Terres Exsangues (année 1989)

Le requiem des Ardennes françaises
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre avec Etienne Rode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 18:40

Rode inclina sa tête légèrement sur le côté et reprit son ton calme et monotone.

- Dites-moi, Monsieur Constant, depuis que vous vous êtes réveillé avec votre nouvelle conditions, combien de croyances populaires avez-vous pu vérifier avec succès ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 18:43

Luc leva un sourcil.

- "Quelques unes, mais certaines étaient inexactes. Du moins, pour celles que je connais. Avez vous des documents de cet auteur, qui vous ont permis d'en savoir tant sur les nôtres ? Histoire qu'on se renseigne, nous aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 18:52

Etienne Rode esquissa un petit sourire de connivence lorsque Luc lui posa sa question. Il fit un geste en direction de l'arrière boutique.

- Si vous voulez bien me suivre...


HRP: si vous avez d'autres questions qui demandent réponses immédiates, ou que vous souhaitiez émettre des réserves pour le suivre, c'est le moment. Sinon je passe à la suite...

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 18:55

Luc fit un geste en direction de ses associés pour leur dire d'être prudent et commença à suivre Étienne Rode vers son arrière boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 19:22

"Monsieur Rode, vous vous plaignez que nous soyons suspicieux, mais nous avons toutes les raisons de l'être.

Depuis le début, j'ai l'impression que vous lâchez les informations uniquement au compte goutte. Je soupçonne que c'est pour donné un petit coté mystique et theatrale à vos révélations, mais cela peu en exasperer egalement plus d'un, comme mon ami.

Je vous ai posé des questions au tout debut de notre conversation. Et vous avez enchainé sur vos propres questions tout en occultant les miennes.

J'ai l'impression depuis le debut de jouer une partie d'echec ou chaque pion bougé est une information lâché... Et que de votre côté, vous ne donnez les informations que lorsque vous êtes pris en faute ou seulement pour confirmer une information que l'on a obtenu ou déduite.

Prenons l'exemple de Bram stocker, je pense que si je nous avions imaginé que les reponses étaient dans Dracula, vous nous auriez laissé y croire. Peut-etre meme vous nous auriez vendu ou offert le livre en riant interieurement de notre bêtise... et vous auriez attendu que l'on revienne vous dire que l'on avait rien trouvé.

Comment ne pas etre méfiants? D'autant plus lorsque l'on sait que vous cherchez depuis des lustres les strigoï, des êtres assoifés de sang et tenebreux. Qui chercherait à les trouver et qui serait enchanté d'en rencontrer?

Sans parler du fait que par votre entreprise, le dernier gardien du livre a été tué et que cela ne vous a en rien ému. Deux des trois voleurs que vous avez engagés sont mort et vous avez été excité de savoir que le second a eu la gorge dévorée...

Comment ne pas être méfiant vis à vis de quelqu'un qui n'a pas montré le moindre regret aux morts qu'il a initié en recherchant le livre?

Il y a beaucoup de choses qui peuvent nous rendre méfiants Monsieur Rode. Et notre nouvelle nature nous enjoins à l'individualisme plutot qu'a l'esprit de meute. Alors on peut dire que l'on est devenu encore plus méfiants qu'avant..."

Il sourit au jeune homme avant de reprendre.

"Mais tout les elements troublants qui nous sont arrivés dernièrement peuvent aussi affecter notre jugement. Peut-être êtes-vous réellement de notre coté et que tout ce que j'ai dit plus haut ne sont que de fausses impressions. Dans ce cas, excusez-nous....

Nous vous suivons maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 21:27

Etienne Rode hocha la tête en signe d'acquiescement, une expression entendue sur le visage.

- Bien, Monsieur Vanderbeck. Dans ce cas, permettez-moi d'apaiser vos doutes et de vous prouver la véracité de tout ce que je vous ai dis. Permettez-moi de vous raconter, preuves à l'appuis, comment Bram Stoker m'a permis de découvrir tout ce que je sais. Suivez-moi.

Etienne Rode tira le rideau qui séparait l'espace commercial de l'arrière boutique et invita Alain, Elena et Luc à l'y suivre. L'arrière-boutique ressemblait à un véritable débarras contenant essentiellement une foule de livres entreposés en vrac sur des étagères ou des tables, ainsi que d'autres objets et artefacts en tout genre qui donnaient l'impression qu'Etienne Rode n'accordait pas suffisamment d'importance à l'inventaire de sa boutique pour lui donner un espace nécessaire.

Il se dirigea ensuite vers une étagère entreposée contre l'un des côtés de la pièce et se permit d'en écarter du mur un des coins, dévoilant une une porte qui donnait accès à une pièce adjacente. Il ouvrit la porte et s'engouffra dans une pièce sombre, suivi de ses invités qui, en refermant la porte derrière eux, constatèrent qu'elle disposait d'un verrou uniquement à l'intérieur. Ils se retrouvèrent entièrement plongés dans l'obscurité jusqu'à ce que le libraire ne tire sur un fil qui alluma une simple ampoule accrochée au plafond, projetant un halo de faible intensité sur la pièce.


- Bienvenue dans mon monde.

Musique d'ambiance

La pièce était plus grande que l'arrière boutique et aurait sans doute du être la véritable zone de stockage pour l'inventaire de l'Antre du Fantastique. Mais Etienne Rode semblait en avoir fait un espace personnel. Un bureau sommaire y avait été aménagé, et les contours de la pièce étaient couverts de cartons et d'étagères remplis de livres, de dossiers et autres vieux papiers.

- C'est ici que je garde le fruit de mes recherches sur ceux de votre condition, depuis plusieurs années.

Il apparaissait clair qu'Etienne Rode accordait plus d'importance à sa quête personnel qu'à son activité professionnelle. Le libraire alla se poster devant son bureau et fit mine de classer les papiers qui y étaient éparpillés. Puis, il alluma une lampe de chevet qui était posée sur le bureau avant de se tourner vers son auditoire. Il croisa ses mains derrière lui et inclina légèrement la tête sur le côté.

- Cela fait de nombreuses années que je soupçonne votre existence et que je me suis mis en quête de vous trouver. Il semblerait que ma quête soit achevée.

Il esquissa un sourire de satisfaction.

- Depuis plusieurs années, je rassemble tout ce que je peux trouver à votre sujet. Que ce soit dans les livres d'histoires, les ouvrages anciens que je parviens à me procurer dans les brocantes ou les ventes aux enchères, les vieux journaux, les mythes et légendes, et j'en passe. J'ai bien sûr commencé par la Roumanie et les Carpates, et c'est pour cela que le terme "Strigoï" m'est resté.

Mais mes recherches ont pris une tournure bien plus intéressante ces derniers mois. J'avais déjà entendu parler de la légende du vampire du cimetière de Highgate, à Londres. J'avais d'ailleurs dévoré tout ce qui en traitait. Finalement, je me suis décidé à me rendre sur place, en me disant que je trouverais plus de réponses à ce sujet sur le terrain. Si vous ne connaissez pas cette histoire des années 1880, le vampire de Highgate était dépeint comme une créature à l'apparence clairement monstrueuse et au comportement bestial si extrême et si peu discret qu'un groupe de chasseurs de vampires avait pu le retrouver et le détruire en traînant son corps empalé à la lumière du soleil. Malheureusement, je n'ai pas trouvé grand chose de plus à ce sujet.

Mais j'ai trouvé autre chose.

Etienne Rode marqua une pause et alla fouiller dans l'un de ses cartons, en sortant de très vieilles coupures de journaux qu'il tendit à Alain.

En faisant des recherches dans les archives historiques de la ville, je suis tombé sur un article daté de 1888 et provenant d'une vieille dépêche londonienne oubliée de tous, qui était surtout lue dans les quartiers de la classe basse.

Alain déplia la coupure de journal, et lui et ses collègues purent lire le titre de l'article qui avait fait la une:



La Dépêche de Londres

Le vampire de Whitechapel



- L'article fait mention de la découverte d'un corps dans un bâtiment abandonné de Whitechapel, dont la particularité était de posséder des canines particulièrement pointues et développées. Cet article a créé une petite légende urbaine auprès des gens du quartier. Je ne me suis pas arrêté là, et j'ai donc poussé plus loin les recherches afin de trouver d'autres mentions du vampire de Whitechapel. J'ai trouvé un autre article de cette même dépêche, daté de six mois plus tard, qui évoquait la radiation du cercle des médecins d'un certain Docteur Ethan Carmichael qui s'était appuyé sur la découverte du corps à Whitechapel pour étayer ses théories, je cite, rocambolesques.

J'ai donc cherché à en savoir plus sur ce Docteur Carmichael. J'ai découvert qu'il avait écris plusieurs articles scientifiques au sujet de ce qu'il appelait les "anthrocryptides", un terme scientifique pour désigner des créatures intelligentes capables de prendre l'apparence d'humains afin d'évoluer parmi eux. Carmichael s'était d'ailleurs vu refusé la publication d'un livre compilant la totalité de ses articles et théories sur la question mais l'entièreté de son oeuvre s'est évaporée après sa radiation du cercle des médecins.

Etienne Rode marqua une nouvelle pause et fouilla à nouveau dans son carton, sortant tout un tas de vieux papiers et un carnet qu'il s'évertua à remettre en ordre.

- J'ai néanmoins décidé de prolonger mon séjour à Londres afin de remonter la piste du docteur Carmichael, et c'est dans une librairie compilant certaines archives de la ville que je la retrouvai. J'ai ici une partie des notes que Carmichael a rédigé sur les anthrocryptides, ainsi que l'un de ses carnets. Les notes sont essentiellement un regroupement de toutes les informations qu'il a put découvrir sur l'objet de ses recherches. Je pourrai vous les prêter si vous savez lire l'anglais.

Mais c'est son carnet qui est le plus intéressant pour l'histoire qui nous occupe. Il retrace une partie de la quête du docteur Carmichael pour retrouver la trace des anthrocryptides. Ayant abandonné le versant scientifique de sa quête, il avait apparemment décidé de fouiller dans l'histoire et les légendes des différents pays de la vieille Europe afin de tenter d'identifier les signes d'apparition d'anthrocryptides. Les recherches de Carmichael le menèrent finalement sur la piste des quatre fils Aymon et de la Fraternitas Bayari.

Il a donc effectué le chemin inverse de celui que j'ai fait, faisant route vers les Ardennes françaises, et précisément Charleville-Mézières. A force de recherches, il est parvenu à entrer en contact avec l'un des membres de la confrérie. D'abord réfractaire, le membre de la confrérie a finalement consenti à s'entretenir avec Carmichael car ce dernier venait de lui apprendre qu'il existait une espèce entière de créatures cryptides, alors que jusque là, la Fraternitas Bayari était convaincue qu'elle gardait secrète le lieu de la tombe d'un unique être maléfique: le Diable. Les deux hommes ont donc échangé de précieuses informations, et c'est donc par le biais du carnet du docteur Carmichael que j'ai pris connaissance du livre et du Strigoï qui demeurait endormi, quelque part dans les Ardennes, sous la garde d'une société secrète. Evidemment, il ne fut jamais révélé à Carmichael le lieu où était caché le corps du Strigoï.

Il est donc retourné à Londres et s'est senti investi d'une mission: informer la populace. Mais bien sûr, le docteur Carmichael était devenu un parias et plus personne ne souhaitait le publier. C'est ainsi qu'il décida d'écrire une fiction au sein de laquelle il laisserait transparaître une part des vérité qu'il avait découverte. Il rédigea donc une nouvelle sous un pseudonyme: Bram Stoker.

Etienne Rode marqua une pause et étudia un instant le visage de ceux qui lui faisaient face, guettant leur réaction. Puis, il reprit:

- Quant à moi, fort de ces nouvelles connaissances, je suis revenu dans les Ardennes avec la ferme intention de retrouver la trace de la Fraternitas Bayari. Et j'ai retrouvé l'un de ses membres, Matthias Darmont, l'antiquaire. Je l'ai approché, espérant bénéficier d'un accueil comme celui qui avait été réservé au docteur Carmichael à l'ère victorienne, mais je ne fus pas aussi chanceux. Darmont m'a congédié à peine eus-je abordé le livre, et je le soupçonne d'avoir averti les siens de ma présence en ville. J'ai donc du prendre des mesures.

La suite, vous la connaissez.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 22:31

Alain avait écouté attentivement les propos du commercant. Le quadragenaire analysait les informations à mesure qu'elles affluaient...

"Alors il y en a d'autres comme nous... il y en avait au moins deux comme nous à Londres en 1880... Et malgré les preuves, les corps, on a pas pu prouver leurs existence ?

Les medecins ont mêmes etouffés l'affaire et radié Carmicheal... est-ce d'autres strigoi qui ont etouffés l'affaire ou bien les humains qui ont refusés d'accepter la réalité... Si ce sont des strigoï, ils étaient suffisamment influents pour agir ainsi...

Et s'ils y avaient plusieurs strigoï, comment arrivaient-ils à se cacher parmis les humains? Comment faisaient-ils pour ne pas se nourrir tout les jours sans massacre...

Whitechapel... 1880... des massacres... est-ce que Jack l'eventreur en etait un? Que disent les notes de Carmicheal?

Je ne parle pas Anglais, je ne peux pas utiliser ces notes..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Lun 26 Sep - 22:43

Luc était resté silencieux pendant le monologue du libraire.

- "Cela sous entend beaucoup de choses, effectivement. Qui a étouffé ces affaires, pour le peu qu'elles soient vraies.
Il ne faut pas oublier que l'être humain a une fâcheuse tendance a refuser la vérité, même lorsqu'elle est sous son nez.
Il est plus facile d'ignorer quelque chose que d'y faire face.

Et c'est une époque où les arriérés dirigeaient.
Enfin, je m'égare.
Pour l'anglais, je ne suis pas non plus la bonne personne, j'espère que vous sauverez la mise, Elena."

Il lui fit un sourire avant de reprendre.

- "Auriez vous d'autres personnes que vous suspectez d'appartenir à cet ordre de gardiens, monsieur Rode. Nous pourrions nous renseigner sur eux et voir où cela nous mène."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 7:33

- Je pense qu'on ne peut que spéculer. Mais il ne faut pas tirer des conclusions hâtives. Personne n'a étouffé la légende du vampire de Highgate puisqu'elle est ce qu'elle est, une légende seulement transmise par les personnes concernées, notamment un certain père Carl Baylin et son ami, l'aristocrate Basil St John. Quant au vampire de Whitechapel, seule la Dépêche de Londres a publié quelque chose à ce sujet. Rien n'a été particulièrement étouffé puisque le phénomène a été étudié par les médecins de manière sérieuse, mais vous devez prendre en compte le fait que les difformités physiques de John Merrick, "Elephantman" étaient déjà à l'époque le sujet de nombreuses spéculations médicales. Ainsi, la dentition du vampire de Whitechapel n'est pas apparue comme si incroyable et la plupart des médecin ont mis sa particularité sur le compte d'une difformité mineure.

Etienne Rôde reprit l'article sur le vampire de Whitechapel et le posa sur son bureau.

- Malheureusement, Monsieur Constant, je n'ai pu remonter la piste que du détenteur du livre, mais je suis sûr qu'il a prévenu ses confrères. Je les pense néanmoins occuper des postes qui leur permettent de veiller sans problème sur la prison du vampire. Peut-être en travaillant pour la ville, ou l'institution touristique de Bogny-Sur-Meuse qui s'occupe des parcours basés sur les Quatre Fils Aymon, ou d'autres randonnées. Ou peut-être des historiens. Je me trompe peut-être complètement et pour vous dire, vu la réaction de Matthias Darmont, je doute que les autres seraient plus loquaces. Et le livre leur a été volé, je doute qu'ils sachent où il se trouve.
Néanmoins, ils ont sans doute tous lu le livre et si ce dernier n'est jamais retrouvé, leur savoir peut servir de passerelle. s.

D'ailleurs, je commence à craindre pour cet ouvrage. En plus de dévoiler le lieu de la prison du Strigoï, il raconte les péripéties des quatre Fils Aymon, et tout ce qu'ils ont découvert sur les faiblesses du "Diable". Si ce livre est tombé entre les mains du Strigoï, je ne donne pas cher de son existence.

Rode se saisit ensuite de quelques-unes des notes du docteur Carmichael et répondit spécifiquement à Alain.

- Les notes du docteur compilent toutes les informations qu'il a pu réunir sur les anthrocryptides. Certaines faiblesses, forces et faits intéressants. Rien n'est officiel et la plupart de ses théories sont issues de ses propres déductions basées sur ses recherches. Cela peut vous intéresser pour en savoir plus sur votre nouvelle condition. J'ai moi-même établi plusieurs théories au fil de mes recherches et si vous avez des questions sur certains faits de votre nouvelle nature, je suis prêt à vous aider si j'en suis capable.

Un nouveau sourire se dessina sur son visage et il décroisa les mains.

- Je n'arrive toujours pas à croire que je vous aie trouvé. Enfin. Ensemble, nous pourrons découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur votre nouvelle condition. Je pense d'ailleurs que votre priorité ne devrait plus être le livre, mais bien apprendre à vivre avec votre nouvelle nature, en vous fondant dans la masse. Des "anthrocryptides"...


HRP: petite précision par précaution pour Max et Cha pour ne pas que votre connaissance de London vous influence sur quoi que ce soit. Le clin d'oeil à London est bien là, mais il ne s'agit pas d'une passerelle. C'est à dire que vous ne pouvez pas prendre ce que vous savez de London et vous dire que cela s'est passé aussi, dans cet univers. Je me garde le droit de modifier tout pour coller à l'univers de ce forum. Attention donc, à ne pas anticiper les choses même si je pense que cela ne vous portera pas préjudice au niveau de l'intrigue.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 8:56

"Nous nous reveillons à chaque fois avec une faim des enfers. Peu importe les reserves que l'on a pu faire la veille, nous avons l'estomac vide au reveil...

Le probleme est que plus nous avons faim, moins la bête en nous est contrôlable. Cela a pour resultat de plonger certains d'entre nous dans une frenesie de sang qui nous contraint à massacrer systematiquement notre premiere victime de la nuit...

La chasse est plus rapide car nous vidons notre proie et sommes directement repu, mais c'est aussi moins discret...

Y'a-t-il un moyen de regler ce problème? Je ne peux pas croire que ceux avant nous laissaient des cadavres chaque nuit sans que personne ne le remarque à un moment ou un autre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:01

- Alain a raison. La faim pourri pour l'instant notre existence et nous rend particulièrement sauvages et dangereux.

Elle se gratta machinalement le menton, à nouveau.

- Ce Matthias Darmont était donc notre seule piste concrète vers la Confrérie. Mmmh. Monsieur Rode, vous ne savez rien d'autre le concernant? Vous qui l'avez retrouvé et contacté, n'avez-vous pas connaissance d'une autre adresse qu'il pouvait avoir, ou de la famille, des amis, des petites habitudes...?
A-t-il seulement été enterré à Sedan?

Elle sourit.

- Excusez-moi pour toutes ces questions, je réfléchis à voix haute... Mais j'aimerais beaucoup découvrir si oui ou non cette confrérie aura disparue avec l'Antiquaire ou si nous avons la possibilité de retrouver leur trace. Sans forcément passer par l'institution touristique de Bogny-Sur-Meuse... Notre... "condition" nous handicape de façon assez conséquente pour ce type d'investigation. Vous l'avez dit, le soleil n'est plus notre ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:05

Alain sembla piquer l'intérêt d'Etienne Rode.

- Intéressant. Tous les Strigoï ont besoin de sang, mais ce que vous décrivez me parait un peu extrême. Et cela me fait beaucoup penser au cas Rebecca Turner que le docteur Carmichael évoque dans ses notes. Il s'agit d'une patiente de l'hôpital psychiatrique de Londres qui avait attaqué des gens en tentant de boire leur sang. Elle était convaincu d'être un buveur de sang, mais comme cela se passait après le cas du "vampire de Whitechapel", les médecins ont pensé que sa folie l'avait conduite à s'inspirer de cette une de la dépêche. Le docteur Carmichael est parvenu à avoir un entretien avec Rebecca Turner, qu'il a consigné dans ces notes. Il a cependant conclu que la patiente était réellement une affabulatrice, car il était convaincu que les anthrocryptides ne pouvaient se reproduire que de manière consciente, afin de limiter leur population. Le témoignage de Rebecca Turner indiquait quelque chose de différent qui ne collait pas.

Mais peut-être que le docteur a cette fois été trop vite en besogne, et votre situation m'y fait énormément penser. Cela peut valoir le coup que vous jetiez un oeil au rapport d'entretien.

Rode se tourna ensuite vers Elena.

- Je ne sais rien de plus à leur sujet. Ils n'ont plus le livre, et ce n'est pas par eux que j'aurais pu le retrouver ensuite. Je pense qu'au vu de votre condition, pour prendriez un risque en cherchant à les contacter. Néanmoins, ils doivent certainement disposer d'informations de valeur. Ceci dit, je ne suis pas certain que ces informations soient de nature technique. Je vous rappelle que jusqu'à leur rencontre avec le docteur Carmichael, la Fraternitas Bayari pensait avoir affaire au Diable, et non pas à une espèce. Leurs informations concernent à mon avis tout ce qui a directement trait à la véritable histoire des quatre fils Aymon.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:10

Elena écouta, un peu déçue, mais le remercia puis rajouta.

- J'ai fait des études aux Etats-Unis. Je parle anglais, je pourrais lire ces notes et les traduire autant que je le peux, à mes amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:15

- Dans ce cas, je peux vous confier leur garde. Mais j'aimerais autant qu'elles ne quittent pas cette pièce. Néanmoins, je ne vois aucun inconvénient à vous céder les clés de ma boutique pour que vous veniez les consulter à loisir ici. D'ailleurs, si vous avez besoin d'un refuge plus adapté à votre nouvelle condition, durant la journée, je peux installer des matelas ici. La porte de la pièce dispose d'un verrou uniquement à l'intérieur et mon étagère peut dissimuler la porte. Même si, de toute façon, je suis le seul à me rendre dans l'arrière boutique.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:22

Elena fut surprise par ce qui semblait être une vraie volonté de les aider. Elle le remercia chaleureusement et accepta l'idée du matelas et des clés.

- Excellente idée. Ce serait bien plus pratique ainsi.

Elle l'observa un instant.

- Je vais vous faire confiance, Monsieur Rode. Espérons que je ne commette pas une immense erreur.






Dernière édition par Elena Brandt le Mar 27 Sep - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:25

Etienne Rode esquissa un sourire amusé, mais toujours aussi peu expressif.

- Madame Brandt, je me permets de vous rappeler que c'est moi qui me propose d'héberger trois buveurs de sang dans ma boutique. S'il existe bien un risque que quelqu'un commette une immense erreur, ce quelqu'un est plutôt moi.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:32

Elena sourit de toutes ses dents. Elle était très belle quand elle souriait.

- Vous avez raison, dit-elle amusée par cette situation improbable. D'ailleurs, pour sceller le nouveau lien qui nous uni, et pour vous prouver que nous pouvons être courtois et plus inoffensif qu'il n'y paraît, accepteriez-vous de me donner un peu... de votre sang ?

Elle lui expliqua vaguement qu'elle n'allait pas avoir le temps d'aller "chasser" le lendemain à la tombée de la nuit et qu'elle allait sûrement être affamée, comme à chacun de leur réveils. Si elle récoltait un peu de son sang dans une poche stérilisée, elle pourrait se nourrir dès son réveil, sans avoir à... tuer qui que ce soit. Il devait bien y avoir une pharmacie de nuit dans le coin pour acheter le matériel nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 12:51

Etienne Rode haussa les sourcils.

- Je vois que vous scellez très vite vos amitiés, Madame Brandt. Néanmoins, si j'accepte de vous aider au mieux de mes possibilités, j'aimerais éviter que cette aide implique de vous servir de repas, même indirectement. Je me dois donc de décliner votre demande.

J'ai par contre une alternative à vous proposer.

Rode reprit sa posture habituelle, mains croisées derrière le dos, et son ton de voix monocorde.

Si vous dormez chez vous cette journée, je peux faire en sorte d'amener un de mes clients dans cette pièce et l'y enfermer. Lorsque vous vous réveillerez la nuit prochaine, vous pourrez passer ici d'abord afin de vous sustenter. Ou alors, vous pouvez dormir ici et j'essayerai d'amener quelqu'un en début de soirée.


_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:11

"Monsieur Rode, une question toute simple que nous n'avons cependant pas encore soulevé. Quel est votre interet dans tout ca? Outre la satisfaction personnelle de voir que l'on avait raison. Qu'attendez-vous exactement de nous? Souhaitez-vous un jour être transformé? Ou bien pouvoir presenter l'un de nous à une conférence?

Vous êtes pret à aller jusqu'à jeter quelqu'un dans la fosse aux lions. Le jeu doit vraiment en valoir la chandelle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:19

Sans changer sa posture, Rode répondit de manière égale à Alain.

- Doit-on toujours chercher un intérêt tangible ou matérialiste pour justifier une passion ? J'ai recherché des preuves de votre existence depuis des années, et je vous ai enfin trouvé. Ma quête initiale s'arrête donc.

J'ai le choix de m'en contenter, et de limiter mon aide à ce que Monsieur Constant et son tempérament chercheront à m'imposer.

Ou alors, je peux faire évoluer ma quête, et chercher à aider ceux que j'ai recherché toutes ces années, justement pour donner un sens à ma quête. Maintenant que je vous ai trouvé, ne serait-ce pas un gâchis de mon temps que de vous abandonner à votre sort qui, pour le moment, semble peu enviable ? Vous n'avez pas choisi ce que vous êtes, et je ne fais que tendre une main, que vous êtes libre de saisir ou non.

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:25

Luc émit un petit rire malsain.

- "Sans oublier que nous garder près de vous, vous permettrais d'avoir des réponses à certaines de vos questions et pouvoir faire quelques expériences. Après tout, c'est donnant-donnant."

Il regarda Étienne avec un petit sourire entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat
Pontife de l'Ethificat
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:30

- Monsieur Constant, votre intervention, dans sa forme plus que dans son contenu, fait merveilleusement bien écho à mes paroles vous concernant.

Etienne Rode lui rendit son sourire.

- Je ne vous force à rien. Je ne fais qu'offrir mon aide. Refuserais-je pour autant que vous partagiez avec moi votre expérience en tant que créature de la nuit, simplement afin de prouver ma bonne foi ? Non, bien sûr. Si vous acceptez de satisfaire ma grande curiosité, il est évident que je ne vous dirai pas non, juste pour prouver à Monsieur Constant que mon aide est purement désintéressée.

De même, Monsieur Constant, refuseriez-vous l'aide d'un ami simplement pour lui prouver que vous n'êtes pas son ami juste pour bénéficier de sa faveur en cas de besoin ?

_________________
Chantre de la Confrérie de l'Ethique, Saigneur de l'Ethiquetage, Pontife de l'Ethificat, Philosophe du courant Ethiquiste, Ethiquetosaurus Rex, Souverain du royaume d'Ethiquor, l'Ethiquetor, El Ethicador, l'Ethichrist, Le Dalai Léthique, Guillermo Del Ethico, Napoléthique, Toutanéthique, Australopithéthique, Ethiquetologue, Valar Ethiquetis, L'Ethiquetomaniaque, Caïus Ethiquetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemdesardennes.forumactif.org
Alain Vanderbeck
"L'Emmerdeur"
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:32

"Assouvir la curiosité de monsieur Rode ne me derange pas... Dans la mesure où il nous aide à nous adapter et reste conscient que la main qu'il nous tend peut être mordu à n'importe quel instant, même independamment de notre volonté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Brandt
"Super Boudeuse"
avatar

Messages : 845
Date d'inscription : 06/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:39

- Moi je veux bien la saisir, cette main.

Elle s'était exprimée d'une voix claire. Elena se sentait acculée au mur, et s'il fallait faire confiance à ce drôle de bonhomme, elle le ferait. Tant pis si elle se jetait dans la gueule du loup. Pour elle, à cet instant précis, elle n'avait plus le choix. Ses amis non plus.

Elle se tourna vers Luc et Alain, mais cibla principalement le plus jeune des deux.


- Je comprends votre méfiance, mais avons-nous le choix? Ce Monsieur cherche à nous aider, nous devrions le remercier, plutôt que de lui chercher des poux, en permanence.

Dos à Etienne Rode, elle leur fit un signe expressif comme quoi ils en parleraient plus tard, seuls à seuls.
Puis de nouveau à Rode :


- Merci de votre proposition, Monsieur Rode. Mais que comptez-vous faire si je ne maîtrise pas ma faim et que votre client... succombe à mes crocs? Et dans le cas contraire, si je me maîtrise, il est hors de question que je tue qui que ce soit, je ne suis pas une meurtrière. Mes amis non plus. Or, si vous enfermez un client ici toute une journée, et qu'une inconnue lui saute dessus pour se nourrir, même si c'est fait d'une manière douce, il aura toutes les raisons au monde de vous dénoncer à la police.

Elle frissonna.

- J'imagine donc que, dans votre idée, ce "client" ne sortirait pas vivant de cette boutique...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Constant
"La Pleureuse"
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 07/09/2016

MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   Mar 27 Sep - 14:44

- "Je suis de nature soupçonneuse, monsieur Rode et la... transformation n'a fait qu'empirer les choses. Il n'y a que très peu de personnes en qui j'ai confiance et deux d'entre elles se trouvent dans cette pièce. Si ces personnes estiment qu'on peut vous faire confiance, j'accepterais leur décision et les accompagnerais, mais ça ne signifie nullement que je ne serais pas sur mes gardes."

Luc regarda Alain et hocha la tête.

- "Alain a raison. Comprenez bien que certaines décisions ou actions sont indépendantes de notre volonté. Nous sommes régit par la Faim. Si nous sommes affamés, même la personne à qui l'on tient le plus est en danger. Je veux être certain que vous compreniez que vous êtes en danger près de nous, même si nous sommes en bon termes. Il en va de même pour la peur ou la colère. Nous sommes une espèce dangereuse, monsieur Rode; même si nous préfèrerions le contraire. Ça n'est pas contre vous personnellement, mais tenir les gens à distance aide à ne pas commettre l'irréparable."

Luc réfléchi un moment à ce que venait de dire Elena

- "Si ça peut vous rassurer, Elena, je ferais mon possible pour vous surveiller et intervenir si je vois que vous risquez de tuer l'infortunée proie. Après, il est toujours possible de faire en sorte que la personne ne se souvienne de rien ou qu'elle soit discréditée si elle va à la police."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Etienne Rode   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Etienne Rode
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blague spéciale etienne
» Destiny : La patrouille de l'éffroi avec Etienne
» Vends une Super Nintendo nickel complète avec 3 jeux
» couper Queu avec un marteau
» Jouer avec une sauvegarde d'un autre PC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Exsangues (année 1989) :: La chronique: Terres Exsangues :: Au fil du sang (section narrative principale)-
Sauter vers: