésitez pas à me demander, je suis prêt à filer un coup de main."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 11:05

Le sang d'Elena se figea. Quatre jours. Quatre-putain-de-jours. Elle se tourna vers ses associés, tendue, mais assez calme.

- Je vais devoir régler tout ce merdier, ça va sûrement me prendre quelques jours, histoire de calmer mon entourage et les médias. Je suis désolée, mais vous allez devoir avancer sans moi...

Elle se figea.

- Ma... ma voiture est restée dans le quartier du Fond de Givonne, à Sedan... Merde !

Elle fouilla ses poches instinctivement. Rien, elles étaient vides.

-Merde, merde, MEEERDE !!!

Elle frappa la vitre de la voiture d'un coup de coude rageur. L'impact fut beaucoup plus conséquent qu'elle ne l'avait imaginé, elle jeta un coup d'oeil à Alain, surprise. Puis souffla pour se calmer. Elena détestait perdre son sang-froid. Elle grommela, furieuse contre elle-même et le monde entier.

- Faisons un détour par ma voiture. Luc, dites-moi que vous saurez la démarrer sans clé, je ne les ai plus. Récupérons-là en priant qu'il n'y ait pas de flics - en pleine nuit ça m'étonnerait - et suivons l'idée d'Alain. Luc et moi prendrons ma voiture, Alain la Ford et nous irons avec vous dans le quartier de votre choix. Vous la laissez, je vous récupère et en fonction du temps qu'il nous reste, nous filons chez moi. Vous pourrez vous doucher, et je devrais bien avoir de vieilles affaires de mon père qui traînent dans une malle au deuxième étage. Qu'en dites-vous?

Il faudra être rapides et efficaces, j'aimerais être à l'usine demain à la première heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 11:22

Luc resta stoïque en voyant Elena perdre le contrôle. C'était compréhensible, vu ce qu'elle vivait et ce qu'il risquait de se passer.

- "Oui, ça n'est pas un souci, je vous montrerais comment faire, si vous voulez. Et bonne idée pour la douche et les vêtements, c'est... nécessaire..."

Il regarda Elena droit dans les yeux, la main sur son épaule, avec un air déterminé.

- "N'oubliez pas, n'hésitez pas à demander mon aide, pour quoi que ce soit."

Il se tourna vers Alain.

- "Je suis d'accord pour le plan, allons chercher cette voiture pour rentrer. Il y a encore beaucoup à faire pour nous sortir de cette merde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 11:38

L'impact contre la vitre surpris Alain qui donna un bref coup de volant avant de reprendre le contrôle du véhicule...

"Bien debarassons-nous de cette voiture..."

Il voulait retourner chez lui pour rassurer Emma mais il craignait de s'en prendre à elle...

Il ne pouvait pas prendre ce risque mais devait l'appeler.

Se souvenant de ce qu'ils avaient fait, Alain posa la question fatidique.


" Vous... vous aussi vous avez aimé vous nourir...? J'aimerai rentré chez moi mais j'ai peur de m'en prendre a emma... la faim est toujours là..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 12:04

Une ombre était passée sur le visage de la jeune femme. Quelqu'un avait enfin eu le courage de parler de l'éléphant qui s'était confortablement installé dans la voiture et qu'ils avaient jusque-là ignoré. Il y eu un silence presque gênant puis elle dit, d'une petite voix :

- Oui... J'ai adoré ça et.. et j'en veux encore.

Elle évita le regard d'Alain et rabattu le par-soleil avant pour observer attentivement son visage dans le petit miroir du véhicule. Elle s'attarda sur ses yeux, sa bouche, sa peau.

- Cette... chose qui est apparu lorsque j'ai pris le livre, dans la cave... Pensez-vous que c'était... un... une... un être qui nous ait... transformé... puis enterré sous terre ?

Toujours à travers le miroir, son regard s'était porté sur l'air sombre de Luc, qui était assis à l'arrière.

- Pourquoi sommes-nous toujours en vie... et attirés par le sang, à ce point...

Elle repensa à Polo qui léchait sa blessure.

- Nous sommes devenus comme ce fou.

Elle fit une longue pause, puis se retourna brusquement vers Alain.

- Les requins. Ce sont des prédateurs, non? Et pourtant les hommes nagent avec eux, lorsqu'ils sont repus. Peut-être que... que nous sommes devenus des requins. Si vous êtes affamés comme tout à l'heure, vous ne contrôlez rien. Mais si vous êtes rassasié, vous saurez gérer cette... faim... et Emma ne risquera rien. Ce qui veut dire que... nous devons... manger... régulièrement...

Son esprit cartésien s'était exprimé avec logique, même si ce bon sens n'avait pas de sens. Du moins pour l'instant. Malgré la confusion et l'expectative morbide qui se dessinait face à elle, petit à petit, certains points s'éclaircissaient. La jeune femme avait enfin réussi à mettre un mot sur ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle depuis quelques heures.

Elle était devenu un prédateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 12:14

Luc hocha la tête aux dires d'Elena.

- "Des requins, oui, des chasseurs, des prédateurs... Je l'ai remarqué tout à l'heure en vous observant. Nous nous "ressentons" les uns les autres. Du moins que nous sommes différent et dangereux. C'est... un sentiment étrange à expliquer, mais évident à ressentir, il suffit de se concentrer sur l'un de nous et ça sera clair."

Il hésita un moment puis murmura.

- "Je n'avais jamais rien connu de tel, comme une délivrance après un torture et en même temps, c'était presque comme de la jouissance... Il faudra qu'on soit prudent à l'avenir, si on fait attention à bien se nourrir, on devrait pouvoir gérer ça; du moins je l'espère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 12:34

Beaucoup de questions restaient sans réponse, mais les membres du trio avait décidé de regarder les choses en face et de s'adapter, au cas où la situation s'avérait plus que temporaire.

Ils rejoignirent la ville de Sedan après une quarantaine de minutes et lorsqu'ils roulèrent dans les rues de la ville, cette dernière leur apparut différemment. Chaque piéton qu'ils voyaient représentait une proie potentiel qui réveillait leur faim toujours présente. Chaque ruelle constituait un lieu d'embuscade idéal. Ils considéraient chaque bâtiment pour l'identifier comme repaire protecteur. La ville, elle, était un terrain de chasse.

Ils tentèrent de chasser ses idées et se concentrèrent sur leurs souvenirs qui suscitaient le plus d'émotions chez eux, guettant ces dernières. Elles semblaient toujours présentes, comme coexistant avec une parte sombre affamée et prédatrice. C'était comme s'ils n'étaient plus seuls à occuper leur propre corps, une sensation des plus dérangeantes.

Ils ne leur fallut pas longtemps pour retrouver le lotissement où se situait la maison de la grand-mère de Paul Omanec. Ils y avait des barrières tout autour de la maison et quelques habitants du lotissements étaient encore dehors et observaient la demeure, à distance raisonnable. Le trio passa devant en voiture, cherchant le véhicule d'Elena du regard sur l'un des trottoirs. Elle était introuvable.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 12:54

Alain avait aussi ecouté attentivement. Des predateurs... quelle ironie pour lui qui avait toujours été une brebis...

"Et concernant notre enterrement, si on a été enterré 4 jours... comment on est encore en vie? Et pourquoi vresse sur semois? Ca n'a, à ma connaissance, aucun rapport avec la legende des quatre fils Aymon."

Lorsqu'ils ne trouverent pas la voiture d'elena, Alain ne pu que pester.

"Bon... Elena, gardez la voiture pour rentrer chez vous et cachez-la dans votre garage... on rentre tous chez soi et on verra quoi faire demain..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 785
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 13:05

- "La personne qui nous a enterré a récupéré nos affaires et donc les clefs de la voiture d'Elena. C'est probable que la disparition soit de son fait..."

Il semblait perdu dans ses pensées.

- "Dans mon quartier, une voiture avec les clefs dessus, ça disparait vite. Je peux vous déposer et larguer la caisse dans la zone la plus craignos, si vous voulez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 14:08

HRP: je vais poster dans vos sections privés, ça sera à vous de me dire concrêtement ce que vous faites. Cependant, en parallèle vous pouvez continuer de poster ici pour vous mettre d'accord.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 670
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   Mer 21 Sep - 14:18

Elena entreprit de résumer leur plan: elle allait les déposer chacun chez eux à Sedan. Elle rentrerait chez elle à la Célestine avec la Ford qu'elle planquerait sous une bâche dans sa vieille grange.
Le lendemain à la première heure, Alain passait prendre Luc pour aller chez elle, "s'occuper" de la Ford en la laissant dans le quartier de Luc.

Elle leur expliqua également qu'elle allait appeler Ernest pour qu'il l'aide concernant sa propre voiture disparue. Elena évoqua l'idée de dire à son frère une partie de la vérité : Etienne Rode, Payot, Polo... jusqu'à l'attaque dans la cave du fou, dont elle n'avait aucun souvenir... Ils avaient sûrement été drogués. Elle lui parlerait ensuite de leur réveil quatre jours plus tard au milieu d'une forêt, enterrés et dépouillés de tout sauf de leurs habits. Leur assaillant avaient du mal jauger la dose et ils étaient restés en vie, par miracle...

Ils avaient volé une voiture et avaient découvert la disparition de son véhicule, dans le lotissement de la grand-mère de Paulo. Elle les prévint qu'elle appellerait ensuite la police pour indiquer que son véhicule avait été volé... et que son frère, qui lui avait emprunté, venait de lui annoncer la triste nouvelle.

HRP : voici les points important. Si y'a de l'update, je vous le dirais le lendemain quand on se voit. Je veux bien votre avis sur cette histoire de réveil... Je précise qu'on a été enterré et laissés pour mort, ou pas?
Elena, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t78-prologue-seconde-partie-retour-a-la-celestine
Luc, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t77-prologue-seconde-partie-un-appartement-un-refuge
Alain, vers http://requiemdesardennes.forumactif.org/t79-prologue-seconde-partie-retour-a-la-maison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la terre aux ténèbres   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la terre aux ténèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Wouha Pandawa terre level 60/Full xP en Pano
» Nouveau spot? [Xp panda terre, eau, et air]
» Un panda feu/terre lvl 80 va naître
» Kipolata Panda Terre 16x
» CaC pour bi-élément feu/terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1989) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: