Terres Exsangues (année 1989)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles à la Place d'Armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Retrouvailles à la Place d'Armes   Sam 24 Sep - 13:41

Elena et Luc appelèrent un taxi et y embarquèrent ensemble depuis Charleville-Mézières, direction la Place d'Armes à Sedan. D'après Luc, c'est là qu'ils avaient rendez-vous avec Alain.

Le trajet dura un peu plus de vingt minutes et lorsque le taxi les déposa tous les deux, Alain était déjà là. Il était pas loin de 23 heures, et les voitures circulaient encore autour de la place, ainsi que plusieurs piétons, ou proies potentielles. Elena observa ces personnes, une expression avide sur le visage. Elle n'était pas totalement repue, et Luc et Alain pouvaient ressentir l'agitation de sa nature monstrueuse.

Depuis leur retour en ville, ils n'avaient pas encore eu l'opportunité de se retrouver tous les trois, et bien des choses s'étaient passées pour chacun d'eux. C'était l'heure de dresser le bilan et de prendre d'importantes décisions.


HRP: à vous, peu importe qui commence, vous avez tous des choses à dire, proposer. C'est un moment important.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Sam 24 Sep - 23:14

Luc serra la main d'Alain et lui tapota l'épaule.

- "Je dois bien avouer que je me faisais du souci, l'ami. Ne avons tous eu notre lot de problèmes depuis qu'on est devenu comme ça. D'ailleurs, aucun de vous n'a eu de souci avec ses proches ?"

Il regarda autour de lui.
Encore des gens, autant de proie pour la Chasse. Dieu qu'il aimait la Chasse, mais cela attendrait, ils avaient autre chose à faire.
Il reprit plus bas.


- "Nous avons tous fait quelques expériences, à ce qu'il semble. Nous savons que notre régime alimentaire est exclusif, bien qu'il est possible d'ingérer des aliments normaux pour donner le change, il faut les évacuer à un moment ou un autre. Il est possible de se soigner de coupure et autres blessures en utilisant notre sang, ce qui est ma foi, un avantage non négligeable."

Petite pause.

- "Il est possible de cacher notre... nature en utilisant le sang. C'est plus facile pour se fondre dans la masse. Je ne sais pas si ça marche pour les gens comme nous, vu que nous arrivons à nous reconnaitre pour se que nous sommes, d'un simple regard. Nous pouvons cacher les marques de crocs en léchant la plaie de notre proie, ce qui est appréciable pour camoufler nos actes."

Luc se gratta le menton, l'air songeur, il n'avait pas l'habitude de tant parler, mais continua, ils devaient faire le point.

- "Le soleil ne nous tue pas, contrairement aux mythes populaires, enfin, en tout cas, pas aussi vite. La faim peut être dangereuse, si on se réveil et que l'on a plus de réserve; ça nous blesse. Cette faim est insatiable et il n'est guère conseillé de se priver, car sinon, nous perdons le contrôle et attaquons pour se repaitre, quitte à tuer. La peur peut aussi nous faire perdre le contrôle et agir pour notre survie. Il faut donc constamment faire preuve d'une grande volonté et d'un sang froid important pour limiter les risques."

Il sembla hésiter.

- "Avez vous réussi à développer des capacités particulières ? Il se trouve que j'arrive, quand je le souhaite, à paraitre insignifiant auprès des gens, ils ne me remarquent même pas. C'est très étrange.

Il est clair que nous devons en apprendre plus sur ce que nous sommes si nous voulons survivre et éviter un bain de sang, nous avons assez de sang sur les mains...
Nous voulions voir Etienne Rode pour le questionner, peut-être en saurait-il un peu plus que nous, avez-vous d'autres particularités que vous auriez remarqué et dont vous voulez faire part avant que nous arrivions à la boutique ?"

600e post, et très bien inauguré ! Par contre, à cette heure, la boutique d'Etienne Rode sera fermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 669
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Dim 25 Sep - 20:28

Elena avait faim. Son instinct lui dictait de retourner chasser, mais elle avait attentivement écouté le point de Luc tout en jetant des coups d'oeil inquiet vers Alain qui était blafard.

Elle avait fait les mêmes constatations.


- Je rajouterais que faim + feu ne font pas bon ménage...

Elle leur expliqua qu'elle avait brûlé ses vêtements ensanglantés et, affamée, les flammes l'avaient terrifié. Elle s'était mis à feuler comme un animal sauvage et s'était enfuie aussi loin que possible du feu.
Quand à de nouvelles facultés, elle n'en savait rien... Si ce n'est qu'elle était beaucoup plus rapide qu'avant. Elle repensa à Bouboule, qu'elle avait réussi à attraper en plein bond. Pauvre bête...
Elle grimaça.


- Le sang animal n'est pas satisfaisant. C'est une solution de dernier recours, mais il n'est pas, ou trop peu nourrissant.

Elena se tourna ensuite vers Alain et lui raconta qu'ils avaient réussi à refourguer la Ford à un certain Baudouin qui s'était engagé à la revendre. Il allait bien entendu la repeindre et changer la plaque d'immatriculation. 55% de la vente serait pour eux. Elena avait eu cette idée, et grâce à l'aide de Luc, cette vente pourrait lui permettre de rembourser les dettes de son frère mais...

- J'aimerais partager cette somme avec vous, Alain, pour Emma.

Cela lui semblait normal, c'était une femme loyale et solidaire. Alain avait désespérément besoin d'argent.

- Etienne Rode a en effet répondu à mon message, il aimerait me rencontrer. Je lui ai fait comprendre que nous nous étions "égarés" pour le citer, mais n'ai évidemment rien dévoilé de notre nouvelle nature. Il y a une cabine téléphonique pas loin, je pourrais l'appeler et lui proposer un RDV dès ce soir car demain en début de soirée je devrais être à l'usine pour parler à mes équipes. Pour Rode, je serais pour rester ambiguë sur la situation, mais je pense qu'on peut lui raconter certains faits, comme l'attitude de Polo, et le cadavre dans le galerie. Il aura sûrement certaines réponses à nos questions... Souvenez-vous qu'il nous avait mis en garde sur ce grimoire.

Avant de se diriger vers une cabine téléphonique, elle attendit qu'Alain leur raconte sa première nuit. Il avait une mine affreuse, c'était inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Lun 26 Sep - 11:24

"J'ai tué l'aide soignant de ma soeur."

La phrase etait tombée comme un couperet, instillant un silence glaciale entre les trois compagnons d'infortune.

"Elle est entrée de plein jour dans ma chambre et m'a reveillé. La faim etait trop grande... j'ai essayé de me retenir, je l'ai poussée en dehors de ma chambre, lui ait hurlé de partir... Mais elle est restée... et je n'ai pas pu me retenir plus longtemps..."

Alain passa sa main devant ses yeux, essuyant discrètement une larme naissante.

"Le pire dans tout ca, c'est que je me suis rendormi et lorsque je me suis de nouveau eveillé... plus de sang en moi... la faim etait de nouveau là. Chaque fois que l'on dort, nos reserves se vident entièrement.

Si bien que se gaver ne sert à rien et ponctionner sur differentes proies est plus judicieux... mais que la bête en moi est trop forte et je vide systematiquement ma premiere victime. Je suis incapable de me retenir... jusqu'à maintenant, j'en suis à quatre morts. Le pauvre homme en belgique, suzie, une vache et un cheval. Et rien n'est fait de manière discrète... J'ai envoyé Emma en institut pour eviter tout accident."

Il marqua une pause, souffla puis reprit avec un sourire qui se voulait plein d'espoir.

"Mais nous trouverons une solution... Il le faut."

Nouvelle pause.

"Concernant les tests que j'ai effectué de mon côté... le sang animal n'est effectivement pas ce que l'on préfère. Pour nous rassasier, il faut vider un humain complètement ou une vache et demi. Pareil pour les chevaux d'apres mes estimations.

Il n'y a pas de difference de gout entre les differents animaux. Tout est infecte...

D'après les dires de Suzie, lorsqu'elle m'a reveillé, elle m'a cru mort.

Je suppose que nous sommes mort lorsque nous dormons. Cela expliquerai comment nous avons tenu enterrés sous terre. Et la réactivation des nos fonctions vitales à notre reveil consomme toutes nos reserves de sang...

J'ai testé de boire mon propre sang... c'est juste du sang. Aucun plaisir retiré et ca ne nourrit pas. Idem j'ai cherché à le mettre au frigo et le boire le lendemain... pas de satieté ressenti...

Pour le soleil et le feu, même experience que vous. C'est nos nemesis."

Il marqua une pause, cherchant s'il avait oublié quelque chose.

"Concernant des capacités... je ne sais pas. Je n'ai rien de tel que vous... Si ce n'est que je suis capable de parler et donner des ordres aux Animaux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Lun 26 Sep - 11:59

HRP: Je poste, mais rien ne vous empêche de réagir à ce que vous a dévoilé Alain, en parallèle.

Après avoir réagi au triste conte d'Alain et partagé toutes les informations qu'ils avaient à partager, ils se rendirent à une cabine téléphonique et Elena composa le numéro de téléphone d'Etienne Rode. Il était environ 23 heures.

Le libraire répondit au téléphone d'une voix claire qui indiquait qu'il n'avait pas été troublé dans son sommeil.


- Etienne Rode...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 669
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Lun 26 Sep - 13:15

HRP : Max tu ne rebondis pas sur l'argent qu'Elena te propose?

Elena avait posé une main qui se voulait fraternelle sur l'épaule du pauvre homme.


- Vous avez bien fait pour Emma.

Elle lui demanda comment il s'était débrouillé pour faire disparaître le corps de sa victime.

Et plus tard, lorsqu'Etienne Rode répondit :

- Bonsoir Monsieur Rode, c'est Elena. Elena Brandt. Je suis à Sedan, sur la Place des Armes, avec mes amis, Messieurs Constant et Vanderbeck. Il est sûrement trop tard pour vous, mais nous aimerions vous rencontrer, est-ce possible? Comme je vous l'avais dit, nous avons beaucoup à nous dire et je pense que cela vous intéressera fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 1646
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Lun 26 Sep - 13:20

HRP: pas faux Max, t'as pas réagi sur ce qu'Elena propose. Mais encore une fois, rien n'empêche de faire tout ça en parallèle du coup de fil.

La voix douce d'Etienne Rode sembla laisser transparaître un sourire.

- Madame Brandt, j'attendais votre appel. Soyez rassurée, je suis un animal nocturne. Nous pouvons nous retrouver à ma boutique, à Charleville. Donnez-moi une heure.

HRP: je vais pas tarder à poster pour la rencontre à la boutique de Rode, mais libre à vous de poursuivre vos discussions ici en parallèle

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org En ligne
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Lun 26 Sep - 13:27

Alain remercia Elena pour son offre. Il expliqua egalement que son patron voulait ne cessait d'appeler et voulait le virer et qu'il devrait donc tôt ou tard faire face à cette situation et la regler... surement plus tôt que tard.

Il raconta enfin comment il avait enteré le corps de Suzie et recouvert d'essence pour eviter que les charognes ne le deterrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 669
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   Lun 26 Sep - 13:50

Elena avait faim. Elle suggéra une rencontre après minuit, aux alentours de deux heure du matin car elle avait besoin de retourner chasser mais Rode ne lui laissa pas le choix. Tant pis.

- Etonnant. Il avait une voix claire, comme s'il était en pleine journée. Un peu comme... nous.

Elle se méfiait de ce Rode et tous ses sens seraient en éveil lorsqu'elle le rencontrerait pour a deuxième fois.

- Mettons-nous d'accord sur ce que nous décidons de lui dire et ce que nous garderons sous silence. Je pensais lui raconter ce qu'il s'était passé dans la galerie, ce que nous avions trouvé, l'espèce de tombeau en pierre, le cadavre égorgé... Puis Polo complètement fou qui se nourrissait de sang...

Elle se gratta le menton, machinalement.

- Je serais pour éviter de lui mentir. La première fois ça n'a pas marché, il semble avoir une capacité à déceler le vrai du faux. Et puis... Appelons un chat un chat, demandons-lui ce qu'il sait... des Vampires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles à la Place d'Armes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles à la Place d'Armes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les armes modernes
» L'ouverture de la salle d'armes
» Pas de place ! faites place à Lunacade ^^
» les armes absolues...
» Le Choix des Armes pour un débutant......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1989) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: